Les ventes de logements neufs en forte baisse

 |   |  531  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les ventes de logements neufs en France ont chuté de 22,6% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier, selon les chiffres publiés ce mardi par le ministère du Développement durable et du Logement. Au même moment, les mises en chantier et permis de construire ont augmenté.

Réduction des avantages fiscaux et prêts à taux zéro qui semblent plutôt profiter à l'ancien contribuent à faire chuter le nombre de logements neufs en France au deuxième trimestre 2011. Ces ventes ont en effet reculé de 22,6% par rapport au premier trimestre 2010, selon les chiffres du ministère du Développement durable et du Logement publiés ce mardi.

Il y a eu entre avril et juin 23.183 logements neufs vendus, un nombre est toutefois en augmentation 2,6% par rapport au premier trimestre de cette année.
Sur un an, la baisse du nombre de transactions atteint 28,5% pour les maisons et 21,8% pour les appartements. Sur les quatre derniers trimestres 104.473 logements neufs ont été vendus, soit un recul de 5,1% par rapport aux quatre trimestres précédents.

"Les ventes de l'année 2010, année de poursuite de la reprise entamée en 2009, avaient été particulièrement hautes", indique le ministère dans un communiqué.

Onze mois pour vendre une maison

Ce mouvement, qui touche toutes les régions de métropole à l'exception du Centre et de la Corse, n'a pas empêché une poursuite de la hausse des prix moyens de 7,7% sur un an pour les appartements dont le mètre carré atteint 3.820 euros en moyenne. Pour les maisons, la hausse des prix est un peu plus faible, à 1,8%, pour un prix moyen de 249.400 euros.

Parallèlement, les mises en vente de logements ont reculé de 8,6% au deuxième trimestre par rapport à avril-juin 2010, à 28.596. Comme celui des ventes, ce reflux a davantage touché les maisons, avec une baisse de 19,2%, que les appartements où ce chiffre recule de 7,3%.Sur les quatre derniers trimestres, les mises en vente ont cependant augmenté de 9,9% par rapport aux quatre précédents.

Signes supplémentaires de tension sur le marché de l'immobilier résidentiel, le pourcentage de logements neufs en cours de vente était, au deuxième trimestre, en hausse de 1,5% sur un an. Le délai moyen d'écoulement d'un logement est passé sur cette même période de sept mois à huit mois et demi pour les appartements et de huit mois et demi à un peu plus de onze mois pour les maisons.

Hausse des mises en chantier et des permis de construire

Par ailleurs, les mises en chantier de logements neufs affichaient fin juillet une hausse de 15,7% sur un an. Quelque 347.355 logements ont été mis en chantier sur douze mois. Depuis le mois de mai, 80.524 nouvelles mises en chantier ont été enregistrées, ce qui représente une hausse de 9,1% par rapport aux trois mois précédents.

Le nombre de permis de construire accordés pour des logements a, lui aussi progressé, de 10,1% sur un an avec 422.974 permis accordés. Sur trois mois, la hausse est de 8,6%, soit 118.747 permis de construire accordés. Enfin, dans le secteur non-résidentiel, les mises en chantier affichent une hausse de 9,6% sur trois mois, à 5,95 millions de m2, mais reculent de 1,5% sur les douze derniers mois, à 24,39 millions de m2.

Les permis de construire des locaux industriels et commerciaux, eux, sont en hausse de 2,9% sur la période mai-juillet 2011 par rapport au trimestre correspondant un an plus tôt, à 8,88 millions de m2 et ils augmentent de 5,7% sur un an, à 35,82 millions de m2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2011 à 7:11 :
La soi disante bulle spéculative ne vaut que dans le neuf, l ancien est bien soumis a une loi des marches :peu d offre et plus de demande, le seul retournement va,etre fractionne en fonction de l,état des biens et de leurs consommations énergétiques!! Ceux qui cherche un bien savent bien que il y a très peu finalement de bien en bon état sur le marche de l ancien , la population francaise augmente il faut bien loger les gens non ? Le minimum retraite c un toit sur la tête ou a louer pour le,complément nécessaire au financement d une maison de retraite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :