Alstom : Areva "prêt à examiner les possibilités" dans l'éolien

Le groupe nucléaire français se dit prêt à étudier d'éventuelles opportunités en cas de cession du pôle énergie du groupe industriel français.
Areva et Alstom construisent tous les deux des turbines éoliennes offshore et font partie de consortiums ayant remporté des appels d'offres pour des parc d'éoliennes sur les côtes françaises. (Photo : Reuters)
Areva et Alstom construisent tous les deux des turbines éoliennes offshore et font partie de consortiums ayant remporté des appels d'offres pour des parc d'éoliennes sur les côtes françaises. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Areva pourrait être intéressé par les activités éoliennes d'Alstom, a déclaré le président du directoire du groupe nucléaire français, Luc Oursel. Il s'exprimait ce mardi lors d'une audition devant une commission d'enquête parlementaire sur les coûts du nucléaire.

Les ambitions d'Areva

"Il y a le sujet de l'éolien. Si des opportunités apparaissaient dans le futur, bien entendu, compte tenu de l'ambition d'Areva dans le domaine des énergies renouvelables, nous serions prêts à examiner les possibilités liées à cette opération d'ensemble", a poursuivi Luc Oursel.

Areva et Alstom construisent tous les deux des turbines éoliennes offshore et font partie de consortiums ayant remporté des appels d'offres pour des parc d'éoliennes sur les côtes françaises.

Alstom, fournisseur essentiel pour les EPR

Luc Oursel a également rappelé qu'Alstom était un "fournisseur essentiel de la turbine pour les EPR", le réacteur de troisième génération développé par le groupe nucléaire public. Et d'ajouter :

"Il est absolument essentiel que nous ayions la possibilité de continuer à travailler avec cette turbine qui est particulièrement appréciée de nos clients."

Alstom fournit aujourd'hui cinq turbines sur les 6 EPR en construction ou en projet (une en France, deux en Chine et deux prévues au Royaume-Uni). Le groupe fait l'objet d'une offre de reprise de sa branche énergie par l'américain General Electric alors que l'allemand Siemens est également sur les rangs et pourrait déposer prochainement une offre concurrente.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 20/05/2014 à 16:11
Signaler
Qu' AREVA commence par terminer ses centrales et solder ses investissements hasardeux dues à la précédente direction. Alors il repartira du bon pied et l'argent du contribuable sauvegardé.

le 20/05/2014 à 17:13
Signaler
Heureusement que les dirigeants de nos grandes entreprises ne sont pas tous mono-tâche comme vous semblez l'être, car il n'y a pas de meilleure excuse pour l'immobilisme ! Les concurrents, eux, ne nous attendront pas.

à écrit le 20/05/2014 à 14:32
Signaler
ha ha areva dans l'éolien!!! Pincez moi svp je reve: c'est du vent touiu cà. Ha ha ;-) ^_^

le 20/05/2014 à 17:10
Signaler
Pourtant c'est déjà une réalité, et plusieurs appels d'offres ont déjà été remportés par Areva dans ce domaine. Renseignez vous ! Il me parait saint qu'une boit comme Areva se diversifie, en prévision des marchés futurs de l'énergie.

le 20/05/2014 à 20:19
Signaler
À l'évidence vous bossez pour Areva... RP ?

à écrit le 20/05/2014 à 14:24
Signaler
tout le monde en veut un morceau apparemment, comme une carcasse au milieu d'une meute de loups affamés

à écrit le 20/05/2014 à 13:40
Signaler
les étrangers achètent ce qui marche les français ce qui va dans le mur , comme les banques grecques et ukrainiennes par exemple . Areva apparemment s'est aussi distingué avec des investissements dans l' Uranium africain et EDF dans les centrales nu...

à écrit le 20/05/2014 à 13:30
Signaler
Dans ce dossier, L’état joue un peu le rôle d'une banque d'affaire en allant susciter de la part de Siemens, qui n'avait rien demande, une contre offre pour Alstom Energie. Surréaliste!. J’espère que Montebourg touchera un success fee si le deal se f...

le 20/05/2014 à 15:40
Signaler
Cela fait 10 ans que Siemens a fait part de son souhait de racheter Alstom Energie. C'est affirmer qu'ils n'avaient rien demandé qui est surréaliste, oui !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.