PPR lâche CFAO à Toyota

 |   |  432  mots
Avec cette opération, Toyoya confirme ses ambitions sur le continent africain - Copyright Reuters
Avec cette opération, Toyoya confirme ses ambitions sur le continent africain - Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Toyota Tsusho Corporation (TTC), filiale diversifiée du groupe japonais Toyota, a annoncé jeudi qu'il allait racheter à PPR 29,8% de CFAO, spécialiste de la distribution automobile et pharmaceutique en Afrique et Outre-Mer, et dit réfléchir à une OPA sur le reste du capital.

Le groupe français PPR (Pinault - Printemps - redoute) a annoncé jeudi qu'il allait céder début août au japonais Toyota Tsusho Corporation (TTC) une participation de 29,8% dans le capital de CFAO, distributeur automobile et pharmaceutique en Afrique et Outre-Mer. Ce rachat, qui sera finalisé début août, s'effectuera au prix de 37,5 euros par action, ce qui "valorise CFAO à 2,3 milliards d'euros pour 100% du capital", ont annoncé TTC et PPR dans un communiqué commun.

Le groupe japonais confirme ses ambitions en Afrique

Avec cette acquisition, valorisée à 685,4 millions d'euros, TTC deviendra le premier actionnaire de CFAO, l'ancienne "Compagnie française de l'Afrique occidentale". Cette opération permettra au groupe japonais de s'offrir une fenêtre supplémentaire sur le marché africain. A horizon 2017-2018, Toyoya ambitionne d'y vendre environ deux millions de véhicules par an contre seulement 200.000 en 2010. CFAO automotive est en effet l'un des principaux importateurs et distributeurs d'autombiles et d'utilitaires en Afrique où il est présent dans 29 pays. Cette division, première du groupe en termes de résultats, a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,89 milliards d'euros en 2011 et un résultat opérationnel de 141 millions d'euros.

Toyota serait prêt à lancer une offre publique sur le restant du capital

"TTC étudie par ailleurs la possibilité de déposer une offre publique volontaire sur le solde du capital à un prix par action identique à celui de l'acquisition du bloc de 29,8%", est-il précisé dans le communiqué. "Le Conseil d'administration de TTC confirmera son intention de déposer l'offre publique volontaire au plus tard le 15 septembre 2012", est-il ajouté. PPR s'est engagé à apporter à l'offre les 12,2% restant de sa participation dans CFAO, sauf en cas d'offre concurrente.

Un bénéfice net de 63,5 millions d'euros au deuxième trimestre pour CFAO

Le Conseil de surveillance de CFAO "a considéré que ce projet d'acquisition (...) présentait des perspectives intéressantes pour la société, ses filiales, ses salariés et ses actionnaires et que cette opération intervenait dans un contexte amical", est-il indiqué dans le communiqué. CFAO a annoncé mercredi un bénéfice net de 63,5 millions d'euros, en hausse de 28,8%, et des ventes en progression de 19,3%, à 908 millions d'euros, au deuxième trimestre.

TTC est une maison de commerce affiliée au groupe Toyota, qui s'est d'abord développée dans la distribution automobile, avant d'étendre son activité aux biens industriels, à l'assurance et aux produits agricoles. Le groupe gère également des concessionnaires automobile pour Toyota, notamment dans les pays émergents. Il emploie 31.000 personnes dans le monde, pour un chiffre d'affaires de 74 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2012 à 17:35 :
Une très bonne opération pour PPR qui vend une branche faisant double emploi avec l'organisation sur place de nos grands constructeurs. Tsusho est une filiale à 33% de toyota qui en maîtrise le capital (elle n'est pas listée sur le Fortune global 500 à ce titre) elle a réalisé 69 milliards de dollars à son dernier exercice bouclé en mars 2012 en vendant de tout : chimie, acier, poêles à frire, machines outils, ventes d'automobiles ... Au président japonais d'une méga entreprise auquel on demandait quelle était son activité, ce qu'il faisait, il répondit : Bien, il est plus facile pour moi de vous dire ce que nous ne faisons pas.... Tsusho fait un peu de tout en redondance avec d'autres entreprises japonaises...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :