PSA s'envole en bourse après les résultats 2014

 |   |  310  mots
Carlos Tavares devenu PDG de PSA en 2014 veut redresser les fondamentaux du groupe avant d'envisager une croissance organique ou des alliances.
Carlos Tavares devenu PDG de PSA en 2014 veut redresser les fondamentaux du groupe avant d'envisager une croissance organique ou des alliances. (Crédits : reuters.com)
Le constructeur automobile a nettement réduit ses pertes, et s'est désendetté. Le numéro 1 du groupe Carlos Tavares veut accélérer son plan de croissance rentable, et rejette l'idée d'une course à la taille. L'action est la troisième plus forte hausse à la Bourse de Paris (+3,3%).

Bilan posthume pour Philippe Varin, ou premiers effets de l'ère Carlos Tavares ? Les résultats financiers de PSA pour l'année 2014 sont de bonne facture. Très bonne même car même si le groupe n'est pas totalement repassé dans le vert, il a néanmoins fortement réduit ses pertes, et s'offre même le luxe d'avoir effacé sa dette de 4 milliards d'euros, d'après les résultats annuels publiés mercredi 18 février dans un communiqué.

La branche automobile en baisse...

Le résultat opérationnel courant redevient bénéficiaire à 905 millions d'euros, contre une perte de 364 millions d'euros l'année précédente. Le résultat net, lui, termine sur une perte de 555 millions d'euros, soit un chiffre nettement meilleur que les 2,22 milliards de déficit enregistrés en 2013. Le chiffre d'affaires ressort à 53,6 milliards d'euros, en hausse de 1%. La branche automobile voit toutefois ses revenus baisser de 0,9% à 36,085 milliards d'euros.

Une dynamique positive

Peu importe à qui PSA doit ce retour en forme, Carlos Tavares, désormais aux commandes, ne cache pas son enthousiasme dans un entretien au quotidien Le Monde publié mercredi. "Nous sommes dans une dynamique positive", a-t-il expliqué. Ajoutant :

"Nous avons dépassé les 2 milliards d'euros de flux de trésorerie sur un an au lieu de trois ans comme prévu. Et nous nous sommes complètement désendettés. Maintenant, nous allons nous atteler à l'amélioration de l'efficience de la division automobile."

En quête d'une croissance rentable

Le PDG de PSA vise une marge opérationnelle à 2%, contre 0,1% en 2014. Il explique que le constructeur automobile va désormais se concentrer sur une croissance rentable et non pas sur une course aux volumes. La question de la croissance organique ou d'une alliance ne devrait être abordée que dans un second temps, une fois que le groupe aura "redressé les fondamentaux économiques", conclut-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2015 à 13:29 :
308 plume golf, les résultats de VW sont tués par PEUGEOT et RENAULT, cette 308 est grandiose, en tête de tous les comparos depuis un ans, Chapatte ronge son frein, AGV aussi et je me demande si Félicie...
Réponse de le 18/02/2015 à 16:14 :
J'adore la 308 et les dernières Peugeot en général (j'ai une 208XY qui envoi du lourd). Et c'est pourquoi j'espere ne pas voir ces voitures essayer par les équipes de l'excellente émission Top Gear car je suis sur qu'ils n'en feraient qu'une bouchée ! Je me rappel d'une émission qui date d'il y a quelques années durant laquelle ils ont essayé de trouver la pire voiture de l'Histoire : la finale ? Peugeot 307 contre une Lexus horrible dont j'ai oublié le nom. L'honneur est sauf, c'est la Lexus qui a "remporté" la finale. Pour ceux qui ne connaissent pas cette émission (diffusé le mercredi soir sur RMC Découverte) disont que c'est un mélange entre voitures de rêves, mauvaises fois hilarantes, cascades débiles et montage digne d'un film hollywoodien. La meilleur émission de voitures sans aucun doutes.
a écrit le 18/02/2015 à 10:20 :
A priori la gamme DS de Citroën est en chute libre
Réponse de le 18/02/2015 à 11:19 :
Dommage, mais Tavares n'a pas le profil pour une montée en gamme chez PSA

Ia l'origine grand serviteur de Schweitzer Ghos pour le bas du bas de gamme Dacia
Réponse de le 18/02/2015 à 12:30 :
@Problème : je parlerais plus d'entrée de gamme que de bas de gamme. La nuance est importante. Peut être faites vous encore partie des gens qui pensent que Dacia c'est de la camelote, mais je peux vous assurer que non. Ces voitures embarquent un minimum d'électronique, ce qui limite les pannes à ce niveau, au contraire des Audis, BMW, etc...Et la mécanique est plus qu'éprouvée car présente pour certaines pièces sur des voitures d'il y a 10 ans. Quand au design, critère subjectif, il faut avouer que d'énormes effort ont été fait depuis la premiere Logan. Je trouve la dernière Sandero Stepway super jolie et le nouveau Duster à une belle gueule. Il n'y a plus aujourd'hui que les riches aigris et imbus de leur personnes pour cracher sur la qualité des voitures Dacia. Attention je ne dis pas que ces voitures sont parfaites (quel bruit sur l'autoroute !!) mais elles conviennent dans la grande majorité des cas.
Réponse de le 18/02/2015 à 12:33 :
On voit a la qualité de votre argumentation que vous connaissez bien le sujet et l'homme....
Pathétique
Réponse de le 19/02/2015 à 11:36 :
Carlos Tavares était donné perdant à son arrivée.
Les chiffres parlent déjà d'eux-mêmes.
Grand stratège.
Grand meneur.
Excellent technicien.
Visionnaire.
Impliqué à un très Haut Degré.
a écrit le 18/02/2015 à 9:14 :
Bonne nouvelle! Maintenant il va falloir que PSA "tienne" cette année et l'an prochain sans nouveaux modèles notamment sur le segment très porteur des crossover alors que les concurrents vont être offensifs.
Réponse de le 18/02/2015 à 9:57 :
3008 sort cette année si je ne m'abuse et le SUV DS début 2016.. Les deux sont largement attendus, magnifiques..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :