Pfizer et Allergan s'accordent sur un mariage à 160 milliards de dollars

 |   |  338  mots
Et fin octobre, Pfizer n'avait pas caché que son intérêt pour le fabricant du traitement anti-rides Botox tenait au fait que le siège était en Irlande où l'impôt sur les bénéfices est presque trois fois plus faible qu'aux Etats-Unis.
Et fin octobre, Pfizer n'avait pas caché que son intérêt pour le fabricant du traitement anti-rides Botox tenait au fait que le siège était en Irlande où l'impôt sur les bénéfices est presque trois fois plus faible qu'aux Etats-Unis. (Crédits : reuters.com)
Les conseils d'administration du fabricant de Viagra Pfizer et du leader du Botox, Allergan, se sont entendus sur le montant de leur fusion géante, qui devrait être finalisée au second semestre de 2016. Pfizer souhaite ainsi déplacer son siège social en Irlande pour payer moins d'impôts...

Article publié le 23/11/2015 à 08h06, mis à jour à 13h19

Le suspens a pris fin lundi. Le projet de mariage entre le champion du Viagra Pfizer et le leader du traitement anti-rides Botox, Allergan, a finalement été officialisé ce 23 novembre pour la somme vertigineuse de 160 milliards de dollars (150 milliards d'euros). Soit dix milliards de plus que la somme escomptée!

Un record tous secteurs confondus

Cette fusion complexe entre les deux géants pharmaceutiques devrait aboutir au deuxième semestre 2016. Il s'agit du plus important rachat de l'année, tous secteurs confondus, bien loin devant les brasseurs SABMiller et AB InBev (112 milliards de dollars).

Les conseils d'administration des deux groupes ont ratifié la fusion dimanche 22 novembre, expliquait lundi le Wall Street Journal, précisant que l'offre de Pfizer comprend une partie en actions.

Selon un communiqué commun des deux entreprises, l'opération représente une prime de 30% sur le cours de clôture de leur action respective du 28 octobre, quand ils avaient confirmé l'existence de discussions sur leur rapprochement.

Les actionnaires actuels de Pfizer détiendront 56% de la nouvelle entreprise, et ceux d'Allergan 44%. Les actionnaires d'Allergan se verront proposés 363,63 dollars par titre, et ceux de Pfizer 32,18 dollars.

L'intérêt de Pfizer pour l'Irlande

Fin octobre, déjà, Pfizer n'avait pas caché que son intérêt pour le fabricant du traitement anti-rides Botox tenait au fait que le siège était en Irlande où l'impôt sur les bénéfices est presque trois fois plus faible qu'aux Etats-Unis.

De fait, le siège opérationnel de la nouvelle société sera basé à New York mais son siège administratif restera bien en Irlande. La société sera elle cotée à Wall Street sous le symbole, "ticker" de Pfizer (PFE). De façon générale, le taux d'imposition des entreprises basées en Irlande est de 12,5% contre 35% aux Etats-Unis actuellement. En 2014, la facture fiscale de Pfizer atteignait les 26,5%, contre 4,8% pour Allergan qui s'attend toutefois à voir ses bénéfices taxés à hauteur de 15% cette année.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :