Victime d'un énorme bug, 3 Suisses.fr refuse d'honorer les commandes

 |   |  307  mots
A Croix, au siège du groupe, les commandes ont afflué toute la nuit.
A Croix, au siège du groupe, les commandes ont afflué toute la nuit.
Par erreur, le site de vente en ligne a accordé 50% de remise sur l'ensemble de son offre. Le bug a fonctionné toute la nuit. Mais les 3 Suisses assurent ne pas avoir à honorer ces commandes.

29343. Ces cinq petits chiffres ont fait des heureux sur 3 Suisses.fr. Pour quelques heures seulement. Par erreur, ce code promotionnel a permis à plusieurs internautes de bénéficier d'une remise de 50% sur l'ensemble du catalogue des 3 suisses, dans la nuit de lundi 11 juin à mardi 12 juin. Une aubaine pour s'offrir un Ipad à 250 euros.

Des volumes très inhabituels


Sur Twitter, nombreux ont été les fans de high-tech à se refiler le tuyau pour, au beau milieu de la nuit, à peu de frais, acheter PC, tablettes et autres Iphone. A tel point que les 3 Suisses ont fait partie des premiers thèmes de recherche sur le site de réseau social. "Les volumes de commandes de produits high-tech ont été très inhabituels", a observé le site, sans vouloir chiffrer le nombre de ventes réalisées.

Manifestement, ces ventes ont été nombreuses. Car l'affaire a duré. Les premières commandes ont été passées en fin d'après-midi lundi. La direction des 3 Suisses n'a réagi que dans la matinée de mardi, en supprimant ce code. Elle évoque une « erreur de paramétrage ». Et elle s'en tiendra là.

Erreur manifeste

"Ces ventes ne seront pas honorées", indique un porte-parole du groupe nordiste. Selon les 3 Suisses, la législation ne l'y oblige pas. "Les clients ont passé leurs commandes en sachant profiter là d'une erreur", souligne-t-il. Une position qui, selon l'Institut National de la Consommation, est défendable.

"Dans une vente, les deux parties doivent être d'accord", observe Jean-Marc Granier, chef du service juridique. Dès lors, il revient aux 3 Suisses de démontrer combien cette erreur était manifeste. Le groupe s'emploie maintenant à rassembler les preuves que ces clients étaient au courant de ce bug. Croiserait-il leurs noms avec ceux des auteurs de tweets ? "Nous contacterons nos clients dans les jours qui viennent", précice le porte-parole 3 Suisses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2012 à 13:31 :
Il est douteux que les 3 Suisses puissent se prévaloir d'une erreur manifeste; en effet, dans l'article il est indiqué: "Une aubaine pour s'offrir un Ipad à 250 euros". Or, à ce prix là, c'est encore largement plys que ce que ça vaut !
a écrit le 13/06/2012 à 13:09 :
Si les 3 Suisses n'honorent pas leurs commandes, boycottons les !
a écrit le 13/06/2012 à 13:08 :
Si les 3 suisses n'honorent pas leurs commandes, boycottons les
a écrit le 13/06/2012 à 12:02 :
Les consommateurs devraient mieux vérifier ce qui est logiquement possible Les remises mirifiques sur certains sites peuvent résulter d'une volonté de remplissage (hotels restaurants ...) mais certains produits sont maintenant des COPIES proposées avec une remise par rapport au prix de l'ORIGINAL (produits mobiliers design en particulier) et une remise de 50% sur des produits réputés à un prix a peu près uniforme sur le marché devrait faire réfléchir ou en tous cas conclure par "j'ai essayé" de la part des acheteurs du cas cité ici
a écrit le 12/06/2012 à 22:01 :
Le "hard selling" pratiqué par les webmarchands, voire les grandes enseignes "brick & mortar", à coup de promos flash, de ventes privées (de sens), de sms annonçant de mirifiques réductions (soumises à des conditions bien moins mirifiques, etc)... ne pouvait un jour que déboucher sur un bug majeur.Les 3 Suisses ont inauguré (l'ont-ils?) la série française. Se mettront-ils en 4 pour une sortie honorable et une remise en cause de leurs pratiques?
a écrit le 12/06/2012 à 16:35 :
on vient de recevoir le catalogue hiver ... vu le temps ce n'est pas un bug !
a écrit le 12/06/2012 à 16:07 :
Perso, ce que je trouve étrange dans cette histoire, c'est qu'il a fallu un temps infini aux 3suisses pour nous pondre une excuse qui aurait pu être donnée bien plus tôt dans la journée.
a écrit le 12/06/2012 à 15:59 :
Le bug à été découvert bien avant 22 h en fait EN FIN D APRES MIDI sur un forum de bons plans clubpromos http://www.clubpromos.fr/forum/telephonie-mobile-internet/code-interessant-high-t53799.html

La personne raconte plus bas comment elle à découvert l'astuce ;)

Bon courage à ceux qui attendent la validation de leurs achats;)

Chap
Réponse de le 12/06/2012 à 19:19 :
Les journalistes pourraient au moins citer leurs sources. Au moins iGeneration (je crois) a ete capable de le faire, c'est bien le forum http://www.clubpromos.fr/forum/ qui decouvre toutes ces histoires de nombreuses heures avant les autres.
a écrit le 12/06/2012 à 15:28 :
C'est comme nous, on nous a promis la croissance, le retour à la retraite aux 60 ans et moins pour les employés à vie, la semaine des 4 jeudis, un super SMIC et plein d'emplois peu fatigants avec des chômeurs encore mieux rétribués et de la place pour tous ceux qui veulent reconstituer le cheptel national. Et tout ça, un super bug qui doit durer 5 ans.
a écrit le 12/06/2012 à 14:51 :
bonjour,

ce n'est pas sûr car il y a déjà eu jurisprudence.
la redoute et même les 3 suisses déjà il y a 3 ans (08.08.2009) avec un téléviseur à 179 au lieu de 1799. Les plaignants ont été déboutés de leur demande par le juge de proximité de Roubaix.

Mais là ce n'est pas exactement la même chose vu que c'est un code de réduction appliqué à un tarif. En même temps la vente à perte n'est pas autorisée donc !?
dommage qu'il ne vende pas d'immobilier, à -50 % cela s'achète !
Réponse de le 12/06/2012 à 15:49 :
Oui, je crois que la législation mentionne qu'un produit ne peut pas être vendu à un prix "déraisonnable" (ex: 179 pour une super TV à 1799), d'où la décision de justice...
Pour l'immobilier, ca ne risque pas d'arriver vu que l'acceptation du prix (ou la transaction) n'a lieu qu'à la signature du contrat devant notaire - et qu'en plus le(s) notaire(s) est/sont censé(s) vérifier que le prix est "conforme" au marché.
Réponse de le 13/06/2012 à 9:54 :
Et, je crois, que si ça semble anormal (sous-estimation manifeste pour avantager quelqu'un), le Trésor Public peut aussi ajouter une louche pour remettre les choses à niveau.
Le -50% sur TOUT, c'est louche. Sur une liste de produits, c'est possible, ça se nomme des soldes, stock à épuiser pour faire de la place.
a écrit le 12/06/2012 à 13:36 :
Possible d'avoir un lien qui confirme que la legislation oblige que le site honore les commandes? merci ;)
Réponse de le 12/06/2012 à 23:34 :
Les trois suisses ont raison, en cas d'erreur manifeste conduisant les acheteurs à en profiter en connaissance de cause , ils ne sont pas tenus d'honorer les commandes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :