Après le Médiator, une liste de 76 médicaments "surveillés" publiée

 |   |  168  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) publie ce lundi la liste d'une série de médicaments "sous surveillance", à la demande du gouvernement.

Le professeur Didier Houssin, directeur général de la Santé, et Fabienne Bartoli, adjointe du directeur général de l'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), ont présenté ce lundi une liste de 76 médicaments "sous surveillance".

Parmi ces derniers, 59 médicaments sont déjà connus comme étant sous observation étroite. A l'occasion de l'annonce de cette liste, il sera également précisé les détails des procédures de mise sous surveillance de ces médicaments.

Différentes molécules de médicaments seront concernées. La pilule du lendemain, des vaccins comme celui de la prévention du cancer du col de l'utérus figurent parmi les noms des médicaments qui seront publiés.

Cette publication fait suite au scandale du Médiator mais également de plusieurs autres médicaments comme le Buflomédil.

Retrouvez la liste complète des médicaments faisant l'objet du plan de gestion des risques à l'adresse suivante : http://www.afssaps.fr/Activites/Plans-de-gestion-des-risques/Plan-de-gestion-des-risques/

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2011 à 6:29 :
Je voudrais également signaler le médicament ATACAND. A la suite de cette prise : extrême faiblesse musculaire et au final hospitalisation en urgence. Peut être est-ce un cas isolé mais je pense que ce médicament doit être mis sous surveillance.
a écrit le 01/02/2011 à 15:20 :
a quoi sa sert de prendre des médicament qui soit disant vous guérisse alors qu'il vous rendre encore plus malade
a écrit le 01/02/2011 à 11:47 :
he bien ! nous voila bien, la plupart de nous prennent ce type de médicaments au quotidien !!!!!!
a écrit le 31/01/2011 à 23:00 :
Et la pilule que vous fait avaler Sarko, vous en pensez quoi :-)
Réponse de le 01/02/2011 à 7:03 :
Patrikb vous avez raison pour la pilule que Sarko nous fait avaler , voila un médicament à suprimer et soigner les pauvres gents qui risquent d'en reprendre!!!
a écrit le 31/01/2011 à 15:37 :
a mettre tousse d'en le même saque
a écrit le 31/01/2011 à 11:59 :
C'est le vidal qui faut revisiter!
Réponse de le 31/01/2011 à 15:41 :
trot dur île et ois compliqué que le code de justice
a écrit le 31/01/2011 à 10:55 :
Bonjour, Qu'attend-on pour rendre Responsable (personnellement,judiciairement et pécuniairement) les "experts" et ^politiques" qui prennent ou ne prennent pas les décisions (travail pour lequel ils sont grassement payés). Actuellemnt ce sont tous des "IRRESPONSABLES" grassement payés et qui ne voient que leur intérêt personnel. Cest la HONTE !!! Les dangers de Mediator sont connus depuis plus de 2 ans et ce par des "experts" et "politiques" qui sont toujours en place. Que fait-on ?
a écrit le 31/01/2011 à 10:00 :
Responsable mais pas coupable!!!!!!!!

On marche sur la tête, mais on a l'habitude. HELAS.
Réponse de le 31/01/2011 à 11:03 :
Tout à fait, mais à qui profite le CRIME ? Car il s'agit bien d'attitudes CRIMINELLES. Ce n'est pas un jeu !!!!
a écrit le 31/01/2011 à 9:01 :
Il est logique que des médicaments récents soient sous surveillance. Cela fait partie d'un suivi normal. Donc ce n'est pas la peine d'alarmer les gens en leur faisant peur à cause de cette liste. Au contraire, c'est plutôt rassurant.
Réponse de le 31/01/2011 à 10:59 :
Bonjour, ce serait en effet rassurant si le suivi était permanent et les décisions adaptées prises en temps voulu : il a fallu plus de 2 ans pour le médiator, c'est un scandale.
Réponse de le 31/01/2011 à 23:19 :
merci çà y est j'ai peur
a écrit le 31/01/2011 à 8:57 :
Que de temps perdu et tous ces morts avant de réagir alors que l'on peux se soigner par vitamines<<ref Dr Mathias Rath>>sur ihternetJ'ai erradiqué mon hypertention en quelques mois.Début du traiment decembre2007.
a écrit le 31/01/2011 à 8:46 :
Des histoires de gros sous ... suivant à qui profite le crime !
a écrit le 31/01/2011 à 8:02 :
qui veut tuer son chien l accuse de la rage!!! c'est la fête aux medocs et aux medicastes mais ce ne sont que des effets secondaires qui sont connus et maitrisés ! ce que l on vous dit pas c 'est que les generiques n ont aucun suivi apres leurs mises sur le marché aucune infomation sur leur effets secondaires ne remontent jusqu aux labosgeneriqueurs car ils ne font rien d autres que vendre des mauvais medicaments et la variante de biodisponibilite est de l ordre de20%
Réponse de le 31/01/2011 à 8:56 :
VOus etes ridicule. Le suivi sur les generiques est exactement le meme
Réponse de le 31/01/2011 à 11:21 :
pour nour faire ingurgiter du poison ils sont bons
Réponse de le 31/01/2011 à 13:39 :
En réponse à heu: les génériques font ils l'objet d'un suivi individuel, ou global, en fonction de leur principe actif commun, seulement? Car ce n'est pas pareil du tout, ne croyez vous pas?
Réponse de le 31/01/2011 à 23:21 :
les génériques n'ont pas le même suivi : téléphonez à un labo qui fait du générique et demandez lui de parler au responsable de la pharmacovigilance... on verra

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :