GDF Suez réduit sa dette d'un milliard de dollars grâce à la vente d'actifs en Amérique du Sud

L'opération sera finalisée à la fin de l'année et permettre à GDF Suez de "consolider ses positions dans les pays à forte croissance".

1 mn

En Amérique latine, l'énergéticien français, à travers sa filiale GDF Suez Energy Latin America, possède aussi des actifs en Argentine, Brésil, Chili, Pérou et Uruguay.
En Amérique latine, l'énergéticien français, à travers sa filiale GDF Suez Energy Latin America, possède aussi des actifs en Argentine, Brésil, Chili, Pérou et Uruguay. (Crédits : reuters.com)

Une dette allégée. GDF Suez a annoncé jeudi la cession de ses actifs au Panama et au Costa Rica à la société colombienne Celsia, une transaction qui doit réduire d'environ un milliard de dollars (748 millions d'euros) sa dette nette consolidée.

Celsia, qui se développe ainsi pour la première fois hors de ses frontières, souligne que la transaction entre dans le cadre de son expansion régionale visant à faciliter l'interconnection des fournitures d'électricité. Les rachats d'actifs permettront au groupe d'augmenter de 535 mégawatts, soit 30%, sa capacité de production d'électricité, à 2.312 mégawatts.

Complexe hydroélectrique et centrale au fioul

L'opération, qui sera finalisée à la fin de l'année, concerne au Panama le complexe hydroélectrique de Dos Mares, d'une puissance de 118 mégawatts, la centrale au fioul de Cativa (83 mégawatts), et les 51% que détient l'énergéticien français dans la centrale à fioul et charbon de Bahia Las Minas (249 mégawatts).

Le parc éolien de Guanacaste (50 mégawatts), lui aussi inclus dans la transaction, est situé au Costa Rica.

26 milliards d'euros de dette

Dans cette région du monde, l'énergéticien français, à travers sa filiale GDF Suez Energy Latin America, possède aussi des actifs en Argentine, Brésil, Chili, Pérou et Uruguay.

"Les produits de cette transaction seront redéployés afin de consolider ses positions et de concrétiser de nouvelles opportunités dans les pays à forte croissance", écrit GDF Suez dans le communiqué.

Fin juillet, GDF Suez avait fait état d'une dette nette en repli à la fin juin à 26 milliards d'euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.