Le Chinois Jin Jiang acquiert Louvre Hotels

 |   |  211  mots
Louvre Hotels, numéro deux de l'hôtellerie économique en France derrière Accor, détient les chaînes Campanile, Première Classe, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip.
Louvre Hotels, numéro deux de l'hôtellerie économique en France derrière Accor, détient les chaînes Campanile, Première Classe, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip. (Crédits : Louvre Hotels)
Le fonds d'investissement américain Starwood Capital Group a signé un accord avec le leader du tourisme et du voyage en Chine.La vente pourrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2015.

Groupe du Louvre et sa filiale indirecte à 100% Louvre Hotels Group, numéro deux de l'hôtellerie économique en France derrière Accor, changent de main. Leur détenteur actuel, le fonds d'investissement américain Starwood Capital Group, a annoncé mercredi 12 novembre avoir signé un accord de principe avec le leader du tourisme et du voyage en Chine Jin Jiang International en vue de les lui céder, pour un montant non divulgué.

La vente, soumise à la procédure d'information et de consultation du comité central d'entreprise de Louvre Hotels Group, pourrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2015.

Louvre Hotels valorisé plus de 1,2 milliard d'euros

Louvre Hotels détient notamment les chaînes Campanile, Première Classe, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip et serait valorisé entre 1,2 à 1,5 milliard d'euros, soit plus de dix fois son excédent brut d'exploitation de 110 millions d'euros.

Dans un communiqué conjoint, Starwood Capital Group et Jin Jiang International ont rappellé que Louvre Hotels Group et Jin Jiang ont depuis 2011 un partenariat commercial visant à accroître la visibilité des deux groupes dans leurs marchés respectifs et à favoriser le développement du tourisme hôtelier entre la France et la Chine.

Mi-octobre, une source proche du dossier indiquait qu'Accor comptait parmi les candidats au rachat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2015 à 17:49 :
Pourquoi ne pas privatiser les prisons ? Après tout c'est aussi un genre d’hôtellerie.
Voir même les délocaliser au Cambodge ou autre ... Je suis certains que nous pourrions réaliser des économies plus que substantielles et offrir un travail à des populations qui en demandent ...
a écrit le 12/11/2014 à 19:35 :
Oui enfin vu que ce n'était déjà plus francais, ce n'est pas comme si cela était grave ou une "dénaturalisation".
a écrit le 12/11/2014 à 14:11 :
En France, les sociétés américaines vendent des groupes français à des sociétés chinoises. Un jour celles-ci les revendront à des groupes qataris….. la France reste quand-même un bel hôtel dans l'enseigne et le service ! le tiers monde n'est pas loin...
Réponse de le 13/11/2014 à 9:29 :
À force de vouloir chanter (un eurphémisme) plus fort que la gorge (un autre), la France se voit mise en vente par des sociétés américaines, qatari, chinoises, arabes…. à quand la tour Eiffel sera-t-elle saoudienne ? ou japonaise ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :