Les autoroutes allemandes bientôt privatisées ?

 |   |  186  mots
Les autoroutes allemandes constituent le deuxième réseau mondial après celui des Etats-Unis. Elles génèrent 4 milliards d'euros de recettes fiscales pour l'Etat.
Les autoroutes allemandes constituent le deuxième réseau mondial après celui des Etats-Unis. Elles génèrent 4 milliards d'euros de recettes fiscales pour l'Etat. (Crédits : Creative Commons)
Selon le Spiegel, l'Allemagne envisage une privatisation partielle du réseau des "Bundesautobahnen" détenu par l'Etat fédéral et les Lander.

Revoilà l'idée d'une privatisation (au moins partielle) des autoroutes. Selon l'hebdomadaire Der Spiegel, la vente d'une participation d'un peu moins de 50% dans le réseau des "Bundesautobahnen" serait à l'étude. Ce réseau de 13.000 kilomètres sans limitation de vitesse, le deuxième mondial derrière celui des Etats-Unis, est détenu par l'Etat fédéral et les seize Länder. Les autoroutes allemandes génèrent chaque année environ 4 milliards d'euros de recettes fiscales pour l'Etat fédéral.

Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble aurait présenté aux parlementaires les grandes lignes du projet en comité budgétaire la semaine dernière, selon l'agence Reuters : l'Etat garderait une participation majoritaire. Le ministère estimerait la période de taux bas propice à une privatisation, les investisseurs étant à la recherche de placements au rendement solide. Cependant, le calendrier pourrait être compliqué par la tenue des élections législatives en septembre 2017.

Le ministre de l'Economie, Sigmar Gabriel (SPD), n'est pas favorable à cette opération. Un de ses porte-parole a assuré qu'il n'y aurait "pas de privatisation des routes ni des opérateurs d'autoroutes".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2016 à 9:39 :
avant de privatiser, il va falloir qu ils rendent deja leurs autoroutes payantes... contrairement a la france, il n y a pas de peages en RFA (enfin les camions doivent payer mais c ets pas ca qui va transformer les autoutes en poule aux oeuf d or). car si les autoroutes sont gratuites, il n y a aucune rentabilite
Réponse de le 16/11/2016 à 17:48 :
Pour information le péage par vignette pour tous est deja décrété (par le Bundestag) et devrait etre en vigueur depuis un bon bout de temps mais est actuellement bloqué par la Commission Européene. Raison : l impôt annuel sur les véhicules (Kfz-Steuer) serait diminué du montant de la vignette.
C etait l astuce pour faire payer les étrangers et uniquement les étrangers. La Commission n est pas d accord car elle juge ce systeme discriminatoire. L affaire est encore en suspens.
a écrit le 14/11/2016 à 8:28 :
Souvenir :

L'économiste français Alain Minc, un des proches conseillers du président Nicolas Sarkozy, a été nommé président des autoroutes Sanef, a annoncé, mercredi, le groupe espagnol d'infrastructures et de services Abertis, maison mère de Sanef.
"Le conseil d'administration de Sanef, filiale française d'Abertis, a donné aujourd'hui (mercredi) son feu vert à la nomination d'Alain Minc comme nouveau président de la société, en remplacement de Pierre Chassigneux, qui prendra sa retraite après avoir occupé ce poste depuis 2003", a précisé le groupe dans un communiqué.
Alain Minc est déjà présent au conseil d'administration de deux entreprises espagnoles, la banque catalane CaixaBank et le groupe de médias Prisa, qui édite notamment le quotidien El País. Sanef (Société des autoroutes du nord et de l'est de la France) appartient à Abertis depuis sa privatisation en 2006.La Tribune 2011
a écrit le 13/11/2016 à 13:36 :
C'est amusant de constater que ce qui a provoqué la crise économique mondiale est encore à la mode. La crise ne doit pas être assez grave, je pense...
a écrit le 13/11/2016 à 13:19 :
Le réseau a été financé par les impôts des citoyens. Une privatisation pour que quelques groupes d investisseurs allemands ou etrangers s´en foutent plein les poches est impensable. Les autoroutes sont deja payantes pour les camions (à partir de 7,5 t.)
et actuellement il est question d une vignette pour tous comme en Suisse, très contreversée par ailleurs. Une privatisation des autoroutes, c est de l utopie !
a écrit le 13/11/2016 à 13:15 :
En France il y a des naïfs ou des manipulateurs pour affirmer que si les autoroutes étaient restées sous gestion étatique, les droits de passage seraient moins couteux. Comme chacun le sait lorsqu'il y a monopole de l'état, les tarifs baissent régulièrement comme à la SNCF ou à la Poste par exemple.
Réponse de le 13/11/2016 à 15:11 :
Tout n'est pas comparable, sauf derrière un verre de pastis : la Poste voit son activité courrier s'effondrer et donc tente de compenser cet effondrement avec la hausse du prix du timbre. La SNCF elle est une entreprise publique qui doit non seulement faire face aux coûts de transports, pas très aidés par les avantages de ses salariés avouons le, mais aussi au coût d'entretien des voies, même des non rentables. Si les sociétés d'autoroutes devaient aussi financer les routes nationales, là il y aurait une raison de hausser les tarifs mais ce n'est pas le cas...
a écrit le 13/11/2016 à 12:39 :
Les autoroutes du peuple des années 30 longtemps remboursées et ouai ! un jackpot des passages Européens , mais dans notre si beau pays nous on l'a fait avant même avec taxes et TVA .
a écrit le 13/11/2016 à 10:36 :
Ils sont mal dans les sondages si en plus ils font payer les autoroutes leur popularité n 'a aucun risque de remonter...
a écrit le 13/11/2016 à 8:49 :
Des sous investissements dans les réseaux de transports, des dépenses de l'armée anémique et une natalité en berne : le miracle allemand de l'excédent budgétaire et du faible taux de chômage qui se réinvitent par ci par là derrière le brouillard de l'idéologie habituelle...
Réponse de le 14/11/2016 à 8:35 :
en ce qui concerne le budget de la Défense, je vous invite à revoir votre logiciel. Les Allemands sont à plus de 2% désormais et....devant nous....!
a écrit le 13/11/2016 à 2:30 :
Il faut privatiser TOUT : les nations et les peuples, les parimoines artistiques et urbains, les montagnes et les forêts, les mers et les rivières, les animaux et les plantes... Tout, y a pas de raisons ! Le libéralisme est le seul avenir possible.
Réponse de le 13/11/2016 à 13:50 :
@JPL6: et dire que Jean Ferrat nous disait que "la femme est l'avenir de l'homme". Sans doute n'avait-il pas non plus en tête le mariage gay de Hollande. Tout fout le camp :-)
a écrit le 12/11/2016 à 18:55 :
la vitesse est loin d'etre illimitee partout! et quand c'est illimite y a des LKW ( camions) et des Stau und Hinderungen - travaux et bouchons- lies a la refection des voies
Réponse de le 13/11/2016 à 19:50 :
Et il y a parfois des Volkwagen qui bouchonnent l' ensemble avec leur capot ouvert!
a écrit le 12/11/2016 à 18:32 :
"Gestion privée d'un service public" : c'est une vieille connaissance du droit public. De là à parler de "privatisation", non... Sauf à vouloir dire aussi que l'Etat est lui-même privatisé puisqu'il est financé par de l'argent...privé puisque pris au secteur privé. Allez, on se fait peur comme on peut...
Réponse de le 13/11/2016 à 11:55 :
Le résultat c'est quand même que les allemands vont se retrouver avec des péages qu'ils n'auraient pas eu et que la rénovation va leur coûter plus cher puisque en sus des travaux, il leur faudra payer les péages et surtout les dividendes des actionnaires.

A service égal le privé est toujours plus cher que le public dans des secteurs anciens. On s'en est bien rendu compte avec les privatisations successives de l'eau, des autoroutes, de l'énergie et des déchets
Réponse de le 13/11/2016 à 18:42 :
@et? : comme l'Etat est partout incapable d'assumer ses responsabilités, au final les Allemands paieront moins d'impôts et plus de "prix", l'un compensant l'autre mais pour un service supérieur. Seulement, bien évidemment, comme on ne fait pas payer toujours les mêmes, on sent combien cette formule peut irriter dans le cadre du courant égalitariste ambiant. Et si les Allemands trouvent que les autoroutes "concédées" (et non pas "privatisées") rapportent "trop" et "trop facilement" aux entreprises qui les gèrent, il leur sera facile d'acheter des actions de ces entreprises, si c'est si facile de gagner de l'argent...
a écrit le 12/11/2016 à 18:09 :
comme partout l'état ou les landers ne veulent pas augmenter les impôts surtout en Allemagne. Je me souviens de ces autoroutes en béton héritage du III Reich. La privatisation fera porter la dépense, pour mettre un réseau à niveau du pays, aux automobilistes. L'excédent budgétaire sert à quoi en Allemagne?
a écrit le 12/11/2016 à 18:06 :
On a fait l'erreur chez nous grâce à Mr Villepin et vous voyez les résultats ... des grands groupes qui les ont acquis ... et l'état des routes , du service et des prix ...
a écrit le 12/11/2016 à 18:01 :
Les finances de l'Etat allemand ne seraient pas être si robustes que cela.

C'est le résultat d'une décennie de sous investissement chronique de la part de l'Etat et des Lander qui est en train de se faire sentir. Il va falloir remettre beaucoup d'argent pour empécher que la dégradation des ponts, des routes, des autoroutes ne les rende dangereux.

Les automobilistes allemands vont adorer le racket. Leur réseau secondaire est beaucoup moins développé et roulable que le nôtre (et il a été sous entretenu aussi). Pour tout trajet de plus de 30 km, l'autoroute devient quasi obligatoire sous peine de passer des heures sur des routes étroites et sinueuses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :