Amazon veut ouvrir un nouvel entrepôt en Bourgogne

Le site américain pourrait créer 1 000 emplois dans une nouvelle plate-forme logistique en Bourgogne. Des négociations sont en cours. L'américain n'a pas encore arrêté son choix entre deux sites situés à Chalon-sur-Saône et Beaune. Amazon exploite déjà deux entrepôts en France, à Saran, prés d'Orléans depuis 2007 et à Montélimar depuis 2010.

2 mn

Et de trois. Le groupe américain Amazon s?apprête à ouvrir un nouvel entrepôt en Bourgogne, selon des informations parues dans le Journal de Saône-et-Loire. Un millier d?emplois pourraient être créés. « Amazon n?a pas encore arrêté son choix entre les villes de Beaune et de Chalon-sur-Saône », précise à La Tribune un porte-parole français du groupe américian.

Offensive en Europe
Ce nouveau site compléterait le parc logistique du site marchand en France. Amazon exploite déjà deux autres plate-formes dans l'hexagone. La première est située à Saran, prés d?Orléans. Créée en 2007, elle s?étend sur plus de 70.000 m². Ouverte en 2010, la deuxième d?une surface de 46 000 m² est exploitée à Montélimar, dans la Drôme.

Rapidité de livraison

La logistique est le nerf de la guerre dans le secteur du e-commerce. Tous les sites marchands rivalisent sur le terrain de la rapidité de livraison pour convaincre leurs clients d?acheter sur la Toile. Amazon dont les ventes ont atteint 48 milliards de dollars en 2011 exploite près de 70 entrepôts dans le monde. Et il en ouvre à tout-va, notamment en Europe.

En France, la création d?un troisième site lui permettrait d?appuyer son offensive sur le marché hexagonal de la vente en ligne. Connu pour son métier historique de distributeur de produits culturels, activité où il concurrence la Fnac, le site a grandement élargi son offre, notamment à la mode et aux chaussures. 

Un nouveau centre logistique français accompagnerait encore cette extension d'activité et pourrait aussi alimenter son européanisation. Initialement, la plate-forme Amazon de Montélimar desservait l?Italie, pays où depuis, il y a un an, l?américain a ouvert une plate-forme dédiée. En Espagne, l?américain est aussi en pleine offensive. Il vient de dévoiler son projet d?ouvrir son premier centre logistique. La société foncière Redevco va lui louer un centre de 22 000 m² à San Fernando de Henares, prés de Madrid.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 06/06/2012 à 17:39
Signaler
Croient- ils avoir affaire à des romains ou aux gaulois ??

à écrit le 04/06/2012 à 0:51
Signaler
@ patrickb, c'est vrai que tendance à trop m'emballer car tu as raison j'aurais pût tout simplement dire que je trouve se site moins chère, tu sais j'ai peu de revenu et si je peut me faire plaisir à moindre prix, je le fais et c'est que sur Amazon o...

à écrit le 03/06/2012 à 23:02
Signaler
N'importe-quoi !!! Les gens achètent chez Amazon, non pas parce que c'est seulement moins cher. C'est tout simplement qu'ils sont plus sérieux que les autres. Cela fait 10 ans que j'achètent régulièrement des produits chez divers sites marchands bi...

le 03/06/2012 à 23:38
Signaler
@Toto: Pas d'accord du tout. J'ai acheté des livres (puisque c'est de cela que l'on parle ici) sur d'autres sites, dont la Fnac et Alapage, et je n'ai pas constaté de différences notables.

à écrit le 02/06/2012 à 22:01
Signaler
corso : arrêtez de politisez c'est la faute à ces différents gouvernements Sarkozy et dans sa continuité Hollande, Amazon est une société qui est extrêmement sérieuse moi même au lieu d'acheter à la FNAC ou autre grande surface je suis extrêmement sa...

le 03/06/2012 à 19:28
Signaler
@pathfinder: un grand discours pour dire que tu préfères parce que c'est moins cher :-)

le 03/06/2012 à 21:54
Signaler
Taxer et Imposer, stopper les subventions à l'échelle nationale. Parce que 95 % des produits stockés dans les entrepots d'Amazon, comem de la majorité des enseignes de commerce, sont des produits importés en provenance des pays d'esclavage. Il sera d...

le 04/06/2012 à 8:31
Signaler
Dans mon secteur, on voit construire de plus en plus de ces entrepôts à la place des anciennes usines. C'est à dire que l'on ne fabrique plus rien mais que l'on stocke de la camelote venue d'Asie. J'aimerais aussi savoir où ces entreprise paient leur...

à écrit le 02/06/2012 à 16:43
Signaler
Résumé : Nous avons vendu nos sociétés de bureautique et de livraison comme dematériel de chantier ou articles d'emballage.... aux grands cris des socialistes. Désormais Amazon règle la question de ces acheteurs d'entreprises françaises en les faisan...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.