HIG Europe rachète sept parcs de loisirs à la Compagnie des Alpes

Le fonds d'investissement HIG, nouveau propriétaire de sept parcs, annonce qu'il investira 20 millions d'euros en l'espace de cinq ans pour renforcer l'attractivité de ces sites.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)

Comme elle l'avait annoncé en fin d'année 2010, la Compagnie des Alpes (CDA, société qui partage son activité entre les remontées mécaniques et les parcs d'attractions (Parc Astérix, le Musée Grévin), s'est désengagée de sept parcs de loisirs qui cumulent 1,6 million de visiteurs par an. Il s'agit du parc de Bagatelle, de l'aquarium de Saint-Malo, le parc des mini-châteaux près d'Amboise, l'aquarium du Val de Loire, l'Aquaparc du Bouveret en Suisse, Avonturenpark aux Pays-Bas et Pleasurewood Hill au Royaume-Uni.

Ces derniers ont été revendus au fonds d'investissement HIG Europe qui gère un portefeuille de plus de 7 milliards d'euros au travers de ses huit bureaux, dont Paris, Londres et Hambourg. Pour cette opération, le fonds s'est associé à l'ancien dirigeant d'Aqualud du Touquet, Laurent Bruloy, au sein du Consortium HIG. La CDA reste intéressée à l'avenir de ces parcs puisqu'elle a décidé de conserver une participation de 30% dans cette structure.

HIG, qui s'est spécialisé dans l'investissement des petites et moyennes entreprises, a prévu d'investir 20 millions d'euros dans les cinq ans qui viennent dans les sept parcs. Olivier Boyadjian, "managing director" de HIG Europe en France, veut améliorer l'offre de ces sites grâce à la création de nouvelles attractions et en mutualisant les meilleures pratiques de chaque site. "Ces parcs étaient auparavant les plus petits parcs d'un groupe, aujourd'hui ils constituent les bases de notre développement dans ce secteur, explique le responsable. Dans un second temps, Olivier Boyadjian, explique à La Tribune qu'il souhaite racheter d'autres parcs de loisirs à ancrage régionale, en France et dans le reste de l'Europe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.