Total commence à suspendre sa production en Libye

Confronté à l'escalade dans le pays, l'italien ENI et l'espagnol Repsol ont pris des décisions similaires.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Devant la détérioration continue de la situation en Libye, le groupe pétrolier Total à commencé à suspendre sa production pétrolière sur certaines de ses installations. "Nous avons commencé à suspendre certaines de nos capacités de production" en Libye , a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe, sans plus de précision.

En 2009, Total a produit 60.000 barils équivalent pétrole par jour en Libye, soit 2,6% de sa production globale. L'entreprise française avait été précédée mardi par son homologue italienne ENI, pour qui le sujet est plus critique, le pays représentant 14% de sa production quotidienne.

Lundi, Total avait déjà décidé de l'évacuation de l'essentiel de ses expatriés, processus qui se poursuivait mercredi. "Le retour des familles de la majeure partie des expatriés est bien avancée", a déclaré une porte-parole de l'entreprise.

La Lybie, membre de l'OPEP, a produit en 2009 1,65 millions de barils par jour, soit 2% de la production mondiale. L'OPEP, par la voix de l'Arabie Saoudite, pays qui dispose de capacités de production excédentaires, s'est dit prête à intervenir pour apaiser les marchés.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.