Le déploiement du compteur Linky relance la polémique

Le compteur électrique intelligent d'ErDF, dont Éric Besson a annoncé mercredi le lancement à partir de 2013, continue à susciter inquiétudes et protestations.

3 mn

Copyright Reuters

Ce Linky n'en finit pas d'échauffer les esprits. Le compteur électrique intelligent, dont le ministre de l'Énergie Éric Besson a annoncé mercredi le déploiement dans les 35 millions de foyers français de 2013 à 2020, suscite une cascade de polémiques depuis des années. Après les levées de bouclier autour du coût pour le client, de son (non) fonctionnement, des doutes sur son efficacité en matière de maîtrise de la consommation, le débat rebondit aujourd'hui autour des craintes des collectivités locales et des opérateurs alternatifs de voir Linky aider ErDF, la filiale d'EDF, à verrouiller le marché de la distribution électrique.

Éric Besson a imposé en début d'année la gratuité du compteur pour les consommateurs, face au tollé provoqué par le projet de facturer au moins 120 euros le boîtier. Bilan : pour amortir les 4,3 milliards d'euros d'investissements nécessaires au déploiement de Linky, ErDF affirme avoir besoin de 20 ans. La filiale d'EDF compte en effet rentrer dans ses frais grâce à la suppression des tournées de relevés et la diminution des « pertes techniques ». « Assurer à ErDF les concessions de distribution d'électricité pour 20 ans serait contraire au projet de directive européenne paru le 12 septembre et aux contrats actuels de concession », affirme Jean-Luc Dupont, président du syndicat intercommunal d'énergie d'Indre-et-Loire, où Linky a été expérimenté.

Un marché verrouillé

C'est la dernière polémique en date. Les collectivités locales, qui délèguent les concessions de distribution d'électricité, rêvent depuis des années de s'émanciper du quasi monopole d'ErDF. Leur syndicat FNCCR veut croire que Bruxelles va imposer l'ouverture de ce marché. Le récent projet de directive l'évoque comme une possibilité. En face, les quelques autres distributeurs comme Gaz de Bordeaux ou Gaz Électricité de Grenoble, ou encore certains opérateurs comme Direct Energie, n'attendent que cela pour élargir leur périmètre d'action. Et verraient d'un très mauvais oeil le marché verrouillé de fait par Linky.

« Je ne vois pas le problème », affirme cependant un des acteurs. « À la fin d'une concession, les investissements non amortis seront reportés au prochain concessionnaire, comme dans l'eau par exemple ». Éric Bessson lance une concertation sur ce sujet. Lorsque ce « cadre réglementaire et régulatoire » aura été défini « dans les prochains mois », ErDF pourra lancer son appel d'offres.

Gratuit, certes mais pour quels services ? La télé-relève et l'intervention sur la ligne à distance, essentiellement. Les fournisseurs d'électricité viennent en outre de s'engager à fournir gratuitement aux clients des informations sur leur consommation et notamment une alerte en cas de dépassement d'un seuil. Totalement insuffisant pour maîtriser sa consommation, estime l'UFC-Que Choisir, qui réclame un écran supplémentaire chez le client pour ces données. Un équipement qui coûte environ 50 euros. Les innovations dépendront de la créativité des fournisseurs. « Si ErDF accepte d'installer notre propre boîtier en même temps que Linky, nous proposerons notamment un tarif heure creuse le week-end », annonce Fabien Choné, directeur général de Direct Energie.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 02/10/2011 à 16:38
Signaler
Eh oui, je note que la filiale d'EDF compte rentrer dans ses frais grâce à la suppression des tournées de relevés. En fait, aujourd'hui on peut retirer de l'argent grâce au DAB, faire ses courses via Internet, envoyer un recommandé par Internet, fair...

le 03/10/2011 à 9:10
Signaler
A mon avis ces exemples réorientent plus les métiers qu?ils ne les détruisent. Un DAB, est une machine qu?il a fallu concevoir, fabriquer et qu?il faut entretenir et recharger en billet (donc des emplois). Faire ses courses sur le net, implique une p...

à écrit le 29/09/2011 à 20:53
Signaler
Ce compteur serait en plus facturé au consommateur, chose impossible à admettre puisque le compteur fait partie intégrante du contrat. C'est en plus pour permettre à l'opérateur de réaliser des économies sur les relevés. Permettre une économie est un...

à écrit le 29/09/2011 à 18:46
Signaler
L'excuse d'une meilleure maitrise de la consommation est bidon. Ce truc est un outil de CONTROLE ORWELLIEN de votre vie privée. Les retours du Canada et des Etats Unis montrent que les relevés de ce type de compteur peuvent etre utilisés par la POLIC...

le 29/09/2011 à 20:49
Signaler
Pourquoi les assurances auraient accès aux données? Et la 3G, vous sortez ca d'où?

le 30/09/2011 à 9:32
Signaler
Quelles sont les sources des informations "Les retours du Canada et des Etats Unis" ? [facile de propager de fausses informations, fantasmes] Pourquoi Police en majuscules ? Les données cryptées sont transmises par courant porteur sur les lignes élec...

le 30/09/2011 à 9:44
Signaler
Et votre opérateur mobil?? qui a vos factures détaillées, qui peut savoir si vous trompé votre femme... Vous y avaez pensé, tout oe monde se fou totalement de ces informations personnelles, ils n'en feront rien. Toujours être contre le changement, l'...

à écrit le 29/09/2011 à 15:18
Signaler
Et pourquoi le consommateur n'aurait le droit de suivre que sa consommation en électricité avec Linky ? Moi je voudrais aussi pouvoir suivre à la minute sur Internet ma consommation en eau et en gaz.

le 29/09/2011 à 15:51
Signaler
Il me semble que c'est prévu, en test pour le gaz, sais plus où. A la minute, peut-être un peu trop fréquent, sauf en cas de fuite...

à écrit le 29/09/2011 à 14:08
Signaler
Une arnaque de plus pour racketter les consommateurs et engraisser les actionnaires !

à écrit le 29/09/2011 à 13:30
Signaler
je garde en travers le proces gagné par edf contre la startup qui vendait un boitier de ce type il y a 2 ans tout juste. "ca faisait perdre de l'argent a edf"... Et que dire des nouvelle normes pour obtenir le consuel qui sont simplement scandaleuses...

le 29/09/2011 à 15:05
Signaler
oui, une société bretonne de mémoire son boitier permettait de faire baisser la consommation du foyer (en générant des micro coupures de mémoire) , tout ce qu'on recherche justement !

le 29/09/2011 à 15:55
Signaler
Il semblerait que ça gène EDF d'envoyer 1000 si les gens consomment 1000 puis 900, 900, 900, ... Avec Linky, si on coupe un truc, ils devraient pouvoir ajuster la puissance fournie au juste besoin. Et pareil quand on allume quelque chose. Je me pose ...

à écrit le 29/09/2011 à 12:17
Signaler
Il faudra voir si la facturation avec les vrais relevés ne vont pas faire varier les sommes à payer mois par mois, au fil des saisons. Quand on a une consommation qui ne change pas d'une année sur l'autre, on paie 1/10 chaque mois, avec réajustement ...

à écrit le 29/09/2011 à 10:02
Signaler
Je voudrais un compteur sur-mesure en fixant moi-même le montant à dépenser pour chaque mois, dès que la somme souhaitée est dépassée, un signale alarme m'averti si je souhaiterai continuer à consommer ou à ne plus me servir de cette électricité ; sa...

à écrit le 29/09/2011 à 9:41
Signaler
Il est des inutilités que l'on pourrait laisser dans les placards. Je ne vois aucun intérêt au compteur Linky. C'est comme le suivi par internet d'une consommation en temps réel proposé par GDF???. C'est également le cas des standards téléphoniques ...

le 29/09/2011 à 13:58
Signaler
Franchement, vous connaissez beaucoup de boite prêtes à mettre 4Md? sur la table pour rien?

à écrit le 29/09/2011 à 9:35
Signaler
Ces compteurs vont à l'encontre du respect de la vie privée dictée par le CNIL, il suffit de lire le rapport du CNIL sur ce sujet. EDF fera tout pour nous facturer plus et encore plus. Et ce n'est pas que les particuliers qui en pâtissent, même les o...

le 29/09/2011 à 16:28
Signaler
Tout dépend jusqu'ou on veut aller. Si c'est la version actuelle, il faut encore quelqu'un de ERDF pour venir en aval du dernier transfo et lire les compteurs, certes par paquets donc plus vite. Plus tard (201x?), cela sera centralisé, enregisté et a...

à écrit le 29/09/2011 à 8:30
Signaler
Ca serait tellement plus simple et moins couteux ,qu 'EDF propose une interface intélligente connectable avec mon mobile ou mon tèl. fixe,même que je pourrais payer en temps réel via ces deux appareils.,pour ceusses qui n'ont ni l'un ,ni l'autre be...

le 29/09/2011 à 14:02
Signaler
C'est prévu, ce Linky est la 1ère génération mais il y en a d'autres en cours.

à écrit le 29/09/2011 à 7:24
Signaler
NE LAISSONS PAS FAIRE ! > > C'est la loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l?Electricité, concoctée par le gouvernement. > Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas > - plus de 96 % des Françai...

le 29/09/2011 à 8:15
Signaler
qu'est ce que c'est que cette histoire titou2011 ???? EDF vend son électricité, il ne la donne pas... après sur la question du prix, on peut discuter... mais comme EDF ne veut pas prendre en compte les coût de démantellement des centrales nucléai...

le 29/09/2011 à 11:36
Signaler
Pour EDF - 25% d'électricité d'origine nucléaire produite à bas coût oblige à produire autrement ( fuel, charbon, ) à fort coût. Donc marge bénéficiaire à la concurrence et augmentation conséquente des tarifs pour EDF. Qui en profite ? Surement p...

le 29/09/2011 à 13:20
Signaler
mais arrêtez !!!! c'est un jeu de vase communicant : les besoins des français ne se trouvent pas augmentés de 25% sous prétexte qu'EDF vend 25% de sa production nucléaire ! les 25 % qu'EDF vendait autrefois seront vendu par les autres opérateurs, c...

le 19/10/2011 à 18:53
Signaler
De deux chose l'une , edf brade sa production à bas prix et les alternatifs peuvent faire de l'argent , edf ne brade pas et les alternatifs pleurnichent . je préfère encore que ces bénéfices soit affectés à la sureté des centrales et a leurs futur ...

le 04/11/2011 à 10:28
Signaler
ce n'est pas un jeu de vase communicant contrairement au discours de Berti49 si les usagers restent chez Edf à moins que ce qui soit prévu ce soit la vente d'électricité aux concurrents puis revente de cette électricité à EDF pour alimenter les clien...

à écrit le 29/09/2011 à 6:59
Signaler
A part pour aider le fournisseur d'énergie à gérer sa fourniture en temps réel, on voit mal comment on peut faire baisser sa consommation électrique avec un compteur. Il faut éteindre les lampes quand on quitte une pièce, baisser d'un degré la tempér...

le 29/09/2011 à 13:45
Signaler
"A part pour aider le fournisseur d'énergie à gérer sa fourniture en temps réel". C'est effectivement la seule justification: avec la montée en puissance des énergies intermittentes, ERDF va avoir un sacré problème d'ajustement en temps réel. C'est l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.