Novartis et Google accordent leur vue sur les lentilles intelligentes

 |   |  314  mots
Depuis plusieurs mois, Google cherchait un partenaire pour développer sa technologie des lentilles intelligentes (Reuters)
Depuis plusieurs mois, Google cherchait un partenaire pour développer sa technologie des lentilles intelligentes (Reuters) (Crédits : Reuters)
Le géant pharmaceutique suisse a annoncé ce mardi avoir trouvé un accord sur la technologie des lentilles intelligentes. Aucun montant n'a été dévoilé.

"Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec Google pour associer leur technologie avancée et nos connaissances étendues de la biologie pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits."

C'est par ces mots que Joseph Jimenez, le directeur général de Novartis, a annoncé mardi l'accord trouvé entre son entreprise et Google sur la technologie des lentilles intelligentes.

Initiée par le géant du web, la technologie des lentilles intelligentes a une visée médicale. Elle doit notamment aider les personnes atteintes de diabète à gérer leur maladie : une diode électroluminescente miniature intégrée à la lentille avertira le porteur chaque fois que son taux de sucre s'approchera d'un niveau à risque.

Un projet en gestation depuis plusieurs mois

Ce projet, Google en parle depuis plusieurs mois. En janvier dernier, la firme de Mountain View avait annoncé sur son blog "rechercher des partenaires qui ont une expertise dans ce type de produits".

C'est désormais chose faite avec Alcon, une filiale du géant pharmaceutique suisse. L'accord a pour but d'associer les compétences de Google dans la miniaturisation de l'électronique et l'expertise de Novartis dans la pharmacie et les appareils médicaux. Et outre le diabète, l'entente porterait aussi sur la presbytie.

Relancer la bataille contre le diabète ?

Le montant de l'accord entre les deux multinationales n'a pas été dévoilé. La transaction doit d'abord être homologuée par les autorités de la concurrence. Puis ce sera ensuite à l'agence de sécurité sanitaire américaine de statuer sur la technologie des lentilles intelligentes.

Si cet accord n'en est qu'à ses prémices, il est néanmoins porteur d'espoir pour la Fédération internationale des diabétiques (FID). Car selon les porteurs du projets chez Google, la FID estime que "le monde est en train de perdre la bataille contre le diabète".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2014 à 12:53 :
"Car selon les porteurs du projets chez Google, la FID estime que "le monde est en train de perdre la bataille contre le diabète"." : ben en fait, c'est surtout que le monde est en train d'adopter la manière de manger des américains. Mais comme il s'agit d'un projet américain ... la boucle est bouclée (ou comment générer du business à partir de rien !).
a écrit le 15/07/2014 à 15:30 :
Tout cela part d'un très bon sentiment mais bon c'est Google, donc méfiance. Si c'est pour que tous les dabétiques soient listés dans une BDD ensuite revendue à d'autres sociétés à des fins marketing je dis non.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :