Energie solaire : le chinois Hanergy perd 16,7 milliards d'euros en 24 minutes

 |   |  396  mots
Hanergy est très prudent à propos des investissements concernant ses technologies. Des acteurs extérieurs disent qu'investir dans la société est un pari. Mais je ne suis pas du tout un amateur des jeux d'argent, avait expliqué Li Hejun.
"Hanergy est très prudent à propos des investissements concernant ses technologies. Des acteurs extérieurs disent qu'investir dans la société est un pari. Mais je ne suis pas du tout un amateur des jeux d'argent", avait expliqué Li Hejun. (Crédits : Reuters)
Le groupe chinois spécialisé dans les composants pour panneaux solaires, a vu son action chuter de 47% à la Bourse de Hong Kong et a suspendu son titre, mercredi. La société, dont le cours a grimpé de 1.168% entre janvier 2013 et février 2015, suscite de nombreux doutes quant à va valeur réelle. Mais l'absence du Pdg à l'assemblée générale des actionnaires aurait mis le feu aux poudres.

Hanergy, une multinationale chinoise spécialisée dans les énergies renouvelables, a connu un sacré revers mercredi 20 mai. Cette société, spécialisée dans la fabrication de revêtements (thin film) nécessaires à la conception de cellules photovoltaïques qui composent les panneaux solaires, a perdu 18,6 milliards de dollars (16,7 milliards d'euros)  en 24 minutes, mercredi 20 mai à la Bourse de Hong Kong

Dans le détail, son action a plongé de 47% lors des transactions matinales. Le titre est tombé à 3,91 dollars (0,45 euros) à 10h40 (heure de Hong Kong). Hanergy, a alors demandé la suspension du titre en Bourse, sans explication.

Avant son plongeon, mercredi, la valeur totale de Hanergy atteignait plus de 300 milliards de dollars hongkongais (35 milliards d'euros) en Bourse, soit sept fois plus que la plus importante société spécialisé dans le solaire aux Etats-Unis: First Solar

Li Hejun, le Pdg du groupe, absent lors de l'AG annuelle des actionnaires

Un événement semble avoir servi d'étincelle à ce krach: Li Hejun, actionnaire majoritaire et patron du groupe Hanergy, n'a pas assisté à la rencontre annuelle des actionnaires de la société à Hong Kong mercredi. Selon un porte-parole de la société, "il avait quelque chose à faire".

Un actionnaire activiste, David Webb, a expliqué que ce comportement est très rare:

"Tous les administrateurs des sociétés cotées s'entendent pour fixer la date de l'AG des actionnaires et y participent. Si un patron ne prend pas part à une AG annuelle, cela soulève des questions."

Une société surcotée ?

D'après Gong Siwen, un analyste de Northeast Securities Co basé à Shangaï interrogé par Bloomberg, "le marché attendait cet ajustement. L'action de Hanergy [avant son plongeon, Ndlr] était déconnectée de son chiffre d'affaires et de ses performances".

L'action avait gagné pas moins de 1.168 %  entre janvier 2013 et le 9 février 2015, rappelle Le Financial Times.

S'intéressant aux opérations du fabricant, en mars, Bloomberg New Energy Finance
s'était dit en outre incapable de trouver une "liste détaillée des projets dans l'énergie solaire qui pourrait expliquer le bond des actions de la société".

Li Hejun s'était alors défendu, lors d'une interview à Pékin:

"Hanergy est très prudent à propos des investissements concernant ses technologies. Des acteurs extérieurs disent qu'investir dans la société est un pari. Mais je ne suis pas du tout un amateur des jeux d'argent."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :