Nissan, allié de Renault, fait des profits, mais pas pas tant que ça !

 |   |  536  mots
Carlos Ghosn, patron de Nissan et Renault
Carlos Ghosn, patron de Nissan et Renault (Crédits : reuters.com)
Nissan, contrôlé par Renault, a accru son profit net de 14% l'an passé à 2,9 milliards d'euros, grâce notamment à la forte dépréciation du yen. Sa marge opérationnelle de 4,7% est inférieure à celle des grands concurrents.

Nissan est bénéficiaire. Pas de doute là-dessus. L'allié de Renault a encore enregistré un  bénéfice net, en hausse de 14%, à 389 milliards de yens (2,9 milliards d'euros au taux de change moyen de la période), pour l'exercice fiscal 2013-3014 (avril 2013 à mars 2014). Son chiffre d'affaires a bondi de 20% à 10.482 milliards de yens (78 milliards d'euros) et son bénéfice opérationnel de 13,6% à 498 milliards de yens (3,7 milliards d'euros). Soit une marge de 4,7%... qui n'a rien d'extraordinaire face aux 6,3% de son compatriote Honda ou aux 9% de Toyota. Volkswagen avait, lui,  enregistré une marge de 6%. Nissan est loin des 8% de marge promis pour la fin de l'année fiscale 2016 par Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan, dans  le plan "Nissan Power 88".

La baisse du yen

Et encore les résultats de Nissan sont-ils fortement redevables - comme ceux de Honda et Toyota - à la dépréciation d''un quart du yen face à l'euro, de 20% face au dollar! Et ce, du fait de la politique du Premier ministre Shinzo Abe ayant poussé la banque centrale à assouplir sa politique monétaire. Cette évolution de la devise japonaise a dopé les revenus tirés par le groupe  - contrôlé à 43,4% par Renault - à l'étranger.

Pour l'exercice 2014-2015 en cours (1er avril 2014  au 31 mars 2015), Nissan prévoit une hausse de 4% de son bénéfice net à 405 milliards de yens (2,9 milliards). Son chiffre d'affaires pourrait gagner 2,9% à 10.790 milliards de yens (80 milliards d'euros), tandis que son bénéfice opérationnel progresserait de 7,4% à 535 milliards (3,8 milliards d'euros). Soit une marge envisagée de 4,9%.

L'an passé, les ventes de Nissan ont progressé de 5,6% en volume, tirées par de bonnes progressions des résultats au Japon, en Chine et aux Etats-Unis. L'Alliance Renault-Nissan détient 6,1% du marché chinois - la part du français est négligeable. Aux Etats-Unis, Nissan s'octroie 8% du marché. Renault et  Nissan ensemble ont écoulé l'an passé dans le monde 8.264.821 unités.

Progression cette année

Le deuxième constructeur japonais s'attend à une progression cette année de 8,9% de ses ventes dans le monde, avec deux nouveaux sites de production au Mexique et au Brésil. Il compte aussi sur une année pleine pour les nouveaux "SUV"  Qashqai et Rogue, l'arrivée d'une petite voiture à bas coûts, la Datsun GO dans les pays émergents, et celle de la berline Q50 de sa marque haut de gamme Infiniti. 

La moindre rentabilité de Nissan par rapport à ses compatriotes s'explique notamment  par une présence historiquement inférieure sur le très lucratif marché américain. Nissan pâtit également d'une valeur de marque inférieure. Aux Etats-Unis notamment, mais pas seulement, les Nissan se vendent moins cher que les voitures de ses deux rivales japonaises. La satisfaction des consommateurs concernant les produits Nissan est il est vrai sensiblement moins bonne, dans les enquêtes mondiales.

Grâce à  la contribution... de l'allié Nissan (1,44 milliard d'euros),  Renault avait réussi à afficher l'an dernier un bénéfice net de 586 millions d'euros. Sans Nissan, le français aurait été dans le rouge. Le constructeur automobile tricolore avait enregistré un résultat opérationnel de 1,24 milliard d'euros. Dans la seule activité automobile, le résultat opérationnel se montait à  495 millions, soit 1,3 % du chiffre d'affaires à peine.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2014 à 11:56 :
On ne comprends pas pourquoi Renault perd de l'argent, plus il annonce des ventes de l'alliance, et moins ca gagne, en 2013 Renault a fait plus de 940 000 000 de pertes, il a fallu 1,4 milliards de dividende Nissan pour présenter un bilan moins ridicule ...
Réponse de le 13/05/2014 à 14:04 :
Hyundai a vu son chiffre d'affaires augmenté de 1,3% au 1er trimestre 2014 et pourtant son bénéfice a baissé de 2,9% sur cette même période.
a écrit le 12/05/2014 à 23:57 :
Aujourd'hui l'alliance renault nissan est le 4 eme groupe mondial et a une très bonne stratégie. Les marchés se complète, ils sont présents partout. Les synergies à développer sont encore énormes. Pour l'heure c'est la seule alliance dans le secteur qui fonctionne aussi durablement et aussi bien.
a écrit le 12/05/2014 à 22:47 :
Nous le voyons bien, l'alliance Renault Nissan piétine, les profits sont maigres, Renault perd de l'argent avec Dacia mais dissimule les comptes, Renault est le seul constructeur qui ne publie pas ses chiffres trimestriels,
et les investissements deviennent riquiki, Renault Nissan sont impotents, incapables de produire un moteur pour haut de gamme et sont obligés de quémander des moteurs à Daimler pour trainer leurs lourdes 5 places, Daimler va leur fourguer des anciennes générations comme à Tata et SSanggyong dans les années 1990 !!! c'est quand même un sacré recul technologique pour tant d'argent gaspillé en formule 1
-
les affaires sont très incertaines en Russie ou le gouffre AvtovazLada va finir par couter très cher,
Kia Hyundai progresse bien plus vite, en Corée Samsung perd de l'argent à tout va,
et puis les 4 milliards d'euro donné par Sarkozy l'Etat français à Ghosn pour la Zoe dont personne ne veut, un échec de plus, une erreur stratégique de plus...
L'alliance Renault Nissan est un echec, à côté deS réussiteS EXEMPLAIRES de Toyota VW Bmw Audi Porsche et même Kia Hyundai qui progressent à vitesse grand V.
Réponse de le 12/05/2014 à 23:56 :
Le groupe Renault a vu ses ventes progresser en Europe bien pkus vite que Hyundia Kia. Rien qu'en France au premier trimestre Le groupe Renault a a enregistré plus de 8% quand les ventes du groupe coréen s'écroulaient avec -32,7%
Réponse de le 13/05/2014 à 0:14 :
En investissant dans Tanger ( + de 200 000 véhicules par an), Avtovaz (950 000 véhicules par an), Douais (420 millions d'euros d'investissements sur 2 ans), Fonderies de Bretagne, Cléon (Seine Maritime), Pitesti, Chennai...
Nissan Infinity vend autant aux USA que VAG Volkswagen qui baisse Audi et Porsche.
VAG en Amériques du Sud baisse méchamment (-17% en Argentine alors que Renault Group fait +15%), -17% pour VAG alors que Renault group fait +8% au Brésil, en part de marché bien évidemment.
Vous mélangez tout, Sarkosy Ghosn Sweitzer Jospin?
L'industrie automobile a toujours été cyclique, n'oubliez pas que VW été au bord de la faillite il y a quelques années et audi n'existait même plus...
Réponse de le 13/05/2014 à 0:38 :
Renault ne perd pas d'argent en F1, puisqu'il vend de la techno...
Renault vend des moteurs à Daimler. Daimler vend des moteurs à l'Alliance. Bel échange.
Nissan avec un V6 mystifie le W16 de VAG, et ils ne sont pas seul à le faire puisque Koenigsegg le fait avec un simple V8 auto produit... comme quoi il est bidon ce moteur en W.
Renault Avtovaz produira 950 000 véhicules à plein potentiel, et Dacia se vendra bientôt mieux que volkswagen,
Réponse de le 13/05/2014 à 10:27 :
Kia, Hyundai progresse ??
La Hyundai i20 est actuellement dernière de la catégorie petite voiture du classement de fiabilité du plus grand club d'automobilistes d'Europe. Loin derrière la Sandero qui se classe 5ème.

Dans la catégorie voiture moyenne, la Mégane se classe 12ème et le Scenic 8ème, la Hyundai i30 occupe l'avant dernière place (29ème) juste derrière la Kia Cee'd (28ème)
Réponse de le 13/05/2014 à 17:16 :
A vitesse grand V, vous dites.
Les ventes de Hyundai ont chuté en France de -37,6% en avril, de -51,4% en mars, de -53,8% en février.

Dans le même temps Renault Samsung en Corée a fait +15% en avril, +16,7 en février.
Sa part de marché est d'environ 5% en Corée quand Hyundai en France se contente de 0,86% du marché français en avril.

"Corée Samsung perd de l'argent à tout va"
Renault Samsung a dégagé l’an dernier un bénéfice net de 17 milliards de wons (11,6 millions d’euros). Le Captur (QM3 en Corée) a été élu par les journalistes locaux 4x4 de l'année
a écrit le 12/05/2014 à 21:17 :
Renault, sites industriels en France. (liste non exhaustive)
Renault (Siège social - 13-15 quai Le Gallo - 92513 Boulogne-Billancourt Cedex)

Carrosserie-montage

L'usine Pierre Lefaucheux de Flins (Yvelines)
L'usine de Sandouville (Seine Maritime)
L'usine MCA de Maubeuge (Nord).
L'usine SOVAB de Batilly (Meurthe-et-Moselle).
L'usine de Dieppe (Seine Maritime).
L'usine George Besse de Douai (Nord).

Mécanique

L'usine de Cléon (Seine Maritime) assure la production de moteurs et boîtes de vitesses notamment pour l'ensemble des marques de l'Alliance Renault-Nissan.
Basés au Mans (Sarthe) et à Villeurbanne (Rhône), les sites ACI (Auto Châssis International).
La STA (Société des Transmissions Automatiques) installée à Ruitz (Pas-de-Calais).
L'usine de Choisy (Val de Marne) produit des boîtes de vitesses et d'autres éléments mécaniques.

Autres sites
Fonderie de Bretagne installée à Caudan (Morbihan).
L'usine de Viry-Châtillon (Essonne) assure la mise au point et l'assemblage de moteurs dédiés à la Formule 1.
Renault TECH dispose d'une usine à Heudebouville (Eure) qui est spécialisée dans la transformation de véhicules pour le transport de personnes à mobilité réduite et d'autres usages spécifiques.
En matière de logistique, les communes de Villeroy (Yonne), Cergy (Val d'Oise), Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et Flins (Yvelines) accueillent des centres de distribution de pièces de rechange (CDPR).
Saint André de l'Eure (Eure), Sofrastock International est spécialisé dans la gestion de stock et de flux d'information.
Une plateforme ILN (International Logistic Network) est basée à Grand-Couronne (Seine Maritime). Elle a pour vocation d'assurer les flux de pièces détachées destinées à l'export.
RCI Banque SA (100% filiale Renault), siège social à Noisy le Grand, France.

Rang d'une entreprise opératrice du commerce extérieur dans le Palmarès Douanes 2012, France:
Peugeot Citroen Automobile SA : 3ème exportateur, 5ème importateur
Renault SAS : 4ème exportateur, 7ème importateur
Volkswagen Group France : 902ème exportateur, 9ème importateur
Daimler AG : 27ème exportateur, 92ème importateur
FIAT France : 5599ème exportateur, 65ème importateur
Toyota Motor Manufacturing France (usine de Valenciennes-Onnaing) : 68ème exportateur, 99ème importateur
Toyota France : 6393ème exportateur, 82ème importateur
Hyundai Motor France : 14144ème exportateur, 127ème importateur
BMW AG : 743ème exportateur, 506ème importateur
Jaguar Land Rover France : 790ème exportateur, 146ème importateur
Adam Opel AG (Opel) : 1139ème exportateur, 348ème importateur
Nissan International : 363ème exportateur, 44ème importateur
a écrit le 12/05/2014 à 20:19 :
Nissan produit 20% de ses autos au Japon, donc la dépréciation du yen n'est pas l'explication principale à la bonne santé économique de Nissan. Article à revoir.
Réponse de le 13/05/2014 à 8:14 :
C'est NISSAN lui-même qui met la baisse du yen en avant dans ses résultats! Même s'il en profite moins que Toyota...
a écrit le 12/05/2014 à 14:03 :
Quelle est la date de commercialisation prévue pour la Datsun GO ?
Merci.
a écrit le 12/05/2014 à 13:34 :
Il est clair que les piètres résultats de Nissan ont du mal à combler les pertes de Daciarenault,
et il est à craindre que les déboires de Renault et Nissan avec Avtovaz Lada Samsung Infinity vont peser très lourd sur les prochains semestriels de Renault qui dissimule ses comptes trimestriels...
ce qui est à craindre aussi, c'est que Daciarenault n'ai plus du tout les moyens pour investir en recherche et développement ce qui va accentuer fortement ses retard s technologiques,
et aussi Daciarenault ne va plus pouvoir construire les nouvelles usines,
sans compter que les esclaves roumains slovènes turcs et marocains de Renault vont finir par se montrer impatients de gagner plus et/ou révolter faire grève etc
alors que les allemands Audy Bmw Porsche Vw viennent d'annoncer d'énormes profits Trimestriels, avec d'énormes investissements, des ventes en hausses et des avances technologiques remarquables.
Réponse de le 12/05/2014 à 14:48 :
Les retards technologiques de Renault ? C'est vite oublier les véhicules zéro émission, les moteurs diesels qui équipent les classe C et A de chez Mercedes où les multiples titres de champion de monde de F1 en tant que motoriste.

Depuis le début de l'année les ventes du groupe Renault ont progressé de 19,6% alors que Volkswagen group fait du surplace avec 8,6% (le marché européen a progressé dans le même temps de 8,4%).

Concernant Renault Samsung, les ventes en Corée ont progressé en glissement annuel de 35,7%. Le QM3 a été élue 4x4 de l'année.
Réponse de le 12/05/2014 à 16:54 :
Les moteurs des Audi sont produits en Hongrie dans l'usine de Gyor. Depuis sa création plus de 25 millions de moteurs ont déjà été produits. Des A3 ainsi que les modèles TT sont également assemblés dans cette usine.

Audi possède également une usine en Inde (Aurangabad), en Chine (Changchun). Le Q3 est assemblé en Espagne dans l'usine de Seat. A Bratislava en Slovaquie sont produits le Q7, le Touareg et certains éléments du Porsche Cayenne.
Réponse de le 12/05/2014 à 17:38 :
Les Rénault sont produites au Maroc, en Tunisie, en Roumanie, en Slovénie, en Russie, au Portugal, en Espagne, avec des composants qui viennent de chine, d'inde, du vietnam etc ...
Réponse de le 12/05/2014 à 18:42 :
vaut mieux acheter Renault que Audi ou VW si vous voulez sauvez créer ou sauvegarder des emplois en France.
Réponse de le 12/05/2014 à 20:38 :
Renault, sites industriels en France. (liste non exhaustive)
Renault (Siège social - 13-15 quai Le Gallo - 92513 Boulogne-Billancourt Cedex)

Carrosserie-montage

L'usine Pierre Lefaucheux de Flins (Yvelines)
L'usine de Sandouville (Seine Maritime)
L'usine MCA de Maubeuge (Nord).
L'usine SOVAB de Batilly (Meurthe-et-Moselle).
L'usine de Dieppe (Seine Maritime).
L'usine George Besse de Douai (Nord).

Mécanique

L'usine de Cléon (Seine Maritime) assure la production de moteurs et boîtes de vitesses notamment pour l'ensemble des marques de l'Alliance Renault-Nissan.
Basés au Mans (Sarthe) et à Villeurbanne (Rhône), les sites ACI (Auto Châssis International).
La STA (Société des Transmissions Automatiques) installée à Ruitz (Pas-de-Calais).
L'usine de Choisy (Val de Marne) produit des boîtes de vitesses et d'autres éléments mécaniques.

Autres sites
Fonderie de Bretagne installée à Caudan (Morbihan).
L'usine de Viry-Châtillon (Essonne) assure la mise au point et l'assemblage de moteurs dédiés à la Formule 1.
Renault TECH dispose d'une usine à Heudebouville (Eure) qui est spécialisée dans la transformation de véhicules pour le transport de personnes à mobilité réduite et d'autres usages spécifiques.
En matière de logistique, les communes de Villeroy (Yonne), Cergy (Val d'Oise), Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et Flins (Yvelines) accueillent des centres de distribution de pièces de rechange (CDPR).
Saint André de l'Eure (Eure), Sofrastock International est spécialisé dans la gestion de stock et de flux d'information.
Une plateforme ILN (International Logistic Network) est basée à Grand-Couronne (Seine Maritime). Elle a pour vocation d'assurer les flux de pièces détachées destinées à l'export.
RCI Banque SA (100% filiale Renault), siège social à Noisy le Grand, France.

Rang d'une entreprise opératrice du commerce extérieur dans le Palmarès Douanes 2012, France:
Peugeot Citroen Automobile SA : 3ème exportateur, 5ème importateur
Renault SAS : 4ème exportateur, 7ème importateur
Volkswagen Group France : 902ème exportateur, 9ème importateur
Daimler AG : 27ème exportateur, 92ème importateur
FIAT France : 5599ème exportateur, 65ème importateur
Toyota Motor Manufacturing France (usine de Valenciennes-Onnaing) : 68ème exportateur, 99ème importateur
Toyota France : 6393ème exportateur, 82ème importateur
Hyundai Motor France : 14144ème exportateur, 127ème importateur
BMW AG : 743ème exportateur, 506ème importateur
Jaguar Land Rover France : 790ème exportateur, 146ème importateur
Adam Opel AG (Opel) : 1139ème exportateur, 348ème importateur
Nissan International : 363ème exportateur, 44ème importateur
a écrit le 12/05/2014 à 13:32 :
Pourtant Gohsn fait tout pour avantager Nissan au détriment de la marque Renault, dont lui et Shwetzeir ont détruit le haut de gamme.
Réponse de le 12/05/2014 à 21:16 :
Pourtant aujourd'hui, Renault est majoritaire dans Nissan - Infinity - Datsun à 41%, Renault possède à 99% Dacia, Renault est majoritaire à 80 % dans Samsung Motors (filiale de Samsung Conglomérat leader mondial des technologies électroniques), technologies Samsung dont le groupe bénéficie ( système R-Link par exemple). Renault-Nissan sont partenaires de Daimler. Renault et Nissan sont majoritaires dans Avtovaz-Lada à hauteur de 74.5%, pour rappel, l'usine de Togliatti sera en capacité de produire 950 000 véhicules annuels, plus de 60 000 salariés, production de A à Z, de la fonderie en passant par l'usinage et finissant par l'assemblage... un peu comme à l'époque du grand Sochaux de Peugeot (reportage à voir intitulé "En passant par la Franche Comté" usine Peugeot de Sochaux en 1957).
Ps: Renault a toujours eu la volonté de se rendre accessible, de formuler des offres familiales et sportives sans ségrégation liée au prix.
a écrit le 12/05/2014 à 12:41 :
c'est moi ou dès qu'il parle du groupe Renault ce journaliste ne fait que les tailler alors que dès que ça parle de PSA il ne fait que des compliments?
Réponse de le 12/05/2014 à 13:17 :
Oui, c'est vous! Relisez tous les papiers sur PSA en quasi-faillite et les commentaires désagréables reçus à ce moment-là!
Réponse de le 12/05/2014 à 14:01 :
C'est dès qu'il parle des français, pas seulement de Renault...
Réponse de le 12/05/2014 à 15:10 :
Il faudrait savoir: on nous reproche les compliments vis-à-vis de PSA et en même temps de critiquer ce qui est français! Comme quoi, les invectives lâches et anonymes sont bien faciles et contradictoires.
Réponse de le 12/05/2014 à 15:48 :
Réponse, c'est nul comme pseudo, en plus c'est anonyme

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :