Les objectifs d'Angela Merkel sur la voiture électrique totalement "irréalistes"

 |   |  315  mots
Au premier semestre 2014, 16.900 voitures électriques circulaient en Allemagne. Un grand bond en avant serait nécessaire pour atteindre l'objectif d'un million en 2020
Au premier semestre 2014, 16.900 voitures électriques circulaient en Allemagne. Un grand bond en avant serait nécessaire pour atteindre l'objectif d'un million en 2020 (Crédits : Reuters)
Le gouvernement fédéral allemand veut faire circuler 1 million de voitures électriques d'ici à 2020. Un objectif a priori totalement irréaliste.

La voiture électrique a du mal à se vendre en Allemagne. La chancelière Angela Merkel avait pourtant annoncé dès 2009 l'objectif de voir circuler outre-Rhin 1 million de voitures électriques en 2020, à travers le programme d'électromobilité du ministère de l'Économie.

Un objectif "irréaliste"

Un objectif tout bonnement "irréaliste" pour Ferdinand Dudenhöffer, directeur au centre de recherche sur l'automobile à l'université de Duisbourg-Essen, lequel déclare avec ironie que la chancelière "aurait aussi bien pu exiger que nous fassions rouler 100.000 autos sur la lune en 2020".

Cinq après l'annonce gouvernementale, près de 17.000 véhicules électriques seulement circulaient en Allemagne au premier semestre 2014. Soit 4 voitures électriques sur 10.000 voitures classiques. La France se montre en avance sur son voisin, avec 10 voitures électriques pour 10.000 voitures classiques. De part et d'autre du Rhin, le marché des voitures "vertes" a du mal à passer l'accélérateur.

Des pouvoirs publics réticents, peu incitatifs

Les mairies, poussées par la coalition gouvernementale à fournir des parkings gratuits aux conducteurs qui pourraient également emprunter les voies de bus, sont sceptiques, selon Stephan Articus, président de l'Association des villes allemandes.

En outre, toute aide financière, notamment des bonus pour les particuliers, est écartée par le gouvernement, car favoriser les voitures électriques serait créer un désavantage comparatif pour les constructeurs allemands - Mercedes, BMW, Volkswagen - face à des concurrents étrangers tel Renault par exemple.

Même si les constructeurs allemands ont fait des efforts pour lancer des voitures électriques, comme la Smart, les Volkswagen Up ou Golf, la BMW i3, il reste le problème des bornes de recharge. 4.400 sont en place en Allemagne. La France en compte plus du double -10.000 - et veut passer à 16.000 d'ici la fin de l'année. C'est dire le retard que traîne le gouvernement fédéral sur la question! Objectif  dans l'Hexagone: 7 millions de points de recharge d'ici à 2030.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2014 à 11:37 :
qui n avance pas recule ,les lobies frainent des 4 fers alor que l avenir de la depollution et LA ,A condition que l electricite soit produite par des nouvelles energies , autre que les energies fossiles qui vont devenir rare et tres cher, l allemagne et resteras toujour en avance sur nous ,,? LA FRANCE NE VEUT JAMAIS RELLEMENT INVESTIR DANS L AVENIR C EST POUR CELA QU IL N Y A PLUS DE CROISSANCE FRANCAISSE ? ? ?
a écrit le 11/08/2014 à 23:50 :
La faible autonomie des VE ne satisfait personne dans le monde!!
Le consommateur à mille fois raison de ne pas acheter!
a écrit le 11/08/2014 à 23:41 :
Jamais de VE pour moi tant que la technologie d'arnaque à faible autonomie est là!!
Achat de neuf très cher, revente à perte systématique, prix de batterie en remplacement arnaque également, garanties merdiques et floues!!
Laissons les gogos perdre de l'argent.
a écrit le 10/08/2014 à 7:07 :
Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique : voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine), transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué par la FIA), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. D’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos.
a écrit le 10/08/2014 à 7:04 :
L'eVe Sunswift solaire 2 places bat le record de la Tesla avec plus de 830 km d'autonomie avec le solaire à plus de 100 km/h en moyenne et 500 km d'autonomie avec une seule charge (donc autonomie de nuit) pour une batterie de seulement 60 kg, record homologué par la FIA. La Stella Solar 4 places atteint 730 km d'autonomie avec solaire et 340 km avec une seule charge (donc équivalent nuit) à plus de 100 km/h. Elles sont homologuées pour la route. Plusieurs autres suivent dont Suncruiser Solar etc
Réponse de le 10/08/2014 à 7:30 :
La Stella Solar après vérification c'est mieux encore : 430 km (et non 340 !) d'autonomie de nuit (donc pour une seule pleine charge)
a écrit le 10/08/2014 à 7:02 :
1 er : L'Estonie a terminé son maillage de bornes de recharges. 1 er : La Norvège a plus de 4000 bornes et est le premier pays en terme de véhicules électriques par habitant. 1er : La croissance de ces derniers a été de + 85% sur un an aux Etats-Unis qui constitue 45% du marché mondial. Le marché de l'occasion est en hausse de +33% sur un an. La tendance mondiale est donc favorable et dépend en partie des infrastructures et offres.
a écrit le 09/08/2014 à 12:05 :
très bon article sur la démagogie écologiste dans toute sa splendeur habituelle , ah les allemands ne benecifient pas d'aides étatiques pour vendre des véhicules écolos ou pas , pas comme en france , ensuite les voitures électriques ? , quel bide de bide , meme en france les ventes sont atones , c'est surréaliste de voir une dame qui croient entendre des voix électriques ? , trop drôle
a écrit le 09/08/2014 à 9:12 :
J'avais lu (ici ?) qu'AirLiquide avait un contrat avec les Allemands pour installer des pompes à hydrogène d'ici dix ans. Le problème des batteries 'lourdes' sera résolu, il restera juste celle du démarrage. Si les piles à combustibles deviennent grand public.
La charge à 1 euro, oui, avec 100 euros fixes chaque mois en location de batterie.
L'électrique à batteries embarquées est un système temporaire, une transition, voire un marché de niche, un peu comme les élévateurs dans les entreprises, c'est à usage local (La Poste, autos partagées pour aller en ville, ou faire des courses, ...).
Réponse de le 10/08/2014 à 7:18 :
Les 2 solutions hydrogène et électriques sont bonnes, elles ont chacune leurs avantages et inconvénients. Il n'y a pas lieu de les opposer car il y a un potentiel technologique encore important pour les 2 mais elles sont optimales chacune dans leurs applications, lieux et usages. Pour l'électrique les batteries évoluent, le rendement global est bon et il est plus facile de recharger chez soi que pour l'H2. Pour un véhicule lourd type camion, la batterie a en l'état actuel bcp moins de sens. Le biogaz et le solaire ont aussi leur intérêt. Le solaire pour les véhicules légers 2 à 4 places est imbattable en terme d'efficacité énergétique. Donc il n'y pas de solution universelle optimale à tous les cas mais plusieurs.
a écrit le 09/08/2014 à 7:59 :
on les recharge comment ces voitures ? avec des usines à charbon... super bilan carbone...
Réponse de le 10/08/2014 à 7:21 :
Non par exemple avec le solaire comme Tesla entre autres avec son réseau de plus de superchargeurs solaires aux Etats-Unis.
a écrit le 09/08/2014 à 7:07 :
La voiture électrique est un leurre qui revient tous les 20 ans.
Non seulement ça ne fonctionnera jamais correctement mais elle est écologiquement une catastrophe à causse des batteries .
Réponse de le 10/08/2014 à 7:37 :
on disait çà aussi des premiers "aérostats", des trains qui devaient éclater en rentrant dans les tunnels à 35 km/h, du tunnel sous la Manche etc !
a écrit le 08/08/2014 à 18:54 :
Quel manque de vision : Audi vient suelement de lancer son A3, A6 en version hybride alors que VW sort a peine ses Up, Golf, Jetta en version EV et Hybride.
Attendons donc d'avoir une annee entier d'offre pleine avant de decreter un quelconque echec.
Accessoirement une nouvelle hausse de l'essence aidera sans probleme a rendre l'electrique attractif.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :