Antoine Guichard, le géant de Casino, est mort

 |   |  231  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le descendant de Geoffroy Guichard, qui avait largement contribué au développement de l'enseigne stéphanoise, désormais sous contrôle de Jean-Charles Naouri, a disparu a l'âge de 86 ans.

Antoine Guichard, descendant des fondateurs de Casino, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 86 ans. En septembre 2003, âgé de 76 ans, Antoine Guichard, patron historique de l'hypermarché français, avait laissé la présidence du conseil d'administration de Casino à Jean-Charles Naouri, devenu l'actionnaire majoritaire du groupe stéphanois au capital duquel il était entré en 1992.

Diplômé de HEC, Antoine Guichard, petit-fils du fondateur du groupe, Geoffroy Guichard, avait commencé chez Casino en 1949, au bas de l'échelle, comme tous les membres de la famille intégrant la société créée dans le Forez en 1898. Nommé fondé de pouvoir en 1953, il devient associé-commandité-gérant en 1966, puis gérant-statutaire en 1990. Président du Directoire de 1994 à 1996, il entre ensuite au Conseil de surveillance dont il est nommé Président en 1998. Administrateur du groupe de 2003 à 2005, Antoine Guichard était Président d'honneur du Conseil d'administration depuis 2003.

Ce patron à la fibre sociale avait succédé à Martine Aubry, en 1997, à la présidence de la Fondation Agir Contre l'Exclusion (Face), désormais assuré par Gérard Mestrallet. Le groupe Casino dont le siège social est implanté à Saint-Etienne, compte plus de 12.000 magasins dans le monde. Il a réalisé l'an dernière un chiffre d'affaires de près de 42 milliards d'euros, avec près de 320.000 salariés. Outres Casino, ses enseignes les plus connues sont Monoprix, Franprix, Leaderprice Cdiscount.com.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2014 à 6:15 :
un homme tres sympa
a écrit le 20/05/2013 à 16:38 :
mis á part avoir embauche georges plassat reperé par robert kemlin chez intercontinental , il aura eté le fossoyeur de sa famille !
dommage qu a l epoque il soit pas parti chez danone !
il n aimait pas sa famille et on a vu la suite !
dire oui á paul louis hallais et non dans la nuit apres une proposition financiere de JCN n est pas signe d un gd de ce monde ! paix á son ame il en aura bien besoin !
a écrit le 18/05/2013 à 22:25 :
Après avoir soigneusement éliminé les deux rejetons des autres familles des enfants du fondateur - dont un polytechnicien qui avait commencé à gravir les échelons en tenant une supérette selon la méthode familiale - Antoine Guichard s'est fait éliminé par quelqu'un d'intelligent.
C'est dommage pour une entreprise fondée il y a 140 ans et dont le fondateur avait soigneusement codifié les règles de succession dans l'entreprise, jusqu'à ce que son document soit ignoré.
C'était une très belle entreprise familiale avec une culture d'entreprise et des principes éthiques.
Réponse de le 25/05/2013 à 12:58 :
mieux vaut le bien de milliers que d'un ou deux... au diable la jalousie que vous colportez.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :