Sinopec et ENN veulent s'offrir China Gas

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sinopec et ENN proposent 2,2 milliards de dollars pour China Gas, offre qui peut être considérée comme hostile, selon certains analystes. De son côté, l'action de l'entreprise cible s'envole en Bourse.

Sinopec et ENN Energy Holdings veulent renforcer leur présence dans un marché chinois très porteur en mettant la main sur China Gas. Ils proposent jusqu'à 2,2 milliards de dollars (1,67 milliard d'euros) en numéraire pour racheter le distributeur privé de gaz naturel.

Leur offre s'élève à 3,50 dollars de Hong Kong par action, soit une prime de 25% par rapport au précédent prix de clôture. Cette proposition a été détaillée par ENN et China Petrochemical Corp, la maison-mère de Sinopec, dans un communiqué conjoint.

Il n'y a toutefois aucune certitude que le conseil d'administration de China Gas acceptera l'offre. Le groupe a dit dans un communiqué distinct n'avoir mené aucune discussion avec les potentiels acquéreurs sur les termes de leur OPA.

D'ailleurs, pour certains analystes, ce n'est pas une offre à l'amiable. "L'annonce unilatérale de China Gas pourrait suggérer que l'offre de ENN et Sinopec est un rachat hostile", relève Deutsche Bank dans une note aux clients.

Sinopec détient actuellement 4,8% de China Gas, tandis que ENN ne figure pas au capital de l'entreprise. Parmi d'autres actionnaires clés, on trouve SK Holdings, Gail India et Oman Oil.

Le marché semble apprécier cette nouvelle. L'action China Gas a bondi d'environ 21% mardi, à 3,37 dollars de Hong Kong.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :