Sclérose en plaques : une enquête sur les prix met sous pression sept labos, dont Sanofi

 |   |  297  mots
Sanofi, Novartis, Roche, Bayer et Teva font partie des sept laboratoires visés par l'enquête.
Sanofi, Novartis, Roche, Bayer et Teva font partie des sept laboratoires visés par l'enquête. (Crédits : Reuters)
Les prix des traitements contre la sclérose en plaque ont été multiplié par cinq depuis 2004 aux États-Unis. Deux membres de la Chambre des Représentants ont lancé une enquête pour déterminer la raison de telles hausses.

Les traitements contre la sclérose en plaque, prochain scandale en sommeil sur le prix des médicaments aux Etats-Unis? Elijah Cummings et Peter Welch, deux démocrates membres de la la Chambre des Représentants, s'interrogent sur les pratiques de plusieurs sociétés pharmaceutiques et ont décidé de lancer une enquête.

Ces deux habitués des actions pour réduire les prix des médicaments jugés exorbitants ont envoyé des lettres à sept laboratoires pharmaceutiques (Sanofi, Novartis, Roche, Bayer, Teva,...). Dans ces missives, ils leur demandent des explications pour comprendre l'inflation rapide des prix des traitements contre la sclérose en plaques. En clair, les deux hommes politiques cherchent à déterminer si les sociétés pharmaceutiques ont augmenté leur prix en même temps, ou non.

Coût du traitement annuel: 78.000 dollars en moyenne

En moyenne, les prix d'une thérapie contre la sclérose en plaques, une maladie qui touche plus de deux millions de personnes dans le monde, sont passés de 16.000 à 78.000 dollars par an entre 2004 et 2016, estime la National Multiple Sclerosis Society, une organisation dédiée à la recherche contre la sclérose en plaques. Interrogé sur le sujet, Roche a déclaré qu'il faut inverser la tendance des fortes augmentations dans ce domaine thérapeutique, rapporte Reuters, tout en assurant proposer sa molécule Ocrevus à un prix inférieur de 20% à la moyenne.

Ce n'est pas le premier domaine thérapeutique pour lequel les laboratoires sont invectivés sur leurs pratiques de fixations des prix. En début de l'année, un groupe de patients a intenté une action en justice contre plusieurs laboratoires les accusant d'entente pour faire gonfler les prix des insulines.

>> Lire aussi Diabète : l'envol des prix de l'insuline inquiète aux Etats-Unis

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :