Un mois record pour les ventes de voitures électriques, dopées par le superbonus

 |  | 171 mots
Lecture 1 min.
Avec 1.237 ZOE écoulées, Renault est le constructeur d'automobile ayant le plus vendu de voitures électrique en avril 2015.
Avec 1.237 ZOE écoulées, Renault est le constructeur d'automobile ayant le plus vendu de voitures électrique en avril 2015. (Crédits : Reuters)
En avril, le marché du véhicule électrique a enregistré 1.948 immatriculations en France. Une hausse de 65%, comparée au même mois en 2014. Un succès dû à la mise en place d'une prime de 10.000 euros pour les véhicules propres, estime l'Avere, l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

La voiture électrique a de plus en plus la cote même si elle représente toujours une faible part du marché automobile français (204.095 immatriculations au total en le mois dernier). Ainsi, 1.948 immatriculations de véhicules électriques ont été enregistrées en avril 2015, soit une augmentation de 65% comparé à la même période l'année dernière, rapporte l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere France).

Dans le détail, 1.726 véhicules électriques particuliers ont été vendus, soit quasiment deux fois plus qu'en avril 2014 où 821 immatriculations avaient été enregistrées.

Un marché dopé par le superbonus

"Les aides gouvernementales, associées aux nouvelles offres constructeurs et au développement du réseau de bornes de recharge, boostent directement les ventes", analyse Avere France.

Pour rappel, une prime de 10.000 euros a été mise en place le 1er avril pour l'achat d'une voiture électrique neuve, soit 6.300 euros de bonus et 3.700 euros de prime de conversion.

[Graphique] Les ventes de voitures électriques pour particuliers au mois d'avril 2015 (par constructeur)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2015 à 7:55 :
Et combien de ces véhicules supplémentaires ont été achetés par des collectivités publiques avec l'argent des impôts ?
a écrit le 09/05/2015 à 11:34 :
Le plus important dans la voiture électrique, c'est ce qu'on ne vous dit pas. Vous n'êtes pas propriétaire de la voiture entière. Vous devez louer la batterie toute la durée de vie de la voiture, même quand vous ne roulez pas. C'est une rente inadmissible qui augmente sérieusement le coût kilométrique. Je préférerais que l'état investisse les malus dans les transports en commun plutôt que de subventionner des entreprises qui ne font qu'enrichir les spéculateurs.
Réponse de le 09/05/2015 à 19:02 :
Nissan vend sa Leaf AVEC les batteries, contrairement à Renault qui les loue.
a écrit le 08/05/2015 à 22:11 :
J'espère que ce sont NOS impôts qui vont aussi financer le remplacement de la batterie au bout de 5 ans...
Réponse de le 08/05/2015 à 23:04 :
Non, et ce n'est pas non plus vos impôts qui financent le bonus mais le malus payé par les gens qui achètent des voitures polluantes. Par contre c'est "tout benef" pour vos poumons...
Réponse de le 09/05/2015 à 9:27 :
en partie ( très petite ) : le vrai benef , ce serait :
bus electriques ( + camions les poubelles ) en ville ,
plus de diesel sans pot cathalitiques ,
plus de livraisons en coeur de ville sans vehicules electriques ...
je ne vois pas bien le niveau de " depollution " avec 1 % du parc de vehicules .
a écrit le 08/05/2015 à 20:16 :
Je suis d'accord avec la Vérité !
Sinon, demain samedi 9 mai va se courir le 1er GP de F1 électrique à Monaco.
Deux semaines avant le GP F1 essence.
Daghe Mùnegu e forza Ventturi!
( Gildo semu cun ti )
a écrit le 08/05/2015 à 18:54 :
Plusieurs commentaires mettent le point sur le recyclage des batteries. Si je compte tous les téléphones et ordi portables, tablettes, consoles de jeux qui ont transité dans ma famille depuis l'an 2000, ce serait affolant! Ma famille de 5 personnes n'est pas extraordinaire. Donc multipliée par des millions, ça en fait des milliers de tonnes de batteries à recycler.
Alors le recyclage des batteries dans le cadre de voitures électriques ne doit pas être un obstacle.
D'autres disent que le bilan énergétique global d'une voiture électrique n'est pas si rose que ça. Là aussi, lorsqu'on regarde de plus prêt toute la filière industrielle et immobilière qui est impliquée pour faire circuler des voitures thermiques, ça fait peur! Puits de pétrole, plateforme pétrolière, fracturation, champs de maïs, de colza de canne à sucre, pipelines, pétroliers, raffineries, citernes, trains/camions citernes, stations à essence/gasoil/éthanol... Et tout ça pour un rendement d'un moteur thermique max. 30%...
Ça en fait un sacré bilan énergétique aussi!
Je pense qu'il y a de quoi faire dans le segment de véhicules électriques. Tesla a fait beaucoup dans ce domaine et proposé une voiture exceptionnelle.
Et même Renault se donne de la peine dans sa catégorie. Pourquoi pas!
Réponse de le 08/05/2015 à 21:50 :
le recyclage des batteries est chère et très polluante (comme sa production), dans une voiture électrique il y a pour 300 kg de batterie qui dureront maximum 10 ans.
Le rendement d'une voiture a essence et de 55% voir plus avec les nouveaux moteur.
Si tu parle de pollution du au pétrole renseigne toi sur les batteries
Réponse de le 08/05/2015 à 22:15 :
PEUGEOT étudiait le complément pneumatique à la combustion et, tout comme pour les CAMIONS, l'économie était démontrée intéressante. POURQUOI ont-ils refusé de commercialiser..??? Faudrait arrêter de nous prendre pour des boeufs, 1 minute par jour...
Réponse de le 09/05/2015 à 19:11 :
Chacun a un intérêt à dénigrer la technologie de son voisin en jouant sur les peurs et les incertitudes, quand ce n'est pas l'impact sur le pouvoir d'achat ou l'environnement. Sans être un grand spécialiste de la production automobile, je suis certain que le véhicule électrique est l'avenir de nos modes de déplacements.
a écrit le 08/05/2015 à 18:15 :
si les ventes se multiplie elles seront fabrique en serie est elles deviendront moins cher, quoi qu il en soi l avenir et dans la voiture electrique, car on pourras toujours faire de l electricite,mais le petrole auras une fin???
a écrit le 08/05/2015 à 14:14 :
Que cherchent exactement les critiques du VE - qui d'ailleurs ne l'utilisent pas ? Pour ma part, un Kangoo EV, 3.5 ans et 70 000 km, j'en suis tres satisfait : economie de carburant (un peu), d'entretien (beaucoup) et accessoirement confort de conduite et la satisfaction de ne pas enrichir les islamistes ni Poutine.
Réponse de le 08/05/2015 à 16:30 :
C'est sûr, c'est très utile pour aller chercher le pain au coin de la rue. On est content pour vous.
Réponse de le 08/05/2015 à 20:29 :
@Arsène Dis donc la boulangerie est ..loin, 70000kms en 3,5 ans !!
a écrit le 08/05/2015 à 13:58 :
Au fait quid du recyclage des batteries.
Merci de nous faire un bon dossier économique (et environnemental) sur ces bons plans de la "bonne fée électricité embarquée"
a écrit le 08/05/2015 à 10:31 :
Un seul train de fret Perpignan-Luxembourg économise autant de carburant qu'environ 3000 voitures électriques.

Un convoi de 48 semi-remorques chargés de 2 400 t de marchandises du Grand-Duché au terminal de Le Boulou à Perpignan (1 050 km) en 14 heures 30, c’est 16 000 litres de carburant économisés.

Commençons par développer enfin le fret ferroviaire et le fret fluvial.
Réponse de le 08/05/2015 à 14:07 :
Bonne idee, commencona alors par privatiser la gestion de l'infrastructure feroviaire, pour eviter au fret d'etre pris en otage par les aiguilleurs, le fret de la SNCF etant de toutes facons mort par la main de cheminots.
a écrit le 08/05/2015 à 10:30 :
Bel exemple d’immixtion du politique dans la technique.
Passé l’effet de mode, les usagers vont voir la faible autonomie réelle des voitures, le temps de recharge sur la nuit, et le problème du garage supplémentaire.
Et puis, le risque de pénurie d’électricité.
Réponse de le 08/05/2015 à 14:11 :
Risque de penurie, mouhaha, vous n'avez pas peur du ridicule.
J'ai un Kangoo depuis 3.5 ans et extremement satisafit, pour rien au monde je ne changerai, d'autant que la prochaine generation de VE annonce 300 kM.
Réponse de le 08/05/2015 à 23:05 :
Pénurie d'électricité??? On fait un calcul simple en supposant qu'en France il y a 40 mln. de voitures électriques (peu probable même dans 50 ans)*12.000 km/an (kilometrage moyen)*0.2 kWh/km (consommation réelle) = 9.6*10e10 kWh/an. La production d'électricité en France en 2014 est 5.4*10e11 kWh. Donc, même dans ce cas peu probable la consommation des VE est de moins de 20% de la production d'électricité actuelle.
Mode ou pas mode, avec le superbonus les VE déviennent moins cheres que les équivalents thermiques.
a écrit le 08/05/2015 à 9:24 :
Il faut savoir que ces chiffres sont biaisés. L'Etat impose à ses administrations d'acheter ce type de véhicules sous peine de pénalités sur leurs budgets. Cela ne veut donc pas dire que pour autant que ces véhicules sont plébiscités par les français.
Réponse de le 08/05/2015 à 11:50 :
@Arthur: C'est vrai, mais la réalité actuelle est telle qu'avec superbonus une voiture électrique en LLD coute bien moins chère que la voiture thermique équivalente. Donc, c'est devenu vraiment intéressant comme une deuxième voiture dans le ménage. Les ventes chez les particuliers vont progresser considérablement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :