Goodyear : la lettre au vitriol du PDG de Titan à Montebourg

 |   |  461  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Canard Enchaîné et Les Echos se sont procuré une lettre de Maurice M. Taylor Jr, le PDG de Titan International, adressée au ministre du Redressement productif. L'hypothétique repreneur y dresse un portrait peu flatteur des ouvriers de l'usine Goodyear d'Amiens Nord.

C'est ce qui s'appelle un portrait au vitriol. Dans une lettre en anglais adressée au ministre du Redressement productif, datée du 8 février et publiée par Le Canard Enchaîné et Les Echos mardi, le PDG de Titan International - qui a renoncé à reprendre l'usine de pneus Goodyear d'Amiens-Nord - raille "les soi-disant ouvriers" qui "ne travaillent que trois heures".

Une réponse à une lettre d'Arnaud Montebourg

Pour justifier sa démarche, le PDG Maurice M. Taylor dit répondre à un courrier du 31 janvier du ministre demandant à Titan International, société américaine spécialisée notamment dans la fabrication des pneus agricoles, d'entamer des discussions pour une reprise de l'usine d'Amiens menacée de fermeture. Goodyear avait en effet annoncé fin janvier que l'usine d'Amiens-Nord allait fermer, menaçant 1.173 postes et provoquant un tollé politique en France, le gouvernement devant faire face à une multitude de fermetures de sites industriels. Arnaud Montebourg avait donc souhaité "ramener tout le monde à la table des négociations". Mais le ministre avait finalement été contraint d'annoncer le 12 février que Titan "ne reviendrait pas". Sachant que des premières négociations entre le groupe et Titan International avaient déjà échoué l'automne dernier.

Voici un extrait de la lettre publiée sur le site du quotidien économique:

"Goodyear a essayé pendant plus de quatre ans de sauver une partie des emplois à Amiens, qui sont parmi les mieux payés, mais les syndicats et le gouvernement français n'ont fait rien d'autre que de discuter. J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l'ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m'ont répondu que c'était comme ça en France! Monsieur, votre lettre signale que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça? Titan est celui qui a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. (...) Le fermier français veut des pneus pas chers. Il se moque de savoir s'ils viennent de Chine ou d'Inde. Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers", écrit le PDG, Maurice M. Taylor. Avant de conclure: "Titan n'est pas intéressé par l'usine d'Amiens Nord."

Interrogé mercredi soir, Arnaud Montebourg a refusé de commenter cette lettre. "Je ne veux pas nuire aux intérêts de la France", a expliqué le ministre du Redressement productif.

Lire aussi: Les "Goodyear" ne pourront pas compter sur Titan International

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2013 à 15:49 :
Le travailleur français moyen se rend chaque jour sur son lieu de travail le béret sur la tête, la baguette sous le bras sans oublier sa bouteille de vin rouge qu'il liquidera pour oublier son dur labeur...
Lors de l?instauration des 35h00 (de travail effectif), on a pu voir l'industrie innover afin d?accroître sa performance. Contrairement à ce que l'on aurait pensé à l'époque, cette pseudo révolution sociale n'a pas relancé l'emploi pour combler la différence avec les 39H00 légales antérieures. Dans de nombreuses entreprises, 39H00, c'était le temps totale de présence incluant temps de pause, formation,... Légiférer sur les 35h00, a avant tout permis à tout le monde de se mettre sur la même référence (le temps de travail effectif) afin de pouvoir se comparer. Depuis, on peut très honnêtement dire que le salarié français est performant. Certe, il coûte cher à cause des charges sociales, mais au regard de sa performance, de la qualité produite, cela est loin d'en faire le plus coûteux du monde...
D'autre part, la CGT... Un syndicat passéiste, anti-patronale, on est d'accord. Mais quel est son poids réel au regard du faible nombre de salarié syndiqué en France. Ce n'est pas parce qu'ils font du bruit afin d'attirer les regards sur eux qu'ils sont représentatif d'une société.
a écrit le 21/02/2013 à 19:51 :
Pas du tout au vitriol, une banale jalousie quand lui-même ne travaille que 3 heures par semaine!
Et qu'il prend le temps de rédiger, ces inepties--probablement pas en horaire de nuit.
Réponse de le 22/02/2013 à 10:18 :
à oops ! Le croyez-vous (banalement!) jaloux de Mr Montebourg ??? Car, on peut critiquer ce Mr TAYLOR MAIS il "" gère "" une GROSSE boîte ET ceux qui lui ont confié leur pognon sont ""satisfaits"" ! Nous , on confie (à contre-coeur ,d'ailleurs !) notre gestion à cette bande (dont il fait brillamment partie !!!) On aimerait avoir des ""résultats"" comparables !!! Alors ....nous plébisciterons Montebourg et Cie ! ......J'attend avec anxiété .....mais ...peur-être ....longtemps ??? longtemps après que les poètes ont disparu ??????
a écrit le 21/02/2013 à 13:01 :
c'est plutot montebourg qui a transmis la lettre aux échos et au canard enchainé puisque le patron de titan a indiqué ne pas l'avoir diffusée. En conclusion mr Montebourg se fait de la pub à bon compte pour faire parler de lui. les ouvriers de goodyear ne devraient pas se laisser manipuler, car au bout du compte, il se fait de la pub, mais dans quelques mois si il n'y a pas repreneur, qui sera licencié ? les ouvriers et mr montebourg viendra avec de grosses larmes de crocodile pleurer sur leur sort....si il est si fort, qu'il aille voir le leader de la roue, michelin et qu'il arrive à lui faire reprendre le site, mais j'ai un gros doute, le parton de michelin n'est pas plus fou que le patron de titan. mr montebourg en revanche sera toujours ministre....
a écrit le 21/02/2013 à 5:04 :
Mr le ministre pouvez vous confirmer que les ouvriers travail 3 heures par jour.
a écrit le 20/02/2013 à 23:33 :
"Je ne veux pas nuire aux intérêts de la France"? Pauvre Arnaud Montebourg! Tu as raison, dépêches-toi de démissionner, tu nuis aux intérêts de la France depuis déjà trop longtemps...
a écrit le 20/02/2013 à 22:03 :
Meme si la forme peut choquer, il dit certaines verités que beaucoup feint d'ignorer. Le temps de travail _effectif_ ainsi que la stupefiante naivite avec laquelle l'Europe ouvre grand la porte aux importations asiatiques alors meme que la Chine pose de redoutables barrieres douanières aux produits qui ne sont pas fabriqués sur son sol (avec transfert de techno).
a écrit le 20/02/2013 à 21:46 :
Dans chaque patron sommeil un Taylor. Alors ne vous en faites pas, quand les syndicats auront disparu, vous y reviendrez aux 60 heures de travail par semaine, comme les chinois.
a écrit le 20/02/2013 à 20:43 :
La censure de la Tribune bosse pas beaucoup plus que les employés de GoodYear !!! Passé 18h il faut attendre le lendemain pour être posté.
a écrit le 20/02/2013 à 20:33 :
bonne année !!!
a écrit le 20/02/2013 à 20:15 :
Ahhhh mais on voit que la bêtise fait recette avec 515 commentaires DONT 90% ONT ETE POSTE PENDANT LES HEURES DE TRAVAIL !!! C'est qui les vrais fainéants ? les travailleurs ou bien ceux qui sont au boulot devant leur PC pour poster plus de 500 commentaires sans rapport avec leur profession en pleine journée ou ceux qui sont retraités qui peuvent s'exprimer sur un sujet qu'ils ne connaissent plus depuis longtemps: LE TRAVAIL !!
a écrit le 20/02/2013 à 19:53 :
bravo Mr Taylor, vous avez raison de les remettre à leur place. La france est pourrie par ces syndicats qui ne voient que leur intérêt et non celui des salariés.
a écrit le 20/02/2013 à 19:37 :
J ai lu la lettre et sans connaitre le CEO de Titan j ai beaucoup de mal a croire que c est lui qui l a écrit. Un journaliste a t il au moins vérifié que cette lettre a été validée par le CEO de Titan ?
a écrit le 20/02/2013 à 19:06 :
Un peu de réalité d'économie international dans notre monde d'intellectuel mythomane Français qui nous gouverne.
Réponse de le 20/02/2013 à 21:35 :
Alors vous c'est pas "un peu de douceur dans un monde de brutes" mais exactement l'inverse! c'est beau...
a écrit le 20/02/2013 à 18:35 :
Cette lettre n'est que pure vérité, bravo au chef d'entreprise d'avoir oser recadrer comme il se devait le panel d'amateurs en politique Français.
Il est bien dommage que toutes les forces vives de ce pays, notamment les productifs, ceux qui triment du soir au matin pour des clous, ne fassent pas un courrier aussi pertinent et révélateur que celui-ci au ramassis de fonctionnaires qui nous servent de dirigeants.
Réponse de le 20/02/2013 à 20:43 :
Vous êtes le type même du personnage "Taylor" .... ramassis d'ultra libéraux....!!
Réponse de le 20/02/2013 à 21:39 :
Vous trimez au boulot! C'est bien, mais votre interlocuteur pour vous en plaindre n'est pas l'état mais votre patron. C'est à lui d'embaucher une ressource pour vous soulager dans vos taches. Et quel rapport avec le courrier de ce yankee?
a écrit le 20/02/2013 à 18:21 :
Pour ceux que ça intéresse, je dédicace tout ouvrage de mon maître Bastiat, qui s'il n'a pas inventé l'eau chaude ni la solution aux crises financières, a au moins le mérite immense d'avoir donné un sens à ma vie.
Réponse de le 20/02/2013 à 18:56 :
Vous animez les mariages et Bar Mitzvah sinon ? Ca peut être amusant... Faut voir les tarifs !
Réponse de le 20/02/2013 à 20:11 :
Bastiat et Bar Mitzvah ca va pas bien ensemble ... hummm
a écrit le 20/02/2013 à 18:16 :
Tous les recrds sont battus : 492 commentaires sur LA T, e qu'une lettre bien envoyée, et écrite a pu développer comme diverses exclamations , avis et commentaires !
Réponse de le 20/02/2013 à 18:58 :
A moi tout seul, j'y ai largement contribué. Ce n'est guère étonnant car mon talent littéraire, mon érudition ainsi que ma vivacité d'esprit sont de notoriété publique ici.
Réponse de le 20/02/2013 à 19:18 :
Ouais! mais c'est plutôt la modestie, qui vous fait défaut, non? ...
a écrit le 20/02/2013 à 17:56 :
combien d'entre vous savent que sur une voiture produite et vendue en France à 15000 euros, 7500 euros vont dans la poche de l?État? Pour ceux qui viennent fanfaronner ici, commencez par vous renseigner, et créez votre propre entreprise et démontrez au monde que votre façon de penser est meilleures. Parce quand vous réussirez a créer de l'emploi et réussi à faire survivre votre entreprise a cette crise, là vous pourrez fanfaronner. Moi je rêve du jour ou Mr Bernard TIBAULT créera son entreprise. C'est vrai que la CGT n'a jamais eu de procès au prud?hommes avec ses emploies. La CGT c'est comme saint Pierre, faites ce que je dis et faites pas ce que je fais.
Réponse de le 20/02/2013 à 19:25 :
à alex ! vous êtes peut-être même en dessous de la vérité si l'on fait un calcul précis (( que l'INSEE pourrait faire !)) CAR ,l'Etat Prend à TOUS les niveaux : sur tous les composants, sur tous les intervenants même sur l'énergie nécessaire , sur tout ce que gagne les ouvriers jusque sur leurs habits et leur nourriture ! L' Etat doit "récolter" près de 85 % si l'on compte réellement Tout avec la T V A (à tous les niveaux là aussi !) Et, toutes les charges ( patronales et salariales -tout gagné par ce travail !) ; plus les divers impôts et taxes !!!
a écrit le 20/02/2013 à 17:55 :
Bien fait pour l'état français. Ça pends également au nez à toutes les entreprises en difficulté qui sont aux mains des syndicats comme pour PSA aulnay! Les syndicats on trop de pouvoir sur les entreprises et finissent par les détruire de l'intérieur.
a écrit le 20/02/2013 à 17:38 :
Il y a un patron étranger qui dit tout haut et fort ce que beaucoup pensent tout bas, en plus il n'est pas censuré, superbe! La France mérite un système de syndicat intelligent, lucide et progressif malheureusement les syndicats et surtout le CGT est rempli des ego qui travaille pour leur ego et ne s'occupe surtout pas des autre ou d'un futur. C'est fort dommage. Merci Mr. Taylor
a écrit le 20/02/2013 à 17:02 :
Pauvre France!Ils doivent bien rire en Europe et ailleurs.
Réponse de le 20/02/2013 à 17:11 :
Lol et oui mais demain c'est le salarié chinois qui sera trop cher et là on rigolera bien..
Réponse de le 20/02/2013 à 17:55 :
@bob44: le temps passe, vous faites bcp de commentaires, mais entre temps cela fait un moment déjà que (dans certaines industries) le salarié chinois est trop cher; il y a toute une floppé de pays dans le sud-est qui ont repris ces boulots. (vous pouvez trouver des info sur le net) La vie continue bob, le monde bouge et vous avez peur de la mondialisation et de la pluie et du vent et des injustices? La vie entière est contre les français et plaignez vous donc; Vous êtes libre mais sachez que cela ne sert à rien;-)
Réponse de le 20/02/2013 à 17:56 :
Lol et oui mais demain c'est le salarié chinois qui sera trop cher et là on rigolera bien..
Demain on rasera gratis !!! C est pas pour demain !!
a écrit le 20/02/2013 à 16:57 :
Ce n'est pas une lettre au vitriol mais bien
une réalité de beaucoup d'entreprises
Françaises!
Quand est ce que l' on ira de l'avant dans ce pays et que l'on se posera les vraies questions??Quid de la CGT qui a fait beaucoup plus de mal que de bien pour Goodyear et ailleurs!!!
Sans suivre le chemin de nos acteurs aisés
on peut se demander s'il ne vaut mieux pas regarder ailleurs pour l'avenir de nos enfants!!!
a écrit le 20/02/2013 à 16:57 :
Lettre TITAN. Il faut que les vérités que tout le monde connait, soient exprimées de l'étranger.Merci Titan
a écrit le 20/02/2013 à 16:20 :
C'est assez clair,l'ex-repreneur déclare haut et fort que les ouvriers sont des fainéants et les syndicats des "bons à rien".A t-il tord ou raison?
Réponse de le 20/02/2013 à 17:22 :
J'ai déjà vu des salariés travailler moins de 3h, dans des bureaux. En revanche, des salariés dans une usine ne pas respecter leur plage horaire, non jamais. Les ouvriers que je connais sont prêt à démarrer leur travail dès 7h00, y compris les plus syndicalistes. Chez ces derniers, le mot travailleur a un sens précis: c'est la classe qui ne peut s'élever socialement que par un travail besogneux. C'est d'ailleurs là l'origine du divorce des ouvriers avec la gauche qui, aujourd'hui, symbolise l'inverse.
Réponse de le 20/02/2013 à 18:40 :
Allez dire ça à des petits cadres qui passent leurs journées sur internet et à des pseudos chefs d'entreprise comme l'inénarrable sociétaire des "grosses têtes du libéralisme", notre ami "Jojo", alias Gruick
a écrit le 20/02/2013 à 16:19 :
Cher John Galt, ne vous fatiguez pas ! La loi d'airain des salaires de Ferdinand Lassalle, le sophisme de la vitre cassée de Frédéric Bastiat, ou la pétition des fabricants de chandelles du même, sont des concepts qui effleurent même pas @stoppeur et ses disciples. Cordialement
Réponse de le 20/02/2013 à 17:30 :
not' mait' pou'ait peut et' expliquer ?
Réponse de le 20/02/2013 à 18:23 :
Vous fatiguez pas : sous deux pseudos différents, se cache l'inénarrable "chef d'entreprise" qui passe ses journées sur La Tribune...
a écrit le 20/02/2013 à 16:10 :
En voilà un qui jette le masque! Et si Montebourg lui répondait d'aller se faire foutre?
a écrit le 20/02/2013 à 15:49 :
Mr Taylor a très probablement cru que-suite au chantage exercé par Good Year auprès des
ouvriers français-il aurait la partie gagnée pour reprendre l'usine d'Amiens-Nord...Perdu!!Perdu!!
Perdu!!Aux USA,si GM a déménagé de Detroit pour le centre du pays,c'est parce qu'il y a
trouvé des personnes dans la misère prêtes à travailler jusque 10 heures/jour au prix de -
de 5?uros /heure...En Allemagne,bon nombre d'emplois sont maintenus pour des salaires
horaires entre 3?uros et 5?/l'heure...C'est mieux que rien...Mais les "ouvriers" ont encore
le droit de choisir,non?Ca n'empêche,qu'à Berlin,il y a plus de 20% de chômeurs...à plein
temps...
Réponse de le 20/02/2013 à 15:57 :
foulala, "la loi d'airain des salaires " de Lassalle est de retour !!! et pourtant, elle n'a jamais été vérifiée ...
Réponse de le 20/02/2013 à 16:09 :
@stoppeur : et oui, mais non : http://www.contrepoints.org/2013/02/19/115311-une-classe-moyenne-mondiale-de-5-milliards-dindividus-en-2030
Réponse de le 20/02/2013 à 16:23 :
sérieusement?! 5euros de l'heure seulement aux etats unis et en allemagne sur certains emplois....?
Réponse de le 21/02/2013 à 11:50 :
oui et dans certains domaines comme l'éolien, ce ne sont pas des Allemands qui travaillent...mais des Polonais ou des Bulgares, le travail est tellement ingrat et sale que les Allemands n'en veulent pas..pour le plus grand bonheur des acteurs de la révolution "verte"...
c'est beau l'Europe
a écrit le 20/02/2013 à 15:47 :
Bravo pour cette lettre M. taylor, le mépris pour la valeur-travail et pour les employés est criant. La majorité des messages ci-dessous approuve cette vision de la mondialisation, aligner toujours la valeur du travail vers le niveau le plus bas. Un bon exemple, Renault qui compare la production et la rentabilité des usines espagnoles face à celles des employés Français, puis la production et la rentabilité des Roumains aux Espagnols, celle des Algériens aux Roumains, etc... La marche avant rapide est enclenchée, bon courage et bonne chance pour l'amélioration du niveau de vie pour la génération future sacrifiée sur l'autel de la rentabilité !!!
Réponse de le 20/02/2013 à 16:11 :
@ Lafronde : voici la réalité, tout à fait inverse à votre affirmation : http://www.contrepoints.org/2013/02/19/115311-une-classe-moyenne-mondiale-de-5-milliards-dindividus-en-2030
Réponse de le 20/02/2013 à 19:54 :
Bien sur Francisco, elles sont merveilleuses les prévisions des super économistes. Ces personnes très savantes ne sont même pas capables de prévoir sur quelques mois la progression d'un PIB, alors des prévisions pour 2030, je rigole !!! Petite mise au point, une classe moyenne c'est un ensemble de populations hétérogènes, situées au-dessus des classes pauvres et en dessous des classes aisées, les pauvres deviennent plus pauvres les riches deviennent extrêmement riches, alors une classe moyenne juste au-dessus de la pauvreté quel progrès, mais je ne voudrais pas briser tes rêves.
Réponse de le 20/02/2013 à 21:43 :
C'est bon Francisco on a pas besoin d'un bisounours de plus
a écrit le 20/02/2013 à 15:41 :
Avec ce raisonnement je me demande ce que font encore les industries en France, payer des salaires si élevés faut vraiment être con : le cynisme néolibéral dans toute sa splendeur, un régal, du john galt dans le texte ;-)
Réponse de le 20/02/2013 à 16:01 :
A force de payer des salaires si élevés (chargés), les industries s'en vont ... en 10 ans, la France a perdu plus de 1.2 millions d'emplois dans l'industie ... alors que l'Allemagne et la GB en gagnent et pourtant payent plus cher leurs salariés ... cherchez l'erreur et le cynisme ...
en gros, regardez la réalité en face, c'est être cynique ... le constructivisme étatique dans toute sa splendeur ...
Réponse de le 20/02/2013 à 17:00 :
@john galt, l'industrie de la GB a foutu le camp elle aussi et depuis longtemps, ils s'en sortent grâce à leur paradis fiscaux (city and co) et surtout du fait qu'il ne sont pas dans l'euro. L'allemagne rentre en récession, sa politique de déflation salariale n'est pas applicable à l'ensemble de la zone, l'euro fort ne sert que ses intérets, votre raisonnement ne tiens pas, tout les pays de la zone sont dans la m... regardez la réalité en face la fête du libéralisme triomphant c'est fini !
Réponse de le 20/02/2013 à 17:29 :
Les paradis fiscaux, la monnaie, les belles excuses! Non, il faut voir les faits en face, nous sommes en décroissance sans aucun secteur porteur. Sans plus aucun secteur porteur j'ai envie de dire. Nous formons par exemple parmi les meilleurs informaticiens du monde. Or dans ce secteur les salaires sont doubles aux USA, en Irlande, en Suisse et en GB.
Réponse de le 20/02/2013 à 18:27 :
La présomption de clairvoyance de mon maitre Bastiat est irréfragable, aussi je me moque de tout contre-argument qui ne va pas dans son sens. Vous aurez beau m'affirmer que la Terre tourne autour du Soleil, si mon maître dit le contraire, je défendrai ses positions, arcbouté sur mes certitudes qui me donnent le goût de l'existence (et l'occasion de briller par mon immense érudition de chef d'entreprise à temps plein sur la Tribune).
a écrit le 20/02/2013 à 15:35 :
On lit beaucoup de critiques contre la mondialisation et les salaires chinois. Sait-on que la Suisse, qui n'est pas un pays de main d'oeuvre bon marché, va signer prochainement un accord de libre-échange -oui, vous avez bien lu, de libre-échange- avec la Chine, et que les Suisses voient ça comme une excellente affaire ? Apparemment, les salaires chinois ne leur font pas peur et les Suisses sont très contents d'aller leur vendre leurs montres, leurs produits pharmaceutiques et leur chocolat !
Réponse de le 20/02/2013 à 15:46 :
Et quand les Chinois feront leur montre et leur chocolat ils auront plus que leur yeux pour pleurer.. donnez leur 3/4 ans et on en reparle de la "bonne affaire".. MDR
Réponse de le 20/02/2013 à 16:20 :
et vous ça fait combien d?années que vous VOUS monter le bourrichon avec des fadaises pseudo sociales ? Les Chinois sont déjà dans des entreprises françaises et vous ne le savez même pas, les Indiens aussi et le Qatar et le Koweit alors rassurez vous , vous avez encore paul l?employeur distingué
Réponse de le 20/02/2013 à 17:09 :
@bob44 gné ?
Réponse de le 20/02/2013 à 19:07 :
@ Bob44: C'est en effet une crainte qui fut répandue. Mais ce n'est plus le cas. On s'est aperçu que les Chinois sont aussi snob et exigeant que n'importe qui: ceux qui ont des moyens - et ce sont ceux qui viennent en touriste en Suisse - veulent de vrais montres suisse. Et ils veulent - eux qui aspirent le poison aérien des grandes villes chinoises à longueur d'année - un chocolat d'aussi bonne qualité que l'air de ce pays. Les touristes chinois en Suisse dépensent trois fois ce qu'y dépensent les touristes européens... Et ils ne risqueraient pas le ridicule d'afficher une contrefaçon asiatique à la place d'une vrai montre helvétique... Les Chinois savent les reconnaître. Et ils ont le sens de la face. Voila. Et si cet accord de libre-échange ne devait plus correspondre aux intérêts suisses à l'avenir, il serait dénoncé. Ce qu'un pays comme la France, vassale (hélas) de Bruxelles, ne pourrait faire.
a écrit le 20/02/2013 à 15:27 :
Un compliment, tout de même (ce n'est pas si fréquent), pour M. Montebourg: il a bien raison de refuser tout commentaire...
a écrit le 20/02/2013 à 15:25 :
En fait, comme il est étranger il peut dire tout haut ce que tout le monde ici pense tout bas.
Ouvrons les yeux et n'ayons pas peur de regarder la vérité en face.
Réponse de le 27/05/2015 à 22:27 :
Quelqu'un pourrait me dire ce que devient M. Leparmentier?
Il me semble l'entendre beaucoup moins ces derniers temps...
Réponse de le 28/05/2015 à 17:44 :
Hier, j'ai posté une question que vous n'avez pas jugée utile de publier en la considérant peut être hors sujet? Pourtant, je peux vous assurer qu'elle l'est pleinement, si vous y réfléchisser. Ainsi, je vous l'adresse à nouveau afin que vous puissiez, comme je l'espère, la soumettre à la sagacité de vos lecteurs.

Quelqu'un sait-il ce que devient ce cher M. Leparmentier? Il me semble l'entendre beaucoup moins ces derniers temps...
a écrit le 20/02/2013 à 15:24 :
Le drame c'est qu'on ne peut rien contre le "libéralisme" tant décrié... du moins tant que l'on voudra exporter.
Il faut être meilleurs que les autres où crever (vivre en autarcie), et l'on voit bien avec l'europe d'aujourd'hui que les différents intérêts particuliers n'arrivent pas à s'accorder sur la force ou faiblesse de l'Euro. Pourtant nous n'avons d'autre choix que de nous unir, et même et surtout avec les pays limitrophes dont le développement est notre intérêt
a écrit le 20/02/2013 à 15:17 :
Enfin, quelqu'un qui a dit tout haut ce que le monde entier pense tout bas. En France il n'existe pas de DIALOGUE social mais un monologue et si les patrons voyous et autres ne suivent pas le gouvernement légifère. Si "les Chinois" travaillent pour des salaires misères, comme disent les Français, c'est l'affaire des Chinois! Croyez-moi, je n'ai jamais entendu quelqu'un dire qu'il envie les Français pour leur système social. Dans d'autres pays on n'est pas malheureux de ne pas être Français!
Réponse de le 20/02/2013 à 15:35 :
"Croyez-moi, je n'ai jamais entendu quelqu'un dire qu'il envie les Français pour leur système social" allez voir les ouvriers de Foxcom ils vous en parleront !!!!
Réponse de le 20/02/2013 à 15:55 :
@ bob44 j'ai vécu/travaillé dans 8 pays différents sur plusieurs continents, personne n'envie les Français avec leur système, syndicats, gouvernement etc. ringards (19ème siècle) Il n'y a que les hexagonaux qui racontes des imbécillités pareils!
Réponse de le 20/02/2013 à 16:02 :
@Titan, ba on a pas discuté avec les mêmes chinois visiblement !
Réponse de le 20/02/2013 à 16:56 :
@ bob44 c'est sûr, les Chinois préfère le travail, les Français le chômage. M.Taylor Jr. a raison!
a écrit le 20/02/2013 à 15:17 :
mackowboy me convient car il a dit ce que je pensai vous écrire car tous ces congés et toutes ses absences sont vraiment le signe que notre pays est féaneant comme des couleuvres
a écrit le 20/02/2013 à 15:16 :
Le socialisme ne dure que tant que dure l'argent des autres.
M. Thatcher
Réponse de le 27/05/2015 à 22:18 :
Quelqu'un pourrait me dire ce que devient M. Leparmentier ?
Il me semble l'entendre beaucoup moins ces derniers temps....
a écrit le 20/02/2013 à 15:16 :
412 commentaires! @ la tribune : On est dans les records la non ?
Pour preuve qu une simple lettre , pardon pour l expression, car c et tout de meme de la dynamite, peut passioner et mettre au grand jour tant d emotion et de verite.
Merci.
a écrit le 20/02/2013 à 15:15 :
Bien que le ton de ce courrier soit très limite, Montebourg ne fait que récolter ce qu'il sème, en coopération avec la CGT qui est une entreprise de démolition des usines en France et ceci n'est pas nouveau ! N'oublions pas les centaines de milliers d'emplois industriels perdus dans les années 70 à cause du jusque boutisme de la CGT. Il est clair que ces entreprises et les emplois afférents, manquent aujourd'hui et explique en partie nos difficultés économiques, sans tout de même oublier le niveau des charges qui est à la limite de l?imbécillité.
Réponse de le 20/02/2013 à 16:14 :
Bien vu, souvenez vous de Manufrance a St Etienne. Un massacre CGT appuye par la mairie communiste de l epoque.
a écrit le 20/02/2013 à 15:14 :
je ne vais pas faire une longue tirade car je suis en retard mais j ai quand meme pris le temps de lire tous les commentaires prècedents et je trouve que le commentaire de mackowboy me convient car c'est la réponse que je pensai vous faire.car c'est la que l on voit que les français sont des etres impossibles a domestiquer.
a écrit le 20/02/2013 à 15:02 :
On critique le libéralisme trop présent en France. Ce Mr Taylor, avec ses mots, présente sur le fonds un avis libéral. Et curieusement, il est critiqué par tout le prisme politique français, de l'extrème gauche à l'extrème droite. Pourquoi ? pourquoi tous les partis officiels de France sont socialistes et étatistes ?? Parcequ' ils veulent tous manger à la même gamelle, la soupe est trop bonne pour eux, pardi !!!
Réponse de le 20/02/2013 à 15:29 :
@john glat, ba oui john personne ne croit au libéralisme en France à part toi !!!
Réponse de le 20/02/2013 à 15:34 :
Libéral tendance "Tout Pour Ma Gueule" ouais ! Quand il s'agit de son propre sort, il est ok pour des revenus aux standards américains mais pour ses employés il aimerait un alignement des salaires sur le standard du Bangladesh (les salariés chinois commencent à couter cher et en en plus ils la ramènent les bougres...)
Réponse de le 20/02/2013 à 15:45 :
@@john : j'aime bien votre schéma de pensée qui correspond àpeu près à celui-ci : "donne moi tout ton argent sinon tu es égoïste et tu veux tout pour ta gueule" Un voleur, lui au moins, n'essaye pas de vous culpabiliser quand il vous vole...
@bob44 : et la France s'écroule... lien de cause à effet ?
Réponse de le 20/02/2013 à 17:01 :
"et la France s'écroule... lien de cause à effet ?" tout l'occident s'écroule mais y'a que vous pour pas le voir !
Réponse de le 20/02/2013 à 17:20 :
@ bob44 : c'est vrai que la suisse, les pays nordiques, le canada, l'australie, la NZ, les pays baltes s'écroulent, mais bien sûr ... et la corée du nord, elle s'arrête quand de grimper ?
Réponse de le 20/02/2013 à 17:32 :
Toute l'asie du sud est est aussi en croissance, la Russie, Le Brésil, l'Inde, et bien sur la Chine, le pays communiste qui pratique le capitalisme sauvage, l'inverse des valeurs du libéralisme, les nouveaux ennemis de leurs camarades syndiqués français, douce ironie..
Réponse de le 20/02/2013 à 18:29 :
En définitive, vous êtes en train de nous raconter que l'exégète Jojo interprète complétement de travers la pensée de son maître ? C'est bien : vous progressez, mois ça fait un moment que je le dis...
a écrit le 20/02/2013 à 14:59 :
Dans les deux rives de l'Atlantique, quand des ploucs se rencontrent, ils se lancent des anathèmes...et finissent la partie en se lançant des anathèmes...
a écrit le 20/02/2013 à 14:59 :
On va essayer de couper court un peu a certaines idees recues: Qui aujourd hui en France peut se targuer effectivement de faire 35H hebdomadaire?????? Personnellement mon contrat de travail est sur 38H50, sans compter les heures sups, dans mon entourage personne ne fait 35H (c est vrai je n ai pas de fonctionnaire parmi mon entourage). Ce beau principe des 35H visait à "partager le temps de travail" mais comme la richesse ca ne se partage pas ca se cree, pour qu il se cree il faut de nouveau debouchés, de nouveaux clients.... pour develloper qui l entreprise, qui le marche qui l economie..... En sclerosant le systeme par une taxation, une paralysie dans les negociation (d un cote c est pas moi c est les salries qui sont feneants et de l autres c est la faute au patron qui veut pas payer...) on finit pas avoir l effet inverse plutot que de creer on detruit....... Le blocage ne mene a rien, la seule voix c est le compromis ce qui implique que de chaque cote on fasse des concessions......
a écrit le 20/02/2013 à 14:25 :
Trop de Français coûtent plus qu'ils ne produisent.Ceux là ne sont pas les ouvriers mais une partie du système politico administratif qui profite,une certaine forme de colonialisme en somme.
a écrit le 20/02/2013 à 14:22 :
Puisque de nombreux "John Galt" s'expriment sur ce forum, je me permet de recommander la lecture (ou la relecture pour les plus cultivés d'entre vous) du roman de Ayn Rand, écrit en 1957: Atlas shrugged, " La Grève" dans sa version française. Vous aurez ainsi la réponse à la question: Mais qui est John Galt ? , omniprésente dans toute la première partie du récit.
Vous constaterez aussi la similitude avec la situation actuelle en France? Et ce qui nous attend pour la suite. Par la même occasion, cela permet de mieux comprendre la réaction d'un entrepreneur de l'Illinois, USA, pays ou la philosophie d'Ayn Rand est étudiée et respectée, que l'on soit d'accord ou pas. Bonne lecture (1165 pages)
Réponse de le 20/02/2013 à 14:43 :
Merci pour votre commentaire. Effectivement, j'ai pris ce pseudo en hommage à l'oeuvre de Ayn Rand, enfin traduite en septembre 2011 aux éditions belles lettres, après plus de 50 ans d'oubli. Bien normal tant elle décrit et dénonce ce qui se passe en France depuis 40 ans. Il semblerait que cette oeuvre soit celle qui ait le plus influencé les américains après la Bible. les imposteurs qui reprennent mon pseudo pour me caricaturer n'ont pas compris que j'essaye de copier le style un peu abrupt de cette grande philosophe. Et ils n'ont surement pas lu cette oeuvre formidable mais difficile. ATLAS SHRUGGED
Réponse de le 20/02/2013 à 15:01 :
Je viens de le commander sur A z n pour 28,50 
Réponse de le 20/02/2013 à 15:13 :
Amical salut, john galt
Réponse de le 20/02/2013 à 15:36 :
Mon cher Gruick, Je vous conseille aussi "A Monetary Hysteria of the United States" de mon cher Milton Friedman. Une somme, que dis-je , un pensum !
Réponse de le 20/02/2013 à 18:31 :
Jojo le galto (le vrai) qui ne pane pas un traitre mot d'anglais, n'a toujours pas compris que vous vous payez sa tête avec vos titres déformés des ouvrages de Friedman...
a écrit le 20/02/2013 à 14:17 :
il a peut être un peu raison ce monsieur, même si ses propos sont limites. En France des que vous créez une société, vous n'avez pas encore commencé à gagner le moindre cents que vous recevez Impôts, RSI, URSSAF, et déjà des sommes à payer. Voila pourquoi, tout est cher, et non rentable en France...puisqu'on travail pour un état et non pour soi.
Réponse de le 20/02/2013 à 16:47 :
Et oui, mais pour le savoir il faut avoir créé ne serait-ce qu'une EURL et donc très peu de personnes savent à quel point notre système décourage l'entrepreneur. Et si par malheur il advient des embauches alors c'est le début de la fin car le fonctionnement d'une entreprise est sinusoïdal alors que les charges sont linéaires et impossibles à assouplir. facile d'embaucher difficile de débaucher.
a écrit le 20/02/2013 à 13:59 :
Si ça pouvait faire revenir sur terre le gouvernement (enfin, peut-on appeler ce ramassis d'amateurs un gouvernement ?), mais hélas j'en doute?
a écrit le 20/02/2013 à 13:53 :
Cette lettre comporte des exagérations mais aussi beaucoup de vérité et bien des patrons français doivent etre satisfaits de sa parution, car aucun d'entre eux n'aurait oser l'écrire bien que d'accord sur bien des accusations.
a écrit le 20/02/2013 à 13:49 :
Comment cette lettre est elle sortie du cabinet de Mr.Montebourg ?Je pense volontairement par le gouvernement qui aura plus d'arguments vis à vis de la CGT en se référant à ce courrier connu de tout le monde. La CGT devra fermer un peu plus son bec.
a écrit le 20/02/2013 à 13:47 :
Comment peut on croire qd l on peut forcer un PDG américain a investir dans une usine gangrenée par un syndicaliste 68tard ?
Sa réponse est violente mais le fond de sa pensée est clair et compréhensible !
a écrit le 20/02/2013 à 13:40 :
Pour répondre de cette maniÚre, ce homme est tous sauf un managers, meme si c est vrai il ne faut jamais quant on est un décideur prendre le risque d hypotequer l avenir, c est donc d une stupidite sans nom, probablement un vengeance.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:52 :
Si tu travailles et que ce travail te coûte plus que ce qu'il te rapporte, vas tu continuer à travailler comme si de rien n'était ou changer ta façon de travailler?
Réponse de le 20/02/2013 à 14:00 :
Le problème, c'est que l'avenir est partout?sauf en France ! Bonne journée
a écrit le 20/02/2013 à 13:33 :
le 300eme intervenant se verra offrir pour l'achat d'un pneu good year le second gratuit .. et la pression gratuite pour tous de la part de Titan qui ne manque pas d'air !.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:50 :
Sauf que les pneus ne concerne que les tracteurs
Réponse de le 20/02/2013 à 13:51 :
+1 Ca c'est gonflé!
a écrit le 20/02/2013 à 13:28 :
Enfin quelqu'un qui ecrit clairement ce que tout le monde pense secretement .Pour Employer quelq'un chez nous il faut etre Maso !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:55 :
Sauf que les chiffres disent le contraire, en 2011 il y a eu 28 000 entreprises etrangeres qui se sont implantes en France mieu que Allemagne et sans commune mesure avec la Grande Bretagne 687 entreprises, les chiffres 2012 indique une stabilité.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:18 :
Et combien d'entreprises détruites ou ayant quitté le pays sur la même période ? Combien de subventions ou allègements de charges distribués pour ces 28 000 implantations ?

C'est un peu un mythe ces histoires d'investissement directs étrangers, au même titre que la prodictivité pamis les meilleures du monde
Réponse de le 20/02/2013 à 15:54 :
Ces statistiques sur les 28000 sociétés étrangères me semblent biaises. En tout cas le nombre d' emplois détruits est supérieur aux nombres d' emplois créer .
Réponse de le 20/02/2013 à 17:39 :
Les 28000 entreprises ne sont pas biaisés, bien entendu elle ne remplacent pas tous les emplois détruit, mais la France à encore des atout et au lieu de critiquer betement nous devrions nous en réjouir. Pour votre gouverne des investisseurs du Quatar veulent acquérir le printemps et ce n est pas le genre à demander des aides. Au plaisir de ne plus vous lire.
a écrit le 20/02/2013 à 13:27 :
Cette lettre de Titan est très utile pour faire comprendre à l'Etat et aux Régions qu'ils elles doivent investir dans les fonds propres des projets industriels neufs et des entreprises existantes stratégiques ayant des capacités d'exportation ET AVANT TOUT cesser de gaspiller l'argent public dans des ronds points luxueux, des ruelles transformées en avenues, des stades de footbusiness car aucun de ces ruises dépenses ne rapportent le moindre centime à l'exportation ...
a écrit le 20/02/2013 à 13:24 :
L' investisseur qui veut creer une entreprise en france ,on lui offre le package social (syndicat,35 heures,RTT,5 semaines de conges payés,congés maladies,congés parental,greve suprise,) en faite il faut etre dingo pour creer une entreprise en France !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:43 :
vous oubliez de mentionner le scandaleux "congé maternité". C'est vrai quoi, ça simplifierait bien le job des patrons s'ils avaient des salariés jamais malades, jamais enceintes, jamais en congés, jamais en arrêt pour accident du travail ou absent parce que cancéreux ! Des robots, en fait, c'est ça la solution !!!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:51 :
Deux tiers des arréts maladie sont frauduleux.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:56 :
La 1ére chose que je fais si je suis patron : je supprime internet au bureau ! Comme ça mes employés bossent au lieu de raconter des âneries ! Mais je ne suis pas patron.
a écrit le 20/02/2013 à 13:23 :
et pan dans les dent du bon systeme franchouillard
ca c'est envoyer du lourd!
moouaarrff
aux us on paye pas les gens à se br...ler les coucougnettes ...
a écrit le 20/02/2013 à 13:22 :
Pathétique . Ou va la France ? Dans le mur apparemment ...
a écrit le 20/02/2013 à 13:21 :
Arnaud Montebourg est un ministre d'opérette, je pense qu'il serait mieux sur scène dans du Offenbach plutôt qu'à jouer les zorros d'une industrie sinistrée .... Il est temps que tout s'écroule qu'on reparte sur de bonnes bases !
Réponse de le 20/02/2013 à 14:01 :
Je ne suis pas sûr qu'il connaisse Offenbach?Ça doit être encore trop difficile pour lui ! Peut-être Lopez : "le chanteur de Medrano" ;-)
a écrit le 20/02/2013 à 13:17 :
On voudrait la peau de la population, on ne ferait pas mieux...
a écrit le 20/02/2013 à 13:17 :
Pour quelles raisons, les bisounours au pouvoir en France n'ont pas proposé à leur pote, Bernard Tapie de reprendre l'entreprise Goodyear?.
a écrit le 20/02/2013 à 13:13 :
Quelle jolie lettre!!!
Moi aussi je reve de cette societe merveilleuse, ou il n'y aurai plus de salaire minimum, plus de temps de travail reglementaire, plus de sécurité sociale, un joli monde ou je travaillerai 70h par semaine pour un salaire de misere, jusqu'a 70 ans. Un monde magnifique ou une minorité de nantis se gave au detriment de la quasi totalité de l'humanité et de l'environement.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:35 :
Je vous décerné le meilleur commentaire de la lucidite
Réponse de le 20/02/2013 à 13:38 :
Pas de problème... Notre merveilleux gouvernement nous y emmène tout droit ! En ne faisant que des discours sur le sexe des mouches au lieu de créer le monde de demain...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:39 :
ne déformez pas cette lettre. pour votre information apparemment vous ne savez pas qu'il y a une loi en France qui stipule (oblige) les 35 heures et non comme le dit ce monsieur 3 heures/jour, de plus travailler jusque 70 ans, vraiment monsieur taylor s'il discurte avec des gens comme vous je comprends qu'il se moque totalement car un tel niveau laisse pantois . Une minorité se gave (quelle belle expression intellignete) faites pareil ou alors ne dites rien car c'est complètement stupide.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:42 :
Le sinisme n est pas nécessaire.
Dans ce cas , les ouvriers sont les dindons de la farce.
Ce n est ni la CCT ni Titan.
Ils passeront de 35h , ou (15h réels?) a zéro!
Vont ils continuer à soutenir la Cgt ? Si oui, c est triste.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:47 :
@petitike
Merci pour votre commentaire si rare sur cette page. Depuis 1 heure, je ne fais qu'insulter tous ceux qui sont d'accord avec le torchon du sieur Taylor. Ca commençait à me lasser et je voulais terminer sur une note optimiste. Devant un tel courrier aucun Français ne doit accepter de tels propos, aucune raison n'est valable pour se laisser insulter. C'est vrai aussi que nous avons eu Pétain et il semble qu'il y ait encore beaucoup de nostalgique.
Nous avons eu aussi $arkozy de Nagy Bocsa, issu d'un parti soi-disant gaulliste. Beaucoup de commentaires ci-dessous sont la production de gens adhérents aux thèses UMPiste...De Gaulle doit se retourner dans sa tombe, quoiqu'il doit maintenant avoir l'habitude....
Réponse de le 20/02/2013 à 14:49 :
@JB38 : Il ne me semble pas que le courrier de M Taylor soit une insulte. Ou alors, l'exagération de la vérité est une insulte. seule une faible minorité des travailleurs français se reconnait dans l'attitude de la CGT (voir les résultats des élections syndicales), qui mène les conflits les plus médiatisés. L'attitude de ce syndicat démolit les espoirs de tous les travailleurs d'arriver à des solutions négociées. Il faut savoir être réaliste. On est toujours dans une lutte où le plus fort gagne. Il ne sert à rien d'être suicidaire pour faire la gloire de quelques syndicalistes à l'égo démesuré, au détriment de l'intérêt des travailleurs. Après ces conflits, les seuls qui en tire une gloriole éphémère sont ceux qui se sont vus à la télé. Les autres, ouvriers cherchent du boulot, et patrons font leurs comptes et réorientent leurs investissements. Tout le monde perd.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:01 :
Vous vous trompez de débat. Parler de la mondialisation n'a rien à voir avec le fait d'adhérer ou non à une idéologie politique. C'est précisément n'avoir lu aucun bouquin depuis Marx (ni même s'être essayé au Capital, quel communiste s'est déjà tapé un Tome du Capital d'ailleurs?), que de croire que la vague de la globalisation déclenchée par les Américains depuis plus de 20 ans, se prend en surf umpiste ou en péniche socialiste. Tous les systèmes politiques auxquels se réfèrent les syndicats se sont écroulés depuis belle lurette, alors que ces derniers continuent de parler du "grand soir". C'est un conte de Noël raconté aux ouvriers que de leur faire croire qu'il suffit de choisir son patron pour financer son train de vie, aussi modeste soit-il. Et ce déni de la valeur du travail, de la faculté à s'adapter aux nouvelles exigences du monde, ce déni de la critique dont nous sommes pourtant si fervents, cette croyance que nos schémas politiques éculés sont des réponses viables face à un monde en pleine mutation, ce déni de notre intelligence collective et de notre faculté à nous ré-inventer face à ce nouveau monde, ce que De Gaule appelait le "Génie Français", ne sont certainement pas des valeurs auxquelles celui aurait participé. Pour les avoir rencontrés, je puis vous assurer que nos syndicats se réfèrent à des concepts politiques encore plus éprouvés que ceux de nos politiques : ils pensent à garder des privilèges plutôt que de ré-inventer un système qui apporterait un meilleur avenir aux ouvriers, exactement comme l'aristocratie à la veille de la révolution... sauf que cette révolution est aujourd'hui mondiale et que tous les ouvriers du monde veulent leur part du gâteau. On ne peut pas vouloir acheter des vêtements fabriqués en Chine, utiliser des logiciels programmés en Inde, conduire des voitures fabriquées en Corée aux plus bas prix, bref profiter de la concurrence et vouloir en être exempté lorsque celle-ci vient à nous remettre en cause. C'est aussi simple que cela, en dehors de toute idéologie politique.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:18 :
@ Oz2oz : + 1000000000 !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 20/02/2013 à 15:25 :
Bravo ! Bien vu ! Y a-t-il encore de vrais Gaullistes ???
Réponse de le 20/02/2013 à 16:00 :
@Oz2oz : Vous avez raison. De plus beaucoup d'entrepreneurs français ont en général fait leur révolution, ils se sont adaptés et ont utilisé la mondialisation, sinon ils disparaissaient. Les syndicats par contre n'ont pas encore fait leur révolution, ils n'ont pas vu que leur ancien adversaire, le patronat, est devenu leur allié objectif et leurs adversaires sont leurs anciens "camarades prolétariens" chinois ou indiens, etc. qui démolissent leurs anciens privilèges. Les syndicats actuels sont voués à la disparition, comme le PC, ou à la réforme, qui sait ?.
a écrit le 20/02/2013 à 13:12 :
Lors du process de fabrication du pneu, près de 80% des opérations sont robotisées... seules 20% nécessitent de la MO...
il est clair que le gain en productivité / coût MO sera vraiment minime même fabriquer en Chine ou Inde...
La question reste sur la capacité d'une usine française à accepter de travailler autrement et de faire en sorte que ces 20% de MO soit au top des tops de la productivité...
Le blocage systématique des syndicats et les charges patronales exubérantes ne donnent pas une bonne image aux investisseurs étrangers....
quoi que l'on peut dire sur ce cowboy, il est venu plusieurs fois à Amiens et ce qu'il écrit est une retranscription de son ressenti...RIP Amiens Nord
a écrit le 20/02/2013 à 13:09 :
Dans mon entreprise, la masse salariale est égale à zéro (car mon entreprise est virtuelle). Ainsi je suis hautement compétitif !
Réponse de le 20/02/2013 à 15:37 :
Continuez à ne rien coûter et à ne rien produire surtout...
a écrit le 20/02/2013 à 13:07 :
Quand on ferraille contre la mondialisation, c?est contre des moulins. L?Allemagne fait 170 milliards d?excédents pour des salaires, prestations sociales meilleures et chômage inférieur au régime français. C?est le système français qui est foireux : il faut dans cette situation désastreuse payer la sous-compétitivité qui a récemment empiré selon ce qu?on lit dans la presse et le déficit public alors que les allemands sont à 0,5% de déficit, le quasi équilibre, ils font de la croissance, pas nous. Il est temps de voir que les politiques sont mauvaises. La productivité qui fait les salaires ne cesse de baisser et l?innovation, c?est une catastrophe, nous sommes dans les derniers de l?Europe, largués par le Nord. On voit ça tous les jours dans la presse. Et ce gouvernement veut employer les jeunes à 561 euros, la moitié du smic, on appelle cela le progrès ou le régrès ? Car nous voici aux salaires des chinois? Que l?appareil productif s?écroule, ça n?est pas une surprise, sauf pour les autistes, on nous l?a annoncé il y a plus de 15 ans? Seulement en plus d?avoir moins d?industrie que les anglais, notre administration dysfonctionne par l?obésité.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:36 :
Quand on forme des armées de sociologues sur fonds publics pour expliquer urbi & orbi que les ouvriers sont dominés et exploités, il ne faut pas s'étonner que la productivité de certaines usines soit problématique
Réponse de le 20/02/2013 à 16:08 :
@à Pierre
Et quand nombres de parasites (le c.. bien cale dans leur fauteuil ) qui n'ont jamais mis les pieds dans une usine nous expliquent que les ouvriers sont des faineants c'est tout aussi problematique.
@Pierre
D'accord pour denoncer les depenses folles de l'etat francais (systeme de retraite publique, budget des collectivites territoriales....) Seulement on peut pas s'offusquer de salaires de jeune à 561euros en france et legitimer les jobs à 1euros en allemagne. Faut etre coherent. l'allemagne a un taux de chomage moindre elle a aussi un taux de travailleurs pauvres en constante augmentation. Etonnant pour un pays qui a de tel resultat . Si l'allemagne est leader en europe c'est aussi grace à l'euro fort, à son dumping social, à sa demographie...La majorite des exportations allemandes se font en europe. Quand ses "clients" au bord du gouffre ne lui acheteront plus rien le premier de la classe risque de souffrir
a écrit le 20/02/2013 à 12:57 :
C'est tellement vrai et la vérité fache.
a écrit le 20/02/2013 à 12:54 :
raison de plus pour un jeune de quitter la France et de démarrer ailleurs sa vie proffessionelle et sa vie de famille. Entre des séniors/rentiers qui le saignent de partout et des syndicats qui ne défendent que leur steak, il n'y a point d'avenir dans ce pays. les 68ards l'on vraiment ruiné.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:03 :
Laissez les rentiers aigris de la tribune se débrouiller : ils sont co responsables de la situation.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:32 :
C est plus des individu comme vous que la France à besoin de se debarasser, du genre profiteur allocations
Réponse de le 20/02/2013 à 13:58 :
Comme les allocations logement qui finissent dans la poche des rentiers immobiliers defiscalisés ?
a écrit le 20/02/2013 à 12:53 :
Le plus grand ennemi de l?industrie française n'est pas la Chine ni l'Allemagne ni tout autre pays performant... MAIS la CGT!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:08 :
@ la vérité est ailleurs...mais la connerie est universelle.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:22 :
Le plus grand ennemi de l4industrie française n'est pas la Chine ni l'Allemagne ni tout autre pays performant... MAIS le MEDEF UIMM CGPME !

Réponse de le 20/02/2013 à 13:28 :
En Mai 1940, au siège de la CGT, place Kossuth à Paris, une grande banderole proclamait: " Solidarité avec nos camarades allemands ". La CGT a toujours oeuvré contre la France. Les ouvriers, elle s'en fout .Ce qu'elle veut, c'est la Révolution, même si pour cela, il faut d'abord couler le pays.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:36 :
Le plus grand ennemi de la france , c est la france elle même.
Croire que l etat peut tout, croire que moins on bosse plus y a de boulot, croire que les riches sont tous des Salauds, croire qu il n est pas juste d aligner des petits privileges sur le regime generale, croire que nos syndicats representant mpins de 6% des travailleurs, ont des solutions, croire que rajouter des fonctionnaires permet d améliorer le fonctionnement de l état
Il est temps de réformer en profondeur, il reste 4 ans a m. Hollande pour agir, vite !
a écrit le 20/02/2013 à 12:52 :
Je vous préviens : je suis en pleine forme aujourd'hui, moi le chef d'entreprise virtuelle. J'ai plein de temps disponible et j'aurai donc le dernier mot sur ce débat !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:02 :
On en attend pas moins de vous mon cher john : un étalage de lieux communs et une poétique mauvaise foi...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:05 :
@john galt : encore un qui ne bosse pas plus de 3h par jour... Scandaleux !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:18 :
Nathalie Arthaud, sors de ce corps
a écrit le 20/02/2013 à 12:43 :
Propos provocateurs, mais ce n'est que la réponse du berger à la bergère, à ce gouvernement et à son ministre du redressement productif en particulier qui ne manque pas une occasion de prendre les patrons et les investisseurs pour des boucs émissaires.
a écrit le 20/02/2013 à 12:42 :
Tout à fait d'accord !!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:10 :
@ Antony
D'accord avec quoi? Les propos d'un négrier, d'un fasciste, bref d'un américain néo libéral pourri jusqu'à l'os?
Réponse de le 20/02/2013 à 13:59 :
@ JB38 : c'est vrai que les pays libéraux cé nul et que les pays communistes, cé le bonheur... négrier, fasciste, c'est le libéralisme qui a mis fin à tout cela, et le communisme l'a rétabli pour information ... les socialistes ont un problème avec la réalité ...
Réponse de le 20/02/2013 à 15:41 :
Vous avez bien un problème avec la bonne foi : il est où dans la réalité votre "libéralisme" ? (à part dans vos vieux grimoires qui servent à caler vos branlantes armoires)
Réponse de le 20/02/2013 à 16:07 :
@@ john : ici : http://www.contrepoints.org/2013/02/17/115136-classement-de-la-liberte-economique-dans-le-monde-pourquoi-aussi-peu-dechos
a écrit le 20/02/2013 à 12:39 :
La CGT a surement poussé le bouchon beaucoup trop loin. Mais ce n?est pas le problème. Nous sommes là devant une question de principe : je ferme en France pour faire fabriquer à 1? de l?heure et réimporter sans droits de douane. Beaucoup d?autres font la même chose, après avoir fermé des usines françaises dans lesquelles la CGT n'était pas présente.

En réalité, ce brave PDG pourrait laisser son nom dans l?histoire du commerce mondial. Il y aurait un « avant la lettre de TAYLOR », et un « après la lettre de TAYLOR ».

Selon moi, cette lettre est une occasion extraordinaire, pour le gouvernement, pour les entreprises françaises, notamment les PME, pour tous les citoyens, d?exiger d?urgence une réunion de l?Organisation Mondiale du Commerce, pour que soit enfin reconnu le principe de la réciprocité des échanges dans le commerce mondial. (Pas seulement au niveau des marchés publics, comme feignent de le croire nos dirigeants, mais dans le commerce en général).

Ce principe est un principe de base de l?économie libérale. Il est le corollaire indispensable du concept de « l?avantage compétitif », qui permet à un pays de se spécialiser dans les domaines où il est le mieux placé, son partenaire se spécialisant dans un autre domaine où il est le mieux placé. Cela suppose que les échanges s?équilibrent à peu près. Evidemment, si dans l?un des pays les ouvriers sont payés 1? de l?heure, et s?il n?existe aucune règlementation environnementale, cela ne peut pas fonctionner, car l'un va exporter en permanence quand l'autre ne pourra jamais rivaliser. Nous importons à tout va de la CHINE et nous ne lui exportons pas grand-chose. Ca ne peut pas durer.

En clair, sans ce principe de la réciprocité des échanges, l?avantage compétitif est juste une duperie, une concurrence déloyale et faussée.

Notre brave PDG vient de démontrer sans discussion possible que le commerce mondial est surtout un lieu de dumping social et environnemental. Ce n?est pas « la mondialisation dont nous avions rêvé », comme l?avait rappelé avec une force exceptionnelle l?ancien Président de la République française, lors de son discours de DAVOS (voir : http://www.pauvrete-politique.com/IMG/pdf_27_janvier_2010_DAVOS_40eme_Forum_economique_mondial.pdf (Page 4, Paragraphe 2).

Citoyen indigné
Réponse de le 20/02/2013 à 13:04 :
1er exportateur mondial, l'allemagne, second les US, 3eme... Chine ?
Ne peut on pas parler plutôt de syndicats allemands et americains responsables ?
Ne peut-on parler d'innovation... plutôt que de main d'oeuvre à bas coût ?
Réponse de le 20/02/2013 à 13:29 :
Bien expliqué, nous sommes d'accord.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:36 :
Les discours de Sarkozy ont toujours été démentis contredis par ses actes réels et ses décisions dans ses multiples facettes politiques, entre 2002 et 2012, il a toujours été aux affaires ... et entre 2002 et 2012 la pauvreté, l'étalement des friches indsutrielles et le déclin de l'innovation, ajoutés à l'endettement ont été les faits marquants de ses drôles d' "exploits" !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:52 :
Le fond du problème de Good year, c'est le PDG de Titan qui apporte une réponse à nos soucis, c'est le juste au boutisme du syndicalisme français et en l?occurrence la CGT qui gouverne les débats et les entreprises.
Résultats dramatiques, une politique de la terre brûlée partout où sa position est dominante et stratégique de l'économie Française avec la bénédiction de nos politiques courages qui leur fournis une rente par nos impôts. C'est pour ces raisons que nous sommes plutôt proche d'un système Corée du nord.
Une minorité impose son dicta à une majorité, dramatique pour les plus faibles!!!
Réponse de le 20/02/2013 à 14:05 :
@ tco1 +1

@ contradictoire n'oubliez pas que Sarkozy, sans être parfait, a fait descendre le chômage à 7,4 % en 2008 !
Quand au guignol qui croit le remplacer, on voit déjà son sinistre bilan se profiler : la faillite totale de la France !!
Réponse de le 20/02/2013 à 18:44 :
Avant de le faire remonter (le chômage) c'est tout ce qu'il a fait remonter d'ailleurs, parce que pour le reste... ah si, peut-être ses émoluments occultes grâce aux rétro-commissions et aux valises de l'ex guide de la révolution, judicieusement déposées dans un paradis fiscal...
a écrit le 20/02/2013 à 12:37 :
Helas ,
Cest malheureusement l'image que nous avons a l'etranger .Aussi ,certains manuels de tourisme mettent en garde les visiteurs etranger en ce qui concerne les greves . Les 35 heures font sourire au dela de nos frontieres .Tout cela avec en plus un gouvernement socialiste eloigne les investisseurs.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:11 :
bien d'accord ! essayez d'aller déjeuner dans n'importe quel lieu touristique ( en l'occurence Nice ou Cannes ) après 14.00 en plein mois de mai : impossible ! on vous répond : il n'y a plus de serveur faute aux 35 heures ! allez prendre un petit déjeuner ou un simple café le matin à l'heure de tous les départs dans une des cafétérias de CDG 1 et vous allez voir la queue et la lenteur des 2 nanas qui sont derrière le comptoir : faites la même chose dans un aéroport allemand ou même italien et vous verrez comment le personnel se presse pour servir le plus de clients possible : toute un mentalité de commerçant et de business que les français n'ont pas ou n'ont plus !
Réponse de le 20/02/2013 à 14:53 :
@wars: faites un tour à l'aéroport de Los Angeles international et vous verrez comment les Américains (enfin les immigrants sous-payés) vous laissent faire la queue une demi journée...
Réponse de le 20/02/2013 à 16:11 :
Los angeles étant l un des aéroports les plus proche pour moi, j y vais régulièrement , et n ai pas constate ce problème.
Réponse de le 20/02/2013 à 16:11 :
Faux!
a écrit le 20/02/2013 à 12:36 :
ET pan dans les dents, joli tacle, ca fait meme pas 12 mois qu'ils sont au pouvoir les socialistes, bienvenue en France, tiers monde occidental. Au terme de son mandat, Hollande laissera que des ruines en France
Réponse de le 20/02/2013 à 12:45 :
Le socialiste honteux Sarkozy a laissé la France dans un état pitoyable : 600 milliards de dettes en plus (sous Balladur, il était déjà coutumier de l'endettement), moins 500.000 emplois industriels, des taxes et impôts, des fausses réformes...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:01 :
Ce sont les memes, c'est l'UMPS !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:02 :
Le socialiste honteux Mitterrand a vidé les caisses de l'état avant même que N.Sarkozy arrive au pouvoir...de plus pour petit rappel à vous qui avez une mémoire sélective, M.Holland à été député de la région la plus endetté de France et j'ai cru comprendre qu'il en était responsable, de ce dit endettement.....
Réponse de le 20/02/2013 à 13:08 :
@ben voyons : Sarkozy a fait des réformes (même fausses) ??! A part un début de commencement de la réforme des retraites (qui nous coûte plus cher qu'elle ne génère d'économies, un comble !) et un projet de TVA sociale beaucoup trop tardif, je ne vois pas bien ...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:16 :
+1 Blanc : 30 ans de fausse alternance de la caste UMP et PS. Par contre les politiciens dignes de Louis 14 continuent de se gaver allegrement ... jusqu'a quand ?
Réponse de le 20/02/2013 à 13:34 :
@ben voyons aussi : bon, faisons la liste des gouvernements qui ont fait de vrais réformes et qui n'ont pas creusé la dette, on perdra moins de temps !
a écrit le 20/02/2013 à 12:36 :
lol il a parfaitement raison
mais ce n'est pas forcèment qu'une "exception fwançaise"
dès que les syndicalistes sont dans l'affaire ca tourne au vinaigre (cf. par ex. la faillite du fabricant des Twinkies aux USA ces derniers temps)
bye bye la fwance...
a écrit le 20/02/2013 à 12:33 :
..Et encore... !!!il n'a pas été voir certains services de l"etat (Hors fonctions régaliennes et de santé) ou des collectivités (toutes), ou c'est pas 3 Heurs par jours mais plutot 3Heures par semaines...LoooL..Mais eux ne craignent rien, ne seront pas concernés par l'effort collectif du pays, et profiteront pour survivre des effort énormes des salariés du privé....en attendant paisiblement leurs retraites assurés sur leurs six derniers mois...
Le changement, le privé l'a dans les dents!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:06 :
En effet, il faudrait se souvenir que Dominique Strauss Khan, grand champion des socialistes pour la présidentielle avant qu'il ne se tire lui-même une "balle dans le pied", avait dit, quand Martine Aubry lançait les 35 heures (en espérant entrer dans l'histoire comme Leon Blum avaec les congés payés) : "il ya plus d'un fonctionaire à qui ça va faire drôle de devoir travailler 35 Heures!!!)
Et ces chers socialistes nous parlent de solidarité? Quand vont-il mettre la retraite de leur troupe plétorique de fonctionnaires au même régime que le privé , à savoir comme base la moyenne des 25 meilleures années, et non des 6 derniers mois (aprés s'être augmenté juste avant, bien sur, comme cela se pratique courament !)
Quant à la CGT,il faudrait qu'elle mette son "disque dur "à jour avant d'avoir tueé les derniers des mohicans de l'industrie qui nous reste. A continuer de la sorte Elle aura son passeport pour la Russie qui prévoit d'ouvrir une "réserve pour communistes historiques et nostalgiques" que les russes projettent d'ouvrir comme parc d'attraction pour amuser leur citoyens.
a écrit le 20/02/2013 à 12:33 :
Que ceux qui approuvent l esclavagisme délocalisé pratiqué par des entreprises irresponsables (sur le plan juridique, ethique, environnemental, social et j en passe) ne viennent pas hurler lorsque le libre echangisme envisagé depuis peu par Bruxelles et Obama (dont les anglais forment d ailleurs comme toujours la tête de pont) lorsque leur Cdi n aura plus de fondement juridique (le Medef autre chantre du libre echange y travaille), lorsque leurs semaines de vacances passeront à 2/an, lorsque la sécu ne remboursera plus que 10% de leurs factures de soins, qu'ils seront virés sans préavis au nom de la flexibilité du travail, que leur salaire horaire sera reduit de 30% comme le recommande les analystes américains... La liste est sans fin. Il faut stopper Bruxelles et ses technocrates non élus qui remettent les clés de l Europe aux US et anglais. Si vous les soutenez, l europe sera la Chine et l'Inde d'aujourd'hui. Il faut virer les anglais de l'Europe avant qu'ils ne la mettent en pièces, harmoniser la fiscalité des entreprises en découpant l'europe en 3 zones économiques avec frontières douannières entre ces zones mais surtt aux frontières extérieures! Imposer aux seins de ces zones des harmonisations de prestations sociales, de droits des entreprises, du travail. L Europe, Bruxelles est censé avoir été mis en place pour le developpement économique, social, culturel européen et non celui d'entités commerciales et financières qui vous considèrent comme des gueux justes corvéables et jettables. Lisez notre seul prix Nobel d'économie M. Allais, cessez de croire ce que les technos umps vous racontent et vous voyez par vous mm.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:51 :
Marrant comme commentaire... surtout lorsque cela est écrit depuis une Iphone, fabriqué en chine ..
Effectivement Apple est une entreprise "responsable" de ... ses bénéfices !

Bonne Journée
Réponse de le 20/02/2013 à 12:57 :
Ah ben vous avez voté pour le PS et l'UMP, vous avez votre mondialisation, pleurez maintenant, il ne vous restera plus que vos larmes ! Bresil, USA, Chine, Australie, Emirats Arabes, Japon, Russie, Mexique, Argentine ... tous les pays font du protectionnisme strategique, sauf votre Europe ouverte a tous les vents. Merci Barroso !
Réponse de le 20/02/2013 à 13:02 :
well le premier exportateur mondial est l'allemagne... Je ne crois pas que l'on parle de tiers monde mais plutôt de responsabilité et d'innovation...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:26 :
Manifestement vous n avez jamais mis les pieds aux US.
Un cadre américain travaille plus et plus longtemps qu un français mais gagne nettement mieux sa vie, toutes déductions faites.
Sur 1 mois, c est équivalent , (sauf les mois de juillet août décembre et mai.) les 35 heures étant une vaste fumisterie pour les cadres..
Puis vient la retraite ....
En cas de chômage , les choses vont plus vites dans un sens comme dans un autre. Vite viré vite embauché
Réponse de le 20/02/2013 à 14:57 :
Un cadre américain travaille effectivement plus de semaines par an qu'un cadre français. Un cadre américain gagne effectivement plus en brut mais doit payer ses protections sociales, ses mutuelles et celles de ses enfants -- selon leurs pathologies ce qui annihile au passage toute solidarité. Mais un cadre américain travaille par jour moins qu'un cadre français: allez faire un tour à 17h30 dans les downtowns américains et vous verrez les marées humaines de cadres qui quittent leur travail. Un cadre français quitte son travail en général beaucoup plus tard.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:38 :
Remarque débile! Je suis bien trop jeune pour avoir un minitel.
a écrit le 20/02/2013 à 12:26 :
John Galt m'a inspiré; pouvons-nous français être informer du contenu de la lettre du ministère du redressement productif à Titan? Amusez-nous un peu, donc cher ministre du redressement productif! Redressement productif, je me rapelle plus comment ce titre exceptionnel devrait être traduit en anglais, ou as-t-'il rédiger sa lettre en français...? Ah;j'en redemande de cette clownerie croustillante!!!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:13 :
Je vous conseille de lire deux ouvrages de référence : en anglais " Free to Loose" de M. Friedman et en français "L'agitation anglaise pour la liberté des échangistes" de mon maître Bastiat.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:01 :
Bastiat ! L'économiste préféré de Reagan et de sa copine Thatcher.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:16 :
Thatcher avait un faible pour Hayek (elle a même brandi un de ses livres pour dire en quoi elle croyait) Et ces 2 dirigeants, les plus admirés de leurs pays respectifs, ont redressé leur état bien mal en point à l'époque. On peut penser cependant que Thatcher est l'homme politique le plus compétent du 20 ième siècle, avec Churchill.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:16 :
Thatcher avait un faible pour Hayek (elle a même brandi un de ses livres pour dire en quoi elle croyait) Et ces 2 dirigeants, les plus admirés de leurs pays respectifs, ont redressé leur état bien mal en point à l'époque. On peut penser cependant que Thatcher est l'homme politique le plus compétent du 20 ième siècle, avec Churchill.
Réponse de le 20/02/2013 à 18:38 :
D'ailleurs on leur prêta une idylle... mais chut, je ne voudrais pas colporter ce genre de commérage qui pourrait nuire à la famille Thatcher. Pourtant, je ne suis pas loin de penser que c'eut été un couple remarquable, à la hauteur des génies Pierre et Marie Curie dans le domaine de la physique. Sans nul doute, ils eurent sorti le monde de la crise s'il fussent encore aux affaires. Et si nous leurs élevions une statue à Bayonne, patrie de mon maître Bastiat ?
a écrit le 20/02/2013 à 12:25 :
Derrière cette lettre, cela pose une vraie question. Qu'a fait l'europe pour défendre les interets des travailleurs et des entreprises face a des pays qui font du dumping a & euro de l'heure. Reponse: nos deputés n'ont rien fait. On en paye aujourd'hui, hier et demain de leurs échecs. Avec pour seule solution , le chomage. Il est temps que les deputés européens et l'europe se fasse entendre, au lieu de faire des courbettes a la chine. Le scandale des paradis fiscaux qu'utilisent apple, amazon et autres pour s'esquiver de l'impot en est encore une image.
a écrit le 20/02/2013 à 12:21 :
Pour moi l'info intéressante est là : le paysan français se fout de savoir d'où vient le pneu, il veut le pneu pas cher. En résumé : pourquoi produire en France si même les Français n'accordent aucune valeur au 'made in France'. Quand on aura compris ça et corrigé le problème (pas simple, ça commence à l'école) on aura sauvé l'industrie Française.
a écrit le 20/02/2013 à 12:21 :
La seule phrase qu'il faut retenir de cette lettre c'est :
"Le fermier français veut des pneus pas chers. Il se moque de savoir s'ils viennent de Chine ou d'Inde."

Nous creusons notre propre tombe à toujours faire pression sur les prix. Pas étonnant que le low cost pullule et qu'on retrouve du cheval dans nos assiettes.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:06 :
Le fermier Français achète là où sont ses intérêts, sans se préoccuper qu'il participe ou non au chômage des ouvriers et à la paupérisation du pays.
Mais, en revanche, il ne se pose pas de question lorsqu'il reçoit à tour de bras les subventions ponctionnées dans le portefeuille des contribuables Français!.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:49 :
@après moi le déluge : Le contribuable consommateur Français achète là où est son intérêt : le moins cher possible sans se préoccuper de savoir si le producteur doit vendre à un prix inférieur à son coût de revient et sans se préoccuper de participer ou non au chômage des Français et à la paupérisation du pays. De ce fait, il contribue à maintenir les impôts dont dépendent les subventions des producteurs.
Réponse de le 20/02/2013 à 15:51 :
à Thargor : Si le contribuable Français achète là où est son intérêt, justement il n'achète pas à bas prix (ce qui revient à trés cher) il achète la qualité : N'est ce pas Michelin (Marque française) qui est en progrès constant et devenu le n° 1 ?
a écrit le 20/02/2013 à 12:20 :
Ce genre de propos ne m'étonne guère et, outre le mépris qu'il donne vis-à-vis des salariés français (et des français eux-mêmes), montre bien que pour certains l'humain ne pèse pas grand chose en face de l'économie !
Enfin, il faudrait rappeler à ce monsieur que contrairement à ce qu'il raconte les français travaillent beaucoup et nettement bien plus que les américains...Je me souviens de certains rapports provenant directement du gouvernement américains, dont les rapports économiques de la maison blanche, qui indiquaient déjà, même avant la crise de 2007, que le temps de travail moyen (tout contrats confondus) des salariés américains été en constante diminution depuis le début des années 1960 (ainsi en 2007/ le rapport économique de la maison blanche indiquait que celui-ci été de 33,7 heures).
C'est d'ailleurs ce que rappel avec justesse le collectif "Roosevelt 2012" depuis longtemps.
Ce qui est drôle et parfois trompeur, c'est que les médias montrent toujours des américains travaillant longtemps et durement alors que la réalité est tout autre !
Il est vrai, encore que cela dépendent beaucoup des secteurs d'activités, que certains américains travaillent beaucoup à l'exemple du secteur automobile. Ainsi certaines usines du géant Ford font travailler les ouvriers parfois plus de 60 heures par semaine (tout en les payant fortement au-delà de 5 à 6000 dollars), mais il est aussi vrai que la majorité des américains travaillent moins tout en cumulant souvent des jobs nettement moins bien rémunérateurs. C'est ici qu'est le paradoxe et les autorités US le savent très bien !
Si le Texan de Titan critique la France, qui n'est pas les USA (et heureusement), il oublie que, si tout n'est pas parfait chez nous, chez lui aussi on ne peut pas dire que le monde de l'entreprise se porte bien même en l'absence de syndicats (ce qui n'est pas vrai au passage car les grands syndicats américains sont bien plus puissants que chez nous et nettement plus impliqué politiquement parlant et c'est un problème chez eux).
Nonobstant ce fait, il me semble tout de même que si on compare le niveau de protection sociale et le taux de pauvreté, il est nettement préférable d'être français ! Il n'y a même pas photo !
Sans les syndicats, dont aujourd'hui le haut est de plus en plus éloigné de la base, notre pays n'aurait jamais eu la protection sociale et le code du travail (que l'on détricote toujours plus) qu'il possède.
De mon côté, si je peux être déçu de certaines positions radicales de certains syndicats français, lorsque je regarde d'un peu plus près je me dis qu'ils n'ont pas forcément tort (la position de l'autre usine Goodyear, malgré le travail en 4X8 et des conditions de travail très limites, n'est pas non plus très bonne, d'ailleurs le classement des usines du groupe le montre.Les baisses de production sont volontairement organisées et il me semble qu'il y a des magouilles avec une société Luxembourgeoise du groupe), je pense tout de même que les expériences du passé devraient faire réfléchir un peu tout le monde.
La majorité des grandes entreprises qui ont demandé des efforts importants aux salariés pour sauver une usine, efforts souvent faits, finissent par fermer pour des questions de stratégie économique et financière. L'exemple de "Continental" le montre bien.
Les salariés ont tout accepté pour sauver leur emploi, passer à 40 heures avec le même salaire, et au bout de trois années le résultat fût magnifique !
Ce texan devrait balayer devant sa porte et se souvenir que la France, qui reste toujours un pays attractif pour les investisseurs (ce n'est pas qu'une question de compétitivité, nota. "coût"), dont les salariés sont dans les plus productifs au monde, n'est pas l'Amérique du nord. Si aujourd'hui les inégalités se creusent chez nous comme ailleurs, il n'en demeurent pas moins que les inégalités sont encore plus fortes aux USA !
La France est un pays de tradition "révolutionnaire" et sa devise reste "liberté, égalité, fraternité" ce que les américains ont tendance à oublier.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:35 :
sauf que vous n'avez pas compris ce que veux dire le mot égalité dans la devise républicaine ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:40 :
"...les français travaillent beaucoup et nettement bien plus que les américains..." Quelle blague et je me suis arrêté là !
Réponse de le 20/02/2013 à 12:47 :
Vous, vous parlez sans arrêt de la libre entreprise privée, pourtant vous n'en avez jamais dirigé une...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:50 :
C'est bien : gardez vos préjugés. Pour avoir travaillé avec des américains et pour avoir même réalisé des manoeuvres militaires avec eux en 91, je peux vous dire qu'ils n'ont pas l'efficacité innée...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:02 :
@ FR:
A force de confondre social et economie, on fin par tuer les deux.
Parler de social et d'humain, l'economie s'en tape carrement, l'economie a des régles, carrés, cartesiennes.
Vouloir tout le temps justifier la mediocrité economique par l'humain, le social, l'egalité (tarisme), et j'en passe, ca va juste un moment, jusqu'a ce que l'economie et les comptes font un rappel à l'ordre.
@ FR: Tu es dans le social, ton gagne pain est dans le social, et de grace restes y, et n'essaie pas de tuer l'economie avec ton social, car, comme l'histoire nous l'a prouvé à mainte reprise, que tuer l'economie revient tout simplement à tuer le social.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:12 :
Et bien je travail aussi dans une filiale française d'une grande entreprise américaine et curieusement j'ai aussi fait des man?uvres militaire avec eux dans les années 80, mais c'est une autre histoire.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:17 :
Le mot Egalité n'est rien sans la Liberté et la Fraternité. Vu certains commentaires, la Fraternité est foulée aux pieds, et serait sans doute facilement remplacée par Rentabilité.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:08 :
@ JB38 : et c'est quoi votre définition de ces 3 mots ?
Réponse de le 20/02/2013 à 18:46 :
la définition de vous-même : personnage oisif ?
a écrit le 20/02/2013 à 12:13 :

Personne n'ose dire la vérité en France: il faut donc qu'elle vienne de l'étranger.

Tant mieux.

Il ne faut pas confondre présence dans l'entreprise et travail dans l'entreprise.

Il ne faut pas confondre syndicat constructif à l'allemande et syndicat terroriste et mafieux à la française.

Il ne faut pas confondre gouvernants pragmatiques et gouvernants dogmatiques à la française.


Quand on réussit, on est quand même humble, car on se dit toujours qu'on peut mieux faire et progresser.
En France, la succession des échecs, on appelle cela l'exception française: la médiocrité rassure.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:37 :
Je vous rassure, cette lettre, il l'adressera un jour aux Chinois quand ils demanderont un dollar d'augmentation. Et il en fera de même avec tous les autres pays qui ne voudront pas être exploités. Exploités? Un mot interdit? Vous pensez qu'en Chine, pays de multi-millionnaires, les paysans qui vont s'empiler dans les dortoirs pour toucher par mois ce que vous pays en un café, ne vont pas exploser et montrer leur rage? Ce mec, il s'en fout de tout. Et même de vous. Même de votre patron, de votre directeur, de vos traders, de tout ce qui compte d'un peu humain. Il n'en a rien à foutre. Il n'est pas défendable. Un jour, vous aussi, vous serez sous sa semelle.
a écrit le 20/02/2013 à 12:10 :
Le représentant de la CGT, majoritaire à l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, Mickaël Wamen a estimé mercredi que la lettre adressée par le PDG de Titan international au ministre du Redressement productif est une «insulte totale», jugeant le patron du groupe Maurice M. Taylor proche de l'«asile psychiatrique».
«Ce n'est pas une lettre incendiaire, c'est une lettre insultante», a réagi Mickaël Wamen sur Europe 1, après avoir pris connaissance de ce courrier. Le patron de Titan «envoie un signal fort, c'est que ce directeur d'une multinationale est plus près d'un asile psychiatrique que de pouvoir tenir les rênes d'une multinationale».

Dans la missive , Maurice Taylor, qui a renoncé à reprendre l'usine de pneus Goodyear d'Amiens-Nord après l'échec de négociations, raille «les soi-disant ouvriers» qui «ne travaillent que trois heures». «Monsieur, votre lettre signale que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ?», lance Maurice Taylor à l'adresse d'Arnaud Montebourg.
«Titan est celui qui a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu'a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français», ironise-t-il, au sujet de la CGT. Pour Maurice Wamen, cette lettre «conforte» le syndicat, accusé de porter une part de responsabilité dans le projet de fermeture du site, dans le fait qu'il a eu raison.
Attaque en justice prévue de longue date contre Titan
«Il dit qu'on est un syndicat fou, que le gouvernement c'est de la merde, que [le président américain Barack] Obama est un rigolo et qu'il va aller produire en Chine. Tout ça quand on le met bien dans l'ordre, ça ne veut pas dire grand chose», a ajouté le syndicaliste. «Le groupe Titan aujourd'hui (...) a du mal à percer dans l'activité en Europe. Ce n'est pas avec des propos comme il en a tenu aujourd'hui qu'il pourra percer en Europe», ajoute-t-il.
Michael Wamen a également indiqué que la CGT avait décidé «de longue date» d'attaquer Titan en justice «par rapport aux accords signés entre Goodyear et Titan» au niveau mondial.
«S'il croit se débarrasser si simplement des salariés français, M. Taylor se trompe lourdement», a averti le responsable syndical.Goodyear a annoncé fin janvier que l'usine d'Amiens Nord allait fermer, menaçant 1.173 postes.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:26 :
c'est une insulte, c'est un fou digne de l'asile, mais c'est lui qui a l'argent et les compétences, et les syndicats ne proposent que le chomage aux salariés d'amiens. la réalité est plus crue ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:37 :
Heu... Mais quelle est votre réflexion sur le sujet ?

Réponse de le 20/02/2013 à 12:48 :
Moi je propose la liberté totale : pas d'impôts, pas d'état, liberté de s'enrichir sans limites...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:01 :
Ma réflexion en est encore au stade zéro car figurez-vous qu'en même temps que je poste sur la Tribune, je dois surveiller du coin de l'oeil mes employés, dont certains un peu "tire au flanc" et en particulier un syndicaliste particulièrement sournois (car oui je suis chef d'entreprise en plus d'être un érudit).
Réponse de le 20/02/2013 à 13:04 :
Ok mais tout le monde démarre sur la même ligne. Pas d'héritiers, pas de réseaux, de castes protégées, de grandes écoles réservées.....Si vous êtes ok, on démarre demain.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:18 :
Non @john je posais la question à @toto42 qui manie le copier/collé avec habilité.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:01 :
à toto42,Jarod,john galt : J'ai ,""personnellement"" vécu le fait - Chez SPADA ,sur NICE et en 1974 déjà (!) que le ""délégué""C G T passait ses jours ( OUI !) à se promener sur le terrain d'un local à un autre ,d'un coin à l'autre ,soit avec une pelle sur l'épaule, soit avec une brouette vide ( ou avec une bricole dessus !) à défier le Directeur en passant sous les bureaux administratifs ET,surtout en démontrant à TOUS les autres que ,LUI, était PAYE même s'il ne faisait RIEN !!! ET je suis toujours là pour l'affirmer en face de qui voudra !!!
Réponse de le 20/02/2013 à 14:12 :
@@john : la liberté de s'enrichir sans autre limite que la Justice (définition de la liberté).
@jarod : vosu avez répondu au faux john galt
@@john : dire qu'il faut que tous le monde démarre sans héritier ni réseau, au bout de 10 ans, il y aura des héritiers et des réseaux, c'est la nature humaine. Il faut juste que la liberté dans le cadre de la justice soit respectée, ce qui permettra aux pauvres de s'enrichir.
Réponse de le 20/02/2013 à 18:53 :
D'ailleurs, moi qui vous parle j'ai hérité d'une entreprise virtuelle qui s'est faite comme spécialité de propager la sainte parole de mon maître Bastiat. Si elle ne permet pas (encore) de me nourrir, elle m'apporte des nourritures spirituelles ainsi qu'un sens à mon existence.
a écrit le 20/02/2013 à 12:02 :
De quand date cette lettre ? De 1873 ?
Ça c'est du bon vieux capitalisme à la grand-papa et un manque de respect total pour la France et ses représentants...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:29 :
Il est vrai qu'il vaut mieux rester la tete dans le sable , continuer a empiler nos chomeurs a vitesse grandV, partager les miettes des miettes qu'ils nous restent encore, plutot que de voir certaines réalités. Et bien non , nous ne sommes plus dans les années 60. La compétition est féroce. Ces syndicats pensent juste que les investisseurs doivent leur faire des courbettes et ont obligation d'investir en france. Stupide.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:39 :
1- bien faire comprendre qu'il n'y a plus rien à négocier. Inutile de cultiver politiquement l'espoir de ce côté-là.
2- La prétention des syndicats d'être bien payé plein temps pour 3 heures de travail par jour est intenable.
3- les gouvernements démocratiques font une erreur stratégique : ils protègent l'emploi au lieu de protéger légalement la production.
Ce sont des faits. Il n'y a pas d'insulte.
a écrit le 20/02/2013 à 12:02 :
voilà qui valide la thèse selon laquelle nos salaires et retraites ne peuvent que chuter et ce jusuq'à ce que nous soyons suffisement low-cost pour etre de nouveau compétitifs et pouvoir de nouveau exporter.....Dans un monde global, notre pays ne redémarrera économiquement que lorsque nous aurons un quelconque interet économique à ses yeux...En attedant ce jour, on aura juste une lente agonie et une tension croissante entre des actifs de plus en précarisés et des retraités et fonctionnaires qui pourront de moins en moins justifier la protection dont ils bénéficient....Dans ce contexte, la chute de l'immobilier est irnéluctable aussi....je vois aussi une chute des naissances en europe et ce durant un bon nombre d'années et un constant exil des jeunes talents ce qui rendra la positions des séniors de plus en plus intenable...et infine, des coupes drastiques dans le versement des retraites.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:40 :
Ils en ont rêvé, Ils l'ont fait.
Vous en souffrirez, mais vous les soutenez!
Vraiment, il aurait été stupide qu'Ils s'en privent.
a écrit le 20/02/2013 à 11:59 :
Pour le redressement productif, cette lettre devrait donner des idées à M Montebourg. Le rôle et le financement des syndicats (patronaux et travailleurs) en France sont la racine de leur inéficacité, ou même de leur rôle pervers. Voilà comment la collusion des politiciens et syndicalistes ouvriers et patronaux aboutit, après bien d'autres (SeaFrance par exemple), à la fermeture d'un site industriel viable et à la gifle internationale et publique. Un grand ménage dans le financement, l'organisation et le rôe institutionnel des syndicats est une condition nécessaire (sûrement pas suffisante) à un vrai redressement. Maintenant il faut du courage politique, pas seulement des paroles.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:09 :
Sea France était un gouffre financier depuis des années ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:27 :
Grace à l'aide des syndicats, qui se payaient sur la bête, et à la passivité de la direction (filiale SNCF)...pas pour l'activité, que d'autres continuent à assurer avec profit.
a écrit le 20/02/2013 à 11:57 :
Tout ce qui est excessif est insignifiant.... Mais dans le cas présent, malheureusement il est fort probable que cette usine soit amenée à fermer ses portes. Si les salariés peuvent adresser un grand Merci à la CGT, pour avoir permis de faire fuir toute velléité de reprise, la lettre de l'Amerlo reste scandaleuse. Non, n'en déplaise aux grincheux-déclinologues, je ne vois pas pourquoi une écrasante majorité de salariés consciencieux et volontaires devrait être injuriée par un inconnu. Plus que du cynisme, de la bêtise. Scandaleux.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:40 :
"Non, n'en déplaise aux grincheux-déclinologues, je ne vois pas pourquoi une écrasante majorité de salariés consciencieux et volontaires devrait être injuriée par un inconnu."

Je suis bien d'accord avec vous. Ce type la n'est pas un patron dans le sens noble du terme mais un simple voyou qui ne mérite que le mépris.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:09 :
et pourquoi votre écrasante majorité de salariés consciencieux et volontaire ne se revolterait pas pour une fois contre le syndicat ?
Tant pis pour cette ecrasante majorité...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:15 :
Au cas ou vous l'avez pas compris, il parle des syndicalistes, qui eux on affirmé à ce patron qu'en france, c'est comme ca. (Si les syndicats affirment qu'en France, les travailleurs bossent 3h par jour, c'est encore plus grave, mais je pense qu'ils parlent d'eux même)
Demandez lettre in english, vous verrez les manipulations dans la traduction, un peu de sens critiques messieurs, même si votre amour propre prend un coup.
a écrit le 20/02/2013 à 11:57 :
Je conseille aux aboyeurs ci-dessous de travailler ou de se faire pensionner aux conditions chinoises... avant de ramener leurs grandes g....es !
a écrit le 20/02/2013 à 11:48 :
Il y a assurément une volonté de provoquer.... et des propos outranciers...
Mais il a quand même pris 5 minutes de son précieux temps, par politesse probablement....

Franchement, vous reprendriez une usine en France vous ?
- marché local réduit
- cout de main d??uvre très élevé ( bon la profitabilité se compare globalement !)
- contraintes très fortes
- des ouvriers qui EXIGENT.... alors qu'ils devraient être bien content que j'en reprenne une partie...
- des opportunités de produire ailleurs pour moins cher ( y compris moins de productivité et couts de transport)

Je crains que ces propos ne soient plus lucides que les discours populistes des politiques, qui prétendent donner des leçons aux entrepreneurs, alors qu'ils sont incapables de gère l'entreprise France avec le même soucis que ce Taylor quelle organisation et quel cout pour le service réellement rendu aux citoyens ?
Réponse de le 20/02/2013 à 12:20 :
et oui la forme est peut-être criticable mais malheurusement n'y-at-il pas beaucoup de vrai dans cette lettre ! à commencer par le rôle de la pas nommée CGT qui n'est pas un syndicat mais une entreprise de démolition de l'économie française au nom bien entendu de feu la
révolution prolétarienne ...qui n'existe plus qu'en Corée du Nord !
a écrit le 20/02/2013 à 11:44 :
C'est pour cela que la solidarité doit etre juste et mesurée... sinon c'est de l'assistanat. Le pire, c'est le comportement des bénéficiaires qui finissent par croire que c'est un droit... et qui en veulent toujours plus. la seule chose à dire, c'est remuez vous et travaillez ! Ces ouvriers sont pitoyables, et on a bien omis de rappeler le temps de "travail" de ces personnes. Minable, ils devraient avoir honte. Maintenant qu'ils sont au pied su mur, ils en appelle à l'Etat ? Eh bien que cela serve de leçon....
a écrit le 20/02/2013 à 11:42 :
Hep Taylor Jr , pas besoin de mentir sur le système français pour justifier ton implantation dans les pays esclavagistes avec de la main d'oeuvre à 2 balles .
a écrit le 20/02/2013 à 11:41 :
Après un courrier pareil il va perdre de sa superbe notre ministre des soins palliatifs d'entreprises.Et il n'y a pas que Good Years !
a écrit le 20/02/2013 à 11:38 :
un peu d'anglais : "stupid" peut (bien sur) se traduire par "stupide". La traduction de "I am not stupid" est (litteralement) "je ne suis pas stupide" ... mais venant de l'americain, il se traduirait (plutot) par "je ne suis pas un con !!"
Réponse de le 27/05/2015 à 11:36 :
La position de Madrid n'est pas pertinente du tout...
Elle vise comme celle des grecs à faire payer le Nord pour le Sud et à faire refinancer la bulle immobilière espagnole de la seule responsabilité des banques espagnoles par des eurobonds au frais des autres européens. .
une prime à l'irresponsabilité financière en somme
Rajoy ne précise pas quels impôts rembourseront les eurobonds.
Enfin la BCE n'est pas responsable de la bêtise et de la cupidité des marchés financiers et elle n'a aucun instrument financier pour répondre aux objectifs que veut lui assigner Rajoy...la peur de Podemos ne permet pas de réinventer les lois de la finance
Enfin pour Romaric, il est toujours risqué de faire du revisionnisme en analysant une epoque avec la mentalité d'une autre epoque ..
Que disait Mr Godin avant 2008 ???
a écrit le 20/02/2013 à 11:37 :
J'espère que cette lettre va étre lue par tous les présentateurs des journaux à la radio et à la télévision, afin de provoquer un déclic chez certains français et une remise en cause du fonctionnement en France des entreprises..
a écrit le 20/02/2013 à 11:36 :
Enfin la vérité sur ce qu'est devenue la France aux mains des socialo-communistes, pauvre de nous. Cerise sur le gâteau on est gouverne par des clowns
Réponse de le 20/02/2013 à 12:14 :
Le gouvernement de gauche est pouvoir depuis 6 mois environ ! Qui est le clown ? qui a regardé comme un spectateur la France se dévaloriser depuis 17 ans avec des gouvernements de droite. Et oh, l'artiste je vous recommande de garder vos critiques pathétiques pour vous ! Je n'ai pas envie de sourire, ça me donne des gerçures.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:30 :
@ missiles : mais la droite est socialiste en France (même politique social démocrate depuis 40 ans et le monopole du coeur). son commentaire est donc parfaitement valide.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:09 :
Vous ne savez visiblement pas compter ou vous oubliez volontairement les 5 années désasireuses de Jospin et sa clique !
a écrit le 20/02/2013 à 11:36 :
Les ouvriers français sont toujours plus travailleurs que les rentiers aigris ou les petits cadres rttistes de la Tribune : les premiers sont partis en moyenne en pré-retraites ou en rupture conventionnelle à 55 ans et les seconds passent leur temps sur internet au lieu de bosser...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:21 :
+1 !
Réponse de le 20/02/2013 à 12:28 :
Les jeunes au chômage bac +5 sont là aussi. Merci pour eux.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:25 :
@ouvrier j'ai travaille depuis 45 ans sans une seule journée de chomage et en quittant l'école a 17 ans, j'en remontrerai a beaucoup d'ouvriers sur ce que c'est que de travailler, et je travaille encore.Heureusement qu'il y a des rentiers dont les économies ne sont que le fruit de leur travail.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:29 :
Et toi tu fais quoi ici ?
Je parie ten boxes que t'es un fonctionnaire et pas un ouvrier.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:07 :
"des rentiers dont les économies ne sont que le fruit de leur travail." Ou de leurs héritages.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:49 :
@@beurkkk : héritages issus du fruit du travail épargné par leurs parents. Le fait de mourir implique donc que tout ce que l'on possède doit revenir à l'état plutôt qu'à ceux pour qui on a épargné ?
Réponse de le 20/02/2013 à 18:55 :
D'ailleurs, à part une immense culture, je n'ai hérité de rien, ce qui m'amène à dénoncer l'état spoliateur.
a écrit le 20/02/2013 à 11:34 :
Ce matin,sur les ondes, Monsieur Wamin de la CGT de Good Year Amiens Nord s'est insurgé contre les propos de Maurice Taylor, avançant des arguments dont certains étaient recevables.
Mais si Titan ou d'autres multinationales ne veulent plus investir en France, personne ne les y obligera et nous serons Grosjean comme devant ou le dindon de la farce si vous préfèrez. Il s'agit de réécrire certaines règles sociales à peu près conformes à ce qui se pratique dans certains pays comparables au notre et vous verrez nous redeviendrons "attractifs". A bon entendeur...
a écrit le 20/02/2013 à 11:33 :
Il y a des bandits qui dévalisent des bijouteries et des patrons insolents qui ne valent pas mieux car ils dévalisent les ouvriers. Ce qui est incroyable c'est qu'il y ait tant de commentateurs qui trouvent que ces propos sont fondés et légitimes. Or la seule légitimité du courrier c'est de dire: vous avez un système social avancé et vous laissez votre marché ouvert à la concurrence déloyale de productions subventionnées alors même que les ouvriers impliqués dans cette production ne sont que dérisoirement payés.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:02 :
mais oui, et la lutte des classes est une réalité ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:07 :
+1
a écrit le 20/02/2013 à 11:30 :
Si c'était que chez Goodyear, mais c'est dans toutes les entreprises pareil... les syndicats parlent, sans rire, de la pénibilité du travail ! JE POUFFE !!!!
a écrit le 20/02/2013 à 11:28 :
J'ai lu entièrement cette lettre adressée au ministre et le moins que l'on puisse dire est que ce chef d'entreprise ne manque pas d'air!... Déjà cela commence par "Cher monsieur Montebourg", cette personne ne sait elle pas qu'elle s'adresse à un Ministre? Le reste du courrier transpire d'arrogance crasse mais il a au moins le mérite de soulever une bien triste réalité: nos élites sont complétement déconnectées, larguées par ce qui est train de ce passer sous leurs yeux. Les investisseurs comme ce groupe Titan ont eux parfaitement compris la situation, ils sont là pour faire du fric et marger à fond! On ne peut pas lutter contre cette fianciarisation de l'économie, Montebourg ne pèse donc pas lourd dans la balance et ce Mr Taylor le sait parfaitement. J'en conclue donc que pour être "banckable" il faut supprimer autant que possible les syndicat, baisser les salaires, produire encore plus et plus longtemps, avec un modèle: l'ouvrier Chinois corvéable à merci. Le rêve quoi!
Réponse de le 20/02/2013 à 12:03 :
donc la financiarisation de l'économie, c'est vouloir faire des bénéfices et pas des pertes ? et ce n'est pas souhaitable ? donc le chomage est souhaitable ?
Réponse de le 20/02/2013 à 12:14 :
Ne confondez pas capitalisme et financiarisation de l'économie. Vous êtes suffisament intelligent pour voir les différences.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:20 :
Cette vision de l'avenir de l'humanité selon la sainte finance n'est pas une fatalité en soi... La financiarisation de l'économie est tolérable jusqu'à un certain point. Ce point a été largement dépassé et l'humain n'a plus sa place dans ce système, il n'est que variable d'ajustement. Même la finance ne fait plus appel à l'humain. Lequel d'entre nous pourrait rivaliser avec un robot HFT et effectuer 2000 ordres à la seconde? Ou placez vous l'humain dans votre vision des choses? En haut ou en bas? Le Chomage dans ce système n'est que le prélude a une suite cauchemardesque
Réponse de le 20/02/2013 à 12:29 :
je ne sais pas ce que c'est que la financiarisation de l'économie. Cela ne veut rien dire. a moins que cela fasse référence au fait que pour qu'une entreprise existe, il faut qu'elle gagnede l'argent ? que le but premier de la création d'une entreprise, c'est de gagner de l'argent ? Cad que la première chose qu'un être humain doit faire pour se préserver, c'est de manger ? la financiarisation ne date pas d'hier alors ....
Réponse de le 20/02/2013 à 12:44 :
@john : révisez la pyramide de maslow... Les besoins de l'être humain ne se limitent pas aux besoins primaires. Même si, effectivement, cela arrangerait bien la vision étriquée de certains... Petite question philosophique : à quoi jugez-vous la valeur d'un être humain ? Uniquement à l'argent qu'il gagne (ou à l'argent qu'il produit, puisque visiblement cela revient aux mêmes dans vos écrits...) ?
Réponse de le 20/02/2013 à 12:54 :
Personnellement, je ne gagne pas beaucoup d'argent du fait que je passe mes journées sur la Tribune, ce qui est assez peu rémunérateur, vous en conviendrez. En revanche, je suis un puits de sciences intarissable sur mon maître Bastiat et j'ai soif de reconnaissances. C'est la raison pour laquelle, j'aime montrer que je suis un érudit.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:56 :
ou les patrons responsables d'une entreprise mettaient lors des " bonnes années " de l'argent de coté pour faire face aux " mauvaises années " et ou l'homme était plus qu'une simple variable d'ajustement.

Maintenant on est envahi par des bataillons de ronds de cuirs payés très cyer extremement doués pour manipuler des tableaux excels et des présentations powerpoint mais completement déconnectés de la réalité....

Et bien souvent ce sont bien souvent ces incompétant tout juste bon à prolonger par anticipation les courbes qui accumulent les erreurs stratégiques....

Ce sont d'ailleurs ces gens la, plus qu'une poignée de délégués syndicaux de la CGT qui sont des parasites pour la société.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:04 :
Galt, vous niez la financiarisation de l'économie ou feignez vous l'ignorance??
Réponse de le 20/02/2013 à 13:14 :
"je ne sais pas ce que c'est que la financiarisation de l'économie". quelques exemples : crédits immobiliers titrisés, spéculation des matières premières alimentaires et non alimentaires (stocks qui passent de mains en mains virtuellement une vingtaine de fois et qui ne répondent pas aux règles de l'offre et la demande "physique"), entreprises devenues des placements financiers où le seul objectif est de monter le cours de bourse (vision court terme de l'entreprise). Actions achetées et revendues dans la seconde (soit on croit à une entreprise soit on y croit pas).......
Réponse de le 20/02/2013 à 14:18 :
@ Maslow : je disais juste que reprocher à une entreprise de vouloir gagner de l'argent, c'est comme reprocher à un être humain de devoir manger ...
A quo iej juge la valeur d'un être humain ??? je ne comprends pas cette question. Je n'ai pas à juger de la valeur d'un être humain, cela ne me regarde pas et cela ne veut rien dire ?
@@john galt : la titrisation est une technique financière pour alléger des bilans bancaires, ce n'est pas la financiarisation de l'économie. il n'y a pas de spéculation sur les matières premières alimentaires, et la spéculation est nécessaire (liquidité du marché). d'ailleurs, tout être humain spécule, c'est lié à sa nature, pusique c'est anticiper l'avenir. Il y a ceux qui croient en l'entreprises et ceux qui veulent gagner de l'argent rapidement. uil faut de tout pour faire un monde, qui êtes vous pour édicter comment les gens doivent être ? Manifestement, il y a les gens qui croient en la liberté et ceux qui n'y croient pas ...
Réponse de le 20/02/2013 à 14:39 :
@john galt : "l'érudit" que vous prétendez être aime visiblement passer pour un idiot quand cela l'arrange^^ Je vous proposais simplement d'élever le débat et d'envisager les conséquences éthiques et humaines de la "liberté" que vous prônez. Pour le reste de votre réponse à l'un de vos contradicteurs, même si vous semblez d'une mauvaise foi peu commune, si l'objectif d'une entreprise se réduit simplement à gagner de l'argent, nous arrivons alors à une déviance du système économique libéralisé actuel dénoncée tous les jours. Pour n'en citer que quelques'unes : le cheval qui se transforme en boeuf dans les lasagnes, les manipulations frauduleuses du Libor, les ententes sur les prix entre grands fabricants, les soupçons de délit d'inités dans le ketchup... L'ambition d'une entreprise ne doit pas être seulement de faire de l'argent. Mais de le mériter en produisant des produits ou des services de qualité et non frauduleux. Le reste n'est qu'un comportement de voyou qui devrait être sanctionné comme tel !
Réponse de le 20/02/2013 à 14:50 :
Vous êtes un "fanatique" inconvertible. Vous répondez volontairement ou non à côté des questions, je ne parle même pas de contre-vérités quand vous dîtes "il n'y a pas de spéculation sur les matières premières alimentaires". Allez bonne journée.
Réponse de le 20/02/2013 à 14:59 :
@ Maslow : pour ce qui est de l'éthique de la liberté, vous pouvez lire le livre de Rothbard portant ce titre, il y dit tout. C'est quand même curieux cette confusion sur ce qu'est la Liberté. Pour critiquer les libéraux, les gens utilisent la conception de la liberté de Marx pour la dénoncer (cad la liberté "réelle", contradiction typique du socialisme)) alors que les libéraux la dénoncent tout autant. Pour les libéraux, la Liberté c'est cela (définition d'adam smith) "C?est la possibilité pour chaque homme, aussi longtemps qu?il ne transgresse pas les règles de la Justice, de poursuivre ses propres intérêts à sa propre manière." La justice étant "le respect des droits fondamentaux (naturels) d'autrui". A ce titre, l'exemple que vous prenez s'apparente à la liberté réelle de Marx, cad à un pouvoir de faire, et non à la liberté des libéraux, car il y a manifestement tromperie dans le contrat et donc atteinte à la Justice. Reprenons la DDHC de 1789 : toute association (entreprise ou autre) doit respecter en tout premier les DDHC sinon elle doit être dissoute. C'est donc un préalable s'imposant à toute association de respecter les droits de l'homme. Ensuite, forcément, le but premier d'une entreprise est de gagner de l'argent, sinon elle disparait de suite. Sommes nous d'accord sur ces points ? Ai-je élevé le débat selon vos voeux ?
Réponse de le 20/02/2013 à 15:06 :
@@joh galt : Goebbels disait qu'un mensonge suffisamment répété devient la vérité. alorsp our la contr vérités, lisez ceci (en plus, ce n'est pas un article partisan, c'est le monde !!!) :http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/09/13/les-speculateurs-financiers-coupables-de-la-flambee-des-prix-des-aliments_1757951_3234.html bonne journée à vous aussi
Réponse de le 20/02/2013 à 15:34 :
@john galt. Pour répondre à votre question : non vous n'avez pas beaucoup élevé le débat et non, nous ne sommes pas d'accord. 1- j'apprécie réellement beaucoup vos conseils de lecture et citations savantes. Mais j'ai toujours préféré une tête bien faite à une tête bien pleine... Quel est votre avis à vous (et pas à Adam Smith ou à Rothbard) sur la question ? 2- Non, l'ambition d'une entreprise ne peut pas se réduire uniquement à faire de l'argent. Car ce type de maxime à l'emporte pièce justifie toutes les tromperies, fraudes et magouilles. Et cela est justiciable (du moins, devrait l'être). S'il s'agit simplement de faire de l'argent, alors, la fin justifiant les moyens, tout est possible ? Le drame de beaucoup d'entreprises aujourd'hui est de ne vouloir que faire de l'argent... mais pas forcément leur métier. A la base, par exemple, le job de Danone est de faire des yaourts. Tant mieux s'il gagne hônnetement de l'argent (par hônnetement, j'entends faire des yaourts sains et si possible bons). Mais d'abord, il doit faire son métier !
Réponse de le 20/02/2013 à 15:55 :
@ Maslow : Pourquoi voulez vous donc que ceux qui créent des richesses soient forcément des escrocs ??? on ne peut donc travailler et s'enrichir sans voler les autres ??? la lutte des classes cela n'existe pas, l'échange pacifique enrichit les 2 parties de l'échange sinon il n'y a pas échange. Ai-je dit que la fin justifie les moyens ? j'ai dit "dans le cadre de la Justice" cad l'enrichissement dans le respect des contrats.


Les escrocs méritent la prison, quelque soit le système.
Qui ressort des vieux clichés (patrons = voyou voleur assoiffé d'argent prêt à empoisonner le monde pour de l'or) et qui prétends élever le débat ? ressaisissez vous.
Réponse de le 20/02/2013 à 16:23 :
@john galt. Vous répondez légèrement à côté et me prêtez des intentions que je n'ai pas. Je ne dis pas que les "créateurs de richesse" sont des escrocs (encore que je pressens que nous ne serions pas d'accord sur la définition du "créateur de richesses"), je dis simplement qu'une entreprise doit d'abord faire convenablement son métier avant de vouloir faire de l'argent. Si toutes les entreprises avaient pour seul et unique objectif de faire de l'argent, alors plus rien ne serait produit. L'argent est la récompense du travail intelligemment et hônnetement fait. Pour le reste, je ne ressors pas de "vieux clichés", mais seulement des faits datant de moins de quelques mois (vous noterez d'ailleurs que j'ai manqué de démagogie en ne vous ressortant pas Madoff et les subprimes^^ Merci d'en faire autant !) Enfin, ressaisissez-vous également : tout n'est pas rose dans le libéralisme actuel. Pour citer la devise d'un journal libéral qui devrait convenir à votre doctrine éconimique (le Figaro) : « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. » Si vous pouviez parfois, dans vos raisonnements, accepter également les faits même s'ils écornent votre vision idéalisée du libéralisme, vous y gagnerez en hauteur de vue et de débat :)
Réponse de le 20/02/2013 à 16:42 :
@ Maslow : mais c'est une évidence : si l'entreprise en fait pas bien son travail, elle ne va pas gagner d'argent. Mais son but premier, c'est de faire de l'argent. Si elle pouvait faire de l'argent en faisant moyennement son travail, elle s'en contenterait. Je vous rejoins, seule une entreprise "sérieuse" peut survivre car elle aura la confiance du consommateur. comme TOUTES les entreprises veulent faire des bénéfices, elles doivent répondre du mieux possible aux demandes des consommateurs, donc c'est bien la recherche du profit qui pousse à l'excellence et à la fourniture de bien multiples et variés. L'argent est le but et la récompense (vous reprenez d'ailleurs une conception du travail typiquement protestante, cf benjamin franklin). Pour information, le figaro est un journal conservateur, donc assez peu libéral. vous m'auriez citer le site CONTREPOINTS.ORG, j'aurai acquiescé. Je ne vois pas en quoi cette devise ait quelque chose à voir avec la chose économique ? Pouvez vous donc me préciser ce qui n'est pas rose dans le libéralisme ? je me fais fort de vous démontrer (avec arguments et exemples l'appui) que ce n'est pas la faute au libéralisme. La Liberté a-t-elle des mauvais côtés ? j'attends vos reproches sur ce soi-disant libéralisme....
a écrit le 20/02/2013 à 11:25 :
clair comme de l eau de roche....idem dans les services et pareil pour les pensions des retraités....jusqu'à ce que nous soyons si low-cost que nous pourrons à nouveau exporter....
Réponse de le 20/02/2013 à 12:15 :
Y'as de la marge.... Votre salaire coute 110% de plus a votre employeur... LEs salaires net ne basseront si l'etat baisse son niveau de racket sur le travail a temps....
a écrit le 20/02/2013 à 11:23 :
hé oui, coco, nos ministres en sont réduits à publier des lettres écrites par des américains pour dire ce qu'ils n'osent pas dire ! Mais c'est un début, peut-être le diront-ils bientôt eux-mêmes.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:03 :
Oh ! que de clairvoyance dans votre propos ! Espérons que vous soyez devin !
a écrit le 20/02/2013 à 11:21 :
Juste pour info ce PDG s'est fait connaitre aux USA pour avoir accusé Obama de bolchévique lorsque les USA ont décidé de remmetre des droits de douanes sur les pneus chinois. Mesure qui a permi la relocalisation et la création de centaines d'emplois aux USA, sans que le prix des pneux n'augmente...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:13 :
et oui, le prix des pneu n'a pas augmenté, alors qu'il aurait dû fortement diminuer ... Donc la création de centaines d'emplois s'est fait au détriment de centaines de MILLIONS de consommateurs ... "Ce qui se voit et ce qui en se voit pas" ... Bastiat 1850 ...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:06 :
Vous remarquerez que je vous cède gracieusement la citation de mon maître (qui fut un grand expert en roues de charrettes en bois au XIXème siècle)
Réponse de le 20/02/2013 à 16:18 :
Sauf que le consommateurs est aussi un citoyen et un travailleur!!!! Nos emplettes sont nos emplois...
Et puis qu'est ce qui vous fait dire que le prix des pneus allait continuer à baisser? Le prix des vêtements ne baisse pas depuis des années malgré l'arrivée de produits venant de pays à très bas coûts...
Réponse de le 20/02/2013 à 17:04 :
@ jeff : allez faire un tour chez H&M pour voir si le prix des vêtements ne baisse pas ....
Réponse de le 21/02/2013 à 0:14 :
Ben justement ça fait 10 ans que ça ne bouge pas...
a écrit le 20/02/2013 à 11:13 :
la lettre exacte :Cher Monsieur Montebourg,
De retour aux États-Unis depuis l?Australie où j?ai passé quelques jours pour affaires, veuillez recevoir mes excuses de ne pas avoir répondu à votre courrier daté du 31 janvier 2013.
J'apprécie le fait que vous pensiez que votre ministère protège l'industrie et les emplois en France. Titan et moi avons une expérience de quarante ans dans le rachat d?entreprises et d'usines déficitaires de plusieurs millions de dollars, et dans leur redressement en affaire viable jusqu?à verser de bons salaires. Goodyear essaie depuis quatre ans de sauver une partie des emplois à Amiens, avec des salaires particulièrement élevés, mais les syndicats français ainsi que le gouvernement ne font rien d'autre que bavarder.
J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l'ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m'ont répondu que c'était la façon de faire en France.
Vous êtes un homme politique, c?est pourquoi vous ne voulez pas faire de vagues. Les Chinois inondent le marché français de pneus ? ainsi que toute l?Europe ? et pourtant vous ne faites rien. Le gouvernement chinois subventionne tous les fabricants de pneus. Dans cinq ans, Michelin ne sera plus en mesure de produire de pneus en France. La France va perdre son activité industrielle parce que son État est plus qu?un État.
Monsieur, votre courrier formule la demande que Titan démarre une discussion. Pensez-vous que nous sommes si stupides ? Titan a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Mais que possèdent ces cinglés de syndicalistes ? Ils ont l?État français. L?agriculteur français souhaite des pneus à bon prix. Il se fiche de savoir si les pneus viennent de Chine ou d'Inde, et si ces États les subventionnent. Votre gouvernement s?en fiche aussi : « Nous sommes Français ! »
Le gouvernement américain ne vaut pas mieux que l?État français. Titan a dû verser des millions à des avocats de Washington pour poursuivre des fabricants de pneus chinois en raison de leurs subventions. Titan a gagné. Le gouvernement a collecté les droits. Nous n?avons rien perçu, tout pour le gouvernement !
Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers. Titan n'est pas intéressé par l'usine d'Amiens Nord.
Cordialement,
Maurice M. Taylor Jr.
a écrit le 20/02/2013 à 11:13 :
Visiblement ce monsieur est excédé par le "confort" laissé à ses salariés (ce qu'il faudrait évaluer objectivement) mais D'ABORD par le manque de détermination des États occidentaux face aux comportements très peu libéraux (subventions, esclavagisme - mais peut-être est-ce ça le vrai visage du libéralisme puisque tout le monde semble trouver ça formidable dans les commentaires postés ici) de concurrents comme la Chine. Ce pour quoi il se prétend décidé à s'installer dans ces pays. Il n'aime pas la concurrence "faussée" comme on la sacralise en Europe en n'osant pas l'exiger ailleurs. Avec ou sans la CGT, tant que l'OMC, l'Europe, le Japon, les USA n'agiront pas, la cause sera entendue. Donc perdue.
a écrit le 20/02/2013 à 11:11 :
Enfin la vérité sur le comportement jusqu'auboutiste de la CGT.Le nombre de boites que ces syndicalistes hors du temps ont déjà fait disparaitre est impressionnant. Encore un petit effort pour détruire ce qui reste...Le comparatif avec les syndicats Allemands est éloquent.
a écrit le 20/02/2013 à 11:06 :
Enfin Mr Montebourg n'a que le juste retour de ses insultes aux dirigeants de Peugeot, LVMH, Arcelor, Sanofi...
Contraierement à ce que la presse rapporte en géneral ce courrier n'est pas insultant mais simplement exprime le vécu et le ressenti d'un dirigeant qui n'a pas l'habitude de langue de bois comme la plupart de nos politiques, dirigeants complices avec les mêmes hommes politiques. En conversation OFF La grande majorité des dirigeantt petites, moyennes entreprises pensent la même chose.
Encore une fois la presse jouera et les politiques joueront les vierges effarouches et crieront au scandale mais les usines continueront à fermer!
a écrit le 20/02/2013 à 11:03 :
Dans un premier temps, la vérité jetée en pleine face, fait mal, mais ce qui est important, c'est la réaction du ministre (Montebourg), et surtout celle des personnels syndiqués ou non. Le mieux est évidemment qu'ils comprennent VITE et QU'IL LE MONTRENT !
a écrit le 20/02/2013 à 10:54 :
Je trouve beaucoup de commentaires ci-dessous proprement incroyables... Que l'on apprécie que modérément monsieur Montebourg, que l'on soit en désaccord avec le gouvernement, tout ca je le concois. Mais du coup soutenir ce PDG de Tita qui en gros nous dit qu'il préfere exploiter des travailleurs payés trois fois rien (parce que ne nous y trompons pas, meme avec des prix plus faibles dans les pays cités, ces travailleurs sont tres pauvres), plutot que de donner du travail dans les pays développés (France ou USA). De meme les ouvriers qui soit-disant travaillent seulement 3h par jour doivent apprécier. Cet homme manque de respect a la France et aux francais, et tout ce que certains trouvent a dire, c'est "bien fait pour Montebourg".... J'en viens a penser que le probleme en France ne vient peut etre pas seulement du gouvernement mais des électeurs, peu importe leurs tendances politiques....
a écrit le 20/02/2013 à 10:52 :
à tous les commentateurs ravis du brulôt stupide écrit par le nabab de Taurus : eh, les gars, vous y êtes allés dans les usines ??? Redescendez sur Terre deux minutes : l'ouvrier qui bosse que 3h par jour, sauf si c'est en chômage partiel comme en raffolent certains industriels, ça n'existe pas. Ouh ouh, y'a de la lumière là-haut ??? L'outrance et la vulgarité de la missive de ce Môssieur discrédite totalement son discours. Il ne lui manque plus que de dire que la Russie (ou la Chine qu'il semble tant apprécier pour sa générosité salariale) est une grande démocratie et la boucle sera bouclée.
Réponse de le 20/02/2013 à 11:55 :
C'est pourtant vrai. L'enfer socialiste et non démocratique c'est bien la France....
Réponse de le 20/02/2013 à 12:22 :
Tirez vous si ca ne vous est si insupportable. Ce n'est de toute facon pas vous et vos commentaires délirants a tout moment de la journée qui faites marcher l'économie. "faites comme je dis, pas comme je fais"
Réponse de le 20/02/2013 à 12:55 :
Je suis chef d'entreprise moi monsieur. Si vous croyez que c'est si facile que ça. En plus je suis spolié par l'état. C'est la raison pour laquelle je ne suis pas content du tout.
Réponse de le 20/02/2013 à 13:07 :
Chef d'entreprise d'enfonçage de portes ouvertes ? Oui c'est pas si facile que ça...
Réponse de le 20/02/2013 à 14:21 :
@@john : pour info, vous répondez au faux john galt qui prend les pseudo d'un peu tout le monde. il est facile à reconnaitre : aucunes idées, aucuns raisonnements, que des insultes et moqueries
a écrit le 20/02/2013 à 10:51 :
On a que ce qu'on mérite. On est un pays mort depuis 30 ans et flingué par les syndicats immobilistes.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:08 :
Ça n'a pas l'air de vous déplaire puisque vous êtes encore là depuis 30 ans. Petite suggestion, au lieu de regarder la Chine ou l'Inde devant votre TV, allez plutôt voir le confort des ouvriers chinois ou Indiens. J'ai travaillé avec ces pays pendant plus de 20 ans. Mais peut être avez-vous un enfant. Vous devriez le mettre au travail pour qu'il donne l'exemple, comme en Inde. Vous avez certainement au moins cinq semaines de vacances ? Les donnez-vous à votre employeur comme au Japon ? Non ?! Alors de quoi vous plaignez -vous,? Profiteur, râleur, va !!
a écrit le 20/02/2013 à 10:51 :
En dehors de cette lettre .... il faut bien reconnaître la perte attractivité française !
Réponse de le 20/02/2013 à 11:59 :
et naturellement vous n'y êtes pour rien .!!!
a écrit le 20/02/2013 à 10:50 :
« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n?ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste. Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n?ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n?ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste. Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n?ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.
Et lorsqu?ils sont venus me chercher, il n?y avait plus personne pour protester"
MARTIN NIEMÖLLER, DACHAU
Réponse de le 20/02/2013 à 12:01 :
le rapport ?
Réponse de le 20/02/2013 à 12:56 :
Ca suffit d'utiliser mon pseudo. Je suis le premier à aller au point Godwin sans rupteur !
a écrit le 20/02/2013 à 10:50 :
Pour avoir cotoyé , il y a bien longtemps- en fin de carrière ? une partie de ce qui est censé constituer l'ossature du Pays , je me demande si ce Monsieur n'a pas partiellement raison , même si les US ne constituent pas un modèle à suivre ! Au lieu de le critiquer , ne faudrait-il pas que nous procédions nous même à un indispensable "examen de conscience "! ?
a écrit le 20/02/2013 à 10:50 :
-Viens à table, on va parler. -Non merci, les français parlent beaucoup et ne font rien. Fin de négociation. Au moins c'est rapide comme l'éclair. Titan ne va pas s'obliger à participer à un fonds de soutien au développement de la transformation du caoutchouc en France.
Les agriculteurs ont les pieds sur terre. et ont besoin de pneu. Il y a une demande à satisfaire mais les français s'en foutent, le marché y pourvoira.
a écrit le 20/02/2013 à 10:48 :
voilà, quand des Chinois et des Indiens sont payés 1 Euro de l'heure, quand L'Europe du sud bosse pour moins de 500 Euro par mois; qui peut encore croire que les salaires Français vont restez maintenus à ces niveaux ? qui peut encore croire qu'une entreprise va s'installer voir rester en France ? et qui donc peut encore croire que les futurs candidats à l'accession immobilière pourront payer les prix délirants qu'on ne voit plus que dans notre pays ? j'irais meme plus loin, quitte à etre payé 500 euro par mois, quel interet pour un salarié de rester en France alors qu'il peut aller en Espagne ou l'immobilier vaut beaucoup beaucoup moins désormais, ce qui lui laisse encore plus de reste à vivre ? game over pour cette génération endettée au taquet qui va voir ses revenus réels chuter ...
a écrit le 20/02/2013 à 10:48 :
au lieu de spolier certains francais avec l'isf que l'on nome aussi impot sur la fortune,il serait bien plus intelligent de faire le menage avec certains syndicalistes qui sont trop protégés et qui encouragent certaines pratiques peu productive,ce qui coutent certainement plus que ce que rapporte la spoliation.combien de temps pour boire un café ? combien de temps pour aller aux toillettes et fumer une cigarrette ?? et les greves ?? etc....etc....
Réponse de le 20/02/2013 à 12:05 :
Chiche, introduisons dans le code du travail un minutage précis de la pause pipi ! Et combien pour la grosse commission ? A moins qu'elle ne soit interdite sur le lieu de travail pour ne pas faire baisser la productivité :)
a écrit le 20/02/2013 à 10:37 :
J'ai lu la lettre in extenso, c'est très américain, direct et sans détour. Les patrons français devraient faire de même au lieu de se taire. M. Taylor a raison et viens de nous rendre service en disant la vérité et en remettant M. Montebourg qui ne serait pas capable de gérer un kiosque à journaux (ce n'est pas si facile d'ailleurs) à sa place de gesticulateur de foire.
Réponse de le 20/02/2013 à 11:56 :
Cette lettre est celle d'un négrier doublé d'un menteur. Les ouvriers Français sont des + productifs et cela est prouvé par le monde. Quand à la qualité des produits elle n'a plus rien à prouver non plus. A vouloir tj + d'exploitation l'on arrive à un point de rupture... A vouloir trop tirer sur la ficelle celle-ci va finir par casser, cela comme partout en Europe... Notre seul gros problème c'st que nous avons des politiques qui sont incapable de reprendre la main sur les financiers. Il existe un remède à ça, et avant la mondialisation de la misère, il va falloir l'appliquer... Lorsque l'on a plus rien a apporter aux peuples civilisés, ou on se retire, ou l'on subit sa colère... !!
Réponse de le 20/02/2013 à 12:15 :
@ toto42 : mais oui, nous sommes les meilleurs du monde, les plus rentables, les plus attractifs ... et personne ne vient chez nous, tout le monde part, et notre modèle social, personne ne le copie depuis 60 ans ... curieux comme la réalité est contradictoire ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:46 :
à toto, 1/ si ce que vous dites était vrai, les acheteurs d?entreprises en déshérence devraient se bousculer au portillon, hélas ce n'est pas le cas, 2/ personne ne dit qu'il faut avoir des conditions de travail comme en Chine ou en Inde, même pas M.Taylor (lisez la lettre en entier), il explique simplement qu'il le fait parce que personne ne fait le minimum de protectionnisme nécessaire (les USA et l'EU en particulier).
Réponse de le 20/02/2013 à 12:57 :
Personne ne copie non plus les préceptes de vos vieux grimoires : vous savez ceux qui ont été écrits par vos prophètes morts et enterrés depuis des lustres...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:08 :
Si monsieur : moi dans mon entreprise virtuelle, j'applique les principes de liberté de mon maître Bastiat. Chaque employé a la liberté de me demander une augmentation et j'ai le droit de la lui refuser !
Réponse de le 20/02/2013 à 14:34 :
@@john : ah bon ? la réforme du système de retraite chilien, par exemple (puisqu'on dit souvent que le miracle chilien est du à l'application des préceptes de friedman, préceptes qui sont le libéralisme tout simplement) a déjà été copiée par plus de 30 pays dans le monde en moins de 15 ans. Les contrats d'objectifs publics privés mis en place par Thacher en GB dans les années 80 ont été copiés par tous les pays de l'ocde, y compris la france d'ailleurs (!!!), en moins de 20 ans. Et curieusement, notre modèle social dure depuis 60 ans, et personne de chez personne ne le copie, pourquoi donc ???
a écrit le 20/02/2013 à 10:34 :
QUI VEUT TRAVAILLER POUR 1 3 4 EURO/ heure? COMME EN CHINE/INDE..
Réponse de le 20/02/2013 à 11:53 :
Lorsque toutes les aides vont sauter dans quelques mois, tu y viendras chipio !!
Réponse de le 20/02/2013 à 13:11 :
On s'en fout!, on prendra la nationalité ....rienne; et on touchera plein d'aides et de subventions sans travailler.
a écrit le 20/02/2013 à 10:33 :
Mr Taylor a bien analysé le systeme a la française appliqué par de nombreux employés et qui consiste a en faire le moins possible, bavardage avant la prise du travail, pause ultra longue sans respect des horaires et précipitation aux pointeuses a la sortie, et cela agrémenté par les arrêts de travail sans motif réellement valables.
a écrit le 20/02/2013 à 10:28 :
Vous avez voulu la mondialisation ? Vous l'avez ! Voilà ce qu'est la mondialisation : le dumping social, fiscal, économique à tout va ! Et les patrons des multinationales l'ont bien compris. Alors, heureux ? Faut-il encore rappeler que l'Union Européenne favorise et participe à ce mouvement destructeur. Les articles du Traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne prévoient que les États ne peuvent, en aucun cas, mettre en place des barrières aux échanges de biens de capitaux et de services ENTRE les États-membres de l'U.E ET les États-tiers de l'U.E (article 63). L'UPR (www.u-p-r.fr) dénonce cette mondialisation dérégulée dont se serve les multinationales pour accroître leur bénéfice. Le raisonnement est le même pour les exilés fiscaux.

À quand la démondialisation M. Montebourg ? HAHAHAHAHAHHAHAHAHAHA
Réponse de le 20/02/2013 à 11:49 :
tiens, c'est curieux, mais il n'y a jamais eu autant de classe moyenne dans le monde, et 2010 est la première année depuis que l'humanité compte plus d'un milliards d'habitants, qu'il y a moins d'un milliard d'êtres humains qui meurent de faim ... les chiffres montrent plutôt que la mondialisation (qui n'est que la spécialisation du travail au niveau mondial) est extrèmement bénéfique ... comme toute spécialisation du travail ...
Réponse de le 20/02/2013 à 12:20 :
Sauf que l'on assiste a un transfert de richesse des pays riches vers les pays en voie de développement. La totalité des richesses étant limitée, et la population grandissante, il n'y a aucune raison pour que cette tendance s'arrete. Apres, c'est peut etre égoiste, mais je préfere que la France soit prospere, plutot qu'un autre pays, tant qu'a choisir. Le commerce mondial est un rapport de force, et non le monde de bisounours que vous nous vantez.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:20 :
Vos statistiques c'est comme un string, ca montre beaucoup de choses mais ca cache l'essentiel.
Réponse de le 20/02/2013 à 12:40 :
"la totalité des richesses étant limitée" : malthus disait exactement la même chose il y a 200 ans ... un socialiste ne peut comprendre le concept de "création" de richesse. Création, vosusavez ce que ça veut dire ? et l'essentiel, c'est quoi ? mourir de faim, ce n'est pas essentiel, les africains apprécieront ...
Réponse de le 20/02/2013 à 13:17 :
Et puis ça suffit de répondre à des cuistres. Désormais, je ne parle plus que pour la postérité la gloire qui m'est due, moi l'érudit chef d'entreprise et exégèse des prophètes vrais.
a écrit le 20/02/2013 à 10:26 :
Il y aura de nombreuses réactions contre cette lettre, de la part de personnes qui continueront à prétendre que les ouvriers français ne sont pas trop payés, qu'ils travaillent bien, et que si l'usine ferme, ce sera de la faute de Goodyear. Alors que cette lettre devrait être le révélateur de notre décadence et sonner comme un réveil général. Mais avec un gouvernement socialiste qui va nous pondre encore des lois antiéconomiques comme l'interdiction de fermer un site "rentable", des syndicats irresponsables et un ministre du "redressement productif" (?) qui est un repoussoir à investisseurs, il n'y a aucune chance.
Réponse de le 20/02/2013 à 11:40 :
Ah cette position victimaire ... !!
Réponse de le 20/02/2013 à 11:41 :
le PDG de Titan remet les choses a leur place ils dit ce que nous sommes et pointe une partie des problemes francais en bon entendeur salut ........................... Montebourg et le gouvernement passe pour des guignols un fois de plus .......................
Réponse de le 20/02/2013 à 11:54 :
Mais "Onze" prenez donc leur place! Vous avez de la chance vous avez encore le choix...
a écrit le 20/02/2013 à 10:22 :
Dans le courrier exact, ce dirigeant fustige l'interventionnisme d'état, qu'il soit français, américain ou chinois, précise la collusion des syndicats et du gouvernement en France et leur incapacité à faire avancer les choses, il précise aussi que même Michelin ne produira plus un pneu en france dans 5 ans ...
Réponse de le 20/02/2013 à 11:33 :
tiens, john vient de trouver un nouveau gourou à idolâtrer !
Réponse de le 20/02/2013 à 11:39 :
Le PDG devrait aussi s'en prendre aux soit disants "chef d'entreprises" qui (sous l'anonymat de plusieurs pseudos) passent leur vie sur les forums internet et nous bassinent avec les élucubrations de leurs prophètes.
Réponse de le 20/02/2013 à 11:42 :
Chacun fait visiblement la lecture de cette lettre qui lui convient... On réalité M. Taylor est un défenseur du protectionnisme.
Réponse de le 20/02/2013 à 11:42 :
effectivement, lire la lettre complète atténue grandement le caractère farfelu et excessif des seuls extraits. Tout ça, c'est un concours de psychopathies : capitaliste néo-libéral cynique , ministre démagogue, naïf et arrogant , syndicat figé, jusqu?au-boutiste : une véritable partie du poker -marteau ! J Taylor s?est couché, cocorico , c?est donc un français qui remportera le prix du meilleur empêcheur de tentative de pérenniser l'emploi...
Réponse de le 20/02/2013 à 11:44 :
Il prend ses désirs pour des réalités. Michelin n'a pas besoin des visions de Titan/mmeSoleil pour prendre ses décisions. A dans 5 ans, si Titan existe encore...
Réponse de le 20/02/2013 à 11:45 :
Faire avancer les choses vers quoi au juste? Dans un système mondialisé avec une financiarisation à outrance de l'économie, quelle est la place de l'homme? Que Michelin ne produise plus en France devrait plaire à un libéral sans filet tel que vous, un pion chasse l'autre, c'est pas ça la libre entreprise et la libre faillitte?
Réponse de le 20/02/2013 à 12:18 :
@ jb : il critique au contraire le protectionnisme et les subventions étatiques.
@luthner : gace à la liberté sans filet (le totalitarisme peut-être ?) il n'y a jamais eu autant d'êtres humains en bonne santé et à laise matériellement... les faits sont tétus pour tous les socialistes qui mettent l'homme à la place du reste (mais en prison surtout, pour son bien)
Réponse de le 20/02/2013 à 13:22 :
A l'usurpateur de 12:18. Si vous étiez le vrai john galt, vous ne tiendriez pas des propos aussi caricaturaux dont l'objet est de dévoyer les idées de mes maîtres ! Aucun pays dans le monde n'applique les préceptes de liberté de Bastiat, hélas ! Ainsi chacun peut constater que les peuples sont spoliés par leurs dirigeants. La plupart sont en route vers le collectivisme total, tel Obama avec sa réforme soit disant destinée à améliorer la couverture santé des américains !
Réponse de