Volkswagen : des ingénieurs avouent avoir triché pour atteindre les objectifs fixés

Pour réduire suffisamment la consommation de carburant des voitures Volkswagen lors des tests, plusieurs salariés auraient notamment modifié la pression des pneus des véhicules.

2 mn

Mardi, Volkswagen a avoué avoir sous-estimé la consommation de carburant et les émissions de CO2 de modèles dont environ 800.000 exemplaires au total ont été vendus en Europe.
Mardi, Volkswagen a avoué avoir sous-estimé la consommation de carburant et les émissions de CO2 de modèles dont environ 800.000 exemplaires au total ont été vendus en Europe. (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)

Plusieurs salariés de Volkswagen ont reconnu avoir manipulé des données sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de voitures du groupes en expliquant que les objectifs fixés par l'ancien président du directoire, Martin Winterkorn, étaient trop difficiles à atteindre, rapporte l'édition dominicale du quotidien Bild, le 8 novembre.

Ces salariés ont précisé avoir augmenté la pression des pneus et mélangé du diesel à de l'huile de moteur pour réduire la consommation de carburant lors des tests, à partir de 2013 et jusqu'au printemps de cette année.

"Des salariés ont déclaré lors d'une enquête interne qu'il y avait eu des irrégularités dans la détermination des données de consommation de carburant. La manière dont cela s'est produit fait l'objet de procédures encore en cours", a déclaré un porte-parole de Volkswagen tout en se refusant à commenter les informations de Bild.

Volkswagen a admis avoir sous-estimé les émissions de CO2

Mardi 3 novembre, Volkswagen a avoué avoir sous-estimé la consommation de carburant et les émissions de CO2 de modèles dont environ 800.000 exemplaires au total ont été vendus en Europe. Le groupe a précisé par la suite qu'il s'engageait à prendre à sa charge les éventuelles conséquences fiscales dont pourraient avoir à souffrir les propriétaires de ces véhicules.

Cet aveu a aggravé la crise dans laquelle est plongé le groupe allemand depuis la mi-septembre après la révélation par les autorités américaines du scandale de la manipulation des tests d'émissions d'oxydes d'azote (NOx). Des analystes financiers ont déclaré que la facture totale de ces affaires pour le constructeur, en incluant les amendes, les procédures judiciaires et le coût des rappels, pourrait atteindre 35 milliards d'euros.

En Bourse, la valeur du groupe a fondu de 40% depuis la mi-septembre pour tomber à 54 milliards d'euros.

(Avec Reuters)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 10/11/2015 à 20:14
Signaler
Les concessions françaises boitent à reprendre les vw, les clients sont condamnés à retourner chez vw, c'est quand même l' enfermement..

à écrit le 09/11/2015 à 21:45
Signaler
Ils ont été payés chers les ingénieurs pour protéger le patron!!

à écrit le 09/11/2015 à 20:57
Signaler
"mélangé du diesel à de l'huile de moteur" du gazole ? Le moteur est diesel, le carburant gazole. Me semble avoir entendu l'autre jour une pub "Das Auto", c'est encore d'actualité (le CO2 modifié, torturé ne change pas la qualité du véhicule).

à écrit le 09/11/2015 à 20:22
Signaler
Krosse rikolate!! On jette le discrédit sur des exécutants pour un autre type de fraude, somme toute plutôt du niveau du bricolage à la marge que de l'enfumage organisé par une modification des logiciels. Ce n'est pas du tout la même chose et cela ne...

à écrit le 09/11/2015 à 18:43
Signaler
VW démontre sa bonne volonté, maintenant, puisque TOUS les constructeurs sont HORS NORMES, nous attendons les offres d'indemnités SIMILAIRES des autres constructeurs FORD, CHRYSLER, OPEL, BMW, Fiat, MERCEDES avec ses moteurs daciarenault, PSA,...

le 10/11/2015 à 6:55
Signaler
Les normes sont très difficiles à respecter et nous savons tous que les tests normalisés ne sont pas représentatifs de la conduite client mais seul VW a triché en installant un logiciel truqueur dans ses moteurs. Leurs clients sont lésés et la concur...

à écrit le 09/11/2015 à 18:26
Signaler
La plupart des crises se déroulent de la même façon, selon un modèle semblable à celui des tragédies classiques. Il y a d'abord une impulsion initiale qui est suivie d'une réaction en chaîne. Ce qui fait du cas Volkswagen une tragédie, ce n'est pas l...

à écrit le 09/11/2015 à 17:42
Signaler
On a perdu l' arrogant das Auto, exit, envolé, toute honte bue mais les dégâts sont là...

à écrit le 09/11/2015 à 16:45
Signaler
Il est pas beau le modèle allemand !!!

à écrit le 09/11/2015 à 15:06
Signaler
Un ingénieur Vw, ça triche, ça triche... Deux ingénieurs VW ça triche énormément...!!

à écrit le 09/11/2015 à 12:44
Signaler
Donc même les moteur EURO6 Diesel et Essence sont touchés par cette escroquerie. Le démantèlement est inévitable mais que faire de Skoda et Seat qjuand VW retrouvera ce qu'il est : un groupe généraliste comme les autres.

le 09/11/2015 à 21:01
Signaler
J'avais cru lire que le moteur incriminé datait de 2005 mais qu'un plus récent (sais sur quels modèles, suis plutôt Peugeot depuis longtemps) n'était pas concerné, peut-être parce que prévu pour moins polluer ? (ou contaminé logiciellement vu qu'on d...

à écrit le 09/11/2015 à 12:25
Signaler
Tout le monde le sait, cela a déjà été expliqué, Si les diésels polluent, pour réussir la COP21, il convient de prendre des mesures radicales exemplaires, immédiates, le gouvernement VALLS Mme ROYALE en tête, se doit de montrer l'exemple et déc...

le 09/11/2015 à 13:21
Signaler
Le service com VW poursuit ses tirades éhontées au lieu de faire profil bas, de demander "mercy"... Genoux à terre et pendant qu' il est temps, vous ne sauvez pas cette "sale" entreprise malgré votre com délétère et puisque sa morbidité s'étale ...

le 09/11/2015 à 16:50
Signaler
Excellentes voitures ,mais inrevendables

à écrit le 09/11/2015 à 12:00
Signaler
Le management aux '' resultats'' est aussi applique en France dans certaines entreprises. Le P.D.G. donne des ordres, les cadres doivent executer sans se rebiffer, les ''chefaillons'' font de meme et en bas de l'echelle..... c'est du n'importe quoi ...

à écrit le 09/11/2015 à 11:58
Signaler
Il faut laisser mourir VW et ne pas tenter de contrarier une faillite si le groupe est acculé par les évènements tant il est malsain d'entretenir le vice lorsqu'il est installé, non VW n'est pas too big to fail, définitivement..

à écrit le 09/11/2015 à 11:04
Signaler
Je préfère : " Der Betrüger ". D'ailleurs, il me semble que la référence " Das Auto " viens subitement de disparaître des publicités télé de VW.

le 09/11/2015 à 11:35
Signaler
C'est plus simple :)

à écrit le 09/11/2015 à 10:58
Signaler
Ouah, ça vol haut... Techniquement, l'entreprise est fautive. OK. Mais une des vraies questions serait plutôt de l'ordre : est ce le management le coupable ou les exécutants ? En fixant des objectifs impossibles à tenir, le management est-il coupable...

le 09/11/2015 à 12:41
Signaler
Entièrement d'accord mais les exécutants n'ont souvent pour choix ne rien dire et "arranger les choses dans le sens du management" ou la porte.

à écrit le 09/11/2015 à 10:24
Signaler
VW est un constructeur truqueur, tricheur institutionnalisé qui a pris ses clients pour des pommes depuis bien longtemps et sous ses différentes marques, il est urgent de tirer la chasse...

à écrit le 09/11/2015 à 9:37
Signaler
VW, das Lügner (menteur). Citoyens, citoyennes, VOUS avez le pouvoir dans vos mains! Débarrassez-vous de vos vw et marques affiliées (Skoda, Seat, Audi...) pour d'autres marques, Françaises ou autres.

le 09/11/2015 à 16:56
Signaler
" Débarrassez vous de vos VW " encore faut il trouver des repreneurs

à écrit le 09/11/2015 à 9:27
Signaler
Surgonfler les pneus ne fera jamais gagner 0,5 l/ 100 km , tout au plus passer une barre de co² de 141 gr/km à 139 gr / km. Cette barre arbirtraire fait bondir une Tvs de 857 /an en plus...

à écrit le 09/11/2015 à 8:31
Signaler
On les a payes combien pour dire cela? C'est tout le système allemand qui triche pour satisfaire son appétit de puissance.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.