Alstom commence à tirer les fruits de sa stratégie russe

La société commune entre Alstom et Atomenergomash emporte son premier contrat. Elle va travailler pour Atomenergoproekt OJSC sur la centrale nucléaire de Seversk.

1 mn

L'alliance conclue en 2007 entre le français Alstom, spécialiste de l'énergie et des transports( le TGV...) et le russe Atomenergomash, filiale de la société d?Etat russe Atomenergoprom qui vise à profiter de l'immense marché de la modernisation des centrales nucléaires russes, commence à porter ses fruits.

Leur société commune Alstom Atomenergomash LLC annonce ce lundi avoir emporté un premier contrat. Elle a signé un accord avec Atomenergoproekt OJSC pour réaliser l?ingénierie du groupe turbine-alternateur et des matériels de la salle des machines, basés sur la technologie Arabelle d?Alstom, qui équiperont la centrale nucléaire de Seversk, dans la région de Tomsk (Sibérie).

Leur client, Atomenergoproekt, est une des sociétés d?ingénierie de Rosatom, l?organisme d?Etat russe en charge de l?énergie nucléaire, qui a conçu la plupart des centrales nucléaires en Russie, en Europe de l?Est et dans la CEI.

Le projet « Seversk NPP Project » porte sur une centrale composée de deux tranches d?une capacité totale de 2400 MW (2 x 1200 MW) dont la construction débutera en 2010 selon le Programme fédéral d?objectifs de la Fédération de Russie.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.