Barilla ne veut pas d'homos dans ses pubs ? Ses concurrents, si !

 |   |  619  mots
Le président du fabricant de pâtes a dû s'excuser jeudi après avoir déclaré qu'il jugeait impossible pour son groupe de mettre en scène un couple homosexuel dans ses spots publicitaires, suscitant des menaces de boycott.
Le président du fabricant de pâtes a dû s'excuser jeudi après avoir déclaré qu'il jugeait impossible pour son groupe de mettre en scène un couple homosexuel dans ses spots publicitaires, suscitant des menaces de boycott. (Crédits : Reuters)
Le président du fabricant de pâtes a dû s'excuser jeudi après avoir déclaré qu'il jugeait impossible pour son groupe de mettre en scène un couple homosexuel dans ses spots publicitaires, suscitant des appels au boycott.

Il ne faut jamais dire "jamais", dit-on. Bien mal en a pris le président du fabricant de pâtes Barilla qui a dû présenter ses excuses jeudi après avoir déclaré qu'il jugeait impossible pour son groupe de mettre en scène un couple homosexuel dans ses spots publicitaires.

Rapide retour en arrière. Mercredi soir, en direct lors de l'émission "La Zanzara" de la radio italienne 24, Guido Barilla lance:

"Je ne ferai jamais un spot avec une famille homosexuelle, pas par manque de respect, mais parce que je ne suis pas d'accord avec eux. Notre famille est de type traditionnel; la femme y occupe un rôle fondamental."

Au cours de l'émission, Guido Barilla - qui est interrogé suite aux déclarations de la présidente de la Chambre des députés Laura Boldrini dénonçant "les stéréotypes" sur "la maman qui sert toute la famille attablée" véhiculés par les spots télévisés en Italie - déclare également que son groupe a "une conception différente de celle des familles gay".

Poussé dans ses retranchements par les présentateurs de cette émission satirico-politique, il répond que "si les homos aiment nos pâtes et notre communication ils peuvent les manger, sinon ils peuvent manger d'autres pâtes. On ne peut pas toujours plaire à tout le monde".

Ce, tout en assurant "respecter tout le monde", et se disant favorable au mariage gay mais pas à l'adoption. "En tant que père de famille, je crois qu'il est compliqué pour un couple du même sexe d'éduquer des enfants".

Barilla reçoit une volée de bois vert

Les réactions ne se font pas fait attendre. Les associations homosexuelles sont indignées: "Comme le propriétaire nous invite à ne pas manger ses pâtes, nous lançons une campagne de boycott de tous ses produits" (le groupe possède aussi la marque de biscuits Mulino Bianco), annonce alors Aurelio Mancuso, président de Equality Italia.

Arcigay, plutôt de gauche, dit adhérer à ce boycottage, largement répercuté sur Twitter, et lance même une contre-campagne intitulée "nous sommes tous fait de la même pâte" avec distribution de tracts devant les supermarchés pour dénoncer "l'arriération culturelle de Barilla", reflet "d'une Italie qui n'existe plus".

L'écrivain italien Dario Fo, prix Nobel de littérature en 1997, a appelé Guido Barilla à revenir sur ses propos en publiant une publicité mettant en scène un couple ou une famille homosexuelle. Aux Etats-Unis, un appel au Boycott de Barilla a également été lancé.

Devant le tollé soulevé en Italie par ses propos, le patron du groupe familial fait alors diffuser un communiqué pour présenter ces excuses:

"Je présente mes excuses si mes déclarations ont généré des malentendus ou des polémiques ou si elles ont heurté la sensibilité de certaines personnes", a-t-il dit, ajoutant qu'il avait voulu "seulement souligner le rôle central de la femme à l'intérieur de la famille".

Guido Barilla répète "avoir le maximum de respect pour toute personne, sans aucune distinction".

Une occasion rêvée pour les concurrents de Barilla

Toujours est-il que les concurrents de Barilla saisissent la balle au bond. L'occasion semble-t-il de se présenter comme une alternative de choix, en prônant l'image d'une Italie moderne, à l'instar de la marque Garofalo qui poste immédiatement une publicité sur Facebook. "L'important ce n'est pas avec qui vous les faites, l'important c'est de les faire aldente", est-il écrit sur la photo montrant des couples homo et hétéro de pâtes farfalles et de penne rigate:

 Garofalo contre barilla

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2015 à 17:10 :
Les pâtes industrielles sont déjà assez immondes comme cela surtout au pays de la gastronomie, mais des pâtes de fafs italiens....

Alors pour nous cela sera panzani ou lustucru, ou autre chose que des pâtes.

Quant à leurs biscuits infâmes moulino bianco, c'est à gerber. Comme la plupart des produits italiens d'ailleurs, fast-food pour la masse.
a écrit le 30/09/2013 à 21:26 :
elles sont excellentes ces pates barilla , je ne vais acheter que cette marque dorenavant ..
a écrit le 30/09/2013 à 19:22 :
Nous sommes fatigués du diktat des minorités et du politiquement correct qui nous tuent. Alors moi, je vais acheter des pâtes des pâtes oui mais des Barilla ! Courage, que la majorité se réveille enfin !!!
a écrit le 30/09/2013 à 11:47 :
Merci de votre courage Monsieur le Président de Barilla et pour ma part je vais m'empresser d'acheter vos pâtes parce qu'il y a marre de cette dictature d'un lobby très puissant mais non représentatif du quotidien de la plupart d'entre nous.... et bon appétit.
a écrit le 30/09/2013 à 8:03 :
Voila résumé dans ce sujet la connerie intégrale de notre monde en total déconfiture, Le résultat sera violent dès qu'il y aura une brèche.
a écrit le 30/09/2013 à 6:54 :
Nous vivons une époque délirante, pire que l'époque Stalinienne. Si on ne se plie pas à la pensée unique des bobos de gauche on s'expose à des représailles ( procès, amendes, prison...) alors que le voyou, bien connu de la police, car multirécidiviste, se promène en toute impunité et liberté. La liberté de penser est en danger !!! Le président de Barilla n'est pas obligé de mettre des Homos, des Noirs, des chinois ou des Arabes dans ses pubs... Peut-être a-t-il envie d'y mettre que des Italiens normaux !
a écrit le 29/09/2013 à 23:30 :
Inadmissible, le Président de Barilla n'a pas à s'excuser, il n'a pas commis un crime de lèse majesté, il est libre de choisir sa publicité, stop à la police de la pensée.
a écrit le 29/09/2013 à 21:44 :
Faut quand même être un poil névrosé pour faire des pâtes un enjeu social de sexualité. Don Patillo doit s'en retourner dans sa tombe. Le PDG a tendu le bâton pour se faire battre et il s'est fait battre. Un homme peut avoir des convictions (même homophobes, la liberté de conscience est un acquis démocratique) , un groupe alimentaire ne peut pas. En plus sa déclaration n'a pas de sens, son groupe a "une conception différente de celle des familles gay". Une conception de quoi? S'il s'agit du mariage ou de l'adoption homosexuelle c'est hors champ de compétence de l'entreprise. Le PDG aurait du le souligner et botter en touche. La seule position recevable d'une entreprise envers les gays c'est de savoir s'ils préfèrent les lasagnes ou les tortellini. Et là on manque cruellement d'études de consommation....
Réponse de le 30/09/2013 à 8:24 :
Sur le fonds vous avez raison , mais alors pourquoi les TV , agences de pub signent elles des engagements sur les minorités visbles par exemple ? Parce que même l entreprise est un lieu d expression (politique, religieuse ... )
Réponse de le 30/09/2013 à 9:39 :
Mais parce qu'elles n'ont rien à perdre. Les publicités sont déjà encadrées légalement et bien évidemment la discrimination homophobe est illégale. Dès lors, tout ce que font les agences et diffuseurs c'est s'engager à respecter la loi. Mr Barilla s'est emmêle les pinceaux. Je lui fait crédit de ce qu'il n'est pas un homophobe enragé, mais il a tout faux point de vue com. Quant il dit que les homo peuvent ne pas manger ses pâtes si la publicité ne leur plait pas, ce qu'une partie de la population entend c'est qu'il conditionne la consommation de Barillas au fait d'accepter des valeurs homophobes, et bien évidemment ça déclenche quasi automatiquement des appels au boycott. Je crois que cet homme devrait à l'avenir éviter les émissions satiriques, tout le monde n'a pas l'aisance relationnelle d'un Michel-Edourd Leclerc, par exemple, qu'on n'arrivera jamais à coincer sur une sujet de ce genre (homophobie, discrimination raciale...).
a écrit le 29/09/2013 à 21:14 :
Et si Oncle Bens choisi de ne mettre que des chinois pour vendre son riz... on en dira quoi??
Le marketing n'est là que pour faire vendre; c'est de la stratégie rien de plus, rien de moins.
Des mannequins pour du parfum ou des habits, des haïtiennes pour du Tahiti douche, un enfant pour des Chocapic... c'est du business! Alors grand bien lui fasse, il gère sa publicité de la manière qui lui convient et il pense ce qu'il veut; pourquoi s'en offusquer?
a écrit le 29/09/2013 à 18:45 :
j'adore les pâtes Barilla. J'avais une très grande tolérance envers la population gay, et cette pratique sexuelle, aujourd'hui je ne supporte plus ce lobbying qui impose, manipule, fait de la propagande et impose même leur vision du marketing. Jusqu'où vont ils aller?
Réponse de le 29/09/2013 à 21:02 :
Et vous vous prenez pour qui pour avoir de "tolérance" envers la population gay ? Et si moi, lesbienne, je vous disais que je suis très tolérante envers "les gens comme vous", ou que je "ne suis pas hétérophobe, mais bon, je trouve que les hétéros vont trop loin avec leurs "familles" qui ne sont pas saines pour leurs enfants" ? Ca vous gène ?
Réponse de le 29/09/2013 à 23:17 :
Jusqu'a preuve du contraire, les gays sont minoritaires. Et donc, peu importe si vous tolerez ou pas les couples heteros, c'est le contraire qui compte.
Réponse de le 30/09/2013 à 1:39 :
Minoritaires ou non, vous savez ce qu'ils vous disent ? Et vous savez qu'ils vont pas se laisser faire. Ça vous dérange ? Tant mieux !
a écrit le 29/09/2013 à 18:01 :
Les homos mangent des pattes. ,? ....ah bon !!
a écrit le 29/09/2013 à 13:22 :
Je ne vois pas le problème... Si j'étais homo, je n'achèterais plus de pâtes Barilla
Réponse de le 29/09/2013 à 13:58 :
Ou si, car vous aimez peut-être leurs pâtes et jugez le produit pour ce qu'il vous apporte en soi. Des tas de gens ne supportent pas le discours prosélyte de certains homosexuels sans pour autant se priver de ce qu'ils créent ou produisent.
Quant à Barilla, son coeur de marché le sanctionnerait peut-être davantage en faisant de telles pubs qu'il n'en perdrait à cause de ceux qui le boycotteraient pour ne pas le faire.
a écrit le 29/09/2013 à 12:38 :
C"est très instructif de lire tous les commentaires. Cela montre que la société est beaucoup moins crispée que les lobbies de tous bords ne voudraient le faire croire.
a écrit le 29/09/2013 à 11:33 :
"Barilla reçoit une volée de bois vert" d'associations homos ! Ha bon c'est de l'information ? Des millions crèvent de faim et nous on s'occupe d'un fabricant de pasta qui ne veut pas "communiquer" sur le thème des gays ???? Je ne sais pas si on demande à la caisse "vous avez pris des Barilla vous êtes gay ?" Le délire, tout devient débile ! Barilla est libre de communiquer comme ils veulent, d'ailleurs d'ou sort cette info si ce n'est d'une réunion interne. Les homos commencent à nous gaver, on s'en foutait complètement mais s'ils veulent qui plus personnes ne les encadres car ils détiendraient "la vérité humaine" c'est clairement la bonne technique. Vivement les HYPER pour homos comme ça ce sera plus simple ! (je vois déjà des entrepreneurs se poser la question :-))
Réponse de le 29/09/2013 à 16:55 :
Vive la "mama" recluse à la cuisine pour concocter les bonnes pâtes. Monsieur ne sait pas faire chauffer de l'eau (disons évite pour se faire servir). C'est très traditionnel.
Ça aura peut-être l'effet d'une augmentation (temporaire ??) des ventes...
Heureusement, mais il n'a pas osé, dire que les petits, les grands ou les gens de couleur ne seront jamais dans ses publicités. Si c'est si bon, y a PAS besoin de publicité pour faire rêver.
a écrit le 29/09/2013 à 10:02 :
Je vais dépenser un peu plus, mais maintenant je ne mangerais plus que des Barilla !
Réponse de le 29/09/2013 à 11:27 :
+10 et en plus ce sont les meilleures !
a écrit le 29/09/2013 à 4:48 :
La liberté de pensée s'arrête là où celle des homos commence
Réponse de le 29/09/2013 à 8:18 :
Non, la liberté de penser est arrangée lorsqu'il faut panser l'hémorragie d'argent.
a écrit le 29/09/2013 à 1:48 :
Les pâtes, c'est comme la connerie, ça n'a pas de sexe ...
a écrit le 28/09/2013 à 21:39 :
dans Corne d'auroch (je crois ?)
"...parce que c'était à un Allemand, ogué, ogué/ qu'on devait le médicament, ogué,ogué"...
Ca se passe de commentaires... J'espère pour vous que la France aura toujours au moins une usine qui fabriquera du papier WC... Sans quoi vous serez dans la.... Les Indiens, eux, ont encore la solution des feuilles de bananier, mais vous ?
Réponse de le 28/09/2013 à 23:39 :
bha nous on as les feuilles de vignes :)
Réponse de le 29/09/2013 à 10:51 :
de plus, le papier c.l vient en général de Chine...ça craint !!
a écrit le 28/09/2013 à 21:00 :
Moi la seule chose qui m'intéresse c'est de savoir si je fais travailler des français ou des italiens quand j'achète des pâtes. Le reste est une affaire de ciblage marketing et ces sociétés le savent très bien (voir où le potentiel de ventes est le plus fort : chez les minorités sexuelles ou chez les tenants de la manif pour tous ?)
a écrit le 28/09/2013 à 19:23 :
Monsieur Barilla, vous avez le courage de dire ce que vous pensez, et c'est normal. Beaucoup d'autres ont les mêmes pensées que vous, mais sont hypocrites et se taisent. Vous n'avez porté atteinte à personne. Toujours par hypocrisie, vos concurrents vont faire des pubs avec des homos avec l'espoir secret de vous "couler" et de prendre vos parts de marché. Vos pâtes continueront à être achetées et appréciées, et moi, je vais désormais n'acheter que des pâtes Barilla !
Réponse de le 28/09/2013 à 21:41 :
...et n'en doute pas, je ne serai pas le seul ! :-)))
Réponse de le 28/09/2013 à 23:41 :
lol idem , perso j peut plus les voir les homos , des qu'il y en as je change de chaine !!
Réponse de le 29/09/2013 à 11:45 :
Je PEUX plus les voir ... Dés qu'il y en A ... En tout cas c'est pas toi qui va réhausser le niveau ... Rassures moi la petite Fiona avait bien un papa et une maman, n'est ce pas ? !!!
a écrit le 28/09/2013 à 18:58 :
Et bien j'en ai ma claque que des associations auto-proclamées représentatives parlent au nom de tous les homosexuels de ce pays. Si ce monsieur de Barilla ne veut pas mettre de couple homo c'est son droit. C'est comme la polémique pour Abercrombie&Fitch. S'ils ne veulent pas de "moches" dans leurs magasins c'est leur droit!
Réponse de le 28/09/2013 à 19:29 :
il a le droit , mais nous on a le droit de le boycotter, et nous aussi on en a marre de vous et vos écrits...
Réponse de le 28/09/2013 à 19:31 :
Et si un magasin ne voulait pas de blancs, cela vous semblerait être aussi leur droit ? Ou de non musulmans ?
Réponse de le 28/09/2013 à 20:06 :
Sauf qu'il ne s'agit ni d'une race, ni d'une religion mais d'individus qui se définissent exclusivement par leur orientation sexuelle donc à moins d'être hypocrite ou soi-même homosexuel militant (à ne pas confondre avec la paisible communauté gay qui ne demande qu'à vivre en harmonie dans la société) on ne peut qu'approuver monsieur Barilla.
Réponse de le 29/09/2013 à 2:38 :
Non Sisihomo, c'est vous et les vôtres qui définissent les homos exclusivement par leur orientation sexuelle. Vous préférez qu'ils vivent cachés, j'imagine. La "paisible communauté gay" dont vous parlez, c'est votre fantasme de gays qu'on ne voit pas, qu'on n'entend pas, et dont on ne tient pas compte. Quelle tristesse de tenir de tels propos.
Réponse de le 29/09/2013 à 6:02 :
Esthyl, fait ton boycott, mange Lustucru ou Panzani, mais mange les pâtes al dente. OUI, pour la Société BARILLA, vaut mieux mettre à l'affiche une famille, qu'une paire. En effet, la publicité est plus évidente, n'importe qui, même l' Idiot du Village arrive à comprendre ce fait. BARILLA est un fabricant de Pâtes, il cible la famille, rien n'empêche le célibataire, un duo de copains, ou de copines, et vous Estnyl et votre petit ami (e) de gouter les Spaghetti de BARILLA avec un filet d'huile d'olive, un régal. Les Panzani, les Lustucru sont très bien aussi, bon appétit.
a écrit le 28/09/2013 à 15:35 :
les pédés avec les pédés et les gens normaux avec les gens normaux
Réponse de le 28/09/2013 à 15:57 :
J'admire la profondeur intellectuelle du propos.
Réponse de le 28/09/2013 à 20:03 :
Et moi j'admise les lobbys séparatistes de type LGBT qui revendique un droit à l'indifférence tout en étant fondamentalement différents. Sans compter les boycott et les menaces de ces minorités surprotégées.
a écrit le 28/09/2013 à 14:42 :
les professionnels de l'indignation, issus d'associations subventionnées par les contribuables ne sont jamais en vacances.
a écrit le 28/09/2013 à 13:53 :
Bon coup de pub, gratuit en plus, chapeau l'artiste.
a écrit le 28/09/2013 à 13:51 :
Il y a une ambiance malsaine qui traduit une dictature de pensée, qui sous ces aspets de bien pensence, justification oblige, elle empeche les gens d'exprimer ce qu'ils pensent. Beaucoup de gens sont homophobes, mais ils ont le droit de le penser dans leurs tetes, c'est la moindre des libertés, ils n'ont pas le droit par contre d'insulter ou de descriminer les homos. Malheuresement, la methode utilisées, c'est d'empecher les gens d'etre homophobe, ce qui est impossible déjà, et qui conduit ces gens la à devenir plus croyant dans leur homophobie.
Pour la pub, personnellement, si on me met deux hommes dans la pub, ca m'empechera de l'acheter, si je fais le rapport entre les deux hommes et leur acte privé. Mais bon, je suis franc et je deteste l'hypocrisie. On va finir de supprimer la presentation d'homme et de femmes dans les pubs, car apres l'homme noir et la femme blanche dans les pubs, comme si la famille francaise de base est composer d'homme noir et de femme blanche, on a rarement vu l'inverse, la femme noir et l'homme blanc ?? pourquoi donc ? et enfin, une pub vise la majorité de cible dans son message, donc la representation de la majorité des gens dans leur composition, je pense, mais bon , apres, je ne suis ni dans la pub, ni dans le merketing, je me pose juste des questions sur des choses que je remarque. Le lobby gay est soumis aux partis politique et leur manipulation, il faut se mefier de la politisation.
Réponse de le 28/09/2013 à 19:26 :
D'accord avec vous Questionnement !
Réponse de le 29/09/2013 à 12:42 :
Questionnement. Au moins votre raisonnement est réfléchi et non agressif. Toutefois je peux vous assurer que si j'avais le choix, je deviendrais hétéro sur le champ. J'ai découvert que j'étais homo sans même savoir ce que cela voulait dire, être gay. Il ne faut pas qu'on parle des gays partout comme on le fait en ce moment, mais en parler comme quelquechose qui existe et qui ne doit pas se juger car ce n'est pas un choix, c'est pour moi fondamental. Vous ne vous rendez pas compte de ce que c'est que de vivre dans la honte d'être soi-même, et d'entendre des gens vous rappeler à quel point vous êtes différents, dégoûtants et à quel point vous ne pourrez jamais faire totalement partie du modèle de société.
Il n'y a aucun souci à ce qu'une pub vise la majorité, elles le font quasiment toutes. Le souci c'est quand on se permet de tenir des propos méprisants et blessants.
Enfin je ne pense pas qu'il y ait un lobby gay, mais plutôt un marché lié à ces environ 10% de la population.
les gays seront vraiment intégrés quand on n'en parlera plus tous les jours et qu'il n'y aura plus ce type de polémique bien stupide.
a écrit le 28/09/2013 à 12:54 :
C'est Barjot l'hétéro qui vous a saouler avec ses revendications anti-gays ! Si on attaque 5 % de la population, il est normal qu'ils répondent, vous seriez attaqué vous feriez pareillement ! Vous n'avez toujours pas compris que les gays ont et sont aussi des familles....... ! il n'y a donc aucune différence a manger des pattes, sauf pour Barilla . Vive le boycott ! d'ailleurs il s'est très vite rattrapé dans sa communication après s'être fait taper les doigts par ses actionnaires, aucune entreprises ne peut se permettre de se séparer de 10% (Gays et familles proches et amis) des consommateurs, Les autres entreprises l'ont bien compris eux ! comme vous, les gays ont aussi le pouvoir efficace du boycott !
Réponse de le 28/09/2013 à 14:21 :
Comme d'hab'. C'est "attaquer les homos", nous dit-on!
Pourtant, on ne voit aucun comité de célibataires crier à la célibatairophobie parce que M. Barilla veut mettre un couple dans sa pub!
Certains LGBT souffrent du complexe obsidional. Heureusement, la majorité s'en tamponne et vie sa vie.
a écrit le 28/09/2013 à 12:52 :
incitation à l'homophobie par quelques sectaires, qui vont me faire passer commande de plusieurs tonnes de pâtes Barilla !
Réponse de le 28/09/2013 à 13:15 :
Mettez m'en une palette mon Général....
Je vais commencer à acheter cette marque...
Réponse de le 28/09/2013 à 14:48 :
@poulet basquaise et km : si une pub arrive a vous rendre homophobe, c'est que vous êtes vachement influençables. !!
Réponse de le 29/09/2013 à 11:55 :
" une palette..., commande de plusieurs tonnes..." vous allez les stocker ou vos pates ? Dans vos toilettes, sous votre lit ? je voudrai bien voir votre tronche le jour de la reception de votre commande ! A moins que cela ne soit que des paroles en l'air ?
a écrit le 28/09/2013 à 12:01 :
C'est bizarre, y'a aucune marque pour nous proposer la polygamie : une farfadelle et 10 nouilles.
Réponse de le 28/09/2013 à 15:23 :
Ça vous tente, la polygamie ? Un rêve enfoui.
Il me semble que les musulmans dans certains pays peuvent avoir autant d'épouses que leurs moyens financiers leur permettent, pour qu'elles aient une vie "normale". Tout est question de finances, finalement....
Réponse de le 28/09/2013 à 16:26 :
La polygamie pour moi, non merci!
Mais quitte à tapiner les minorités et vu la quantité d'immigrés arrivant en France avec la ferme intention d'importer la polygamie, y'a bien une marque qui bientôt devrait elle aussi se constituer "chantre de la liberté polygame" et nous faire une pub comme celle juste au dessus de ce commentaire, en ajoutant une 4ème possibilité : une farfalle et 10 "nouilles", au nom du sacro-saint principe que "chacun cuisine comme il veut"...
Réponse de le 29/09/2013 à 2:45 :
Êtes-vous bien certain Bavilo de ne pas faire vous-même partie d'une minorité ? Chacun de nous, d'une manière ou d'une autre, appartient à une minorité. Ça devait faire réfléchir et ouvrir à davantage de tolérance, non ?
Réponse de le 29/09/2013 à 9:12 :
C'est exactement ce que je dis, il faut être en accord avec ses propos. Pourquoi certaines minorités auraient-elles l'avantage. Les polygames ne sont-ils pas aussi dignes que les LGBT ? Pourquoi ne peuvent-ils pas se marier à 30 si ils le veulent ? Pourquoi les célibataires doivent-ils payer plus d'impôts que les gens mariés et avec enfants ? Sont-ils moins égaux que les autres ? C'est la logique directe de l'égalité aveugle. Puisque tout est égal.
Du reste, je ne me reconnais pas comme minorité parce que j'ai un ongle plus long que la moyenne à un doigt de pied.
a écrit le 28/09/2013 à 11:43 :
Moi je suis homo, et ce qu'il a dit ne me dérange pas.Je trouve ça normal.
Peut être parce que je ne suis pas un gay militant, je suis simplement pédé et ni fier, ni honteux de l?être.

Les associations homosexuelles ne représentent quasiment personne. On leur donne une importance qu'elles n'ont pas. Je continuerai à manger des Barilla.
Réponse de le 28/09/2013 à 12:00 :
Merci et je tiens a dire que je respect les homos mais comme je le disais on entends plus que cela , Tv , Radio , a un moment il faut arrêter , et comme je disais aussi je suis contre certaine chose et cela ne m?empêche pas d'avoir des ami(e)s Homo .
Réponse de le 28/09/2013 à 14:00 :
L'argument du faible... : "j'ai des amis homos". Le Pen avait dit un jour : "je ne suis pas raciste, mon cuisinier est noir !"
Réponse de le 28/09/2013 à 15:13 :
Mais qu'est ce qu'il viennent nous prendre la tête avec leur politiquement correct !
Que l'on ait des propos homophobes, non, mais ce qu'a dit le patron de Barrila n'est pas homophobe. Ça me désole cette mentalité. On ne peu plus émettre la moindre critique à propos des PD, des juifs, des noirs, sans que les associations nous tombent dessus, à l 'affut du moindre mots, de la moindre phrase qui pourraient être interprétée comme "xxxphobe", ils cherchent des os à ronger, seule véritable raison de leur petite existence. Ils sont les ayatollahs de la bien-pensance, lynchant celui qui ose émettre ne serait ce qu'un doute sur l'objet sacré qu'ils défendent.
Moi j'adore me moquer, de tout, de tous, y compris de moi même. Et je continuerai à sortir des phrases provocantes pour combattre ce politiquement correct. Ça n'est pas de l'irrespect, mais de l'irrévérence. Je déteste que l'on transforme des être humains et des groupes humains en intouchables, en monuments. Je n'accepte pas que l'on m'empêche de débattre.
Et concernant le fait que je sois capable de me moquer de potes homo en les appelant parfois par des sobriquets moqueurs, j'accepte et apprécie également qu'on se foute de ma gueule pour plein d'autres raisons. Ce type d'humour est sain.
Réponse de le 29/09/2013 à 6:13 :
FULWOOD, rien à dire sur votre commentaire, c'est la remise à ce jour, de la liberté de pensé, de la parole, de l'écrit qui est devenu malsaine. Il va falloir crier haut et fort, contre ces dérives sectaires. Par ce simple mot je soutiens votre écrit, qui n'est que vérité.
a écrit le 28/09/2013 à 11:27 :
Ca suffit le chantage à l'homophobie et la victimisation y en a ras le bol !!
Si une marque branchée avait déclaré vouloir utiliser des couples exclusivement homosexuels pour ses pubs on aurait dit "waou quelle ouverture d'esprit"
A partir de maintenant je vais acheter Barilla et que les donneurs de leçons aillent se faire voir.
a écrit le 28/09/2013 à 11:23 :
Et alors !!! on nous saoul avec les homos , il ni en a plus que pour eux , si on ose penser autrement on se fait insulter d'homophobe , et bien non je ne le suis pas , mais je suis contre le mariage homo l'adoption homoparentale et contre le fait de nous faire bouffer de l'homo a longueur de journée , si ils sont heureux ensemble tant mieux mais que l'on arrête de nous prendre le choux avec eux.

Bientôt être hétéro ne sera plus normal , pauvre monde.
Réponse de le 28/09/2013 à 11:42 :
C'est vrai, vous n'êtes pas homophobe, vous ne voulez juste pas entendre parler d'homosexualité.
Réponse de le 28/09/2013 à 11:58 :
J'ai une amie Homo si tu veux tout savoir et on fait des soirées bien sympa , mais arrivé a un moment il faut arrêter de nous saouler avec ça , on ne bouffe que cela depuis bientôt 1 an.
Réponse de le 28/09/2013 à 12:07 :
Peut-être parce que c'est ta vie privée. C'est quoi cette manie à obliger les gens d'écouter le récit de votre vie sexuelle ? On s'en tamponne. D'ailleurs beaucoup d'homos aussi, très critiques à l'égard de la gay pride qui est une bêtise sans nom et dessert leur cause.

Concernant l'affaire Barilla, les seuls homos intelligents vous dirons qu'ils préfèrent acheter des Barilla (marque honnête qui ne prend pas ses clients pour des ****) qui sont de grande qualité plutôt que de céder à des marques qui leur font les yeux doux simplement par pure opportunité (si demain, frapper les roms devient tendance, on verra ces marques nous en faire la pub).
Réponse de le 28/09/2013 à 13:11 :
Sauf que ma nouille préférée, c'est pas Barilla mais Garofalo
Et l'erreur de com vient du président de Barilla qui devrait se contenter de faire des nouilles plutôt que de prendre position sur des sujets de société ;)
Réponse de le 28/09/2013 à 15:30 :
On nous saoûle, oui, mais pourquoi ce monsieur a-t-il besoin de dire "Chez nous, jamais ça" ? Vertu de sa marque, traditionalisme attardé (la "mama", c'est bien mais son mari devrait la décharger des tâches ménagères, non ??? Sait pas faire cuire un ?uf ni des nouilles) ?
Heureusement, finalement, que tout le monde peut en acheter (ou non) !!
Y a bien des produits pour célibataires (part unique), généralement, les producteurs essayent de "brasser" large la clientèle pour maximiser leurs ventes & profits financiers. Maladresse ? Ça va vite s'oublier, les gens ont autre chose à penser. J'en ai jamais acheté (suis simple, les pâtes "banales" me vont bien) et ne les essaierai pas, mais ça n'a rien à voir.
Réponse de le 29/09/2013 à 11:59 :
" J'ai une amie homo... " mdr te voila desormais avec une bonne conscience
a écrit le 28/09/2013 à 11:20 :
barilla , c est pas les homos qui faut cautionner mais la bêtise humaine dont , vous en faite partis . une petite fille a un jour dit il faudrait un vaccin contre la bétise humaine
Réponse de le 28/09/2013 à 12:23 :
ne serait-ce pas vous qu'elle s'adressait?
Réponse de le 28/09/2013 à 13:16 :
pas du tout , mais aux imbéciles qui ne regarde que les défauts des autres, car dans les homos il y a des gens tres bien et dans les autres des imbéciles le genre de personnage qui du temps des nazis vendaient les leurs pour sauver les misérable peau
Réponse de le 28/09/2013 à 14:45 :
il y avait aussi des nazis parmi les homo. Compliqué ces raisonnements débiles.
Réponse de le 28/09/2013 à 16:25 :
"les imbéciles qui ne regarde que les défauts des autres? lapsus revelateur!!! donc pour vous les homos sont un défaut et vous grand chevalier blanc étes là pour les défendre. Vous avez raison, certain dans des périodes sombre ont vendu les leurs pour sauver leur peau, vous, vous vous vendez pour exister.... misérable et surtout dangereux pour les homos qui ne demandent pas à être stygmatisés
a écrit le 28/09/2013 à 11:12 :
Que chacun vive comme il l'entende et discrétement, mais la propagande ca suffit ... il y a overdose, et une overdose est toujours accompagnée de réactions ...
Réponse de le 28/09/2013 à 12:57 :
Ouais ben moi c'est la propagande hétérosexuelle qui me saoule. La prochaine fois que je vois un gars et une fille s'embrasser dans la rue j'irai vomir sur leur godasses.
Ca vous semble con, comme réaction ?
Ben, c'est vous, dans un miroir.
Réponse de le 28/09/2013 à 15:34 :
Oui, c'est con comme réaction !
Et ça n'a rien à voir avec un miroir
Réponse de le 28/09/2013 à 22:55 :
Apparemment, Oghu, le concept de second degré n'est apparemment pas à votre portée... Il est bien évident que je plaisantais.
Quant à la propagande hétéro, si vous ne la trouvez pas envahissante, elle, c'est qu'elle vous arrange bien.
a écrit le 28/09/2013 à 11:10 :
Personne ne s'occupe de l'égalité homme / femme en Italie ? Monsieur peut faire la cuisine, cuire les pâtes, et les distribuer aux personnes attablées ? Non, trop féminin ? Y a du boulot !!
Dans vingt ans, je devrais encore être vivant. Je suis curieux de suivre l'évolution de leurs pubs.
Je croyais que les pubs ne concernaient que les produits qui se vendent mal, les autres se vendent bien sans en faire de "promotion", c'est le bouche à oreille qui travaille pour répandre les avis positifs. Étonnant.
a écrit le 28/09/2013 à 11:08 :
Avec Barilla tripotez vous la nouille!
Réponse de le 28/09/2013 à 17:38 :
EXCELLENT !!!! +100000
a écrit le 28/09/2013 à 11:08 :
On va nous les briser longtemps avec ça !!!! On est libre de dire et faire ce que l'on veut s'il y a des pâtes spéciales homos waooo quelle belle civilisation, quel progrès, génial ... Pu.... mais qu'est-ce qu'on en a à foutre !!
Réponse de le 28/09/2013 à 13:58 :
Ba au moins ca fait parler les bas de plafond.
a écrit le 28/09/2013 à 10:58 :
Encore un procès d'intentions de la part des médias ! Un jour, n'en doutez pas, on finira par entendre un journaliste en mal d'articles à sensation que le patron de Fleury Michon serait islamophobe et que les musulmans n'ont qu'à manger du poulet !
Encore heureux que Barilla ne met pas d'homosexuels dans ses publicités ! Et d'ailleurs, ça concerne quel pourçentage de la population, les homos ??? Tout ceci est ridicule.
Réponse de le 28/09/2013 à 13:08 :
Pourquoi "Encore heureux que barilla ne mette pas des homos dans ses pubs"? Ça veut dire quoi??? Juste que tu es un homophobe qui ne s'assume pas, comme pas mal de lecteurs de la Tribune d'ailleurs... Pffff. Vous faites peur à voir!
Réponse de le 28/09/2013 à 14:21 :
Les homos ont les mêmes droits que les autres citoyens, et les hétérosexuel les mêmes droits que les homos ne l'oubliez pas. Qui plus est la population homosexuelle est une minorité qui ne concerne au mieux que quelques dixièmes de pourcentage de la population, il est donc normal qu'elle soit moins visible, c'est tout !
Et enfin aucune marque grand public ne fera de publicité ouvertement homo puisque ses produits ciblent un marche essentiellement hétérosexuel. C'est certainement le raisonnement de ce patron, tout comme celu de tout chef d'entreprise normal. On en a marre de se faire bassiner avec ces histoires d'homosexuels, le mariage pour tous à pollue la vie politique du pays alors qu'il concernait quelques centaines de couples ! Voyez le nombre de mariages depuis que la loi a été promulguée......
Réponse de le 28/09/2013 à 15:37 :
Il serait peut être temps que certains comprenne qu'ils ont le droit d'être ce qu'ils sont, mais qu'on n'est pas pour autant obligés d'aimer leur façon d'être.
a écrit le 28/09/2013 à 10:40 :
Surveillez de près le chiffre d'affaires de Barilla qui va s'envoler, au moins en Italie !
Réponse de le 28/09/2013 à 11:42 :
Merci à la Gaystapo
Réponse de le 28/09/2013 à 14:45 :
Merci à Pinocu de son intervention.
Réponse de le 28/09/2013 à 21:50 :
Excellents...
Réponse de le 29/09/2013 à 12:03 :
Mes trésors vous etes invité à mon dîner de con ! Je sens qu'on vabbien se poiler
a écrit le 28/09/2013 à 10:38 :
N'est-ce pas discriminatoire de vouloir représenter les femmes par des farfalle ? Sous-entendu, on ne porte que des trucs avec des dentelles ?
Ou plus généralement, pourquoi il y a une différence entre les farfalle et les maccheroni alors qu'il n'y a pas de différence entre les sexes ?
Réponse de le 28/09/2013 à 10:52 :
Qui dit que les femmes sont des farfalles a part toi ?
Réponse de le 28/09/2013 à 11:42 :
Pas de différence entre les sexes ??? Ben voyons ! Attention à ne pas verser dans de la propagande dite du 'Gender' tout de même ! A la rigueur en combinaison de ski... Mais pas nu.
Considérant que les pâtes sont 'nues', il est normal de pouvoir relever une différence anatomique entre une pâte sensée représenter un homme et une pâte sensée représenter une femme. La pub ne dit pas quelle pâte représente l'homme et quelle pâte représente la femme d'ailleurs... Moi je verrais bien des Ecossais en juppe portant une cornemuse, et des japonaises en kimono... ;-)

Quant aux réactions aggressives envers Mr Barilla : moi je mange des pates du moment qu'elles sont bonnes et j'aime écouter Village People ou Queen, ça me plait. Je ne vais pas boycotter une marque de pâtes parce que le patron préfère être en couple avec une femme et pense (est-on encore libre de penser en Europe ?) qu'une famille classique est préférable. Je ne vais pas non-plus mettre des boules Quies chaque fois qu'on diffuse du Village People ou du Queen sous pretexte qu'ils ne suivent pas un modèle social classique. Franchement, les lobbies LGBT faut qu'ils arrêtent ! Ils frôlent le harcellement psychologique ces derniers temps et ça va plutôt attiser des sentiments de haine envers les personnes homosexuelles alors que tout ce qu'elles veulent c'est vivre en société comme tout le monde avec les mêmes droits (et devoirs) - Evidement le bien-vivre en société s'applique à tous. L'exhibitionnisme sexuel dans la rue n'est pas un comportement favorable au bien vivre ensemble et à la stabilité sociale, à la paix. La GayPride fait le désespoir de mes ami(e)s homossexuel(les). Les mouvements LGBT sont souvent plutôt des mouvements anarchistes qui souhaitentt détruire la société, que des mouvements qui oeuvrent pour défendre les droits des lesbiennes gay bi et trans, quoi qu'ils en disent, c'est un mensonge (sans généraliser toutefois).
Réponse de le 28/09/2013 à 12:12 :
@Marisa : je suis dans l'ensemble tout à fait d'accord avec. Je précise juste (je chippote, pour être exact) que dans le groupe Queen il sont 4 et seul le chanteur est gay. Quand au mouvement LGBT, je ne pense pas qu'ils veuillent détruire la société (comme vous y allez !) mais comme tous mouvement de défense (SOS Racisme, par exemple) ils prennent leur role un peu trop à coeur et ont une facheuse tendance à s'offusquer bruyamment dès que des paroles ou des actes même anodins ne leurs conviennent pas. Mais il ne faut pas minimiser l'importance de ce type de mouvement qui défend une catégorie spécifique et minime de la population française que personne ne défendrait à leur place. Et nous avons beau être au 21ème siècle, ces gens sont encore beaucoup trop souvent victime de discriminations qui ne sont peut être pas évidente à identifier pour nous, gens "normaux" comme dirais Coluche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :