Solaire : Tesla offre 2,7 milliards de dollars pour SolarCity

 |   |  355  mots
SolarCity, créé en 2006, a accusé une perte de 25 millions de dollars de janvier à mars sur un chiffre d'affaires trimestriel en progrès, à 122,6 millions de dollars.
SolarCity, créé en 2006, a accusé une perte de 25 millions de dollars de janvier à mars sur un chiffre d'affaires trimestriel en progrès, à 122,6 millions de dollars. (Crédits : © Rick Wilking / Reuters)
En achetant le numéro un de l'énergie solaire pour le marché résidentiel aux Etats-Unis, le constructeur américain de voitures électriques souhaite construire " la seule compagnie au monde intégrée verticalement en offrant une solution d'énergie propre de bout en bout".

Elon Musk, le fondateur de Tesla, veut "compléter le tableau". Le constructeur américain de voitures électriques a annoncé mardi 21 juin avoir fait une offre de rachat de la société de production d'énergie solaire SolarCity, d'un montant susceptible d'atteindre les 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros).

"Les clients de Tesla peuvent conduire des voitures propres (...) mais ils ont encore besoin d'avoir accès à la plus durable des sources d'énergie: le soleil", a expliqué le constructeur, avant d'ajouter: "Nous serions la seule compagnie au monde intégrée verticalement en offrant une solution d'énergie propre de bout en bout". SolarCity est en effet numéro un de l'énergie solaire pour le marché résidentiel aux Etats-Unis.

Elon Musk s'abstiendra du vote

L'intention de Tesla est "de procéder exclusivement d'une manière amicale", précise le groupe. Elon Musk, qui préside déjà SolarCity en tant qu'actionnaire majeur (22%), et qui possède 19% de Tesla, a affirmé qu'il s'abstiendrait lors des votes sur le projet.

L'offre, qui se présente sous forme d'un échange d'actions SolarCity, cotées sur le Nasdaq, pour une fraction de titres de Tesla, valoriserait l'action de SolarCity entre 26,50 dollars et 28,50 dollars, affirme le conseil d'administration de Tesla Motors dans une lettre au PDG de SolarCity. "Cela représente une prime de 21% à 30% sur le prix de clôture", ajoute Tesla. L'entreprise SolarCity a une capitalisation de 2,1 milliards de dollars et l'offre de Tesla la valorise à environ 2,7 milliards de dollars.

Les marchés prudents

L'annonce faisait toutefois douter les opérateurs: après la clôture des marchés, le titre Tesla baissait de 10,9% à 195,50 dollars dans les échanges électroniques. Mardi soir le titre SolarCity, qui avait terminé en baisse de 3,15% à 21,19 dollars, a cependant fait un bond de 23,31% à 26,13 dollars dans les échanges électroniques.

SolarCity a connu un ralentissement de son expansion au premier trimestre avec une modération de ses nouvelles installations de fournitures d'énergie solaire. La société, créée en 2006, a accusé une perte de 25 millions de dollars de janvier à mars sur un chiffre d'affaires trimestriel en progrès, à 122,6 millions de dollars.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2016 à 21:34 :
C'est un excellent couple : solaire et mobilité que l'on aimerait voir accru en Europe. Toutefois le "thermique" est trop oublié par rapport au photovoltaïque dans l'affaire alors que c'est parfaitement complémentaire : voir pour le solaire "hybride" Dualsun, Nelskamp avec ses tuiles solaires hybrides ou Systovi avec l'aérovoltaïque. C'est alors plus de 80% de l'énergie solaire récupérée pour le chauffage, eau chaude etc. et beaucoup de pétrole et pollution en moins. De même les véhicules électriques directement électro-solaires sont les plus efficients au monde et EVX Ventures en Australie va commercialiser son premier modèle mais il y en a une quinzaine d'autres de 2 à 4 places à l'état prototype très avancés : Sunriser Solar (Thyssenkrupp, eVe Sunswift (NSW univ) Stella Solar etc.
a écrit le 22/06/2016 à 17:40 :
non: 2.7bn en action tesla (lesquelles actions sont subventionnées)
a écrit le 22/06/2016 à 14:28 :
Tesla va tuer avec prémédication le Moteur Thermique. Nos constructeurs auto. n'ont rien vu venir.
Après la malle arrière, on aura un coffre de plus à l'avant.
a écrit le 22/06/2016 à 12:46 :
Une boite qui ne gagne rien qui achète une boite qui fait des pertes, comment font ces américains ..?
Réponse de le 22/06/2016 à 17:26 :
Vous savez Apple, Microsoft, HP... ne faisaient pas de bénéfice à leur début.
Leur force a été de trouver des investisseurs qui ont cru en eux pour se développer.
Elon Musk est un visionnaire comme l'ont été Gates, zuckerberg ou Jobs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :