EDF finalise son OPA sur l'italien Edison

 |   |  234  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie d'électricité française indique ce mardi détenir 98,104 % des actions ordinaires d'Edison, dans le cadre d'une OPA obligatoire. Les titres du groupe italien seront bientôt retirés de la cotation.

Le groupe français d'électricité annonce ce mardi avoir acquis plus de 98% du capital d'Edison. La compagnie italienne sera bientôt retirée de la cotation.  "A l'issue de l'offre publique obligatoire lancée par le Groupe EDF sur les actions ordinaires Edison , 904.822.259 titres ayant été apportés, le Groupe EDF détient 98,104% des actions ordinaires d' Edison ", détaille EDF dans un communiqué.

Avant la sortie de la cotation sur le marché boursier, "les actionnaires minoritaires d' Edison disposent du droit de vendre leurs actions ordinaires Edison au Groupe EDF au prix de 0,89 euro par action pendant une période supplémentaire allant du 13 août au 4 septembre 2012", ajoute-t-il. Le géant français de l'électricité "n'exclut pas une réouverture ultérieure du capital".

En janvier dernier, le conseil d'administration d'Edison s'était rangé à l'avis de ses actionnaires et EDF avait acheté la participation de plusieurs coactionnaires italiens, lui permettant de monter de 50% à un peu plus de 80% d' Edison pour un montant de 784 millions d'euros. Il avait ensuite lancé du 2 juillet au 3 août, une offre publique d'achat sur le solde des actions, comme l'y obligeait la réglementation boursière italienne. L'homme d'affaires Romain Zaleski, qui détenait autour de 10% d' Edison , avait fait part récemment, selon la presse italienne, de son intention d'apporter ses titres à EDF, donnant à ce dernier l'assurance de contrôler plus de 90% du capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :