Encadrement des loyers : Valls fait marche arrière

 |   |  409  mots
Afin de relancer les mises en chantier de logements, les terrains à bâtir cédés d'ici fin 2015 bénéficieront d'un abattement fiscal exceptionnel de 30% sur les plus-values, a annoncé le chef du gouvernement.
Afin de relancer les mises en chantier de logements, les terrains à bâtir cédés d'ici fin 2015 bénéficieront d'un "abattement fiscal exceptionnel" de 30% sur les plus-values, a annoncé le chef du gouvernement. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre a dévoilé vendredi des mesures chocs visant à relancer le marché immobilier: une série d'avantages fiscaux destinés aux investisseurs. Il revient également sur la loi Alur, mesure chère à l'ex-ministre du logement Cécile Duflot.

C'est une remise en cause de la politique de Cécile Duflot. Manuel Valls a donné la nouvelle orientations de la politique immobilière du gouvernement. Il a annoncé plusieurs mesures importantes vendredi 29 août, lors d'une conférence de presse à Matignon.

Parmi celles-ci: le recul sur la loi concernant l'encadrement des loyers et des mesures visant à relancer la construction immobilière qui comprennent une série d'avantages fiscaux en direction des investisseurs.

  • Quasi abandon de la loi sur l'encadrement des loyers

La loi Alur (ndlr, pour l'Accès au logement et un urbanisme rénové) portée par Cécille Duflot lorsqu'elle était encore ministre du logement, est drastiquement réduite. Désormais, l'encadrement des loyers sera "limité à Paris" et réalisé "à titre expérimental", a indiqué Manuel Valls. "Nous avons assez de recul pour juger des difficultés de sa mise en oeuvre", a déclaré le Premier ministre, affirmant que "les conditions techniques ne seront pas réunies avant des mois, voire des années" pour une application à plus grande échelle.

>> Immobilier : haro sur la loi Duflot !

  • "Abattement fiscal exceptionnel" pour les terrains à bâtir

Afin de relancer les mises en chantier de logements, les terrains à bâtir cédés d'ici fin 2015 bénéficieront d'un "abattement fiscal exceptionnel" de 30% sur les plus-values, a annoncé le chef du gouvernement.

Une disposition qui concerne l'impôt sur le revenu comme les prélèvements sociaux. Elle s'appliquera aux cessions pour lesquelles une promesse de vente aura été "conclue avant le 31 décembre 2015", a-t-il précisé.

  • Location d'un logement neuf "à un ascendant ou à un descendant"

Afin de relancer l'investissement locatif, les acheteurs d'un logement neuf dans le cadre du dispositif fiscal dit "Duflot" pourront le louer à "un ascendant ou à un descendant", "sous certaines conditions". Ils auront aussi le choix de s'engager à louer pour six, neuf ou douze ans, au lieu de neuf ans uniquement aujourd'hui.

Le dispositif, du nom de l'ancienne ministre écologiste du Logement Cécile Duflot devrait être rebaptisé "Pinel", en référence à l'actuelle titulaire du portefeuille, Sylvia Pinel, a également annoncé Manuel Valls.

  • Un secteur en plein marasme

La construction immobilière est en plein marasme dans l'Hexagone: à fin juillet, les mises en chantier de logements neufs sont tombées aux alentours de 300.000 sur les douze derniers mois, bien en-deçà de l'objectif gouvernemental d'un demi-million par an.

Lire >> 13,3% : la chute des mises en chantier de logements neufs entre mai et juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2014 à 14:43 :
immobilier est là. Consultez la courbe de Frigitt sur internet. Le lobby immobilier qui veut continuer à se gaver depuis 12 ans sur le dos des primo acheteurs n'y pourra rien. Les gens n'ont plus d'argent.
a écrit le 31/08/2014 à 14:28 :
il ne revoi meme pas les loi de sarko seulement mais plus gras il remettent en causse leur propre loi
ils ont une bonne reflection
a écrit le 31/08/2014 à 9:35 :
J'ÉTOUFFE ÉCONOMIQUEMENT LA FRANCE PENSANT DEUX ANS. Je découvre que les richesses permettent de faire du sociale OHOH ET JE RELÂCHE LES CONTRAINTES Bouh bouh
a écrit le 31/08/2014 à 6:55 :
Pas besoin d'avoir fait l'ENA pour comprendre que les investisseurs ne vont pas investir dans ce qui n'est plus qu'une source de déconvenues.
a écrit le 30/08/2014 à 18:17 :
Arrêtés de ramer tu es sur le sable, tu as atteint les côtés d'Espagne, restes y ne revient pas, tu nous manques pas. Je ne suis pas certains que les espagnols seront ravis mais on s'en fout.
Réponse de le 31/08/2014 à 9:28 :
Toi tu es pour le contrôle et la cravache, je n'aurais pas voulu être ton voisin pendant la guerre et si tu travailles je plains tes collègues.
Réponse de le 31/08/2014 à 9:30 :
On t'a reconnu tu es manolo,
Réponse de le 31/08/2014 à 9:34 :
Avaient un déficit de 3,6%. Aujourd hui l'Espagne a 3,06% et la France plus de 4%. Cherchez l'erreur ?????
Réponse de le 31/08/2014 à 9:40 :
J'ai trouvé l'erreur ils ont gardé les meilleurs.
a écrit le 30/08/2014 à 17:00 :
Martine Aubry défie Manuel Valls... Attention Madame Aubry il ne faut pas oublier que la France c'est lui.
Valls valse avec les lois mêmes votées à sa guise... Vive la République Vallso-hollandaise au service de leur amour le MEDEF...
a écrit le 30/08/2014 à 15:54 :
Et comme d'habitude sur ce site, ça rale...
a écrit le 30/08/2014 à 15:27 :
Certains, ou certaine", ne sont pas renvoyés....peutêtre pourraient ils parler...savent des choses......en politique, c'est délicat...!!!
a écrit le 30/08/2014 à 11:31 :
Comme toujours ces mesurettes ne serviront pas à grand chose.
a écrit le 30/08/2014 à 11:21 :
Il faut saluer le courage de Christiane TAUBIRA qui reste entière dans son indépendance et dans le respect des engagements pris pour l'élection de Hollande ;
Taubira a raison de soutenir les frondeurs, Valls a tord de mentir au peuple français sur sa vrai nature, homme de droite et de la finance pourrie.
Réponse de le 30/08/2014 à 11:34 :
Tobira reste parce qu'elle aime trop le pouvoir et les avantages.
En partant elle ne serait plus rien et personne n'en voudra.
Réponse de le 30/08/2014 à 12:28 :
N'importe quoi, vous etes de mauvaise foi, car on peut dire ça de tous les politiques, puisque leur métier c'est la politique, sauf pour ceux qui font ça en plus de le travail, mais c'est rare.
Réponse de le 30/08/2014 à 14:07 :
Toubira se fout du du peuple , devant les camera elle arrive en velo MAIS son ministere a le record de chauffeurs 22 suivi des ecolos 18 a vous de juger
Réponse de le 30/08/2014 à 14:55 :
la politique = cancer! c'est une infamie ! quant à Taubira, p-être sait elle des choses......no comment! en attendant, elle est très indulgente cette dame, les voyous sont heureux, et ce n'est pas fini, ont de beaux jours devant eux....
Réponse de le 30/08/2014 à 14:58 :
voudriez vous nous rappeler la définition du mot "COURAGE"! traité à toutes les sauces, stupides dans la plupart des cas, dans quelles situations graves, très graves, peut on avoir du courage"? dans une guerre, dans une sale maladie, etc! mais PAS EN POLITIQUE! en politique, on peut perdre sa place, est ce pour ça du COURAGE???? ! ne nous faites pas rire !!!!!
Réponse de le 30/08/2014 à 15:22 :
++++++ 100000000 !
Réponse de le 30/08/2014 à 15:25 :
d'autant que s'ils perdent un instant leur place, on les refourguent ailleurs, ils n'iront pas à pole emploi, ces Mr, Dames.voir H Désir, voir Mosco (si il est accepté dans "l'europe), etc !et si ça se trouve, ils touchent PLUS qu'avant! la cerise sur le gâteau !!
Réponse de le 30/08/2014 à 15:41 :
Taubira et les frondeurs socialistes sont exemplaires et méritent leur réélection future ;
Si les ventrachoux profiteurs sans charisme Nouveau Centre UDI et Radicaux de droite avaient eu le même courage,
Chirac Raffarin De Villepin et Sarkozy Fillon n'auraient pas pu précipiter la France dans le déclin et la misère, ni dans la corruption ...
s'agissant des UMP, nous avons bien comprit qu'ils sont tous dans le même sac de mouise nauséabonde que Copé Sarkozy Chirac
Réponse de le 30/08/2014 à 15:51 :
Si tobira perd son job, qui donc continuera à remettre les gentils délinquants en liberté.... À commencer par son fils!!
Les seuls qui ont le droit de rester en tôle sont ceux qui disent du mal de tobira!!
Réponse de le 30/08/2014 à 16:18 :
Taubira très forte ! elle a tombé Jospin et maintenant autour de Hollande .
Réponse de le 31/08/2014 à 5:24 :
ah ça pue la jalousie, et vos enfants, ils ont raté leur vie ? à cause de vous non ?
a écrit le 30/08/2014 à 11:17 :
Les loyers dans la région Parisienne sont passés dans la démesure par rapport au marché et à l'actuel pouvoir d'achat des ménages d'ailleurs ils absorbent la totalité de ce dernier , un exemple ou plutôt deux : " un 30 m2 900 euros à Paris, Chatou 43 m2 1090 Euros"
a écrit le 30/08/2014 à 10:30 :
Pas besoin de loi pour bloquer les loyers,ils sont en baisse dans toute la France sauf Paris.Si on les bloquent ils se stabilisent et ne baissent plus donc il ne revient sur rien ,il ne fait aucun cadeau,la loi n'est juste pas nécéssaire.
a écrit le 30/08/2014 à 10:25 :
.... mais qu'en est il des prêts bancaires ? Il est pratiquement impossible d'emprunter du fric !
Réponse de le 30/08/2014 à 12:33 :
Faux selon moi ! A partir du moment où vous pouvez présenter des ratios équilibrés et des garanties cohérentes au projet sollicité, jamais les conditions n'ont été aussi bonnes !!!
a écrit le 30/08/2014 à 10:08 :
Il nous manque une grande Loi en France: celle qui rendrait caduques tous les textes de Lois votés depuis 40 ans...
a écrit le 30/08/2014 à 10:00 :
Avec lui on est servi, il passe dans un couloir un conseiller lui dit de peindre le mur en blanc il dit c'est une bonne idée, deux mètres plus loin un autre conseiller lui dit que noir c'est mieux. Il réfléchit otite une nuit, réfléchir est un bien grand mot et le lendemain le mur est gris et ainsi va la France directement dans le mur. On a jamais transformer un âne en cheval de course.
Réponse de le 30/08/2014 à 10:32 :
effectivement, le portrait dressé est fidèle;
a écrit le 30/08/2014 à 9:56 :
Moi je fait construire une maison en Espagne donc toutes ces retours en arrière rien à cirer.
a écrit le 30/08/2014 à 9:44 :
C'est normal ce toréador d'opérette va jouer ce rôle lors des concerts de son épouse, là il se a sa place.
Réponse de le 30/08/2014 à 18:25 :
Il faut alors qu'il arrête de bouffer de la paella. Pas mal son costume espagnol des années 70
a écrit le 30/08/2014 à 9:35 :
Le titre de cet article est douteux pour ne pas dire plus.
Réponse de le 30/08/2014 à 9:45 :
Vous avez un esprit mal placé en quoi ce titre est douteux.
Réponse de le 30/08/2014 à 10:01 :
Il aurait dû dire à quoi il pense!
a écrit le 30/08/2014 à 9:32 :
il a peur .. mission impossible du du bal du bla gagner du temps conserver les privilèges des socalo caviars ..
a écrit le 30/08/2014 à 9:13 :
PETIT RAPEL INPORTANT EN FRANCE IL FAUT 7ANS POUR PAYEZ SONT ARPARTEMENT EN ALLEMAGNE SEULEMENT 2 ANS ?? CELA PROUVE QUE LA FRANCE PAYE TRES MAL LEURS PEUPLE ? DONC L AVENIR C EST LA RELANCE PAR L AUGMENTATION DU POUVOIR D ACHAT DES FRANCAIS? ???JE VIE EN H L M EN F 4 ET JE VIENS DE SUBIRE EN 6MOIS 18EUROS D AUGNENTATION DE LOYES ET CHARGES??? DANS UN QUARTIER SENSIBLE COMME DISSENT LES INTELECTUELS ET LES POLITIQUES DE DROITE COMME DE GAUCHE???
a écrit le 30/08/2014 à 8:59 :
DETRUIRE LES LOIES VOTEZ POUR AMELIOREZ LETAT EST LA MISSE AUX NORMES DES VIEUX APARTEMENTS? ET UN NON SENS POLITIQUE ? LE PROGRES PASSE AUSSI PAR LA ? ON APELLE CELA L HYGIENE ET LA SECURITE ET AUSSI MOINS DE CON SOMATION D ENERGIES? ILS EST VRAIS QUE LES HOMMES POLITIQUE HABITES RAREMENT DANS DES TAUDIS? VUES QU ILS SONT GRASSEMENT PAYE? LA RELANCE NE SE FERAS PAR LE BATIMENT ?MAIS PAR L AUGMENTATION DES REVENUES DES MENAGES???
a écrit le 30/08/2014 à 8:17 :
et dansix moi nous aurons changé de premier ministr et ls diront tout le contaire.Ce que veulent les investisseurs c'est une STABILITE juridique , fiscale PAS des subventions mais AUSSI au minimum LE RESPECT des décisions judiciaires contre les mauvais locataires pas attendre des années
a écrit le 30/08/2014 à 8:15 :
Manuel valls fait du colbertisme il et basal à l"Europe il ce prend pour remon point carre il dit n'inspire pas confiance il fais du théâtre
a écrit le 30/08/2014 à 7:57 :
Franchement, je préfère investir dans l'immobilier dans les pays limitrophes ; le bailleur n'est pas soumis à toutes les règles sociales dont le locataire bénéficie en France et notamment la trêve hivernale.
a écrit le 30/08/2014 à 7:36 :
La aussi, la fiscalité a un role important. Cette fiscalité devrait correspondre avec celle de l'énergie qui est partie prenante pour les travaux d'isolation thermique des bâtiments.
a écrit le 30/08/2014 à 7:29 :
République exemplaire = égalité des citoyens devant l'impôts. Je voudrais qu'on m'explique pourquoi ceux qui votent impôts et taxes bénéficient sans vergogne d'indemnités non-imposables ?
a écrit le 30/08/2014 à 3:55 :
Incroyable !!! des centaines de petits propriétaires ont perdu des milliers d'euros en quelques mois par une seule parole en leur faveur, pour eux tant pis ils n'ont qu'à subir la crise.... ne compte que les investisseurs....
Réponse de le 30/08/2014 à 4:03 :
Comment ça ? au lieu de penser à votre petit confort personnel, sachez que des millions de gens en France sont au chomage et ont à peine de quoi payer un loyer, alors acheter, impossible et vous avez le toupet de vous plaindre. La honte vous ne connaissez pas.
Réponse de le 30/08/2014 à 7:59 :
Vous faites certainement parti des profiteurs, alors vous ne pouvez comprendre les difficultés des petits propriétaires.
Réponse de le 30/08/2014 à 9:46 :
Bien moi je pense à mon confort les autres rien à cirer, d'ailleurs comme vous, n'est ce pas.
a écrit le 30/08/2014 à 3:20 :
Il vaut mieux investir hors de France et même vivre hors de France car ce pays socialiste est proprement scandaleux. Hypocrisie et jalousie ne sont pas des valeurs morales il me semble....
Réponse de le 30/08/2014 à 7:25 :
@exact Polo. Barrez-vous les jeunes ! En France ceux qui (par miracle) réussissent encore doivent raser les murs !
a écrit le 30/08/2014 à 0:37 :
On attire pas des mouches avec du vinaigre. Et puis clouer le bec de Duflot, qui grace a sa loi stupide, a envoyé des dizaines de milliers de salariés du btp a Pôle emploi, c'est trop bon. On espère pour eux qu'ils arriveront a se loger... Avec les lois a la c.. De ces zozos, le résultat est toujours exactement inverse à celui recherché.
Réponse de le 30/08/2014 à 4:05 :
Si le logement va mal, c'est parce que les prix sont trop chers et les gens n'ont pas les moyens, c'est tout, cherchez pas d'excuses bidons.
Réponse de le 30/08/2014 à 8:00 :
Non les loyers ne sont pas trop cher ; ce sont les salaires qui n'évoluent pas.
Réponse de le 30/08/2014 à 12:31 :
Mensonge, les loyers ont explosé en région parisienne, alors ne dites pas n'importe quoi et ont aussi augmenté en 10 ans sur toute la France.
Réponse de le 30/08/2014 à 15:15 :
les loyers à présent c'est largement 1/3 des salaires, et encore !!!si ce n'est plus
a écrit le 29/08/2014 à 23:32 :
Être impose sur les loyers à 45+3+15.5% +ISF c'est une affaire, faut pas laisser passer ça
Réponse de le 30/08/2014 à 4:07 :
Si vous ne voulez pas payer d'impots, n'achetez pas d'immobilier ou bien dans un autre pays. Ca ne changera JAMAIS. Même dans vos rêves les plus fous. Aucun parti de France meme les plus extrêmes ne supprimera jamais ces impots. C'est de votre faute si vous n'avez pas calculé les impots.
Réponse de le 30/08/2014 à 12:52 :
En effet nous ne vivons pas dans le même monde : pour être imposé à 45% un couple marié doit déclarer + de 300 000€ de revenus annuels....quant à l'ISF n'en parlons pas...donc à tous ceux qui ont la chance de pouvoir déclarer tout cela je dis bravo et je vous félicite, vous devez l'avoir mérité ! Mais c'est une chance ! Donc par pitié arrêtez de vous plaindre...où je veux bien échanger nos places...sans problème !
a écrit le 29/08/2014 à 23:29 :
C'est un gouvernement de detricoteurs : Hollande détricote Sarkozy, Valls détricote Hollande. Vous n'avez pas l'impression qu'on perd notre temps et l'avenir de la France
Réponse de le 30/08/2014 à 15:18 :
ça craint grave! toutes ces actions stériles prouvent bien, que personne ne prend l'avenir de la France et des Français au sérieux !! tout est une question d'égos, et de fric! c'est ça qui prime, on le sait.
a écrit le 29/08/2014 à 23:01 :
Défiscaliser et faciliter l'éjection des mauvais payeurs sont les moyens pour créer des logements, de l'emploi, faire baisser les loyers et réduire le déficit de l'état. Expliquer ça a un gauchiste est impossible. Ce pays est aux mains d'obscurantistes dangereux. On le voit...
a écrit le 29/08/2014 à 22:37 :
pour relancer l'immobilier, il faut retablir la confiance: reduire le nombre de lois, simplifier les normes, ne pas changer les regles du jeu tous les 6 mois, et cerise sur le gâteau, rembourser la double imposition de 1998 ( oui, 1998 ! ! ! ) tout de suite et non pas comme la loi le permet, c'est çà dire une usine à gaz faite pour voler les personnes concernées.
Réponse de le 29/08/2014 à 22:55 :
trop tard ca fait longtemps qu'il fallait faire la demande,ceux qui ont remplis le formulaire ont été remboursés à l'époque.
Réponse de le 31/08/2014 à 12:09 :
le remboursement ne peut avoir lieu qu'au départ du locataire ou lors de la vente du logement, dans les autres cas du perd ton argent.
a écrit le 29/08/2014 à 22:35 :
Valls avec ses portes clefs, il prend les investisseurs pour des neuneus.
a écrit le 29/08/2014 à 21:38 :
Je ne comprend pas que la gôoche s'étouffe alors qu'il ne donne absolument rien aux futurs investisseurs.
a écrit le 29/08/2014 à 21:34 :
Valls ne fait aucun cadeau,c'est de la pure com.Un cadeau c'est la baisse de la CSG sur les revenus locatifs ou la sortie des biens loués de l'ISF çà c'est du concret.Ses soit disants cadeaux c'est de l'attrape nigaud.
a écrit le 29/08/2014 à 21:02 :
discussion de bourgeois au pouvoir .
a écrit le 29/08/2014 à 20:51 :
quel genre d'autres placements ? cela m'intéresse.
Réponse de le 30/08/2014 à 9:47 :
Si vous voulez investir à crédit, seul l'immobilier physique le permet, mais surtout pas de location en neuf sous un régime fiscal ( mais dans l'ancien avec beaucoup de travaux, ou d'autre formes de bail. Si vous souhaitez placé votre épargne, regardez du coté des foncieres cotées, mais pas en france, trop d'impots et charges. Elles vous permettent de vous diversifier localement et sur le type d'immo, commercial et bureau. Vous économisez les frais de notaires et d'agence, la TF, et vous n'avez pas le risque du mauvais payeurs indélogeables. ET c'est ultra liquide. Un clic et c'est acheté/vendu. SI vous n'avez pas besoin de revenu, regardez les mêmes produits mais sous formes capitalisantes et les ETFs. FIni pour moi l'immo. Ils chercheront d'autres salauds de riches et rentiers pour acheter leur bloc de beton a pris d'or. Mais hors de question que je confie mon épargne à des gens qui ne pensent qu'a vous détrousser.
Réponse de le 30/08/2014 à 9:49 :
Tous les placements que vous voulez mais hors de France sauf les pays comme la Grèce et le Portugal.
a écrit le 29/08/2014 à 20:42 :
Il est plus efficace de quelle façon le gouvernement espagnol ?
Là bas un célèbre syndicat commme la CGT n'existe pas, ceci explique sans doute cela.
a écrit le 29/08/2014 à 20:13 :
Avaient toutes les deux un déficit de 3,6% par rapport au PIB. Un an après, l'Espagne est a 3,06 et la France a 4,1%.
Les gouvernants espagnols sont plus efficaces que les français !! Oups, j'avais oublie que Valls ... Est espagnol ainsi sur la Maire de Paris ....!!!
Réponse de le 30/08/2014 à 9:51 :
Mais vous avez oublié de préciser qu'ils nous ont refilé les brêles, les bons ils les gardent.
Réponse de le 30/08/2014 à 9:56 :
... et toujours 26% de chômeurs !
On rembourse les banques en plombant son peuple, vous êtes banquier c'est ça ?
a écrit le 29/08/2014 à 19:21 :
Hollande est vraiment le président des riches, avec bien sur la posture du défenseur des classes défavorisées et on fait le contraire ... Entre Sarkozy et Hollande si l'on fait le compte du nombre de possibilités de donations exceptionnelles sans impôts qui ont été décidées en 5 ans c'est incroyable. Les classes moyennes sont vraiment cocufiées de plus en plus chaque jour qui passe ... Ceux qui n'ont pas les moyens de se loger s'en souviendront dans les urnes.
Réponse de le 29/08/2014 à 20:08 :
Et que des pauvres. HOLLANDE aura mis 60 ans pour le comprendre.
a écrit le 29/08/2014 à 18:58 :
La construction immobilière est en plein marasme dans l'Hexagone.
Amusante cette phrase, sur le Littoral de la Côte Azur, on constate au contraire que ce secteur d'activité se porte à merveille.
Les immeubles neufs en constructions sont très nombreux.
Par exemple à CAGNES SUR MER on se demande dans quel quartier de la ville il n'y aurait pas un chantier immobilier ?
Réponse de le 29/08/2014 à 20:18 :
Dans mon petit bled de centre-Bretagne, juste 6 800 personnes, 3 zones de lotissements sur 200 m2 chacune et 3 zones d'immeubles en construction.
Dès que les parisiens quitteront le pays, on sera mieux.
Réponse de le 30/08/2014 à 4:53 :
en même temps, qui veut aller en Bretagne, ce pays où les gens sont pas du tout accueillants, racistes et jaloux envers tous les non bretons ?
a écrit le 29/08/2014 à 18:55 :
Ce gouvernement suit un cap !!
Il annule une loi votee par tous les socialistes il y a 6 mois
Je ne pense pas qu'il retrouvera la confiance des investisseurs avec ces changement tous les jours
Les députés PS revoterons cette nouvelle loi sans problème
Ils veulent garder leur place
Pauvre France
a écrit le 29/08/2014 à 18:55 :
Ce gouvernement suit un cap !!
Il annule une loi votee par tous les socialistes il y a 6 mois
Je ne pense pas qu'il retrouvera la confiance des investisseurs avec ces changement tous les jours
Les députés PS revoterons cette nouvelle loi sans problème
Ils veulent garder leur place
Pauvre France
a écrit le 29/08/2014 à 18:54 :
Il faut bien être passé par l'Ena pour ne pas comprendre qu'il suffirait de taxer très lourdement tout les vacants pour inciter les propriétaires à remettre sur le marché leurs ruines, et de mê^me taxer toutes les résidences secondaires vides aux volets fermés plus 330 jours par an ;
en taxant les vacants,
les prix des biens dormants baissement fortement et les promoteurs pourraient les acquérir pour les razer reconstruire ou les remettre à niveau,
ce qui donnerait du travail aux corps de métiers du bâtiment
et cerise sur le fisc
de l'argent rentrerait a flots dans les caisses de l'Etat;
mais que voulez-vous,
les énarques et les sciences pô ont des pois-chiches tout secs dans le cerveau.
Réponse de le 29/08/2014 à 19:42 :
"..il suffit de taxer..." et bien non c'est exactement ce qui ne marche pas. Le jour ou les gens dans votre genre comprendront que le baton n'est jamais efficace sans carotte les choses avanceront peut être...
Réponse de le 29/08/2014 à 21:57 :
En effet, taxer les locaux vacants, appartements vacants, usines vacants, bureaux vacants, pour les propriétaire qui spéculent ce sera simple comme choix :
soit payer les taxes et l'Etat sera grand gagnant massivement et TOUT DE SUITE sans délai
soit vendre à prix très raisonnable,
soit rénover pour louer,
dans tous les cas, cela donnera du travail TOUT DE SUITE aux entreprises qui embaucheront et génèreront des rentrées de TVA dans les caisses de l'Etat
cerise cerise
les prix de vente et les loyer s BAISSERONT mécaniquement par un afflux massif de logements
cerises cerises
l'Etat pourra faire l'économie de construire des logements neufs
cerises cerises cerises
écologiquement, c'est mieux de rénover les énormes surfaces disponibles que de massacrer des terrains qui eux pourront rester libres pour cultiver les essentiels pour nourrir les petits français et moins importer de merdouilles en provenance d'Espagne et du Maroc
Réponse de le 29/08/2014 à 22:08 :
Vos propositions sont ahurissantes.
Taxer ne fera que faire exploser la fraude.
Les gens loueront au noir, prétendront habiter le lieu, y logeront leur famille éloignée...
Ou bien comme dans certains paradis fiscaux, paieront des étudiants pour créer une fausse occupation...
La coercition ne fonctionne pas, regardez l'URSS.
Réponse de le 29/08/2014 à 23:51 :
Pour contrôler le "noir" e le "gris" !!!
- il y a des milliers de chômeurs, chez les séniors, qui ont beaucoup d'expérience,
- il n'y a qu'à leur confier des missions de détection, d'expertise et de contrôle, en les rémunérant partie en fixe, partie en variable sur les résultats des fraudeurs redressés à leur juste "mesure"
l'Etat va ainsi créer de vrais emplois qui vont faire rentrer des sommes faramineuses dans les caisses et en même temps cela fera baisser le chômage ;
c'est
Réponse de le 30/08/2014 à 10:52 :
Super! Une bonne petite société de délateurs et de flics.
Les français ont toujours cette nostalgie de la lettre anonyme.
Bravo et merci pour cette bonne idée.
a écrit le 29/08/2014 à 18:39 :
Sinon, dans le temps, y'avait un truc nommé HLM. Un peu trop de gauche, donc... Nous, Occidentaux, mourrons de l'américanisme primaire.
Réponse de le 29/08/2014 à 18:51 :
Et avec leur nombre, ils servaient de régulateur indirect des prix des loyers... Mais pour ça il faut qu'il y en ait assez.
a écrit le 29/08/2014 à 18:37 :
Pour avoir des propriétaires, il faut des personnes qui peuvent acheter un logement avec leur salaire... Et seulement après ils pourront investir dans les locations en faisant un second près... Or actuellement, on s'endette sur combien d'années pour le logement principal malgré les taux bas et pourquoi? Les prix des terrains et des constructions qui ont incroyablement augmenté... Ces dispositions ne serviront a rien car les primo accesseur pourront refaire un second près en arrivant a la retraite et ils voudront tous profiter de leur vie et n'investiront pas dans ces galère a leur âge. Encore de la poudre aux yeux !
a écrit le 29/08/2014 à 18:35 :
C'est pas une mesure de gauche l'encadrement des loyers ? Normal de revenir en arrière. Quant au marché de l'immobilier, les banques ne suivent pas et les terrains sont trop chers. Là, rien ne changera.
Réponse de le 29/08/2014 à 18:53 :
Le prix a la construction a bien augmenté aussi avec les normes qui se succèdent sans réel bienfait pour la plupart...
a écrit le 29/08/2014 à 18:35 :
Pas sur de voir en quoi cela change pour un investisseur : Soit il a les moyens Cash, et dans ce cas, il y a bien plus rentable. Quand vous avez mis TLE / CSG / IR / TF / assurances / entretiens, il suffit de comparer avec d'autres placements et il n'y a pas photo. Si vous louez pour investir, soyez pres a perdre des impayé. L'immobilier est le seul domaine ou il est normal que quelqu'un en difficulté ne respecte pas son contrat. En allemagne, si le 21 du mois loyer pas payé, OUT !. Je ne vois pas ce qui peut changer pour un investisseur. Pour un propriétaire accedant, un bien ancien et de l'huile de coude est bien plus rentable. Je ne suis pas sur que cela relance la construction. Ma foi si il en sont convaincus... Pas moi en tout cas. ( et je ne suis pas ni ne serais investisseur immo )
a écrit le 29/08/2014 à 18:02 :
C est pas gentil pour Madame Duflot qui avait réussi à créer une crise immobilière avec une simple loi
a écrit le 29/08/2014 à 17:55 :
De très bonnes annonces. C'est clair, on sait où on va - contrairement à d'habitude, et la logique "punitive" à l'égard des méchants propriétaires est abandonnée. 60% des investisseurs locatifs sont à une tranche marginale d'imposition de 30%... Des employés, des gens simples, qui investissent pour leur retraite. On les respecte à nouveau! Très très bien. Et alors, voir la tête de Mme Duflot, c'est la cerise sur le gâteau! Quel bonheur!!!
Réponse de le 29/08/2014 à 18:04 :
Je dois être bête mais où sont les bonnes nouvelles? Le prix de construction sera toujours trop élevé dû aux normes 2012... Et là rien de nouveau.
Réponse de le 29/08/2014 à 18:42 :
Une fois que "Des employés, des gens simples, qui investissent pour leur retraite" auront investit dans l'immobilier, j'espère qu'ils ne se plaindront pas que personne ne veuille investir dans un autre secteur économique et donner du travail à leurs enfants. Que leurs enfants deviennent donc maçons, promoteurs ou agents immobiliers puisque c'est le but. En France, il est en raison de la fiscalité biaisée, préférable d'investir 1000 dans l'immobilier et notamment dans sa résidence principale que 1000 dans une PME qui ferait de la recherche et créerait des emplois. Parfait, ne venez pas ensuite vous plaindre du chômage de vos enfants.
a écrit le 29/08/2014 à 17:49 :
Allez demain on entendra un démenti et le surlendemain un démenti du démenti. La seule chose qui peut relancer l'économie dans son ensemble et pas seulement le bâtiment c'est la confiance et la seule manière pour Hollande et son équipe de restaurer celle ci serait de démissionner.
a écrit le 29/08/2014 à 17:43 :
Le marché est bloqué à cause des prix qui sont parmi les plus élevés d'europe. Le français moyen voudrait bien acheter mais n'en n'a plus les moyens.
Les mesures annoncés n'auront pas d'effet si les prix ne baissent pas.
Réponse de le 29/08/2014 à 18:14 :
Merci de voir la réalité. Dommage qu'ils ne reviennent pas sur les normes 2012 qui ont plombé la construction. L'autre possibilité est aussi l'exonération des impots fonciers nos parents ont bénéficier de dégrèvement durant 20 ans et nous seulement quelques années. Or nos maison ne sont toujours pas fini car c'est pas que la construction qu'il faux prévoir mais aussi les travaux sur plusieurs années après... Cloture, pelouse, terrasse... Et ca coute.
Réponse de le 29/08/2014 à 19:10 :
+1
a écrit le 29/08/2014 à 17:42 :
Mon fils a trouvé un job en Angleterre,donc je peux lui acheter un studio à Londres et déduire en France ?? Ah non donc c'est contraire aux lois européennes.Tout le système Duflot est illégal.Vivement que L'Europe donne une amende à la France
Réponse de le 29/08/2014 à 17:51 :
@Yes Sir: 1) en Angleterre, tout appartient à la Couronne et ton fils ne bénéfice donc que d'un droit d'occupation momentané. 2) Les Anglais n'ont plus n'acceptent pas tout et n'importe quoi. Ils sont dans l'UE uniquement pour ce qui les intéresse :-)
Réponse de le 29/08/2014 à 20:24 :
Bien vu, Patrickb. Les Anglo-saxons n'acceptent les "étrangers" QUE s'ils leur servent. Ainsi, leur colonialisme est encore pire que le notre. Idem pour les US, toujours attachés au racisme qui les arrange bien.
Réponse de le 29/08/2014 à 20:33 :
Vous voudriez bénéficier d'un avantage fiscale fait par l'Etat Français pour soutenir la création de logement en France en achetant un bien en Angleterre?
Le refus est on ne peut plus normal.
Au mieux vous pouvez lui faire une donation cela pourrait être un bon début.

Sans compter que le marché immobilier à Londres à un très bon rendement.
a écrit le 29/08/2014 à 17:38 :
jean Gautreau
Toujours la même litanie
Modifier, réformer, légiférer, créé des jurisprudences, qui nécessitent des lois, des réformes ...........
Tous ceci n’est que masturbation intellectuelle, quand va ton parler sérieusement et d’une manière sémantique des vrais problèmes, il n’y a qu’à relire la tentative avortée de la réforme de l’état d’André Tardieu en 1934 sous Doumergue.
Mais comme le disait Jean Monet : «Les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise»
« Nous n’avons que le choix entre les changements dans lesquels nous serons entraînés et ceux que nous aurons su vouloir et accomplir. ».
signé un Economiste Honoraire.
a écrit le 29/08/2014 à 17:37 :
Peanut's ,vous achetez un logement, il vous offre le stylo pour faire le chèque de la taxe foncière et des frais de notaires .
Réponse de le 29/08/2014 à 18:05 :
Avec les socialistes vivons tous dans des logements sociaux plus de problème de paiement de taxe foncière de remboursement de credit et de dépenses de travaux
Réponse de le 29/08/2014 à 18:50 :
En plus ils récupéreront l'argent des loyers et pourront fixer les prix. En en faisant assez et bien situé, le privé devra s'aligner ou ils ne loueront plus...
a écrit le 29/08/2014 à 17:34 :
Valls est un mauvais vendeur car ses incitations c'est peanut's.
Réponse de le 29/08/2014 à 18:12 :
D'après les professionnels du secteur, le fait de pouvoir acheter avec le dispositif fiscal duflot pour louer ensuite à ses propres enfants devrait débloquer pas loin de 10 000 ventes. A 200 000 euros en moyenne le bien immobilier , ca fait + 2 Milliards d'euros de Chiffre d'affaire pour le secteur immobilier. C'est pas rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :