Alstom : nouvelle rencontre mercredi entre Hollande et le patron de General Electric

Le président de la République recevra de nouveau à l'Elysée Jeffrey Immelt, selon l'agenda publié samedi.
Jeudi, General Electric a prolongé son offre de trois semaines, du 2 au 23 juin. (Photo: Reuters)
Jeudi, General Electric a prolongé son offre de trois semaines, du 2 au 23 juin. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)

Ils s'étaient déjà entretenus une première fois le 28 avril. Mercredi à 8h00, François Hollande et Jeffrey Immelt, PDG de General Electric, se rencontreront de nouveau à l'Elysée, selon ce qui est prévu dans l'agenda du président de la République publié samedi.

Une offre prolongée de trois semaines

Jeudi, le groupe américain, candidat à la reprise du pôle énergie d'Alstom, a fait rebondir le feuilleton de l'acquisition en prolongeant son offre de trois semaines, du 2 au 23 juin. Un nouveau délai accordé d'ailleurs "à la demande du gouvernement français".

En adoptant un décret élargissant à l'énergie et aux transports son droit de veto en cas de visées étrangères sur des entreprises stratégiques, l'éxécutif s'est en effet posé en arbitre dans le dossier.

GE espère convaincre l'exécutif français

General Electric espère convaincre le gouvernement, soucieux de préserver l'emploi et les intérêts industriels de la France, que son offre à 12,35 milliards de dollars est meilleure que la proposition préliminaire de son rival Siemens.

L'industriel allemand, qui s'est invité dans les discussions avec le soutien de Paris et Berlin, a évalué les activités énergie d'Alstom entre 10,5 et 11 milliards d'euros, et lui a proposé de lui apporter en plus ses activités ferroviaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 27/05/2014 à 10:21
Signaler
Le bon à rien de l'Elysée doit rencontrer les responsables de GE pourquoi, avec de Montebourg il commande sa soupe lorsqu'il l'a mangé. AU royaume de la REPUIBLIQUE dont il est le roi ses seigneurs vassaux le prennent pour le roi des sots

à écrit le 25/05/2014 à 22:43
Signaler
Cher François, après une élection européenne catastrophique, préserve Alstom car sinon c'est fini pour vous!!! Alstom sans H doit rester 100% français!!!!!!

à écrit le 25/05/2014 à 10:34
Signaler
Espérons que ge enverra une jeune cadre dynamique et jolie pour remplacer ma julie

le 25/05/2014 à 22:17
Signaler
Pas trop dynamique, quand même : elle risquerait de l'abimer...

à écrit le 25/05/2014 à 10:12
Signaler
G E a du vrai pouvoir, et de l'argent….Ils font des profits. Mr Hollande a le pouvoir de mentir et des déficits qu'il creuse. Qu'on se le dise bien, c'est de la com,,,ça ne berne que les braves veaux français, jusqu'à quand ?

le 25/05/2014 à 11:57
Signaler
L'âne se moque des veaux

à écrit le 25/05/2014 à 9:28
Signaler
Petite vidéo qui permet de comprendre que Hollande et Montebourg brassent vraiment du vent... ils ne peuvent rien faire ! ! ! c'est comme ça ! https://www.youtube.com/watch?v=Jg3my09rjvg

à écrit le 25/05/2014 à 8:26
Signaler
Le patron de GE va pouvoir apprécier le niveau de hollande. J'ai honte par avance. Le bouquet serait de montegourde soit présent alors là on a droit au pompon.

à écrit le 25/05/2014 à 8:13
Signaler
le elections seront passees l' intox Montebourg va pouvoir s'arreter

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.