Baisse des prix des carburants : ce que Moscovici n'a pas dit

 |   |  830  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Contrairement à ce qu'a annoncé Pierre Moscovici, les prix du carburants ne vont pas baisser d'ici 24 heures. La baisse atteindra rarement 6 centimes et certaines stations-service ne toucheront pas à leurs prix.

La seule chose claire dans ce dossier, c'est le message du ministre. Derrière, toutes les modalités restent très floues, voire en trompe l'oeil. « Une baisse allant jusqu'à 6 centimes, partagée entre l'Etat et les distributeurs, d'une durée de trois mois, mise en place d'ici 24 heures » : l'annonce de Pierre Moscovi ce mardi midi à Bercy était simple. Trop simple ?
D'abord la date de mise en ?uvre. « Il est impossible d'appliquer ces changements demain, le plus tôt serait après demain. En fait, nous nous engageons sur le 1er septembre, au plus tard », affirme un pétrolier. Les distributeurs veulent s'aligner sur l'application de la baisse des taxes par l'Etat, sans savoir sous quel délai elle va avoir lieu. Total a finalement précisé mardi en fin de journée qu'il allait appliquer cette mesure dès mercredi. A vérifier.

Même baisse pour le diesel et l'essence ?
Outre le délai, Bercy n'a pas précisé non plus les modalités de cette baisse des taxes. Sera-t-elle du même niveau (3 centimes) pour le gasoil et l'essence ? Le gasoil, qui représente 80% des ventes de carburants, est taxé actuellement à hauteur de 47% tandis que les prélèvements pèsent 55% du prix du SP 95. On peut se demander si la baisse sera la même en valeur absolue sur les différents carburants.

L'Etat verra son "effort" compensé
Ce ne sera pas non plus un véritable « effort » de l'Etat. Si l'Etat diminue uniquement la taxe fixe (TICPE) - ce qui reste le scenario le plus probable, en cas de poursuite de l'envolée du brut, l'Etat va continuer à encaisser des recettes supplémentaires provenant de la « TVA sur le produit ». C'est-à-dire 19,6% de chaque centime d'augmentation du carburant hors taxes. Dans cette hypothèse de poursuite de la hausse du brut, le coût de la mesure sera donc inférieur aux 300 millions d'euros annoncés par Pierre Moscovi. Cette somme doit de toute façon être « compensée par un redéploiement budgétaire», a précisé le ministre.

Une  baisse le plus souvent inférieure à 6 centimes

La baisse de 6 centimes sera, finalement, rare. La plupart des distributeurs se sont en effet engagés à moins. 2 centimes pour Total qui compte 2.000 stations-service (3 centimes sur les autoroutes, où les prix sont largement supérieurs de toute façon), « 1 à 3 centimes » pour Leclerc et Système U, sans autre précision, et en ne s'engageant que pour septembre.
Quant aux stations détenues par des indépendants, elles ne baisseront certainement pas leurs prix, ou très peu. "Si nos fournisseurs nous appliquent des baisses nous les appliqueront, pour le reste, sur nos propres marges, il est hors de question qu'on les baisse car elles sont déjà très faibles", a prévenu Christian Roux, président de la Branche nationale des propriétaires-exploitants de stations-service au sein du Conseil national des professions automobiles.
En fait, faute de pouvoir imposer une baisse aux distributeurs, Bercy compte sur le jeu du marché et de la concurrence. Très sensible aux prix pratiqués dans leur zone de chalandise, les distributeurs s'aligneront sur leurs concurrents, si leurs ventes fléchissent. C'est la position implicite d'Esso. « Ne regardons pas les écarts mais les prix », lance un porte-parole de l'enseigne qui refuse de donner une fourchette de baisse prévue. « Nous sommes précurseurs depuis 1999 sur les prix bas avec nos stations automatiques Esso Express. Nous allons continuer à proposer les prix parmi les moins chers du marché ». ajoute-t-il. C'est aussi ce qu'affirme Shell pour ses 80 stations service d'autoroutes, sans autre précision.

Un coût inférieur pour Total qui renonce d'abord à ses bénéfices

Quel effort pour les distributeurs ? Ils clament ne gagner que 1 centime par litre mais s'engagent à baisser les prix de 2 à 3 centimes. Comment ? En vendant à perte ? La grande distribution vend le plus souvent le carburant sans prendre de marge nette, le considérant comme un produit d'appel pour ses grandes surfaces. Elle va, avec cette mesure, perdre de l'argent. Mais ce n'est pas pour autant de la vente à perte, illégale. « Nous allons vendre à prix coûtant c'est-à-dire sans couvrir nos charges de salaires et de structures. C'est effectivement une perte pour nous mais pas ce qu'on appelle juridiquement une vente à perte car nous ne vendrons pas en dessous de notre prix d'achat», explique un représentant d'une enseigne. Leclerc a chiffré à 20 millions d'euros le coût de cette mesure sur un mois pour son réseau.
Les compagnies pétrolières, comme Total, ont des charges d'exploitation souvent plus importantes que la grande distribution et empochent, elles, bel et bien 1 à 1,5 centime net par litre. Elles vont, avec cette mesure, perdre de 1 à 0,5 centime par litre. « En fait, 0,33 centimes par litre après le mécanisme de compensation des impôts », affirme un expert. Pour une enseigne comme Total, qui revendique une part de marché de 16%, la perte sera comprise entre 5 et 10 millions d'euros pour trois mois.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2012 à 15:40 :
Il parait (Source : http://www.lefigaro.fr/conso/2012/03/24/05007-20120324ARTFIG00409-essence-si-vous-roulez-beaucoup-allez-au-venezuela.php) que le prix du carburant au Vénézuela est de 0,017 euro le litre... Ça fait rêver, mais comment font-ils ? Comment justifier de tels écarts ? Je conçois que les pays riche payent plus chère (les frais d'exploitation étant plus élevés, mais tout de même !
6 centimes MAXIMUM... c'est toujours ça. Espérons que ce ne soit qu'un début.
a écrit le 30/08/2012 à 10:28 :
le prix du fioul domestique va t'il baisse
a écrit le 30/08/2012 à 9:29 :
Leclerc se rattrape sur les prix de ses autres produits. J'achète rarement chez lui, mais le produit que je payai 1,60 euros en mars est passé à 1,80 en juin, et 1,89 en août. ( + 18% en quelques mois)...Quant à l'essence: si l'on regarde l'inflation générale depuis 1960, on voit que les prix ont été multiplié par 10. Si l'on regarde le prix du litre d'essence en 1960, on voit qu'il valait l'équivalent de 0,15 euros (1 NF) . En multipliant 0,15 par 10 on obtient 1,5 euros. En 50 ans, il n' y a donc pas de différence entre l'inflation générale et celle de l'essence.. Si les journaux télévisés étaient des émissions d'information et non des séances de micro-trottoir, les Français sauraient tous que l'essence n'est pas chère et n'auraient pas demandé une baisse de son prix. Certains le savent, en particulier tous ceux qui laissent leur moteur tourner quand ils sont garés pour attendre quelqu'un ou téléphoner.
a écrit le 29/08/2012 à 19:19 :
Quel bruit pour quelques centimes !
Notre nouveau Gouvernement joue du pipeau pour amuser la galerie.
Rappelons quand même que si un plein coûte plus cher aujourd' hui qu' hier, il permet de faire beaucoup plus de kilomètres.
Notre "ami" Sarkozy a fait pas mal de bourdes mais il a quand même, pour sauver nos constructeurs automobiles, mis en place le bonus pour favoriser l' acquisition de véhicules moins consommateurs d'énergie et moins polluants.
Il serait intéressant qu'un journal calcule le coût aux cent kilomètres en 2002 et celui en 2012, en tenant compte de l'augmentation du salaire moyen.
Réponse de le 29/08/2012 à 20:12 :
TROP C'EST TROP, Sarkozy a sauvé les actionnaires des constructeurs automobiles et pour remercier leurs compatriotes les gros actionnaires licencient. Il n' y a aucune raison pour que les citoyens Francais paient pour des automobilistes qui méprisent les fonctionnaires et demandent AUX AUTRES des sacrifices pour réduire la dette.
a écrit le 29/08/2012 à 17:54 :
Le site du gouvernement sur le prix des carburants semble en panne
a écrit le 29/08/2012 à 17:24 :
may long chong pourquoi accusé toujours la droite, regarde la réalité !!!!
a écrit le 29/08/2012 à 15:39 :
Qu'est-ce que peut faire le petit Moscovici pour influer sur les lobby petrolier ou pour palier au manque a gagner de l'etat ? Rien ! Ne rien faire comme tous les autres.
a écrit le 29/08/2012 à 15:13 :
he oui, quand on fuit les responsabilités, qu'on a peur d'annoncer les décisions majeures incontournables et de bon sens, on cherche les alibis, les boucs émissaires, on occupe le terrain sur des sujets à l marge et qui trompent même les citoyens !!! on se moque du monde, et pendant ce temps le chomage galope, l?économie et les ménages continuent d'être étouffée par les impôts et taxes pour alimenter le tonneau des danaides de la dépense publique, jamais assez de moyens puisqu'on ne gére rien.
Et chaque mesure est justifiée par le même slogan : c'est conforme aux promesses du président ! justification, absurdité économique, utilité ? peu importe, c'est la promesse du président nous répète la rengaine des portes paroles et autres répéte jacquot. Il est vrai que le président avait fait quelques promesses clientélistes électoralistes qui aggravent un peu plus la dette, toutes ne seront même pas tenues, mais rien, vide sidéral sur la situation économique, comment amorcer la baisse des dépenses publiques, équilibrer les comptes....et beaucoup de médias complaisants, tous ceux qui n'ont posé aucunes question dérangeantes pendant la campagne, continuent à être trés peu critiques face à la gravité de l'absence de dispositions majeures du roi, face au fait que flanby ne gère que les affaires courantes, repousse les échéances, serait il déjà en hibernation ? les sondages de popularité plongent, l'impopularité c'est maintenant, sauf que c'est nous qui payons dans tous les sens du terme !
Réponse de le 29/08/2012 à 15:47 :
J'ai le droit d'etre amoureux de vous?... Je plaisante, serieusement... tres bonne intervention, 100% d'accord avec vous ;)
Réponse de le 29/08/2012 à 16:04 :
pour une fois qu'on a un gouvernement calme et honnete on trouve encore des aigris de droite pour dénoncer ces mesures de progrès.depuis trois mois,le redressement de la france martyrisée par sarkozy se poursuit,calmement sereinement.n'en déplaise aux admirateurs de jean françois fillon ou de françois copé....
Réponse de le 29/08/2012 à 16:22 :
Super le commentaire... on critique pas la gauche on critique ce qui est fait peut importe qui le fait... et on critique en donnant les raison de cette critique....
Vous vous soutenez serieusement ce qui est en train de ce passer? Vous etes fonctionnaire ou retraité?
Réponse de le 29/08/2012 à 16:27 :
Si les premiers chrétiens étaient des martyrs , les électeurs de tous bords trompés car trop crédules sont plus des dindons que des martyres. Honnêteté , vous avez dit honnêteté? Retournez à la sémantique de base pas celle des politiciens. J'ai déjà goûte avec François le premier à ce type d'honnêteté. Comme quoi en nivelant par le bas on peut faire croire à la masse ce que l'on veut... Mais prendre des vessies pour des lanternes peut être source de réveils brûlants!!
Réponse de le 29/08/2012 à 16:46 :
tout à fait d'accord mais vous avez oublié "vous êtes fonctionnaire ou retraité? mais aussi et surtout ASSISTE.
Réponse de le 29/08/2012 à 17:27 :
c'est l'évidence même!
Réponse de le 29/08/2012 à 23:46 :
Merci @Marion. Tout a fait d'accord.
a écrit le 29/08/2012 à 15:06 :
Et le Fuel domestique,personne en parle?
a écrit le 29/08/2012 à 15:03 :
Tripatouillage n'est pas le blocage promis par "moi Président"; Quant à Moscovici, c'est fou ce que son vocabulaire s'appauvrit quand un journaliste lui demande s'il compte financer cette baisse des rentrées fiscales par l'impôt, soudainement, il ne sait pas ce que "impôt" veut dire, il évoque un "redéploiment budgétaire" mais le mot "impôt" devient soudainement une grossièreté. C'est marrant de voir les contorsions des gens au pouvoir pour nous faire avaler des couleuvres. Ce qui est plus triste, c'est de voir que certains avalent ces couleuvres.
a écrit le 29/08/2012 à 13:39 :
cette baisse - au mieux de 6 centimes - ne va pas changer la face du mondemais procurer un manque à gagner (encore un)dans les caisses de l'Etat :mais qu'importe 'on' crééra un autre impôt: les 'bourges' peuvent payer . Les promesses électorales de ce 'gang' qui ruine complètement la France sont pathétiques et leurs tentatives de mettre en place un 'système nouveau' (????) augmentation des impôts, frôle la démence ! Pourquoi tant indisposer les classes moyennes qui travaillent, qui paient leurs impôts et ne demandent rien en retour ?
a écrit le 29/08/2012 à 13:26 :
Ok, je comprend mieux "la baisse de 6 cts". Moscovici tente de répondre a une demande irréaliste de l'électorat dû aux promesses de campagne. Si la France avait les moyens d'influer sur les prix, je penses que cela aurait déjà été fait dans les années 70 lors du 1er choc pétrolier. Cette parenthèse stérile des 6 cts sera balayée dès que le baril remontra. Il n'y a gère que l'Arabie Saoudite pour pouvoir faire baisser les prix a la pompe si elle juge le prix du baril trop élevé (vu que l'on est largement au dessus de 100 USD, qui me semblait-être son prix de référence).
a écrit le 29/08/2012 à 12:53 :
1,5 euro le litre : en gros, 30 centimes pour le prix du baril, 30 centimes pour le raffinage et la distribution et 90 centimes de taxes. Il est donc tout à fait possible de diviser par deux le prix de l'essence, dès demain, si l'Etat cessait de nous racketter. Ce gouvernement (comme ses prédécesseurs) pratique le moquage de face à grande échelle.
Réponse de le 18/09/2012 à 18:13 :
Ce gouvernement comme les précèdents (dailleurs même plus) pratique le "racket fiscal" sur nous, pauvres travailleurs (retraités, fonctionnaires ou autres, on est tous dans la même merde) pour payer toutes les allocs des assistés sociaux (poules pondeuses et compagnie) !
a écrit le 29/08/2012 à 12:48 :
Tout le monde savait bien qu'il était impossible de bloquer le prix des carburants et que c'était une annonce irréaliste: Moscovici a mangé son chapeau pas besoin de lui en rajouter!
a écrit le 29/08/2012 à 12:43 :
J'eusse préféré que le gouvernement fasse une annonce qui dise en substance que nos difficultés ne font VRAIMENT que commencer, que l'ère industrielle basée sur le PETROLE est bel et bien terminée et qu'il met tous les moyens en oeuvre pour préparer la France à la transition économique, donc nécessairement écologique. L'Allemagne n'est pas l'exemple à suivre, et ce qui arrive a Peugeot sera décuplé pour ses constructeurs automobiles. Pour survivre au mieux avec un pétrole cher, puis SANS pétrole, les priorités sont: Relocaliser les productions pour consommer au plus près, sécuriser nos ressources alimentaires, maintenir en état nos infrastructures, isoler nos bâtiments. Bannir la mondialisation.
Réponse de le 29/08/2012 à 12:59 :
Contrairement à ces affirmations sans fondement ni raison, les productions locales consomment plus de pétrole que les productions délocalisées, ce qui explique en partie les différences de prix. Par ailleurs, il y aura toujours du pétrole. Que vous, vous ayez cessé d'en consommer, parce qu'il sera devenu trop cher pour votre revenu, est indifférent à la bonne marche du monde.
Réponse de le 29/08/2012 à 13:06 :
surveillez la concordance des temps, mon brave.
Réponse de le 29/08/2012 à 13:22 :
Laquelle, mon brave ?
Réponse de le 29/08/2012 à 14:29 :
nous sommes bel et bien en fin du "cycle du pétrôle", et il n'y a aucune raison pour qu'une production délocalisée consomme plus d'énergie qu'une production locale, surtout avec le transport en plus. La seule politique viable à long terme c'est de penser tout de suite à la réduction de nos besoins en énergie et aux nouvelles formes d'énergie pour ne pas être dans le mur dans 20 ou 30 ans. Ce sera d'ailleurs le temps nécessaire pour tout réorganiser ( moins de transports, moins de fabrication de matériel, moins d'alimentation inutile et plus de consommation de service ou de biens culturels qui demandent moins de matières et d'énergie... mais comme personne ne veut changer sa façon de vivre, et que les politiques sont bien trop lâches pour aborder le sujet nous irons dans le mur ..
Réponse de le 29/08/2012 à 16:38 :
( moins de transports, moins de fabrication de matériel, moins d'alimentation inutile et plus de consommation de service ou de biens culturels qui demandent moins de matières et d'énergie...)

Vous préconisez donc plus de chômage!!!
Réponse de le 29/08/2012 à 23:52 :
Oui mais lui il s'en fout car il est PONCtionnaire (chômeur, agent de l'état ou retraité)
Réponse de le 30/08/2012 à 8:32 :
vous etes un rigolo en prenant les retraités pour des ponctionnaires je vous rapelle qu'au début que je travaillait nous faisions 72 heures par semaine , 12heures par jour samedi compris et dans le batiment pas dans un bureau à 35 heures alors quand vous parlez de ponctionnaires regardez vous c'est vous les assistés !!!
a écrit le 29/08/2012 à 12:37 :

les profits de la grande distribution !! meditons .. un leurre
a écrit le 29/08/2012 à 11:53 :
Mécontentement général exprimé,mais il serait meilleur devant la hausse INéLUCTABLE du BARIL,de chercher des solutions intermèdiaires ,en l'attente d'une avancée technique /Elles existent immèdiatement,le GAZ et l'AIR COMPRIMé /Une limitation de vitesse raisonnable,s'impose,elle ferait chuter la consommation et donc le prix / Cette mesure entraînerait d'aussi fortes réactions, revendications,et arguments,elle est nécessaire mais je n'imagine pas que le Gouvernement aie le courage d'assumer le courroux suscité./.
Réponse de le 29/08/2012 à 16:35 :
Étant donné que je limite déjà ma propre vitesse, je ne vois pas en quoi ça me ferait gagner de l'argent vos méthodes.
Et oui, ma voiture qui est donnée pour 8L en ville, je la fais rouler à 7.5L.
J'y arrive. Mais moi, ça ne me suffit plus, il faut que le prix descende parce qu'on a beau faire attention, mais le trou dans le porte monnaie est de toute façon toujours plus gros.

Il faudrait tout simplement développer les moteurs Pantone à grande échelle, mais les pétroliers ne veulent pas. Allez savoir pourquoi!!!
a écrit le 29/08/2012 à 11:45 :
Bon, vu qu'une baisse de 6 cts vous semble totalement dérisoire, vous considérez une hausse du prix de l'essence de 6 cts tout aussi dérisoire, hein ?
Nous sommes d'accord :-)
Réponse de le 29/08/2012 à 11:58 :
La baisse de 6 centimes n'est pas suffisante dans la mesure où il avait promis un blocage des prix.
Une baisse des prix de 6 centimes sur un temps limité de 3 mois ne correspond pas du tout à un blocage des prix.
J'attends juste que l'on tienne les promesses, et donc 6 centimes ce n'est pas suffisant.

Maintenant, si la gauche a passé 5 ans à dire que Sarkozy ne tenait pas ses promesses alors qu'elle ne fait pas mieux, il ne faudra pas compter sur moi pour revoter PS.
J'en ai marre des partis politiques qui se moquent du peuple et de la démocratie.

Tenez vos promesses, c'est un ordre du peuple lui-même que vous devez servir monsieur le président.
Réponse de le 29/08/2012 à 15:09 :
Vous y avez cru à ce type de promesse ? Quand j'ai entendu Hollande parler de blocage, je savais déjà qu'il nous entubait.
Réponse de le 29/08/2012 à 16:01 :
Non, je n'y croyais pas.

Mais vu qu'il l'a dit, alors il doit tenir parole.
C'est clairement le minimum de ce que j'attends d'un politique.
Si il n'est pas capable de ça, alors il dégage, comme on a dégagé Sarko.
De même pour le traité européen d'ailleurs.
Réponse de le 29/08/2012 à 16:34 :
Facile de comprendre comment ça va marcher : polo prend 3 centimes dans sa poche et 3 dans celle des distributeurs. Il dit à Jeannot : tu vous je fais baisser les prix des carburants de 6 centimes( mais sans préciser que cela pourra aller de zéro à quatre au maxi car les distributeurs vont trainer des pieds) et en bourrant le mou sur la mise en application immédiate ( illusoire) et le tour de passé passe bien connu qui reprend bien 6 centimes dans la poche à Jeannot pour financer les 3 centimes avancés par l'état. Elle est pas belle la vie! Résultat pour les pékins endoctrines : ils tiennent leurs promesses! Certes, mais ne dit on
Pas du côté de chez pagnol
Réponse de le 29/08/2012 à 16:45 :
Vous êtes bien naïfs. Les promesses, y compris celles des politiques n'engagent jamais que ceux qui y croient.
Réponse de le 29/08/2012 à 18:03 :
Non non Nady!!
Il va falloir qu'une loi soit pondue pour obliger les candidats à tenir leur promesses sinon c'est direction la prison pour tromperie des électeurs avec un inéligibilité à vie.

C'est comme pour le non cumul des mandats d'ailleurs.
Ils ont intérêts de vider leur siège rapidement.
A quoi ça sert de taper sur la droite si c'est pour faire pareil une fois arrivé au pouvoir?

Quand ils auront compris que le changement que l'on souhaite n'est pas seulement un changement d'étiquette mais aussi et surtout un gros changement de comportement de nos politiciens, peut-être qu'ils arriveront à faire quelque chose.
Pour ma part, ça renforce ma position politique bien plus à gauche que le PS.

Comme quoi, ce qui fait monter l'extrême, c'est quand même le politique lui-même, et non pas les problèmes économiques du pays.
a écrit le 29/08/2012 à 11:42 :
Le copain de DSK vient de faire un beau cadeau aux pompistes et par conséquent aux compagnies pétrolières. Le patron de ELF a eu un mal fou à ne pas éclater de rire lors de son interview après la réunion avec Moscovici. Cette pantalonnade est édifiante sur les acteurs REELS de la politique en France. Pourquoi cette réduction, alors que le prix de l'essence en France est plus bas qu'en Allemagne (le modéle), en Angleterre, en Suisse, uniquement pour satisfaire des gens qui refusent de prendre les transports en commun, les mêmes personnes demandent de réduire la dette aux dépends des fonctionnaires, des bas salaires, mais aujourd'hui nous allons dépenser 300 millions pour eux.
a écrit le 29/08/2012 à 11:35 :
Les socialistes sont préoccupés par le fait des tenir des promesses impossibles, et la seule solution est de les dénaturer. La forme est respectée, mais le fond ils s'en foutent. Ils ont été à la pêche aux voix, il faut essayer maintenant de conserver les pigeons... en les pigeonnant.
C'est le cas du SMIC, c'est le cas des carburants et ça va continuer. La hausse des impôts aussi d'ailleurs. Les premiers touchés : les classes modestes avec la taxation des HS. Suivent les classes moyennes avec le quotient familial limité, la hausse de l'ISF pour les patrimoines moyens. En fait seuls les plus riches échapperons à la catastrophes 'ISF à 0,8 % ? D'autant plus que ceux-ci ont toutes falilités pour partir. A noter un bonus pour les patrimoines <1300000? (Hollande en fait soit-disant partie. Bref de belles paroles, des mots, toujours des mots, mais on préserve son pré carré (voir Rebsamen pour le non-cumul) On aurait besoin d'objectivité, de sincérité, de réalisation et non de baratin
Réponse de le 29/08/2012 à 14:35 :
ok !! comme baisse on aurait pu avoir bien mieux, mais, au fond, vous auriez préférez qu'il gèle les prix actuels 3 mois ? personnellement je préfère une baisse, même ridicule.... ils font tout pour respecter leur promesse, si ils auraient baissé plus, vous auriez décrié cela comme étant fou car besoin d argent à tout prix... en fait dans tous les cas vous auriez gémis... pour rappel j attends toujours les promesse de Sarkozy, emploi (trois million de chômeur aujourd'hui), sécurité (là aussi il n y a jamais eu autant de vandalisme et d'agression) pouvoir d'achat (mon préféré !!!!!).... à méditer
Réponse de le 29/08/2012 à 16:48 :
Il aura au moins respecté les promesses faites à son électorat : les retraités et les plus aisés.
Réponse de le 29/08/2012 à 17:55 :
à Mickador : mais je n'avais pas de préférence, ou plutôt si : s'assurer d'une bonne cohérence économique dans les décisions. Il y a deux parts dans le prix du pétrole : 1) les taxes, et le gouvernement est impécunieux ce qui rend impératif de ne pas les baisser 2) la part économique et sur ce plan le prix est internationnal et il ne faut pas rfetomber dans un dirigisme de mauvais aloi. Il y a une grande différence entre Sarkozy et Hollande. Sarkozy a été pragmatique face à une situation imprévue : la crise. Hollande est dogmatique sur les promesses faites à l'envers d'une situation qu'il connaissait. Si un a bien trompé les Français, c'est bien Hollande.
a écrit le 29/08/2012 à 11:06 :
Les gtrandes surfaces vont le répercuter sur les autres produits, il n'y a rien à gagner ici et le gouvernement ne pouvant rien n'avait qu'à le dire... Enfin, encore de la démagogie.... rien, rien de concret ni d'efficace depuis le 6 mai, nous allons dans le mur et beaucoup semble comtents, puisque tous se taisent...
a écrit le 29/08/2012 à 10:47 :
Une économie de 3 à 5 ? par mois ! Chic, ça va nous changer la vie ! Le changement bidon, c'est maintenant.
a écrit le 29/08/2012 à 10:36 :
Il faudrait au contraire augmenter le prix de l'essence pour accélérer la transition et obliger les français à co-voiturer.
C'est sûr, il faut du courage politique. Ni flamby, ni toutmou n'en sont capables.
Réponse de le 29/08/2012 à 11:09 :
Ahhh le y'a qu'à faut qu'on !!! Obliger les français à co-voiturer... ça c'est une idée... incroyable... vite vite contactez Hollande pour lui en faire la proposition. C'est une révolution que tout les français vont s'empresser de suivre...
Réponse de le 29/08/2012 à 11:24 :
il ferait mieux de redresser les finances publiques par des économies, ça contribuerait à redresser l'euro face au dollar et permettrait un amortissement du prix à la pompe... mais c'est autrement plus courageux que de demander aux "gentils" distributeurs et aux "méchants" pétroliers de faire un effort d'un montant total maximal de 6cts au litre... franchement, ça doit rigoler dans les chancelleries européennes grâce à la France.
Réponse de le 29/08/2012 à 12:00 :
Augmentons le prix du diesel de 10 centimes par litre,
Baissons le prix du GPL et du SP95 de 10 centimes par litre...

Cela résoudra le problème de la dette et es le conneries du parc français où le diesel bien polluant est sur-utilisé !

Je roule au GPL: 0,78 ? le litre ... pour 2000 euros d'équipement, le calcul est vite fait !!!

:) :) :)

Réponse de le 29/08/2012 à 13:29 :
A Toto
Assez d'accord avec vous, d'autant plus que le roule également au GPL et que j'ai acheté mon véhicule lorsque le bonus était encore d'actualité ce qui m'a gommé le surcoût de l'équipement.
a écrit le 29/08/2012 à 10:23 :
Voila un aperçu de la réalité actuelle et du futur, sans commentaire.
http://blog.syti.net/video.php?id=457
Réponse de le 29/08/2012 à 11:41 :
Excellent documentaire qui ne fait que confirmer tout ce qui est dit ou écrit depuis quelques temps. Pour le pétrole... maintenant à dire qu'il n'y a aucune solution de rechange viable au pétrole...
Réponse de le 29/08/2012 à 12:56 :
@Esteban
Il n'y a aucune solution de rechange au pétrole. Le carburant est un élément du problème, mais il y a aussi tout ce qui est produit par la pétrochimie (Intrants, médicaments, pesticides, plastiques...)Nous devrons nous adapter, vivre différemment, ce qui ne veut pas dire plus mal. Ca ne se fera pas sans casse, hélas, et plus on tardera à évoluer, plus la casse, malheur et frustration seront grandes.S'il y a une chose qu'on peut reprocher à nos gouvernants, de quelque bord qu'ils soient, c'est de ne pas dire qu'on est à la fin de l'ère industrielle basée sur le pétrole et qu'ils préparent la transition économique, il y va de la survie de nos enfants. Pas moins.
Réponse de le 29/08/2012 à 16:41 :
revenons au cheval !
a écrit le 29/08/2012 à 10:08 :
Ce n'est pas cadeau cadeau la baisse des carburants car les contribuables paieront bien entendu la note.....
a écrit le 29/08/2012 à 10:07 :
Ont revient de Crète l'essence S/P 98 est à 1,95 à 1,99 euros, donc 2 euros, fin 2012 courant 2013 on sera à 2 euros en France.
Depuis 5 ans ils auraient dû nos chers politiques du système bancaire, faire que le litre d'essence S/P 98 soit à 2 euros et le gasoil à 1,80 euros, les taxes auraient financées les PME/PMI et éviter les centaines de milliers chômeurs et toute la misère qui en découle, mais en fait c'est mieux de provoquer le chaos reconstructeur, pour nous faire accepter leur Nouvel Ordre Mondial, en fait moi c'est réglé j'ai vendu ma voiture...
a écrit le 29/08/2012 à 10:05 :
Pourquoi voudriez-vous que l'Etat, quel(le) que soit le gars ou la fille à sa tête, se prive de rentrées d'argent constantes et indispensables à sa survie ?
Je me rappelle un "micro-trottoir" des années francs, qu'allez-vous faire si l'essence atteint 5 francs ? Ah ben on va plus rouler alors !
Depuis, le parc roulant a dû être multiplié par 5, 10 ou plus !
a écrit le 29/08/2012 à 9:55 :
vous vous attendiez a quoi? serieusement?
a écrit le 29/08/2012 à 9:04 :
Et quand on pense qu'entre une station TOTAL et ELF il y à plus de 10 centimes d'écart sur le gas oil alors que c'est la même société cherchez l'erreur
a écrit le 29/08/2012 à 8:11 :
On est super content avec 6 centimes sur un plein faites le calcul.... Ah oui cela va payer nos impôts nos courses le gaz l électricité l eau la hausse des prélèvements sur nos salaires.... Curieux on a beau refaire les calculs le compte n y est pas c est pas travailler plus pour gagner plus c est travailler pour essayer de payer et.... Quand on ne pourra plus c est quoi la solution ? Ceux qui les on élu on cru que ce seraient les autres qui payeraient c est drôle on s appelle tous les autres.....on se moque des grecs mais.... Allez courage allons bosser pour payer bonne journée
a écrit le 29/08/2012 à 1:15 :
Mr Moscovici à demande ce jour aux producteurs de petrole un geste de solidarité sur les prix..! , afin de limiter la hausse du coût du carburant.
. Il croit au petit papa Noël? Ou nous prend il pour des benêts? Ou à t il ainsi que ses collaborateurs quelques soucis de bon sens , surtout de mauvaise foi??
Tous partis confondus , rien n à jamais été réalisé pour favoriser des énergies de substitution, lobbying, lobbying...!!
6cts de moins par litre , à moins de rouler en cadillac ou en Porsche turbo, ceci ne permet même pas d acheter le journal!!
a écrit le 28/08/2012 à 22:27 :
C'est donc un menteur.
a écrit le 28/08/2012 à 21:14 :
Un gouvernement de pieds nickelés élu par défaut ne peut sortir autre chose que des mesurettes inopérantes et démagogiques, qui aboutiront encore à de nouvelles dépenses que, nous, les contribuables, financeront. Comme d'habitude...
Réponse de le 28/08/2012 à 22:28 :
Tout à fait d'accord.
Réponse de le 29/08/2012 à 9:12 :
+1 surtout sur : "Un gouvernement élu par défaut"
Réponse de le 29/08/2012 à 9:12 :
+1 surtout sur : "Un gouvernement élu par défaut"
a écrit le 28/08/2012 à 21:14 :
Même erreur que pour la TVA restaurateur personne ne répercute la baisse des prix/
a écrit le 28/08/2012 à 21:11 :
Soyez patients, les amis.... Nos députés sont en vacances jusqu'au 10 septembre ! Les commissions et groupes de travail vont bientôt rendre leur conclusion. Je crois que notre démocratie est entre bonnes mains
Réponse de le 28/08/2012 à 23:19 :
Ouf ! Les dépunateurs ont encore 10 jours de congés. Bonne nouvelle ! Cela va permettre aux français de respirer un peu avant l'avalanche de taxes, normes, règles, décrets et règlements du chef qui les attendent : retraite à 80 ans, limitation de vitesse à 10km/h (sauf pour les membres du Parti), TVA "normale" à 75% (remboursable aux politiciens et syndicalistes sur présentation de leur carte), SCO (Service du Chomage obligatoire). La punition.
a écrit le 28/08/2012 à 20:30 :
ils nous prennent vraiment pour des cons dans ce gouvernement et blabla et les gens y ont cru et oui on a pas fini de payer l?erreur qu'on a fait comme en 81
Réponse de le 29/08/2012 à 13:42 :
Il est bien connu que le Français a la mémoire courte (ou sélective). Je comprends mieux le "grand Charles" lorsqu'il disait que nous étions des veaux !!!
Réponse de le 30/08/2012 à 0:06 :
GGhouse a tout résumé. Le "grand Charles"était dans le vrai et la mémoire des Français est déficiente de longue date, pour ne citer que certains ministres actuels réapparus alors qu'ils auraient du se cacher à jamais de par leur passé scandaleux et irresponsable. L.F pour ne pas le citer. Je me suis installé à l?étranger avec ma famille depuis 20 ans, mais j'ai mal pour mon pays et pour les membres de ma famille disparus qui ont sacrifié leur vie dans des guerres inutiles lorsque l'on voit ce qu'est devenu cette France d'insécurité ou les vraies valeurs ont foutu le camps. Je vous plains tous, sauf les "aveugles moutons" endoctrinés, les autres: vous vous devez de réagir rapidement et vigoureusement car il est déjà trop tard. Quant aux ministres non justiciables; vous vous êtes bien fait enfumer et berner. Démissions obligatoires à commencer par Flamby qui va vous faire pleurer. Moi quand je serai président....., Moi quand je serai président.... JE ; cela ne vous a pas mis la puce à l'oreille? quant au drapeau Français le soir des résultats, il brillait par son absence. elle est bien pauvre votre France!!!!!!
a écrit le 28/08/2012 à 20:23 :
ok baisse de l'essence pour 'lEtat mais quid du manque à gagner ...... on augmentera les impots ou la CSG et bienvenue dans le camp de la classe moyenne qui devra payer in fine pour les autres........Youpi nous avons un prof d"allemand pour gérer l'économie de la france!!!!!!!
a écrit le 28/08/2012 à 20:09 :
Vive la révolution européenne a force de nous raconter des salades des mensonges et des anerie de nous prendre pour des kon on va droit dans le mur je ne donne pas 9 mois.
a écrit le 28/08/2012 à 19:56 :
Vive la révolution européenne il ya un gros ménage à faire marre de nous prendre pour des kon
a écrit le 28/08/2012 à 19:56 :
Vive la révolution européenne il ya un gros ménage à faire marre de nous prendre pour des kon
Réponse de le 29/08/2012 à 14:10 :
COINS SANS I lol
a écrit le 28/08/2012 à 19:55 :
Vive la révolution européenne il ya un gros ménage à faire marre de nous prendre pour des kon
a écrit le 28/08/2012 à 19:48 :
Il y a en Asie 4 milliards d'habitants,motivés,bossant dur en usine et qui veulent légitimement accèder à un meilleur niveau de vie /Possèder une des voitures qu'ils produisent,et pour ce accèder à une part des réserves de pétrole surexploitées et subsistantes / Quels NAïFS ,peuvent espèrer rouler DANS DEUX ANS au prix actuel du baril et dans les conditions d'aujourd'hui,qu'ils regretteront avec nostalgie ./.Une progression technique changerait positivement cette considèration réaliste /Souhaitons la ./.
a écrit le 28/08/2012 à 19:43 :
Pourquoi les carburants sont ils si élevés alors que pour une valeur moyenne constante de l'euros et un baril en chute de de 4% ne un mois nous payons toujours plus, la réduction promise (encore une promesse) attendra car plus le barils sest cher plus l'etat se remplit la poche, Total peut réduires ses marges car elles sont tres elevée c'est lui qui est le fournisseur le plus cher
Réponse de le 29/08/2012 à 9:06 :
1./ la chute de 4% sera repercutée plus tard car les hausse et baisses sont lissées dans le temps.
2./ La marge net de total se situe dans les 3 a 5 cts par litre ;)
Réponse de le 29/08/2012 à 10:22 :
total "pourrait " surement..sauf que ça ne changerait pas grand chose sur la facture (marge de quelques centimes ), qu'il ne pèse que 16% du marché (et pas le quais monopole que certains semblent croire) ...le prix de la grande distribution sont assez représentatif du prix plancher, puisqu'ils ne font quasi pas de marge...d?ailleurs , si total perd seulement 10 million en 3 mois en vendant à perte, ça démontre bien la faible part de profits réalisés sur la vente de carburant en France (au mieux quelques dizaine de millions) par rapport à leur profit global : il faut arrêter cette démagogie de base : le métier de total n?est pas de subventionner le consommateur français...ni même de lui vendre du carburant, au final...puisque même en le vendant à perte , il n?entament pas , ou presque leurs bénéfices, c?est que c'est ailleurs qu?ils font leur beurre..
a écrit le 28/08/2012 à 19:39 :
Que de temps perdu pour une mesure qui ne sert à rien. Il faudrait commencer à s'attaquer aux vrais problèmes : chômage, pouvoir d'achat, Compétitivité ... Quel est le calendrier des reformes des prochains mois? Ah oui, baisser le salaire du président (Symbolique mais inutile) le mariage homosexuel, très Urgent aussi...
a écrit le 28/08/2012 à 19:16 :
Le vrai et seul problème ce sont les taxes ( TIPP et TVA); Que le prix de l'essence augment, bon. ce qui est révoltant est que nous payons 55 ou 60% de taxes! Fin de l'histoire.... Maintenant si certaines sations vendent le SP plus de 2 euro le litre c'est que certains "pigeons" achètent à ce prix, non? Si personne n'achetait, ils baisseraient leur prix....... Sur la région de Dinan, leclerc vend en ce moment le sp95: 1.613 le litre.....à l'Inter de Lamballe, il était vendu ce jour 1.55! Chez notre pétrolier ( celui chez qui on va toujours par hasard) vend son nectar plus de 1.77 le litre ( Rue de Brest à Dinan).....sachant que sur ce prix, 82 cents vont directement dans les poches de l'état ( pour un litre à 1.55), je me demande vraiment pourquoi il y toutes ces discussions avec les pétroliers et autres.... le seul problème ce sont les taxes, point barre! Bonne journée....
au fait, Carrefour Dinan augment de 2 à 3 cents l'essence le weekend.....et en plus il n' y a personne..( automatique)...Il vaut mieux aller chez Leclerc qui lui n'augmente pas ses prix.......Pour sûr, cela va faire revenir les clients chez eux ( carrefour)......entre les prix élevés et les prix fluctuants du weekend,.... cela ne donne pas envie.
Réponse de le 28/08/2012 à 20:25 :
Merci pour l'info! J'habite pas à Dinan mais on ne sait jamais si j'y passe un jour. Donc tu dis ne pas aller chez Carrefour mais chez Leclerc, oui? Hi Hi Hi!!!!! (je ne me moque pas je blague). Sans rancune.
a écrit le 28/08/2012 à 19:15 :
nous les appliqueront, ou plutôt nous les appliquerons...
a écrit le 28/08/2012 à 19:15 :
La DCCRF ne contrôle rien du tout, dans notre commune tous les distributeurs des grandes surfaces sont tous au même prix. La décentralisation vision Sarko et le regroupement des administrations, a été une catastrophe.
a écrit le 28/08/2012 à 19:13 :
Je comprends mieux la chute vertigineuse du Petit président dans les sondages avec de tels coup de bluff. Il prend les français pour des courges mais il sera à coup sûr le président le plus impopulaire de la Vème république vu que le chomage explose, le cout du travail en France tue nos entreprises...etc.....
Réponse de le 28/08/2012 à 19:32 :
Le coût du travail n'y est pour rien.
En Espagne, le coût du travail est identique voir même plus faible que celui de l'Allemagne.
Le problème n'est pas le coût du travail, mais les produits que nous fabriquons.
L'Allemagne fabrique des machines outils, de bonnes voitures, des choses que le monde s'arrache car se sont des produits demandés.
En Espagne et en France, on ne produit rien de vraiment indispensable.
On produit des voitures, mais qui n'ont pas une très bonne réputation.
Renault font des voitures dont les moteurs turbos cassent après 70000km (par exemple)
On ne produit pas d'ordinateurs, pratiquement pas de matériel hifi, pas de TV, bref, rien de grande consommation.
Et le pire, c'est qu'en France, les grands groupes font pressions sur les PME au niveau tarif alors qu'il faudrait qu'ils les payent généreusement pour les voir évoluer et inventer de nouveaux produits.
La force de la France est dans les PME de moins de 50 salariés. Ce sont toutes ses entreprises là qu'il faut aider le plus, et moins aider les grandes comme Renault, Peugeot, Total, Airbus...

D'ailleurs, la preuve que le coût du travail n'y est pour rien.
Nous vendons beaucoup d'Airbus alors que les salariés de l'aéronautique sont quand même très très bien payés. Et nous les vendons parce qu' Airbus a une bonne réputation.

Il nous faut des entreprises innovantes, rien de plus.
Réponse de le 28/08/2012 à 19:59 :
Airbus n'a qu'un seul concurrent, ça fausse quand même les comparaisons. Concernant le coût du travail, s'il est vrai que la masse salariale (salaires+charges) ne représente que 10% me semble-t-il du coût d'une voiture, ces fameuses charges se retrouvent en fait partout: chez les sous-traitants, les services extérieurs, etc... qui tous répercutent le coût de leurs propres charges. Et n'oublions pas les impôts et taxes à foison, même sans bénéfice (la liste est trop longue pour être énumérée ici...). Mais je vous rejoins quand vous dites que la solution est de produire des biens qui se vendent, même s'ils peuvent être qualifiés d'inutiles (par ex. grosse berline de + de 300 ch, 4x4 et BA 8 rapports)
Réponse de le 28/08/2012 à 20:35 :
Si je vous suis, j'aimerais aussi rajouter que le coût du travail y est aussi pour beaucoup. Peu de gens font le vrai calcul comparatif réel. Certes il y a l'ensemble des charges qui plombent la note, mais n'oubliez pas que nous avons aussi les 35 heures (catastrophe pour les PMI de moins de 50 salariés), cette année entre les 5 semaines de congés, plus les RTT, plus les ponts du mois de Mai, le 15 août, Pâques, Noël etc. on dépasse allègrement les 6 semaines de congés. Pour le reste je suis dans l'aéronautique et croyez-moi, ce que les grands groupes ne nous prennent pas , l'état est là pour ratisser ce qu'il reste. En 30 ans je n'ai jamais pû faire un vrai bénéfice, et pourtant j'emploie, je forme, j'investis, j'ai même hypothéqué ma maison à un moment donné. TOut çà pour engraisser le couple "gros groupes"/"état". J'en prends mon parti, je n'embauche plus, ne forme plus de jeunes (ils n'ont qu'à aller se former dans les grands groupes), et n'investi plus un rond en France.
Réponse de le 28/08/2012 à 20:58 :
Les 35 heures, ça fait 10 ans que c'est en place.
Le problème économique de la France était déjà présent avant les 35 heures.
Les 35 heures ne sont donc pas la cause.
Supprimer les 35 heures réduira peut-être les charges des entreprises industrielles, mais va engendrer des pertes pour les entreprises liées au tourisme.
Bilan, ce que vous gagnerez d'un coté, le pays le repayera de l'autre côté par du chômage dans d'autres secteurs. Si nous avons moins de temps libre, nous voyagerons moins, nous bricolerons moins, nous nous occuperons moins de nos enfants.

Je ne suis pas pro-35 heures (j'en fais au minimum 39dans la semaine, et parfois je monte à 50), mais je ne vois pas en quoi les supprimer arrangerait les choses pour la France. Prouvez moi par un gros calcul savant que l'Etat sera gagnant, et je voterais pour la suppression. Mais attention, vu le coût de la mise en place des 35 heures, il va falloir prendre en compte dans vos calculs les quelques milliards que ça va coûter à l'Etat pour simplement pondre le texte de loi qui supprimera les 35 heures et pour l'appliquer dans le service public.
Réponse de le 28/08/2012 à 21:28 :
@ MANU7681 : Oui, même si j'ai mentionné les 35 heures, il est inutile de les abroger maintenant. Vu ce que çà couterait en blablabla, grèves, commissions diverses, complexité à revenir en arrière, changement de mentalité des gens vis à vi sdu travail... Bref, personne en seriat gagnant. Par contre si on ne fait rien avec une vraie solidarité Nationale (lire : y compris les fonctionnaires) ce n'est pas 3 millions de chomeurs mais 10 millions à terme et la révolution sociale qui nous attends.
a écrit le 28/08/2012 à 19:11 :
"Sous Sarko" et surtout à l'approche des présidentielles Hollande prétendait "qu'il était possible et qu'il fallait bloquer les prix" des carburants, maintenant qu'il est à la manoeuvre ce n'est plus possible???
(prix du gazole à la pompe de mon fournissuer fin juin 1.37 actellement 1.45 !!!)
Réponse de le 29/08/2012 à 13:55 :
A quoi vous attendiez-vous de la part du dirigeant du département le plus endetté de France ?
a écrit le 28/08/2012 à 19:06 :
Oui, mais Sarko il n'avait pas promis de baisser les prix de l'essence. C'est toute la différence. De toutes façons toutes ces décisions suivies de promesses que clament les socialistes, c'est du VENT... Ils ne feront pas de miracle, ils feront pire que Sarko. J'en prends le pari. Pour Hollande, c'est le cas de le dire, il est dans un fromage et sa compagne aussi. Brégançon, c'était vachement bien, hein ? Luxe et volupté et gratis de surcroît aux frais de ces pauvres pommes de Français dont la moitié ont voté pour ce fumiste reconnu comme tel même par ses pairs !....
a écrit le 28/08/2012 à 19:04 :
Je suis française et résidente au Québec. Ici, les choses me semblent bien plus simples, transparentes et honnêtes. Les prix des carburants sont modifiés en temps réel aussi bien à la hausse qu'à la baisse et ceci dès que leur montant évolue .Les compagnies pétrolières répercutent IMMÉDIATEMENT les hausses et heureusement les baisses !

Dans l'heure qui suit une variation de tarif , le nouveau prix est obligatoirement répercuté et appliqué au consommateur par des panneaux très lisibles
Réponse de le 29/08/2012 à 10:00 :
Vous faites bien de préciser votre lieu de résidence ! Il est évident qu'en France, les choses de sont jamais simples...
Mille exemples, quand vous voulez !
Vive le Québec !
a écrit le 28/08/2012 à 19:01 :
les magasins U ont l'habitude d'augmenter les prix a la pompe lors des departs en vacance meme si le prix du brut ne change pas !!!!! j'ai habité a coté , alors une baisse de 2 ou 4 cts apres une hausse de 10 cts . pas mal
a écrit le 28/08/2012 à 19:00 :
Tout ce cirque parce que François 2 a lâché une connerie au cours de la campagne électorale. Petite transformation du "Moi président je bloquerai le prix des carburants" par "Moi Mosco, je baisse le prix de zéro à six centimes pendant 3 mois" .
Réponse de le 29/08/2012 à 13:58 :
Ne soyons pas restrictifs, voyons. Si Flamby 1er n'avait lâché qu'une "connerie" il y aurait moindre mal !!!!!
a écrit le 28/08/2012 à 18:49 :
Imaginez que les Français se mettent à consommer encore moins .... ce qu'ils ont déja commencé à faire.... ! Plus en train, plus à pied, plus à vélo .... (ce qui est le cas pour les jeunes générations).... !
a écrit le 28/08/2012 à 18:42 :
meme si les prix à la pompe baissent les français trouveront toujours que ce n'est pas assez,quand sous sarko les prix augmentaient personne ne mouftait
Réponse de le 28/08/2012 à 18:54 :
Oui, mais il n'a jamais promis une baisse des prix, lui!
Réponse de le 28/08/2012 à 19:14 :
Oh que si on hurlait, mais on en face on nous répondait d'aller travailler à vélo.

De toute façon, le gouvernement précédent n'a jamais tenu compte des revendications du peuple, à commencé par l'application du "NON" au référendum européen.
a écrit le 28/08/2012 à 18:37 :
cela me rappelle les mesures de Sarkozy alors ministre des finances (fin 2004 de mémoire) pour lutter contre la hausse des prix dans les grandes surfaces.
a écrit le 28/08/2012 à 18:36 :
"allant jusqu'à 6 centimes," ça veut dire entre zéro et six, pas six partout ! L'ENA est là pour les formater niveau expression...
En face de ça, ils vont peut-être nous ressortir la vignette auto, pour récupérer les sous ?
Tout ça, c'est très bien mais si l'euro baisse un peu vs $, ou le pétrole augmente en $ suite à une guerre quelque part, les prix feront des bonds quand même.
Le pire va être au bout des trois mois : boum ! + 6 cts d'un coup (même ceux qui n'ont pas baissé de 6, effet d'aubaine). AÎe !!
En Italie le diesel est vers 1,7?, en Suisse vers 1,5 et qq... Nous ne sommes pas mal lotis quand même !
a écrit le 28/08/2012 à 18:35 :
Nous sommes entrés dans un monstrueux choc pétrolier : le fait que l'on est aujourd'hui à/autour du pic mondial (maximum de flux, de débit) de production de pétrole.
Les taxes au volume ont été mises en place à la suite des premiers chocs, et ces taxes ont été efficaces : un Européen consomme à peu près la moitié du pétrole consommé par un Américain. Pousser les produits et modes de vie vers une dépendance moindre au pétrole et l'unique maigre chance de « gérer » le virage.

Et quoi qu'on en dise, pour cela les taxes au volume sont le meilleur instrument, ne pas oublier que les bagnoles n'ont fait que grossir ! (dernière clio plus lourde que ne l'était une R16 par exemple).
Décision du gouvernement idiote, anachronique, cout-termiste comme il est impossible de faire pire.
A signer et relayer :
http://tribune-pic-petrolier.org/
Et le plus grand drame dans cette histoire, est sans doute le silence assourdissant à ce sujet, le pic de production c'est maintenant, pas dans 10 ou 20 ans (et la date exacte n'a de toute manière pas grande importance, la demande est déjà contrainte par l'offre).
a écrit le 28/08/2012 à 18:35 :
Un simple commentaire. Ils ont menti pour être élus et cela continue. Les promesses n'engage que ceux qui les tiennent et surtout ceux qui y croient. Cela marchera encore combien de temps? Simplement prévisible et navrant ! ! ! Les français vont passer rapidement du rêve au cauchemar.
Réponse de le 28/08/2012 à 18:42 :
Oui et cela est bien fait pour tous ceux qui ont voté pour ce bouffon! Au secours rendez nous sarkozy!!
Réponse de le 28/08/2012 à 19:16 :
A droite, ça ment.
A gauche, ça ment.
En Europe, il y a un gros dénie de démocratie.

ça va finir par une grosse révolution tout ça si on continue à prendre les peuples pour des pigeons.
Réponse de le 29/08/2012 à 11:10 :
On fait généralement les révolutions à cause des prix alimentaires, pas des prix des carburants, ni parce que les peuples sont pris pour des pigeons (ce qui n'a, qu'on se le dise, rien de nouveau). Nous n'en sommes pas là, et j'imagine mal des français repus monter des barricades par solidarité avec les plus démunis (avec lesquels tous compatissent, mais pas au point de sacrifier quelque confort que ce soit). Le râleur a de eaux jours devant lui.
a écrit le 28/08/2012 à 18:34 :
et dire que certains ont voté à gauche pour ça !!!
Génial la démocratie... il faudrait un permis de voter, comme le permis de conduire..
Réponse de le 28/08/2012 à 18:50 :
les français auraient du voter massivement pour sarko ,comme celà on aurait double le deficit et il n'y aurait pas eu de commentaires sur une baisse des prix du carburants car lui il les aurait laisse file
a écrit le 28/08/2012 à 18:30 :
En gros donne moi ta montre ... je te donnerais (peut être) l'heure !
a écrit le 28/08/2012 à 18:29 :
les automobilistes pourront voir tres rapidement si il y a une baisse des demain ou apres demain ou si cette soit disant baisse est déja annulée par une une nouvelle hausse du prix du pétrole
a écrit le 28/08/2012 à 18:27 :
Que se gouvernement arréte de nous prendre pour des co...,au mois de mai je payais le 95 sans plomd 1,499? au mois de juillet je le paye 1,659?,il a donc augmenter rapidement,et leur baise est provisoire,aprés trois mois il recontinuras à augmenter de plus en plus,et les français dans cinq ans reméttront d'autre menteur au gouvernement comme toujours un coup à droite un coup à gauche,bizarre ces français.
Réponse de le 29/08/2012 à 11:12 :
Rectification: leur "baise" n'est pas provisoire, c'est bien ce qu'il y a de plus permanent!
Réponse de le 29/08/2012 à 14:02 :
En effet, lapsus révélateur....
a écrit le 28/08/2012 à 18:21 :
Qui va payer les taxes qui ne seront pas payé par l'essence à votre avis... ceux qui travaille bien sur.. Un petit calcul (je sais les gens sont de plus en plus assisté meme pour réfléchir). 6 centimes par plein de 50 litres = 3 euros ( soit la moitié d'un paquet de cigarette.....). ce qui représente 0.5% d'économiser , en conduisant économiquement = on gagne 10%, en ne prenant pas de café une par semaine : 1.30 euros économisé. ,.... réduisant les appels.

Il faudra bien apprendre au français que toute le monde ne pas avoir et faire tout..... il faut savoir choisir...
Réponse de le 28/08/2012 à 18:44 :
ben oui. La solution c'est moins rouler ou rouler moins vite ou rouler électrique.
C'est un non sujet. on ferait mieux de s'attaquer uniquement aux prix des loyers et de l'immobilier.
Réponse de le 28/08/2012 à 19:08 :
Rouler électrique !!! ils te louent les batteries plus cher que la conso moyenne annuelle d'une voiture normale...... chercher l'erreur.
Réponse de le 28/08/2012 à 19:23 :
Rouler électrique!!!

Coût d'achat de la voiture électrique qui ne fait pas plus de 100Km par jour.
+ Coût d'installation d'un compteur (immeuble), disjoncteur et prises dans le garage.
+Coût de l'abonnement à EDF.
+Coût de location de batterie.
+Coût de la perte de liberté à cause du manque d'autonomie.
+Coût de l'électricité qu'il faudra importer.
+Coût de construction de centrales électriques.
+Coût de dépollution des déchets liés aux centrales nucléaires.
+Coût de dépollution des batteries automobiles.
+++

Total: Beaucoup trop cher.
Avec l'hybride on serait déjà bien mieux, et avec le moteur Pantone là on serait au paradis.
Alors, la voiture électrique pour l'instant, ce n'est pas pour moi et j'habite pourtant en ville et ne fais que 40km par jour.
Réponse de le 30/08/2012 à 1:34 :
J'ai la solution à vos problèmes

Ça marche!!!! et cela n'em..de personne.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/08/29/usine-a-gaz-la-popocyclette-la-moto-de-toto-aux-excrements/
a écrit le 28/08/2012 à 18:16 :
Arrêtez de dire "l'Etat" ceci, "l'Etat" cela... C'est une hérésie!! L'Etat c'est le peuple!!

Remplacer le mot "Gouvernement" par "Etat" c'est vraiment du lavage de cerveau journalistique, vous contribuez à embrouiller les gens avec vos termes dérivés!! -_-
Réponse de le 28/08/2012 à 18:41 :
cela fait bien longtemps que l'état ne représente plus le peuple mais une clientèle soigneusement choisie
Réponse de le 28/08/2012 à 18:46 :
c'est comme banquier et employé de banque... +1
Réponse de le 29/08/2012 à 16:32 :
Oui mais les citoyens de État élisent un chef de l?état qui gouverne au nom de l?état , donc l?État et le gouvernement c est la même chose pour 5 ans surtout avec notre système majoritaire qui ne représente même pas les opinions du peuple au parlement.
a écrit le 28/08/2012 à 18:15 :
Très bonne article qui souligne parfaitement la duplicité du gouvernement de pitres qui nous gouverne. Je me me demande si un seul gogo en France va y croise ou si Hollande va poursuivre sa chute vertigineuse dans les sondages
a écrit le 28/08/2012 à 18:08 :
le gouvernement fait de l'enfumage en permanence au lieu de gouverner
Réponse de le 29/08/2012 à 17:03 :
L'enfumage est un mode de gouvernance.
Réponse de le 29/08/2012 à 23:09 :
Voila comment Hollande et son gouvernement vous enfume!!!

Ils vont puissé dans les stocks stratégiques pendants 3 mois sachant que ces stocks ont coûté en moyenne entre 15 et 20 centimes ? en moins...
Bizarrement le stock et de 100 jours soit 3 mois!!!
ce qui veut dire qu'ils gagnent encore de l'argent.
Pendant ces 3 mois ils vont donc reconstituer un stock plus cher et dans trois moi vous aurez une augmentation de 5 à10 ct litre.
Enfumage???
On en reparlera ;-)


http://www.sagess.fr/fr/logistique/la-maitrise-de-la-logistique/repartition-territoriale

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :