EDF chiffre à 7 milliards la facture des renouvelables jusqu'à 2020

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le prix de rachat de l'électricité d'origine renouvelable en France devrait entraîner un surcoût annuel de 7 milliards d'euros par rapport aux prix de marché à l'horizon 2020, a estimé mercredi Henri Proglio, le PDG d'EDF.

Le financement des énergies renouvelables en France est assuré par la contribution au service public de l'électricité (CSPE), intégrée dans la facture payée par les consommateurs, et à travers des tarifs de rachat par EDF fixés par le gouvernement. En tenant compte des objectifs que la France s'est fixés pour 2020, EDF estime que le surcoût de ce mécanisme s'élève à un milliard d'euros par an à cet horizon pour l'éolien terrestre, deux milliards pour l'éolien offshore, 2,5 milliards pour le photovoltaïque, un milliard pour la filière biomasse et 450 millions pour la cogénération. "Au total, toutes filières confondues, le surcoût annuel à l'horizon 2020 est de l'ordre de sept milliards d'euros", a souligné Henri Proglio lors d'une audition devant une commission d'enquête du Sénat sur le coût réel de l'électricité.

Le PDG d'EDF a ajouté que la hausse de la CSPE n'avait pas suivi ces dernières années le rythme de développement des énergies renouvelables, entraînant pour le groupe un déficit de compensation cumulé de 3,8 milliards d'euros qui pèse sur sa dette et se traduit par des charges financières d'environ un milliard. "Le dispositif de financement doit être aménagé (...). Le financement du soutien aux énergies nouvelles pourrait être assuré autrement que par la CSPE", a-t-il estimé. "Il répond à des objectifs de politique économique : environnement, industrie, emploi, aménagement du territoire et n'a pas lieu d'être financé par les seuls consommateurs d'électricité, qui est l'énergie la moins carbonée." "Ce financement pourrait être assuré par un fonds alimenté sur une assiette beaucoup plus large", a précisé Henri Proglio.

Le patron d'EDF a en particulier estimé que "les énergies fortement émettrices de CO2 comme le gaz ou le pétrole" pourraient être mises à contribution, ciblant implicitement des groupes tels que GDF Suez ou Total.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2013 à 10:44 :
un impot de plus.... payé à crédit.... et pendant ce temps la les US et l Europe de l Est reindustrialisent massivement en explorant les hydrocarbures non conventionnel....
a écrit le 16/03/2012 à 10:25 :
permettez de rétablir 2 vérité que proglio oublie de mentionner.
1 edf est actionnaire de edf energie nouvelles et donc profite des tarifs
2. edf obligation d'achat , paye l'électricité 6 mois ou un an après le début de production et plus de 2 mois après la facture, pendant ce temps là votre argent rapporte à edf!
Réponse de le 19/03/2012 à 14:34 :
personne ne profite des tarifs, ils ne font que refléter les surcoûts des énergies renouvelables : il n'y a que des perdants, pas de gagnants...
quant au décalage de paiement, il est minuscule en comparaison du retard de paiement des surcoûts de production via la CSPE, qui est de près de 3 ans !
a écrit le 15/03/2012 à 21:08 :
Il sera intéressant de demander à de vrais experts dits indépendants un avis.
Le monde associatif fourmille de gens compétents et qui ne sont pas arrosés en permanence par ... l'argent !
Habitant le nord pas de calais , une association de techniciens et ingénieurs www.virage-energie-npdc.org/ a osé imaginé la fin de la plus grande centrale nucléaire d'Europe soit 6 réacteurs: Gravelines près de Dunkerque.
Les résultats sont ÉLOQUENTS et porteurs d'emplois !
La première mesure : consommer moins par une isolation généralisée du bâtis en supprimant le chauffage électrique et les cumulus électriques .
Quant au reste , à lire et à méditer !

Réponse de le 16/03/2012 à 8:03 :
100% d'accord
Réponse de le 16/03/2012 à 14:15 :
Bonne mesure, mais combien coûte-t-elle, et dans quel délai sera-t-elle opérationnelle??
a écrit le 15/03/2012 à 15:47 :
Je pense que l'on prend le problème à l'envers.
La question est que faire avec 7 milliard/ an?
1/ Investir dans les énergies renouvellables, Pourquoi pas? Mais j'ai bien peur que cela ne serve qu'à entretenir notre facheuse habitude de gaspiller l'énergie. C'est non polluant alors on gaspille...
2/ Ou alors on investi dans l'efficacité énergétique (renovation des logements les plus énergivores par exemple).
Non, j'ai rien écrit, c'est vrai, on est dans un monde guidé par la sur-consommation!! Autant pour moi
Réponse de le 15/03/2012 à 16:07 :
Donnez l'exemple : éteignez votre PC et cessez de gaspiller l'énergie avec des messages inutiles sur internet.
Réponse de le 16/03/2012 à 8:02 :
@Eteindre
Commentaire constructif!!!!. Merci de donner votre avis au lieu de critiquer betement
a écrit le 15/03/2012 à 15:27 :
Pas grave, le contribuable paiera... à crédit ! Pendant ce temps là, la bonne affaire est pour ceux qui ont "défiscalisé".... mais pas pour nos enfants !
a écrit le 15/03/2012 à 13:56 :
et pourquoi Proglio oublie t-il systématiquement de dire que le premier bénéficiaire de la CSPE est... EDF à travers les MWc de centrales créées par EDF EN quelque fois à la limite de la légalité (passage par RTE et non ErDF, centrales découpée en SAS pour ne pas dépasser la limite autorisée par la loi, demandes de raccordement anti-datées...)
a écrit le 15/03/2012 à 13:22 :
Combien coutera le demantellement des centrales nuke que EDF a de-provisionne pour investir cet argent en Argentine et aux USA ?

Pourquoi croyez-vous que Proglio fait tout son possible pour porter leur duree d'utilisation a 60 ans ? Parce qu'elle peuvent tenir ? certainement pas, parce qu'il n'a pas l'argent pour le demanteller et qu'en cas d'obligation rapide a le faire, EDF se trouverait en faillite et oblige d'en appeler a l'Etat.
a écrit le 15/03/2012 à 13:18 :
Ben oui, comme d'habitude quand il faut payer la facture y a plus personne
Il manque à cet article la réaction du sénat, majoritairement à gauche, cette gauche qui veut 50% d'énergie verte en 2025. Si on applique une simple règle de trois, on ne sera pas à 7 milliard en 2020 avec le programme socialiste- EELV mais plutôt au double ou au triple.
a écrit le 15/03/2012 à 12:19 :
Surcout par rapport à quoi? quel va-être le surcoût de l'EPR et par rapport à quoi?
On nous assène des chiffres qui sont difficilement vérifiables. par contre la vraie question est, est ce que c'est à l'ensemble des consommateurs de payer le surcout qui constitue la rente de situation des personnes qui se prétendent écolo en investissant dans les énergies renouvelables alors qu'en réalité elles font un placement financier sans risque dès lors que la valeur de rachat est garantie contractuellement
a écrit le 15/03/2012 à 10:44 :
Quel marché de l'électricité ? En l'absence de prix fixés par l'offre et la demande, il n'y a que des tarifs imposés arbitrairement par des hauts fonctionnaires. Les tarifs à la consommation d'électricité en France ne sont en rien assimilables à des prix : ce sont des impôts.
Réponse de le 15/03/2012 à 12:14 :
N'importe quoi... :)
Réponse de le 15/03/2012 à 16:09 :
Bel argumentaire : on devine l'expert...
a écrit le 15/03/2012 à 10:42 :
Comment faire confiance aux chiffres publiés par des rigolos qui font des lois rétroactives quand ça les arrange, comment s'engager sur 10 ou 20 ans avec ces gens là. Mieux vaut investir en Allemagne, les partenaires y sont sérieux, au moins ils ne changent pas les règles du jeu tous les 3 mois.
Réponse de le 15/03/2012 à 12:15 :
Pour la première fois depuis le lancement des ENR, le gouvernement allemand a décidé unilatéralement (la concertation est sacrée outre Rhin, donc ça passe mal) de baisser les tarifs de rachat des ENR.
a écrit le 15/03/2012 à 7:28 :
Ah oui bien sur parce que le prix du marché de l'electricité à 8 ans est une variable
bien mesurée..
a écrit le 15/03/2012 à 7:25 :
pourquoi continuer a racheter de l'énergie solaire. Les personnes qui font ce type d'investissement sont des personnes qui ont des moyens considérables (cour approximatif 30 000 euros). et ce sont des gens qui peinent a payer leur facture de chauffage (plus élevée a cause des subventions liées a ce type d'énergie) qui doivent en supporter le cout équitable non ? sans écologie la vie serait plus simple et moins chère
Réponse de le 15/03/2012 à 8:51 :
Les gens ayant investi 30m€ sont des personnes ayant été démarché à domicile par des Bonimenteurs et qui ont un crédit à payer.
Souvent des gens peu fortuné.
Réponse de le 15/03/2012 à 12:19 :
"sans écologie la vie serait plus simple et moins chère"

Sans être un ayatollah vert, vous conviendrez qu'avec des raisonnements comme ça, on fini rapidemment au point Goldwin...
Sans smic, sans vacances, le travail revient moins cher.
Sans sécurité, tout est moins cher.
Etc.

Je vous conseille d'aller visiter un pays qui ne se soucie pas du tout d'écologie déjà...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :