Le tourisme international en pleine forme

 |   |  395  mots
La période de pointe de juin, juillet et août, qui représente environ un tiers du total annuel à elle seule, affiche une croissance de 4% par rapport à la même période en 2013.
La période de pointe de juin, juillet et août, qui représente environ un tiers du total annuel à elle seule, affiche une croissance de 4% par rapport à la même période en 2013. (Crédits : Reuters)
Entre janvier et août, 781 millions de personnes ont passé au moins une nuit à l'étranger, soit 5% de plus qu'en 2013.

Lenteur de la reprise économique, défis géopolitiques : rien n'y fait; le dynamisme du tourisme international reste soutenu, d'après l'Organisation mondial du tourisme (OMT), qui expose le bilan des 8 premiers mois de l'année dans un communiqué publié jeudi 30 octobre. Ainsi, entre janvier et août, 781 millions de personnes ont passé au moins une nuit à l'étranger, soit une croissance de 5% par rapport à l'année dernière sur la même période correspondant à 36 millions de touristes supplémentaires.

La période de pointe de juin, juillet et août, qui représente environ un tiers du total annuel à elle seule, affiche une croissance de 4% par rapport à la même période en 2013.

Les Amériques boostent la croissance touristique

Alors que l'Europe affiche une hausse de 4% du nombre de touristes par rapport à 2013 et l'Asie-Pacifique atteint les 5%, les Amériques (Nord, Sud et central confondus) figurent en tête du classement avec une progression de 9%.

Le Secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai a analysé :

"Le tourisme international continue de progresser au-delà des attentes malgré l'intensification des défis mondiaux [...] Ces résultats ne doivent toutefois pas nous faire oublier qu'il y a de plus en plus d'incertitudes géopolitiques et que l'économie mondiale donne des signes d'essoufflement et de croissance inégale."

Pour l'ensemble de l'exercice 2014, l'OMT estime que les arrivées de touristes internationaux seront en augmentation de 4 à 4,5% par rapport à 2013, des résultats supérieurs aux estimations précédentes de l'institution des Nations unies.

    Lire >> La France championne du monde du tourisme

La bonne santé du tourisme menacée par Ébola?

L'OMT a évoqué avec prudence sur le possible impact d'Ébola sur le secteur du tourisme. "Il est encore trop tôt pour évaluer tous les effets de l'épidémie sur le secteur du tourisme mais, dans l'ensemble, nous ne prévoyons pas pour l'instant de retombées majeures sur le secteur", avance Taleb Rifai. Et d'ajouter:

"Dans les pays où l'on constate une transmission généralisée du virus, le tourisme international représente moins de 1% de toutes les arrivées internationales dans les destinations africaines. Ceci ne doit pas cacher que les perceptions erronées de l'épidémie affectent tout le continent. Côté positif, les informations recueillies signalent un certain ralentissement des réservations mais pas d'annulations significatives."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 19:30 :
"Entre janvier et août, 781 millions de personnes ont passé au moins une nuit à l'étranger, soit 5% de plus qu'en 2013."

Hmmmm… un chapeau quelque part fallacieux, regardez bien : une nuit à l'étranger des milliers des fonctionnaires, des exécutifs, des cadres et des agents commerciaux ont passé dans cette période, mais pas en faisant du tourisme, plutôt en voyage d'affaires !!! savez vous comment distinguer un homme d'affaires en déplacement d'un touriste ? alors, merci de me l'expliquer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :