Les ventes de voitures "vertes" chutent en France

 |   |  515  mots
La Peugeot 508 RXH hybride est animé par une motorisation diesel et électrique
La Peugeot 508 RXH hybride est animé par une motorisation diesel et électrique (Crédits : DR)
Les immatriculations de véhicules hybrides ont reculé au premier semestre de 6,7% en France. Les électriques fléchissent de 10%. La diminution des bonus explique en partie la baisse.

21.501. Tel est le nombre de voitures hybrides immatriculées en France sur les six premiers mois de l'année. Et, contre toute attente, elles baissent (-6,7%) ! Les modèles électriques (4.306 immatriculations à peine sur six mois) sont également en recul (-10%), selon les statistiques du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles).

Baisses des bonus "écologiques"

Décidément, les voitures "vertes" n'ont plus la cote. Les hybrides représentent à peine 2,24% du marché total des voitures particulières dans l'Hexagone, contre 2,47% il y a un an. Les électriques s'octroient à peine 0,45% du marché au premier semestre, contre 0,51% un an auparavant.  La baisse des bonus explique en partie ce fléchissement. Car les voitures hybrides, du moins les petites et compactes, ou électriques ont besoin de subventions pour être compétitives sur le marché, vu leurs coût élevé.

Le barème pour les électriques est passé de 7.000 à 6.300 euros. Les hybrides n'émettant pas plus de 110 grammes de C02 ne peuvent plus recevoir que 3.300 euros au maximum, contre 4.000 auparavant. Ces baisses ne sont pas énormes. Mais elle sont perçues comme symboliques d'un moindre soutien de l'Etat à ce jour.

Très peu d'hybrides rechargeables

Côté hybrides, alors que les modèles essence-électriques progressent un peu, ce sont les diesel-électriques qui reculent. Ils pèsent pour un tiers de immatriculations totales d'hybrides. Notons que les hybrides rechargeables, utilisables en mode électrique pur sur une trentaine de kilomètres, représentent 700 ventes environ seulement sur le semestre Dérisoire.

Le modèle "vert" le plus vendu dans l'Hexagone reste la petite Toyota Yaris h nippone - produite dans le nord de la France - avec 6.300 immatriculations sur le semestre, suvie de la compacte Toyota Auris h (5.565) - assemblée en Grande-Bretagne  - , de la Peugeot 3008 Hybrid 4 (2.405), de la Renault Zoé électrique (2.153), de la Peugeot 508 Hybrid 4 (1.709), de la fourgonnette Renault Kangoo "Z.E" (1.299).

Toyota numéro un, suivi de PSA

Tous ces modèles Peugeot hybrides et Renault électriques sont fabriqués en France. Le groupe Toyota (avec Lexus) s'arroge le gros des ventes en France (14.995 hybrides), suivi de PSA (4.953 hybrides + 388 électriques) et de Renault (3.455 électriques). Il s'est immatriculé  également 521 Bolloré Bluecar, 164 Tesla électriques américaines de haut de gamme.

La loi visant à faciliter l'installation des bornes de recharge pour véhicules électriques dans l'espace public a été publiée mercredi dernier au Journal officiel. Ce texte, adopté le 23 juillet au Parlement, prévoit d'exonérer de redevance l'opérateur de l'État qui implante des bornes de recharge de véhicules électriques sur le domaine public. Jusqu'ici, seules les communes étaient responsables de l'installation d'un réseau d'infrastructures de bornes de recharge.

Le déploiement de ces infrastructures est crucial pour le développement des véhicules électriques et des hybrides rechargeables. Actuellement, la France compte 10.000 bornes de recharge, selon les chiffres du ministère de l'Écologie et de l'Énergie. Objectif : 7 millions de points de recharge d'ici à 2030.

 A l'horizon 2020, PSA pronostique que les voitures électriques représenteront un peu moins de 5% du marché mondial et les hybrides autour de 15%, dont moins de 5% pour les rechargeables.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2014 à 0:19 :
En tant qu'ingénieur en gestion de production dans le secteur auto, je pose la question à M. Jean:
Ou est la réalité de la MISE EN PRODUCTION INDUSTRIEL, distribution et commercialisation de tous ces VE (merveilleux) qui sont cités, pour que les automobilistes les trouvent à la vente dans une concession?
A part Tesla je ne vois rien (de satisfaisant quand on est riche, mais c'est disponible) sur le marché mondial, plus Nissan, BMW, et Renault mais absolument pas plébiscités!
Le reste de la discussion c'est de la littérature mais pas de l'industrialisation de produits.
a écrit le 10/08/2014 à 9:36 :
Je me permets de reprendre un intéressant texte de "Véhicules solaires" à l'intention du pseudo "n'importe quoi" qui visiblement ne connait pas le sujet, en espérant qu'il ira chercher à partir des modèles précités et tests réalisés et homologués pour voir que ces véhicules ont dépassé le stade des résultats ponctuels mais confirment d'années en années et sont sur le point de passer vers un transfert à l'industrie de même que le solaire arrive dans les véhicules : "Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique : voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine et 430 la nuit), transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. D’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos."
a écrit le 10/08/2014 à 9:29 :
Dans le monde entier les ventes de véhicules électriques progressent vite, en particulier aux Etats-Unis qui constitue actuellement 45% du marché. Selon cette tendance les véhicules électriques devraient représenter environ 2,6% du marché automobile mondial d'ici 2018, comparé à 0,3% l'an passé. Mercedes et BMW vont chercher la croissance aux Etats-Unis, principal marché actuel. Ce dernier a augmenté de plus de 85% sur 1 an à 97 507 unités en 2013 et a également vu ses volumes encore augmenter de 30% rien que jusqu'en mai dernier. Cette forte croissance américaine est liée à la mise en place rapide d'une infrastructure de recharge dont plus de 200 bornes de recharge solaires par Tesla et des accords entre entreprises automobiles et fournisseurs de solaire (GM - Sunpower etc). L'Estonie a déjà terminé la mise en place de son maillage de bornes de recharges et est donc numéro 1. La Norvège est en tête en terme de véhicules électriques par habitant. Les Etats-Unis sont numéro 1 en part de marché.
a écrit le 09/08/2014 à 20:42 :
La baisse vient surtout que si les personnes sont riche; ils s'en tapent d'acheter une voiture chère qui consomme 30L/100... Alors que les autres vu les tarif des électriques et des hybrides; c'est pas la peine, elles sont hors de prix !!!
a écrit le 09/08/2014 à 12:29 :
Les voitures soit disant vertes ne sont qu'un concept marketing pour vendre encore plus et surtout plus cher. Les citoyens commencent à le comprendre malgré le matraquage publicitaire
a écrit le 09/08/2014 à 10:19 :
Voitures trop chères.
a écrit le 09/08/2014 à 7:10 :
La voiture électrique est un leurre pour les bobos qui revient tous les 20 ans .
Les hybrides consomment autant que les autres , et coûtent beaucoup plus cher à l'achat.
a écrit le 08/08/2014 à 17:35 :
NON...les premiers fautifs ce sont les journalistes/essayeurs toujours aux ordres des fournisseurs de diesel et c'est certainement pas sans intérêts...de plus ils "saccagent" les essais des hybrides car ils ne savent pas s'en servir et disent beaucoup "d'âneries". Lorsque certains annoncent de 6 à 7 L/100 km réalisés lors de leur essai d'une yaris hybride il y a de quoi se poser des questions alors qu'il est facile de rester en dessous de 4,5.
a écrit le 08/08/2014 à 15:21 :
Tout ça ne sert qu'à maintenir une activité industrielle bientôt obsolète et la voiture Hybride ou Elect. n'est pas si écolo qu'on le prétend, il faut bien produire l'énergie de recharge. A qui cette sponsorisation étatique profite elle vraiment ? je me pose la question ! Le jour où tout le monde sera converti, les gouvernements mettront une taxe pour compenser le manque à gagner sur les taxes carburants, et là les adeptes seront verts ;-) . Et pour les économies d'énergie, il vaudrait mieux s'attaquer aux dépenses de chauffage qui représentent beaucoup plus .
D'autre part toutes ces subventions seraient plus rentables sur des secteurs porteurs comme les services internets. Quand on voit des sociétés comme Uber, Airbnb et bien d'autres se faire commissionner, par l'Irlande sans quasiment d'impôts ,sur des services réalisés en France, et qu'on a même pas un concurrent à mettre en face, j'ai un gros doute sur la compétence des élites . Mais il y a de quoi écrire un livre sur toutes ces erreurs de nos gouvernements (droites et gauches compris) depuis des années !
Réponse de le 09/08/2014 à 7:19 :
Vous avez raison : parce que les gouvernements , sont à la solde de la finance internationale et donc aussi des compagnies pétrolières, ils mettent en avant un leurre : la voiture électrique.
Vous parlez de chauffage : la principal émetteur de particules dans l'atmosphère est le chauffage au bois , qu'il soit brut ou en granulés, loin devant les diésels , et le bois est considéré par les bobos écolo anti diésel, comme écologique
a écrit le 08/08/2014 à 15:21 :
Tout ça ne sert qu'à maintenir une activité industrielle bientôt obsolète et la voiture Hybride ou Elect. n'est pas si écolo qu'on le prétend, il faut bien produire l'énergie de recharge. A qui cette sponsorisation étatique profite elle vraiment ? je me pose la question ! Le jour où tout le monde sera converti, les gouvernements mettront une taxe pour compenser le manque à gagner sur les taxes carburants, et là les adeptes seront verts ;-) . Et pour les économies d'énergie, il vaudrait mieux s'attaquer aux dépenses de chauffage qui représentent beaucoup plus .
D'autre part toutes ces subventions seraient plus rentables sur des secteurs porteurs comme les services internets. Quand on voit des sociétés comme Uber, Airbnb et bien d'autres se faire commissionner, par l'Irlande sans quasiment d'impôts ,sur des services réalisés en France, et qu'on a même pas un concurrent à mettre en face, j'ai un gros doute sur la compétence des élites . Mais il y a de quoi écrire un livre sur toutes ces erreurs de nos gouvernements (droites et gauches compris) depuis des années !
a écrit le 08/08/2014 à 11:37 :
Tant que nous aurons des laudateurs(primates ) pour voitures puissantes vecteurs d'image ridicule ,on n'évoluera pas, ou très peu.
a écrit le 08/08/2014 à 10:44 :
L'eVe Sunswift solaire 2 places bat le record de la Tesla avec plus de 830 km d'autonomie avec le solaire à plus de 100 km/h en moyenne et 500 km d'autonomie avec une seule charge (donc autonomie de nuit) pour une batterie de seulement 60 kg, record homologué par la FIA. La Stella Solar 4 places atteint 730 km d'autonomie avec solaire et 340 km avec une seule charge (donc équivalent nuit) à plus de 100 km/h. Elles sont homologuées pour la route. Plusieurs autres suivent dont Suncruiser Solar etc
Réponse de le 08/08/2014 à 10:54 :
Les australiens et hollandais entre autres sont vraiment très forts en ce moment dans ce domaine. Espérons que Venturi en France pensera à compléter sa gamme.
Réponse de le 09/08/2014 à 12:40 :
Vous n'avez pas bientôt fini de vous moquer des gens? La Stella Solar est un prototype de compétition, rien de plus, absolument inutilisable dans des conditions réelles. Vous n'avez visiblement pas la moindre idée de la puissance produite par quelques pauvres m2 de panneaux posés sur un toit de voiture.
Réponse de le 10/08/2014 à 9:20 :
@ N'importe quoi : nons je confirme également, vous faîtes totalement erreur, plusieurs véhicules solaires de 2 à 4 places font désormais des compétitions d'endurance chaque année et notamment en Australie sur plus de 3000 km et d'autres par tous temps et les résultats sont homologués. Donc c'est parfaitement réel, informez-vous mieux. Vous trouverez des articles y compris en français sur le sujet, tappez eVe Sunswift par exemple.
a écrit le 08/08/2014 à 10:18 :
A part le chômage qu'est ce qui ne chute pas en France ?
Réponse de le 08/08/2014 à 10:34 :
La bêtise de certains commentaires.
Réponse de le 08/08/2014 à 15:04 :
N'oublie pas de renouveler ta carte au P.S.
Réponse de le 08/08/2014 à 16:39 :
N'oublie pas de renouveler la carte au P.S.
Réponse de le 08/08/2014 à 17:06 :
Pisse vinaigre !
Réponse de le 10/08/2014 à 9:23 :
La bêtise ne chute pas elle en devient collante
a écrit le 08/08/2014 à 9:58 :
Encore une fois, les VE actuels repondent parfaitement au besoin urbain et peri-urbain, ils demandent juste une legere modification du comportement 'primate' de certains automobilistes (foncer, griller la priorite puis piller au stop).
Le VE a besoin de 2 choses : 50 km d'autonomie en plus pour passer a 200 vrais km, et une campagne de pub digne de ce nom.
Un proprietaire heureux de Kangoo EV depuis 30 mois et 52 000 km.
Réponse de le 08/08/2014 à 10:57 :
Aux Etats-Unis le marché est en hausse de plus de 85% sur 1 an et représente 45% des ventes mondiales, grâce aux infrastructures de recharge, aux bornes de recharges rapides solaires etc. Il y en a 10.000 en France mais çà avance vite.
Réponse de le 09/08/2014 à 12:49 :
Imaginez-vous que tout le monde n'a pas les mêmes besoins que vous. Quant à votre bonheur il sera probablement moins intense lorsque vous essayerez de revendre votre véhicule.
Réponse de le 10/08/2014 à 9:26 :
Le marché électrique d'occasion est en hausse de +33% sur le marché américain par exemple qui est important. Pas de raison qu'il y ait problème d'autant que la technologie des batteries évolue.
a écrit le 08/08/2014 à 9:51 :
Tout compte fait c'est une bonne nouvelle pour le budget dans la mesure où il y aura moins de bonus "ecolo" à verser. Tous se marchés prétenduement écologiques sont surtout des gouffres à subventions et des ffets d'opportunités pour les industriels. de plus là cela favorise surtout Toyota. et puis ne nous leurrons pas c'est pas ça qui va sauver la planète comme le clame les écolos arrêtons de nous infantiliser avec ça. Avec toutes les bonnes voitures qui partent en Afrique ou en europe de l'est et qui polluent au niveau de la planète la pollution augmente ne soyons pas naîfs c'estune goute d'eau dans la mer mais il ya des industriels malins qui surfent sur le phénomène.
Réponse de le 08/08/2014 à 10:46 :
Le malus est positif désormais donc orientation favorable. Les véhicules qui partent à l'étranger sont très minoritaires comparé au marché national. Le recyclage est majoritaire. Les imporations d'énergies fossiles sont d'environ 70 milliards d'euros par an en France donc à corriger rapidement.
a écrit le 08/08/2014 à 8:44 :
Stop avec les bagnoles, on en ai plus que suréquipé, on doit même se débarrasser de toutes nos occasions récentes vers l’Afrique ou elles fonctionnent encore pendant 50 ans.
Ca va on a tout ce qu'il faut, vaudrait mieux s'occuper de logements décents pour tous.
Réponse de le 08/08/2014 à 14:09 :
pas faux !
a écrit le 08/08/2014 à 7:48 :
Si leurs bagnoles n'était pas aussi chère ...
Un moteur électrique, c'est quand même beaucoup plus simple qu'un thermique ...
La location de batterie, ça ressemble trop à un fil à la patte !!!
Réponse de le 08/08/2014 à 13:30 :
La location permet de réduire le prix de la voiture. Imaginez ajouter 10 000 € ... Ça refroidirait un peu. Et quand il faut la remplacer, rebelote, 10 000.
Quand les gens parlent de la recharge à 1 euro, c'est vrai mais pour faire le bilan financier, il faut tout prendre en compte, et ça 'tourne' même les mois où ne l'utilise pas.
L'avenir est à l'électrique à pile à combustible (la recherche avance). En Allemagne, AirLiquide a un contrat pour l'installation de "pompes" à hydrogène d'ici dix ans. Nous finirons d'installer nos bornes de recharge électriques.
a écrit le 08/08/2014 à 7:41 :
Les Français n'ont plus d'argent et préfèrent les Dacia. Le socialisme mène aussi à la pollution et à la mauvaise santé en plus du reste...
a écrit le 08/08/2014 à 7:20 :
Aah, si on installait des bornes judicieusement au lieu de nous les promettre et de le mettre là où en a le moins besoin !!
Réponse de le 08/08/2014 à 9:09 :
Comme les radars: la ou cela rapporte uniquement !
a écrit le 08/08/2014 à 5:34 :
Rien ne vaut un bon gros diesel qui fume.
a écrit le 08/08/2014 à 2:09 :
Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique : voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine et 430 la nuit), transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. D’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos.
Réponse de le 08/08/2014 à 10:50 :
C'est en effet techniquement quasi parfait pour des véhicules légers avec une utilisation très intelligente et efficace de l'énergie. Très sympa en plus.
a écrit le 08/08/2014 à 1:23 :
Dans le monde entier les ventes de véhicules électriques progressent vite, en particulier aux Etats-Unis qui constitue actuellement 45% du marché. Selon cette tendance les véhicules électriques devraient représenter environ 2,6% du marché automobile mondial d'ici 2018, comparé à 0,3% l'an passé. Mercedes et BMW vont chercher la croissance aux Etats-Unis, principal marché actuel. Ce dernier a augmenté de plus de 85% sur 1 an à 97 507 unités en 2013 et a également vu ses volumes encore augmenter de 30% rien que jusqu'en mai dernier. Cette forte croissance américaine est liée à la mise en place rapide d'une infrastructure de recharge dont plus de 200 bornes de recharge solaires par Tesla et des accords entre entreprises automobiles et fournisseurs de solaire (GM - Sunpower etc).
Réponse de le 08/08/2014 à 1:29 :
La progression des ventes de véhicules électriques d'occasion est également forte (plus de 33% de hausse). Donc marché sur une bonne tendance globale malgré le manque d'infrastructures de recharge mais çà évolue vite.
a écrit le 07/08/2014 à 22:48 :
Le nombre de vente de voiture a diminué de plus que ça il me semble! Donc ces ventes de voitures se portent plutôt bien par rapport aux diesels et essences conventionnels.
a écrit le 07/08/2014 à 22:18 :
Vous allez faire de la peine à Carlos GHOSN avec les statistiques concernant les véhicules entièrement électriques... Enfin, lui, il ne roule pas en voiture à pile et c'est une preuve de bon sens.
Réponse de le 08/08/2014 à 1:27 :
Pour info il roule en NISSAN LEAF.
Réponse de le 08/08/2014 à 7:34 :
0Renault Nissan: c'est pour les naïfs quand les caméras sont là, nos élus écolos font la même chose.
a écrit le 07/08/2014 à 22:17 :
Trop d'impôts tue l'impôt... quand vont-ils enfin comprendre ??
Et ces statistiques ne différencient pas les "vraies" voitures destinées au marché français, de celles destinées à être réexpédiées immédiatement dans un autre pays européen (après avoir touché la prime française.. !!)
Réponse de le 08/08/2014 à 9:55 :
Justement, avec l'electrique, vous court-circuitez la TIPP, devenue TICFE depuis peu.
a écrit le 07/08/2014 à 20:37 :
Et les ventes des vehicules roulant au bioethanol ? les vehicules flexifuel.
a écrit le 07/08/2014 à 20:15 :
des bonnes nouvelles . le mieux seraient de privilier les grosses berlines etrangeres et d'interdire les autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :