"La transition énergétique va relancer l'économie dans les territoires"

La 3e Conférence environnementale s'est achevée vendredi 28 novembre au Palais de l'Elysée en fixant la feuille de route écologique du gouvernement, engagé dans la Transition énergétique. Des chantiers et des investissements importants sont attendus dans les territoires, alors que les collectivités se disent prises à la gorge par les baisses de dotation de l'Etat...
18 millions de maisons individuelles, construites dans les années 50 sont de véritables passoires thermiques, qu'il faut rénover.
"18 millions de maisons individuelles, construites dans les années 50 sont de véritables passoires thermiques, qu'il faut rénover". (Crédits : © Mimi Potter - Fotolia.com)

Manuel Valls l'a confirmé jeudi 27 novembre à la clôture du Salon des Maires : les 11 milliards d'économies sur les finances des collectivités locales auront bien lieu. Dans ce contexte, difficile d'exiger des élus des mesures fortes pour les transports propres, le recyclage, la production d'énergie et la rénovation des bâtiments, comme le veut la loi de transition énergétique. Sauf qu'au delà du fonds de financement de 5 milliards d'euros à la Caisse des dépôts -prévu par le texte-, les territoires ont déjà développé de nombreux outils pour s'engager dans cette transition assurent Yann Person, fondateur du bureau d'étude Energie Perspective et Marc Desforges, du "do-thank" la Fabrique des territoires innovants. Interview croisée.

La Tribune : Comment les régions et départements peuvent-ils accorder des subventions aux particuliers pour se lancer dans des investissements de rénovation énergétique dans ce contexte?

Marc Desforges : Je ne pense pas que la baisse de dotation de 11 milliards d'euros aura un impact direct sur les travaux de transition énergétique. Ce n'est pas la réduction de 10% des subventions qui va freiner des projets à 5 000 ou 10 000 euros en moyenne, mais plutôt le manque de confiance dû à une qualité souvent moyenne des dispositifs.

Yann Person : En plus des aides nationales comme le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et les prêts à taux zéro, les particuliers peuvent recevoir un accompagnement financier au niveau régional, mais c'est au cas par cas. Chaque territoire articule les aides qu'il alloue. Par exemple en Pays de la Loire, si les travaux prévus aboutissent à une économie d'énergie de 40%, le conseil régional participera au budget du chantier proportionnellement à son montant. Les collectivités vont donner des coups de pouce ciblés, par exemple 300 euros du m2 de panneau solaire installé.

Quel axe de la transition énergétique - rénovation thermique, transports propres, production d'énergie verte - les collectivités doivent-elle prioriser?

Y.P. : Il n'y a pas de règle, chaque collectivité décide des priorités en fonction de la richesse de son territoire. S'il est boisé, elle privilégiera la biomasse par exemple. Ce qui est obligatoire, c'est de mettre en place des démarches. Par contre ce qui est clair, c'est que l'accent est mis aujourd'hui sur la rénovation thermique. Une triple raison existe : le confort des citoyens et la préservation de leur pouvoir d'achat, ainsi que le soutien à la filière du bâtiment qui se base sur des emplois non-délocalisables. D'autant qu'elle représente 38% des émissions de gaz à effet de serre...

M. D. :Sur la rénovation des bâtiments, il y a un énorme marché à saisir! 18 millions de maisons individuelles, construites dans les années 50 sont de véritables passoires thermiques, qu'il faut rénover. Si l'on multiplie ce chiffre par les 10.000 euros nécessaires en moyenne pour les travaux, cela constitue des retombées considérables pour l'artisanat local, et donc les territoires. La transition énergétique, à travers l'isolation thermique, va créer une véritable relance économique dans les territoires!

Si la baisse des aides de l'Etat n'aura pas d'impact majeur, qu'est ce qui pourrait freiner les projets "verts" dans les territoires et quelles sont les conditions de la réussite?

Y.P. : Les élus sont les moteurs des chantiers de transition énergétique, leur engagement est donc crucial. Mais outre les maires et conseillers, pour atteindre les 500 000 rénovations par an en 2017 il faut aussi que les banquiers et les industriels s'impliquent. De tous ces acteurs dépend la réussite du projet. Chacun doit fonctionner avec le meilleur rendement de l'euro investi. Aujourd'hui nous ne sommes encore qu'à 150 000 rénovations annuelles... Il faut donc encourager les alliances public-privé pour mutualiser les moyens.

M.D : Les collectivités sont focalisées sur la précarité énergétique, mais 90% des personnes ont en réalité les moyens de se lancer dans des travaux. Sauf qu'ils ne passent pas le cap par crainte d'un mauvais résultat et par méconnaissance [seuls 38% des Français comprennent la loi de Transition énergétique selon l'étude Ifop publiée lundi 24 novembre NDLR]. La clé, c'est l'économie de la confiance.

Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 42
à écrit le 05/12/2014 à 7:34
Signaler
Bien sûr, on peut casser ses jouets et en racheter d'autres! Mais la question qui reste en suspend: Qui paiera? Et accessoirement, de quoi devrons nous nous passer pour réaliser nos utopies.

à écrit le 02/12/2014 à 8:37
Signaler
encore un affirmation sans aucun fondement.<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<la transition énergétique c'est du pipeau.

à écrit le 01/12/2014 à 10:04
Signaler
Sans le vouloir, vous avez inventé la corne d'abondance... Corne d'abondance qui génère 10000 euros comme cela mais qui génère aussi des mensonges et de l'ignorance.. Allez donc présenter vos idées au concours L’épine..

à écrit le 01/12/2014 à 9:30
Signaler
Qui va payer ? Les gens qui viennent de se faire licencier ? Ceux dont les salaires ont été baissés suite à un chantage à l'emploi ? Et pour quel retour sur investissement ? Combien de dizaines d'années sont nécessaires pour rentabiliser 10000€ de tr...

à écrit le 01/12/2014 à 9:16
Signaler
"La transition énergétique va relancer l'économie dans les territoires" On y croit tous....

à écrit le 01/12/2014 à 9:12
Signaler
Dés que l'on en aura besoin, le pétrole augmentera; alors...., il n'y a pas d'illusion a se faire...personne n'y gagnera!

à écrit le 30/11/2014 à 11:29
Signaler
LA BAISSE DU PETROLE NE DURERAS PAS ELLES N EST QU UN MOYEN DES AMERICAINS DE FAIRE CEDEZ LES RUSSES???

le 01/12/2014 à 10:07
Signaler
Ce ne serait pas plutôt les Saoudiens qui veulent saper le gaz de schiste US? (leur pris d'extraction du baril est largement en dessous du prix de revient du pétrole de schiste.) Certains articles spécialises traitant de ce sujet (sur le Monde) vou...

à écrit le 30/11/2014 à 10:59
Signaler
La transition énergétique vient d'en prendre un sacré coup avec la chute du prix du pétrole. Nos experts ont encore loupé le coche en ne voyant pas venir l'influence des ressources nord américaines. L'UE va donc continuer à courir après les chimères ...

le 30/11/2014 à 23:04
Signaler
N'importe quoi. Cette baisse est temporaire. Vous voyez à court terme

le 30/11/2014 à 23:46
Signaler
Et quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.

à écrit le 30/11/2014 à 10:45
Signaler
Quelqu'un dira-t-il enfin que la transition EnR n'arrivera qu'avec la hausse du prix des energies. A ce titre la politique irreponsable du gouvernement consistant a cacher les vrais defis tels que le financement du demantelement des centrales, le sto...

à écrit le 30/11/2014 à 10:07
Signaler
La transition énergétique va créer de l'emploi???? Vous avez vu ce que les normes 2012 on créé? Les maisons neuves ont du mal a ce vendre; et comme de plus en plus de citoyens ont des emplois incertain, les banques sont frileuses, l'imposition des ...

à écrit le 30/11/2014 à 9:43
Signaler
Dire que dans le bâtiment les emplois sont non-délocalisables est un mensonge, dans ma région les PMI emploient des personnes qui ne parlent pas un mot de Français.

à écrit le 30/11/2014 à 7:53
Signaler
Les aides sont maximales actuellement donc çà vaut la peine de consulter les "Points rénovation info-service" et d'utiliser notamment les Primes Energie (voir Calculéo, Ademe, les magasins type Carrefour pour la prime Energie etc). On peut via "Calcu...

le 30/11/2014 à 10:12
Signaler
Quand on a été obligé de faire un crédit sur 20 ou 30 ans; c'est pas une priorité de faire les travaux; on galère déjà assez pour savoir comment acheter a manger pour nos enfants... Si ils voulaient faire quelque chose; ils n'auraient pas rendu oblig...

à écrit le 29/11/2014 à 18:52
Signaler
Citation : "18 millions de maisons individuelles, construites dans les années 50 sont de véritables passoires thermiques, qu'il faut rénover." raisonnement totalement biaisé qui n'a rien de scientifique. D'une part, il y a plus de maisons individuell...

le 29/11/2014 à 20:34
Signaler
Biensur que c'est scientifique, il y a des mesures de pertes thermiques, ça se voit vous n'y connaissez rien. Encore un qui parle sans rien comprendre.

le 30/11/2014 à 9:06
Signaler
Tu es certain qu'on a mesuré les pertes thermique des 18 millions de maisons individuelles ? Les maisons individuelles habités de la moities Nord de la France sont pour une bonne partie isolées de l'intérieur avec des fenêtres double vitrage. Les pro...

le 30/11/2014 à 12:00
Signaler
Les déperditions en Kwh / m² de paroi / an, peuvent être estimées à partir de la formule suivante : D = 24 / 1000 * U * DJU DJU (degrés jours unifiés) valant environ 2200 pour une ville Française moyenne (par exemple Paris). U puissance de déperd...

le 30/11/2014 à 13:15
Signaler
On n'a pas besoin de mesurer chaque maison pour savoir le rendement suivant telle année de construction et telle techno utilisée etc. L'isolation extérieure n'est pas fragile, durée de vie au moins 30 ans. Les anciennes chaudières sont presque toutes...

le 30/11/2014 à 18:26
Signaler
C'est vrai dolomite, les français vivent encore dans des grottes... Le fait qu'une maison soit ancienne ne veut pas dire que des travaux d'isolation n'ont pas été entrepris. Les agriculteurs autour de chez moi ont tous rénové leur ferme qui à plus de...

le 01/12/2014 à 0:35
Signaler
50cm de mur ça isole comme 5 cm de polyuréthane. De l'autre coté du Rhin il font des maisons avec 30-40 cm d'isolant depuis dix ans et toutes leurs maisons sont passives. la moitié de la France à un climat comparable à celui de l'Allemagne, par contr...

le 01/12/2014 à 9:51
Signaler
En France, les hivers se réchauffent, même dans le nord de la France. La consommation d'énergie s'est stabilisée et le prix du brut baisse. Relancer l'économie par la construction immobilière est une solution du XX eme siècle, pas du XXI eme. Leur mo...

à écrit le 29/11/2014 à 17:51
Signaler
La transition énergétique va relancer la bureaucratie européenne, une interprétation bien particulière du domaine public et de l’intérêt privé!

à écrit le 29/11/2014 à 17:42
Signaler
la capacité à être entreprenant , conquérant , imaginatif font le succès . Les écolos sont un ramassis de traîne-savates scientistes, juste bon à promouvoir la pénurie pour tous La vraie question écologiste est : comment allons nous faire face à la ...

à écrit le 29/11/2014 à 17:36
Signaler
La transition énergétique nécessite de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.

le 29/11/2014 à 17:49
Signaler
ce qui correspond à diminuer le cout du travail en augmentant le prix de l'énergie, et le tour est joué.

à écrit le 29/11/2014 à 17:05
Signaler
de sorte que la plupart des emplois qu'elle créera seront détruits ailleurs. Il s'agit en fait d'un simple transfert d'activité. De plus, la reconversion nécessaire des emplois ne sera pas évidente à réaliser (déjà les artisans sont mal formés à l...

le 29/11/2014 à 17:41
Signaler
Il pourra y avoir de nouveaux emplois si le cout du travail diminue.

le 29/11/2014 à 17:45
Signaler
La banque en face de chez moi vient de réaliser des travaux d'isolation, c'est surement pour mieux conseiller ses clients pour leur prêter un peu d'argent.

le 30/11/2014 à 10:41
Signaler
L'argent depensé dans l'efficacité energetique ou les EnR contribueront a diminuer nos importations energetiques donc oui, les sommes depensees la-dedans genereront des emplois locaux.

à écrit le 29/11/2014 à 16:52
Signaler
Coquilles : "Par contre ce qui est claire" clair "des emplois non-délocalisable" non délocalisables ?

à écrit le 29/11/2014 à 16:32
Signaler
Ne rêvons pas. La transition énergétique en général (et la rénovation thermique des batiments en particulier) ne va pas relancer l'économie, tout au plus favoriser certains secteurs d'activité au détriment d'autres. Ce qui fait la fortune d'un pays, ...

le 29/11/2014 à 17:40
Signaler
C'est possible de relancer l'économie avec les économies d'énergie, en valeur; à condition d'augmenter le prix de l'énergie. Merci.

à écrit le 29/11/2014 à 14:57
Signaler
TOUTE CETTE MASCARADE EST MONTÉE DE TOUTE PIÈCE POUR TAXER, RETAXER ET ENCORE EMPOISONNER LES GENS!!!

à écrit le 29/11/2014 à 12:03
Signaler
La transition énergétique va relancer la bureaucratie européenne, une interprétation bien particulière du domaine public et de l’intérêt privé!

à écrit le 29/11/2014 à 11:02
Signaler
LE NOUVELLES METROPOLES PEUVENT PRENDRE EN CHARGE LES PROBLEMES ENERGETIQUE? LES ECONOMIES ET LES NOUVEAUX EMPLOIES SONT DANS SES CRENAUX? J ESPERES QUE CEUX QUI PRENDRONS EN CHARGES LES METROPOLES CONPRENDRONS CES DONNES???

à écrit le 29/11/2014 à 10:49
Signaler
ils vont passer un decret qui sera une obligation pour les sales riches proprietaires de faire des travaux sous peine d'amende ou de confiscation du bien on connait la methode...

le 29/11/2014 à 12:38
Signaler
Méthode de l'ex URSS que notre gouvernement connait bien et utilise sans complexe.

à écrit le 29/11/2014 à 10:43
Signaler
si les travaux sont rentables pas besoin des aides des collectivités, une information ciblée suffit, s'ils ne le sont pas (rentables) les aides sont du gaspillage de l'argent des contribuables qui profitera aux acteurs du secteur. Il n'y a qu'à voir...

le 29/11/2014 à 17:55
Signaler
Effectivement, il faut que les travaux soient rentables, mais qui va nous renseigner à ce sujet? La banque?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.