Achat en ligne ? Un Français sur trois y renonce... car il a oublié son mot de passe

 |   |  245  mots
Les personnes les plus riches seraient aussi celles qui renoncent le plus aux achats en ligne à cause de la nécessité de remplir un formulaire ou d'un code d'accès oublié.
Les personnes les plus riches seraient aussi celles qui renoncent le plus aux achats en ligne à cause de la nécessité de remplir un formulaire ou d'un code d'accès oublié. (Crédits : <small>DR</small>)
Oubli de code d’accès, refus de remplir un formulaire d’inscription… les raisons de renoncer à un achat en ligne auraient un impact important sur le commerce en ligne.

Les Français seraient-ils tête en l'air, paresseux, ou tout simplement submergés par les codes et les mots de passe? Un tiers d'entre eux a déjà abandonné un achat en cours sur un site d'achat en ligne. Et neuf Français sur dix aurait ainsi d'un coup de pouce pour retrouver ses codes d'accès, comme l'envoi d'un mail ou bien une questionnaire. C'est ce que révèle une enquête d'opinion publiée mardi par Ifop pour le gestionnaire de mots de passe Dashlane. 

Pas de temps pour un formulaire

En outre, la moitié préfère renoncer à un achat plutôt que de devoir prendre du temps pour remplir un formulaire, par exemple.  Or, ces difficultés "impactent directement l'économie en ligne", écrivent les auteurs de l'étude.

"Facteur aggravant", souligne ce sondage, "la population qui expérimente davantage ces barrières dans l'acte d'achat est celle qui dispose du pouvoir d'achat le plus important et qui est la plus adepte du e-commerce, c'est-à-dire les catégories socioprofessionnelles supérieures (34%) et les Français âgés de 35 ans et plus (32%)".

Un geste quotidien

Pourtant, utiliser ses mots de passe sur internet "est un geste quotidien pour 84% des Français, dont un tiers déclare l'effectuer plus de cinq fois par jour".

L'enquête a été menée par l'Ifop pour Dashlane du 23 au 25 octobre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2013 à 19:52 :
rien d'extraordinaire, les sites sont complètement enragés a demander des mots de passe invraisemblables.
on laisse tomber, normal.
N'empêche pour moi le plus simple c'est paypal, on ne peut piquer que ce qui est dedans et l'achat est payé en moins d'une minute.
tu rends compte recopier moult chiffres et lettres de la CB + le petit truc si mal écrit qu'il faut mettre ses lunettes, c'est plus de l'achat en ligne mais une corvée.
Ergonomie, il n'y a que ça de vrai!
a écrit le 19/11/2013 à 13:36 :
Encore un système dont on touche les limites : Internet étant de plus en plus un vaste terrain de jeu pour pirates de tout poil, les "professionnels" de la sécurité foutent la trouille, découragent, et pour finir donnent des conseils genre "créer des MDP différents pour chaque site à 200 caractères ne voulant rien dire à changer tous les 15 jours" ! Résultat, le péquin moyen qui ne veut pas passer la moitié de son temps à gérer sa sécurité finit par abandonner !
a écrit le 19/11/2013 à 11:44 :
Ayant vu cette annonce sur plusieurs sites d'un coup, j'ai creusé un peu. Bâtonnage d'une dépêche AFP, que une quantité innombrables de sites sont en train de reprendre, pour certains au mot près.

Vient de l'AFP sans aucune plus value inormationnelle part rapport sans doute au communiqué de presse initial de l'IFOP ou de Dashlane. Etude pour l'instant pas visible manifestement en ligne, n'en ayant retrouvé que d'anciennes. Enfin, il manque une information capitale : Dashlane monétise une application desktop et mobile de gestions de mots de passe et de données bancaires pour gérer ses accès et paiement en ligne.

Tout est dit. Ce n'est pas de l'information, mais de la publi-publicité.

Cordialement,
Réponse de le 19/11/2013 à 11:52 :
Excellent. Merci pour l info. Vous avez fait un vrai travail de journaliste +1000
a écrit le 19/11/2013 à 11:34 :
Excuse vaguement fausse. Et pour ma part, j'ai environ 108 mdp que je retrouve en une seconde.
a écrit le 19/11/2013 à 11:15 :
Si le site est bien fait ,il ne demande que le nom,l'adresse,et la création d'un mot de passe,et le paiement intervient à la fin après indication des choses achetés et du coût total, donc c'est simple,
a écrit le 19/11/2013 à 11:05 :
Les mots de passe, ça peut se gérer avec un peu de méthode.
Mais je suis TOTALEMENT réfractaire à ces sites qui vous demandent vos coordonnées précises, votre date de naissance, combien d'enfants au foyer, propriétaire ou locataire, etc... pourquoi pas la taille des sous-vêtements aussi !
Dès qu'un tel formulaire apparaît à l'écran, je coupe. Client dans une base client? mais non, bétail dans un enclos bien vérrouillé !
Mais bientôt le problème sera résolu : à la naissance on te collera une puce à lecture NFC, comme le bétail est bagué à l'oreille ; et alors, vogue la galère ...
Réponse de le 19/11/2013 à 11:29 :
J'abonde. Pardon, +1.
Réponse de le 19/11/2013 à 14:42 :
Tout à fait d'accord!
a écrit le 19/11/2013 à 10:59 :
Les sites sont de véritables usines à gaz. Les acheteurs d'aujourd'hui n'existeront plus demain.
a écrit le 19/11/2013 à 10:53 :
Le commentaire mettant en avant un pb de mot de passe est un peu à côté de la plaque. Car la possibilité offerte sur tous les sites de regénérer un mot de passe est assez rapide. Par contre oui, les formulaires fort intrusifs qui ne servent qu'à essayer de mieux vous "cibler" sont dissuasifs. De même que de réclamer un code de carte bancaire avant d'avoir un coût de panier établi alors que majoritairement les transactions se font avec un code unique émis par votre banque et établi avec un montant. Et que dire des pages polluées de publicité qu'il faut feuilleter avant de tomber au bon endroit. Bref, le mot de passe n'est qu'une petite partie du problème.
a écrit le 19/11/2013 à 10:50 :
Et ben dis donc, laisser tomber un achat parce qu'on a la flemme de recevoir un email et de suivre un lien ? De deux choses l'une : ou bien ces internautes sont de grosses feignasses ou bien l'achat ne procède d'aucune motivation...
a écrit le 19/11/2013 à 10:43 :
Identification et authentification avec empreinte digitale ... et c'est fait
Réponse de le 19/11/2013 à 10:51 :
Et que fait-on quand on s'est fait hacker ses empreintes digitales?
Réponse de le 19/11/2013 à 14:39 :
Les empreintes digitales doivent être liées à la reconnaissance faciale. C'est pratique pour faire un achat sur Interpasnet...
Système surement mieux adapté à un antivol de voiture, mais c'est une autre histoire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :