Après Tesla, Mercedes s'attaque aussi à l'infrastructure énergétique mondiale

 |   |  209  mots
Présentée officiellement du 10 au 12 juin à Intersolar Europe 2015 (un des plus importants salon professionnel dédiés à l'industrie du solaire), la batterie Mercedes devrait être distribuée en septembre.
Présentée officiellement du 10 au 12 juin à Intersolar Europe 2015 (un des plus importants salon professionnel dédiés à l'industrie du solaire), la batterie Mercedes devrait être distribuée en septembre. (Crédits : Daimler)
Comme le groupe américain, Daimler lance une batterie permettant de stocker l'énergie au domicile et de recharger les véhicules électriques. Pour le patron de la société Tesla, ce type de technologie changerait la totalité de l'infrastructure énergétique dans le monde.

Mercedes se lance dans le marché prometteur du stockage de l'énergie. Le groupe allemand Daimler a annoncé le prochain lancement d'une "batterie de foyer" Mercedes permettant de stocker de l'électricité.

Dotée d'une capacité de 20 kWh (en associant 8 modules d'une capacité de 2,5 kWh chacun) elle pourra alimenter les infrastructures d'un domicile en cas de panne de courant ou recharger un véhicule électrique,annonce le groupe allemand dans un communiqué publié mardi 9 juin. Il est possible de la recharger grâce à un panneau solaire.

Présentée officiellement du 10 au 12 juin à Intersolar Europe 2015 (un des plus importants salon professionnel dédiés à l'industrie du solaire), la batterie Mercedes devrait être distribuée en septembre. Son prix n'a pas encore été annoncé.

La batterie Mercedes contre la Tesla Powerwall

Mercedes vient ainsi marcher sur les plate-bandes de Tesla. Le constructeur automobile californien des véhicules électriques de luxe avait dévoilé le 4 mai une "batterie pour domicile" destinée, selon le fondateur de la société Elon Musk, à changer "la totalité de l'infrastructure énergétique dans le monde".

La Tesla Powerwall coûtera 3.500 dollars (3.100 euros environ) lors de sa mise sur le marché américain à l'été 2015 et devrait être disponible dans le monde entier l'année prochaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2015 à 13:54 :
ESSAI
a écrit le 10/06/2015 à 16:23 :
Fascinant ! C'est peut-être de la voiture, grand symbole de pollution, que va émerger de nouvelles solutions.
a écrit le 10/06/2015 à 13:01 :
Quand cette technologie se sera généralisée à un coût abordable pour la majorité des gens (ce qui pourrait arriver plus vite qu'on ne le pense), on pourra se la mettre sous le bras avec notre nucléaire et son EPR de Flammanville et tout ce qui va avec !!
Réponse de le 10/06/2015 à 14:19 :
et ca sera tant mieux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :