Darty se lance dans la literie, un marché à 1,2 milliard d'euros en France

 |   |  231  mots
La literie représente en France un marché de plus de 1,2 milliard d'euros, et est l'un des seuls segments de l'équipement de la maison à être resté en croissance continue depuis une dizaine d'années.
La literie représente en France un marché de plus de 1,2 milliard d'euros, et est l'un des seuls segments de l'équipement de la maison à être resté en croissance continue depuis une dizaine d'années. (Crédits : Flickr/Quinn Dombrowski. CC License by.)
Le groupe se fixe pour objectif de développer d'ici l'été 18 espaces literie d'une surface minimum de 160 mètres carrés au sein de ses magasins. Une dizaine ont déjà été installés.

Le distributeur de produits électroménagers et électroniques Darty, en passe d'être racheté par la Fnac, a annoncé vendredi qu'il lançait une nouvelle offre en literie, un marché en croissance constante en France.

"Darty continue à développer les références 'bien-être' en se lançant sur un nouveau marché: la literie", qui vient "logiquement" compléter les gammes en équipement de la maison, l'un des axes forts de développement de l'enseigne, indique Darty dans un communiqué.

Le groupe se fixe pour objectif de développer d'ici l'été 18 espaces Literie, d'une surface minimum de 160 mètres carrés au sein de ses magasins. Une dizaine ont déjà installés.

Un secteur en croissance continue

La literie représente en France un marché de plus de 1,2 milliard d'euros, et est l'un des seuls segments de l'équipement de la maison à être resté en croissance continue depuis une dizaine d'années, malgré la crise. En 2015, elle a connu une hausse de 4,1%.

Beaucoup de distributeurs, spécialisés comme généralistes, se disputent déjà ce marché très concurrentiel. Parmi eux, Conforama, prétendant malheureux au rachat de Darty, qui a fait de la literie un des moteurs de croissance. Sa maison-mère, le groupe Steinhoff, fait d'ailleurs partie des candidats au rachat du fabricant de matelas français Cauval (marques Dunlopillo, Treca, Simmons).

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :