Voiture autonome : les Pays-Bas prêts à des essais grandeur nature

 |   |  310  mots
Les constructeurs automobiles historiques devront composer avec de nouveaux acteurs comme Google qui présente ici sa Google-car, un prototype de voiture autonome.
Les constructeurs automobiles historiques devront composer avec de nouveaux acteurs comme Google qui présente ici sa Google-car, un prototype de voiture autonome. (Crédits : Google)
Le gouvernement néerlandais veut contribuer à développer ce nouveau mode de transport et se dit prêt à modifier sa législation. Les premiers essais pourraient se dérouler l'été prochain.

Le gouvernement néerlandais a annoncé vendredi autoriser des essais à grande échelle de voitures et camions sans chauffeurs sur des routes publiques, une technologie qui pourrait permettre de réduire les embouteillages et améliorer la sécurité routière.

"Le gouvernement est d'accord de changer la législation routière pour permettre des essais à grande échelle de camions et voitures sans chauffeurs", a indiqué dans un communiqué le ministère de l'Infrastructure et de l'Environnement.

Les Pays-Bas prêts à jouer les cobayes

Le pays va devenir "un banc d'essai" pour ces véhicules sans chauffeurs, a ajouté le ministère. Une porte-parole du ministère, Marianne Wuite, a précisé à l'AFP que les essais à grande échelle allaient débuter pendant l'été, une fois la législation modifiée.

Un premier essai sur une route publique avait eu lieu en novembre, sur l'autoroute A10, dans les environs d'Amsterdam. Un autre test, avec des camions, est prévu pour le mois prochain.

Ces tests sur des voies publiques restent néanmoins l'exception. Jusqu'à présent, les recherches sont confinées à des lieux privés à cause des règles régulant le trafic routier.

"Avec les changements dans la législation, l'Autorité néerlandaise du transport (RDW) pourra autoriser ces essais à grande échelle", a affirmé le ministère.

Objectif: réduire les embouteillages

Les conducteurs néerlandais se retrouvent régulièrement coincés dans des embouteillages: quelque 2,4 millions de Néerlandais, sur une population de 17 millions, empruntent leur véhicule quotidiennement, selon des chiffres officiels. Le gouvernement estime que les véhicules sans chauffeurs pourraient changer les conditions routières.

"Ces véhicules qui peuvent communiquer, freiner ou accélérer en même temps permettront de réguler la circulation", a ajouté le ministère : ils rendent les routes "plus sûres, sont plus efficaces et meilleurs pour l'environnement".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2015 à 11:42 :
En plus on pourra rentrer de fête et rouler complétement bourré ! Youpi !
a écrit le 25/01/2015 à 10:22 :
Vu l'état.du réseau secondaire aux Pays-Bas, pays qui vit sur l'eau, comment cela réduira les bouchons? On est déjà tous concentrés sur les "autoroutes" car les nationales'/départementales ne sont pas suffisantes ....
a écrit le 24/01/2015 à 19:43 :
Pour ceux qui n'ont pas compris l'intérêt majeur de ce type de véhicule et de permettre à certaines personnes handicapées de pouvoir se déplacer.
Ma copine est épileptique partielle, et ne peut donc plus conduire. Pour les mals voyants, cela est peut être LA solution.
Réponse de le 25/01/2015 à 4:44 :
Les transports en commun ne sont pas uniquement réservés au transport d'animaux... sauf peut être en banlieue. ;-)
a écrit le 24/01/2015 à 14:34 :
IL FAUT ARRETTEZ DE REVER???
a écrit le 24/01/2015 à 0:11 :
Même les trains ne savent pas se passer de conducteurs, alors des voitures, avec les multiples paramètres qu'on vit sur la route... On a déjà des doutes sur la capacité des régulateurs de vitesse à assurer correctement leurs rôles, alors une voiture entièrement autonome...
Réponse de le 24/01/2015 à 9:57 :
Les technologies embarquées savent gérer beaucoup plus de paramètres qu' un cerveau humain en train de téléphoner ou d'envoyer un SMS...
Réponse de le 25/01/2015 à 4:47 :
Manifestement vous n'avez jamais utilisé de ligne de métro automatiques. Le train automatique serait déjà une réalité sans la CGT à la SNCF.
a écrit le 23/01/2015 à 21:24 :
Je croyais bêtement en voyant ce titre qu'il s'agissait de voitures autonomes en Energie! Mais non ,on en reste loin ;on veut simplement consommer un peu plus pour nous éviter de conduire ;ce qui est très très fatiguant.
Réponse de le 23/01/2015 à 22:16 :
humain ça ne consomme pas pour conduire ? cro magnon

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :