Mercedes fabrique sa voiture mondiale Classe C sur quatre continents

 |   |  660  mots
Sortie de chaîne à Pékin de la première nouvelle Classe C de Mercedes
Sortie de chaîne à Pékin de la première nouvelle Classe C de Mercedes (Crédits : dr)
Mercedes vient de démarrer la production de sa nouvelle Classe C à Pékin. En moins de six mois, le constructeur allemand a lancé en fabrication ce modèle en Allemagne et en Afrique du sud ainsi qu'aux Etats-Unis. La production est aussi prévue au Brésil.

Fin juillet, Mercedes a produit le premier exemplaire de sa nouvelle Classe C à Pékin. Il est rare qu'un constructeur mette en production un nouveau modèle aux quatre coins du monde en moins de six mois. C'est ici le cas. La firme allemande de haut de gamme produit en Chine une version rallongée de sa Classe C, à l'instar de ce que font Audi ou BMW, les clients locaux demandant plus de place à l'arrière. La commercialisation dans l'ex-Empire du milieu de la nouvelle Classe C interviendra en septembre.

Quatre milliards d'investissements

Mercedes co-produit avec le groupe pékinois BAIC des voitures depuis 2006 et des moteurs quatre et six cylindres depuis 2013. 120.000 Mercedes ont été fabriquées l'an passé à Pékin. La marque de Stuttgart assemble des Classe C, Classe E de la catégorie supérieure, et des 4x4 GLK. La berline compacte GLA sera également fabriquée à Pékin à partir de l'an prochain. Les deux partenaires  investissent quatre milliards d'euros d'ici à 2015, pour doubler notamment les capacités à plus de 200.000 unités annuelles.

 La mise en production de la nouvelle Classe C en Chine intervient moins de six mois après le démarrage du modèle sur le site-pilote allemand de Brême. La dernière-née de la firme à l'étoile a ensuite débuté en mai sur les chaînes sud-africaines de East London, en juin dans l'usine américaine de Tuscaloosa, en Alabama. Et elle devrait être  fabriquée en 2016 au Brésil, dans l'Etat de Sao Paulo.

Une vraie voiture mondiale

Voiture mondiale, la nouvelle Classe C de Mercedes (à partir de 33.950 euros en France) ? Oui. C'est la première  voiture du constructeur à être fabriquée sur quatre continents. Il s'en est écoulé 73.000 au deuxième trimestre dans le monde. La Classe C, de la gamme moyenne, est un "Best seller" traditionnel du constructeur de Stuttgart. La précédente mouture s'était écoulée à plus de 2,4 millions d'exemplaires de 2007 à 2013. Les origines de la Classe C remontent à la fameuse 190, apparue fin 1982. Celle que, à l'époque, on appelait la "Baby Mercedes" - tout étant relatif.

La Classe C chinoise, comme  l'américaine, ne recevra évidemment pas le petit moteur diesel 1,6 dCi d'origine Renault qui anime la version d'entrée de gamme à gazole en Europe. Tous les autres moteurs diesel et à essence de la Classe C sont d'origine Mercedes.

Des ventes historiques

Le constructeur "premium" avait annoncé début juillet des ventes mondiales historiques pour le premier semestre (+13%) à 783.520 véhicules vendus, tous modèles confondus (voitures particulières seules). Et la firme compte battre en 2014 son pic historique de l'année dernière (1,46 million).  Les ventes de Mercedes ont progressé de 7,4% à  352.198 véhicules en Europe sur le semestre, de 6,8% aux Etats-Unis à 51.624, de 37,5% à 135.972 en Chine.

Mercedes a amélioré de 68% son profit opérationnel (EBIT) au premier semestre à 2,59 milliards d'euros. Soit une marge opérationnelle de 7,5%. Voire 7,9% sur le seul deuxième trimestre. Le constructeur est encore loin des marges de ses compatriotes et concurrents Audi  (10%) ou BMW (10,7%) ainsi que Porsche (17%). Mercedes (voitures particulières) reste structurellement moins rentable. Malgré les prix de ventes souvent plus élevés que ceux d'Audi et BMW. La faute à des coûts de structure plus lourds et de production sensiblement plus élevés.

Sous le coup d'une enquête

Alors qu'il lance un nouveau modèle crucial en Chine, Mercedes y est...sous le coup d'une enquête. Un porte-parole de la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC) l'a confirmé cette semaine. Un média chinois affirme même que neuf inspecteurs de la NDRC ont perquisitionné lundi dans des locaux de Mercedes-Benz, dans l'ouest de Shanghai, interrogeant des responsables et examinant des ordinateurs. Selon une source anonyme citée par Jiemian, site d'informations d'un groupe d'Etat de Shanghai, l'enquête "se concentre sur les prix pratiqués par Mercedes-Benz pour les véhicules" et "sa stratégie (commerciale) consistant à maintenir des prix minimum chez ses distributeurs".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2014 à 14:18 :
Aux US Mercedes casse déjà les prix de 35% pour arriver à les vendre.
a écrit le 07/08/2014 à 12:41 :
Pas de quoi en parler, si ce n'est pour évoquer l'enquête pour fraudes...
a écrit le 07/08/2014 à 11:56 :
un article positif
a écrit le 07/08/2014 à 11:48 :
Bel exemple de réussite technique et commerciale!
a écrit le 07/08/2014 à 11:21 :
Agence Chine Nouvelle. : ministère de l'Industrie chinoise :" Cette enquête ne touche pas les constructeurs français et japonais honnêtes".
Réponse de le 07/08/2014 à 11:30 :
Ce n'est pas une question d'honnêteté. Cette enquête porte essentiellement sur les véhicules importés. Mercedes importe des modèles de haut de gamme venus d'Allemagne avec des droits de douane élevés sur les voitures comme sur les pièces à l'entrée sur le territoire chinois !
Réponse de le 08/08/2014 à 13:15 :
En ayant travaillé comme ingénieur GPAO pour FIAT, je n'étais pas le seul à savoir qu'une Ferrari était constitué de 25 de pièces FIAT. Ce même cas pour les haut de gamme Mercedes, ce qui veut dire que le prix des pièces pour le haut de gammes, peut être à bas coût. Seuls les naïfs croient que le haut de gamme coute forcement cher aux constructeurs automobiles.
a écrit le 07/08/2014 à 11:16 :
Si les Chinois parviennent à faire baisser les prix des Allemandes de plus de 30% alors il faut faire la même chose en Europe!
a écrit le 07/08/2014 à 11:13 :
A quoi sert ce pseudo journaliste à part faire du publie reportage?
Réponse de le 07/08/2014 à 15:34 :
Les invectives lâches et anonymes n'ont aucun intérêt. Et si vous appreniez à manier correctement le français avant d'invectiver, ce serait mieux. PUBLI-REPORTAGE, c'est sans e.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :