Fin d'une nouvelle séquestration de dirigeants en France

Des dirigeants d'Akers étaient séquestrés depuis mercredi. Ils viennent d'être libérés.

1 mn

Les quatre cadres dirigeants de l'entreprise Akers séquestrés depuis mercredi à Fraisses (Loire) ont été libérés jeudi en fin de journée, a-t-on appris de source syndicale. "Ils ont été libérés et sont repartis en voiture", a dit à Reuters un responsable de la CFDT. Les syndicalistes avaient auparavant fait savoir qu'un projet d'accord était en voie de finalisation.

Le groupe métallurgique suédois Akers a annoncé le 3 novembre la fermeture, en juin prochain, de cette usine qui emploie 117 salariés. La majorité des salariés, en grève, contestant le plan d'indemnisation et de reclassement, avaient décidé de séquestrer les dirigeants pour se faire entendre. La direction a proposé mercredi soir pour chaque salarié une prime de 30.000 euros sous conditions - notamment la reprise du travail. Les grévistes exigeaient jusqu'à présent 30.000 à 60.000 euros.

"On avait demarré à 60.000 euros et hier soir, le président d'Akers France s'engageait à annoncer 30.000 euros", avait expliqué dans la journée l'un d'eux, Steeve Pardon, sur i>Télé. "Ce matin, apparemment, ça a un petit peu changé puisqu'on ne serait plus que sur une base de 20.000, donc on va voir ce qu'on va faire", avait-il ajouté. Le salarié avait justifié le choix de la séquestration par l'échec de leurs précédentes initiatives.  "Ça fait deux mois à peu près qu'on a essayé d'autres méthodes, on va dire beaucoup plus simples", a-t-il témoigné.

Akers France emploie quelque 800 personnes en France sur quatre sites : Sedan, dans les Ardennes, Thionville (Moselle), Berlaimont (Nord) et Fraisses. Le groupe est spécialisé dans la production de plaques de refroidissement pour hauts fourneaux, de cylindres en acier, en composite, en fonte et en alliages spéciaux.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 23/01/2010 à 16:16
Signaler
En admettant que l'usine reparte ce sont maintenant les clients qui n'auront plus du tout confiance dans cette Société, à cause de syndicalistes irresponsables et hors la Loi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.