Le niveau des océans a monté plus rapidement au XXe siècle qu'en 3.000 ans

Entre 1900 et 2000, le niveau des océans et des mers de la planète a crû de 14 centimètres, relève une nouvelle étude. Si le monde ne réduit pas sa dépendance des énergies fossiles, ce niveau pourrait encore croître d'au moins 51 cm avant 2100.

2 mn

La montée des eaux est notamment due à la fonte des glaces, comme dans l'Arctique.
La montée des eaux est notamment due à la fonte des glaces, comme dans l'Arctique. (Crédits : reuters.com)

Pour les auteurs de la recherche, il s'agit d'une nouvelle preuve du caractère bien réel du réchauffement climatique dû aux gaz à effet de serre, ainsi que de ses effets non maîtrisés par l'homme. Entre 1900 et 2000, le niveau des océans et des mers de la planète a crû deux fois plus qu'il ne l'aurait fait sans la hausse de la température observée depuis le début de l'ère industrielle: à savoir d'environ 14 centimètres, sous l'effet surtout de la fonte des glaces, notamment dans l'Arctique, révèle une étude publiée lundi 23 février dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).

Un siècle "extraordinaire"

Le siècle dernier "a été extraordinaire comparé aux trois derniers millénaires", a souligné Robert Kopp, professeur adjoint au département des sciences de la Terre de l'université Rutgers (New Jersey), cité par l'AFP. Pire, "la montée des océans s'est même accélérée ces 20 dernières années", a-t-il affirmé.

A titre de comparaison, les chercheurs ont observé qu'entre 1000 et 1400, période marquée par un refroidissement planétaire de 0,2 degrés Celsius, les océans ont baissé d'environ huit centimètres. Or, depuis la révolution industrielle, la température mondiale moyenne a augmenté de 0,85 degré Celsius.

Pour mener l'étude, fondée sur une nouvelle approche statistique mise au point à l'université d'Harvard (Massachusetts), les chercheurs ont passé en revue de nouvelles données géologiques (indicateurs de l'élévation des eaux comme les marais et les récifs coralliens) et des sites archéologiques. Ils ont également utilisé des relevés sur les marées à 66 endroits du globe au cours des 300 dernières années.

De 24 centimètres à 1,3 mètre de plus en 2100

L'intérêt de l'étude est notamment de permettre, grâce à des estimations plus précises des évolutions passées, des projections plus exactes pour l'avenir. Les auteur sont notamment distingué entre deux scénarios.

"Si le monde continue à dépendre dans une aussi large mesure des énergies fossiles", le niveau des océans est susceptible de monter "de 51 cm à 1,3 mètre durant ce siècle". Si en revanche les engagements pris en décembre à Paris par la communauté internationale à la COP21 -de contenir la hausse des températures à deux degrés par rapport à l'ère pré-industrielle- conduisaient à une élimination progressive du charbon et des hydrocarbures, l'élévation du niveau des mers pourrait être limitée. Elle atteindrait néanmoins entre 24 et 60 cm.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 25/02/2016 à 12:28
Signaler
La fonte des glaces cause la montée des océans ? Bon allons dans le détail. Sur les pôles Nord et Sud, il y a deux formes de "glaces" les glaces septentrionales qui dérivent et qui fondent. Quant aux banquises, c'est complexes, un institut américain ...

à écrit le 25/02/2016 à 10:30
Signaler
Je suis sidéré par le ton goguenard ou carrément négationiste de la plupart des commentaires. Pourtant la fonte des glaces à cause de l'augmentation de la température devrait etre compréhensible par tous. L'article sous estime le problème qui est dev...

le 25/02/2016 à 12:36
Signaler
Monsieur, dites moi comment il y a 125.000 ans on pouvait mesurer avec tant de précision la température de l'atmosphère terrestre, et cette variation de 2 degré ? Le carbone 14 n'y parvient pas avec tant de précisions ! En outre à cette époque l'ère ...

à écrit le 24/02/2016 à 21:48
Signaler
Des observations faites entre l'an 1000 et l'an 1400 par des gens qui, manifestement, n'y étaient pas. Est un modèle qui prévoit pour 2100 une hausse comprise entre 51 et 123 cm, avec un gros "si" devant. Qui peut gober des inepties pareilles ? Pas...

à écrit le 24/02/2016 à 2:23
Signaler
Et pourquoi 2100? déjà 2020 au rythme ou l’humanité cela risque fort d’être le chaos! Remarquez, celui qui annonce cela ne risque rien, il pourrait même prédire n'importe quoi cela ne changerait rien au moins cela fait un article (qui semble d’aille...

le 24/02/2016 à 10:31
Signaler
le chaos ? oui , certainement mais pas à cause du réchauffement. pour le reste , les politiques nous annoncent n'importe quoi, l'objectif est réglementer et taxer en jouant sur la peur.

à écrit le 23/02/2016 à 21:15
Signaler
Tout cela est vrai mais n'oublions pas que la mer s'est élevée de 250 mètres entre - 12000 et - 7000 ans...et qu'il y a néanmoins eu suffisamment de survivants pour écrire l'histoire de Noë. Alors évitons les superlatifs car à l'échelle des temps g...

le 24/02/2016 à 10:33
Signaler
la hausse des océans entre -12000 et -7000 coïncide avec le début de l'utilisation du diesel par l'homme de Cro-Magnon, ce qui prouve bien que le réchauffement est du au CO2 :-)

à écrit le 23/02/2016 à 18:00
Signaler
C'est marrant pour illustrer votre article vous prenez une photo du seul Glacier (Glacier perito moreno) qui ne recule pas a cause du réchauffement climatique, mais qui avance ...

à écrit le 23/02/2016 à 17:58
Signaler
Faudrait quand même arrêter un jour de jouer les autruches: "Tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, l'humanité sera confrontée au problème global de sa survie " d'après la love story "les corps indécents". C'est l'évidence même. La surpopulation...

le 23/02/2016 à 18:39
Signaler
Tant que l'on atteindra pas le chiffre de 12 milliards d'habitants ( c'est à dire ce que la terre peut être capable de nourrir avec les moyens actuels voir futur ...) le monde et ces habitants ne ce préoccupent que d'une seule question " essence o...

le 25/02/2016 à 12:50
Signaler
La surpopulation mondiale ne posera pas problème si les états investissent dans la conquête spatiale et au bout de laquelle des nouvelles formes de transformation des matériaux dans le vide seront faites, colonisation de nouvelles planètes et autres ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.