Toshiba vend 36% du capital de Westinghouse

 |   |  248  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le conglomérat japonais cherche à reconstituer sa trésorerie. Depuis la catastrophe de Fukushima, le secteur nucléaire apparait de moins en moins stratégique pour Toshiba.

Toshiba a engagé des pourparlers pour céder 36% du capital de Westinghouse, sa filiale américaine spécialisée dans la construction de centrales nucléaires. Le groupe japonais discuterait de cette cession avec six groupes différents, a indiqué Norio Sasaki, directeur général de Toshiba à Reuters. L'entreprise japonaise détient 77% du capital de Westinghouse et doit racheter les 20% détenus par la société américaine Shaw, le reste étant détenu par IHI.

Westinghouse emploie 10 000 personnes dans les domaines de la conception et la fabrication d'assemblages de combustibles nucléaires, et dans la conception et réalisation de nouvelles centrales.

Le groupe japonais est confronté à une baisse significative de sa trésorerie après une série d'acquisitions dont celle du groupe suisse Landis+Gyr en 2011, spécialisé dans les solutions énergétiques et électriques.

Le nucléaire n'a plus la cote

Le conglomérat japonais n'a pas donné d'indication sur la valeur de Westinghouse. Il avait racheté cette société en 2006, en partenariat avec IHI, pour une valeur de 5,4 milliards de dollars. A l'époque, le nucléaire affichait de grandes perspectives de croissance avec des projets qui foisonnaient dans les pays émergents. Or depuis Fukushima, de nombreux projets ont été suspendus. Les investisseurs s'interrogent sur les effets de la catastrophe dans la valorisation de Westinghouse.

Toshiba a annoncé en octobre dernier un avertissement sur résultat. Le groupe a baissé de 13% sa prévision de bénéfice d'exploitation à 2,51 milliards d'euros en 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2013 à 19:27 :
Si je ne m'abuse,Westinghouse ne partage-t-il pas la recherche en matière de construction
de réacteur EPR(turbine)?Pékin ne laissera certainement pas passer l'occasion de racheter
les parts de Toshiba...D'ailleurs,qui d'autre peut être intéressé par l' "affaire"?La Corée du
Sud ou Mittal...?Qui sait?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :