Tourisme : ce qui empêche la France d'être le pays le plus compétitif au monde

 |   |  381  mots
L'Espagne est le pays le plus compétitif du monde dans le tourisme, selon le Forum économique mondial.
L'Espagne est le pays le plus compétitif du monde dans le tourisme, selon le Forum économique mondial. (Crédits : Reuters)
La France est le deuxième pays le plus compétitif dans le secteur touristique après l'Espagne, selon un rapport du Forum économique mondial. Revue des trois principaux points noirs qui valent à l'Hexagone d'être mal noté.

Comme lors de la Coupe du monde de football 2006, la France est vice-championne du monde, mais, cette fois-ci, il s'agit de sa compétitivité dans le secteur touristique. Ainsi, c'est l'Espagne qui est classée numéro un de l'Indice mondial de compétitivité des voyages et du tourisme (TTCI), établi par le Forum économique mondial., publié jeudi 7 mai, et ce, grâce à ses ressources culturelles, ses infrastructures et sa capacité d'adaptation aux habitudes de consommation numérique.

La qualité du patrimoine de la France (2e dans cette catégorie comprenant les ressources naturelles et culturelles) et de ses infrastructures (4e pour les services touristiques, le transport aérien, maritime et terrestre) lui a permis de se hisser à la 2e place. Elle n'était que 7e lors du rapport précédent sortie en 2013.

Pour espérer devenir le pays le plus compétitif dans le prochain classement, la France doit s'améliorer dans les catégories suivantes.

  • La sécurité mise en doute

L'Hexagone se classe 62e dans la catégorie "sécurité", jugée primordiale pour attirer massivement les touristes. Le rapport classe mal la France  en raison du nombre d'actes de terrorisme (120e) et ce qu'il implique comme coût pour le tourisme (108e). La France est 79e dans la sous-catégorie qui mesure les répercussions économiques des crimes et violences sur le secteur touristique.

  • Le manque de compétitivité au niveau des prix

 Selon l'étude, la France pâtit de son manque de compétitivité au niveau des prix, elle se classe 139e sur 141 pays étudiés dans cette catégorie. En cause le coût d'un voyage en France, jugé très élevé en raison du prix des chambres d'hôtel (la France est 93e dans cette sous-catégorie), du prix du carburant (118e place) et du coût d'achat onéreux tickets de transport (114e).

  • Un contexte peu propice aux affaires

La France ne se classe que 62e en ce qui concerne la facilité pour les entreprises de se développer dans le secteur touristique. Le World Economic Forum souligne un taux d'imposition élevé (l'Hexagone est classé à la 133e place dans cette sous-catégorie) et le juge très nuisible à l'investissement (133e). Enfin, les permis de construction sont estimés trop onéreux (109e place).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2015 à 18:28 :
Et c'est une chance que la France ait cette place car outre les tarifs peu compétitifs, si vous comparez la qualité des hôtels avec l'Espagne il n'y a pas photo. Je ne vous dis pas au Portugal le rapport qualité prix qui est encore bien meilleur.
Comme exemple il y a deux ans j'ai appelé pour la réservation d'un gîte au Pays Basque mais la mère de la propriétaire venait de décéder et bien vous savez quoi, elle m'a laissé le gîte ouvert ce week end là et je l'ai payé par virement bancaire, en France impossible.
Autre exemple location d'un appart hôtel au Portugal, ménage tous les jours, serviettes changées, gel douche tous les jours, avec piscines chauffées, gymnase,... 6 jours 400 euros, en France même époque, mêmes conditions impossible.
Une autre semaine au Portugal et la propriétaire qui ne demande ni caution et qui insiste pour se faire payer le dernier jour et en plus nous laisse partir après le déjeuner.
Des exemples j'en ai, en revanche en France ceux que j'ai sont moins élogieux. Une location dans un gîte soi disant avec wifi, que nous n'avons jamais eu, une fuite d'eau à l'arrivée avec fils électriques au dessus´de l'eau et le propriétaire qui vous dit on est samedi vous savez, rien avant lundi...
Des anecdotes comme ça combien de vous en avez à raconter en France ?

Mais pire encore sur la sécurité, il n'y a qu'à lire la presse française tous les jours et cela vous enlève toute envie d'aller en France même pour moi qui le suis, c'est vous dire un étranger qui la lit ou qui écoute la radio ou regarde les infos qu'on nous donne sur la France depuis l'extérieur. L'image de la France, c'est une image de racisme, de violence dans les banlieues, d'immigés mal traités. Depuis quelques années l'image de la France se dégrade et il serait vraiment temps d'inverser la vapeur plutôt que du cocorico, il faut passer à l'acte. L'amabilité, de pas se moquer d'un étranger qui ne parle pas bien la langue, le service, les détails... toutes ces choses qui ont été abandonnées.
Vous savez toutes les semaines j'ai des personnes qui viennent pour me dire qu'elles ont peur d'aller en France, que dois-je faire pour les convainre quand moi-même pendant les vacances je constate cette réalité !
La France ne regarde pas assez ce qui est fait ailleurs et vit sur ses acquis mais pendant ce temps les autres pays eux progressent et vendent de mieux en mieux leur patrimoine avec des services en plus.
Les gens, les jeunes ne sont pas dupes, ils parlent, ils utilisent les réseaux sociaux immédiatement pour donner leur avis alors il faut que tout soit en état, propre, frais, beau, aujourd'hui les nouvelles technologies ne pardonnent pas.
Réponse de le 07/05/2015 à 20:29 :
J'ai vécu 8 ans au Pays Bas, quelques années en Allemagne. Quand j'entends dire (ou que je lis) que la France est un pays raciste, je rigole. En tant que français, je peux vous dire que mon voisinage n'avait pas beaucoup de sympathie pour moi (euphémisme). Quant aux immigrés non EU, n'en parlons même pas. Quant aux commentaires sur les impôts élevés et le climat des affaires, je ne vois pas ce qu'ils font dans un article sur le tourisme. Que je sache, on ne demande pas encore aux touristes de payer nos impôts ni de créer des start ups. Pour avoir eu la chance de pas mal voyager pour mon travail, je peu vous dire que la France reste, malgré tous ses défauts, un pays de tourisme fabuleux.
bien à vous,
a écrit le 07/05/2015 à 18:18 :
"du prix du carburant (118e place)" j'espère qu'ils ne prévoient pas d'aller en Italie ! (gazole 1,7€/L essence 1,8€/L y a deux ans en Sardaigne, puis sur le continent prix assez voisins)
A-t-on la liste des 117 pays où le carburant est moins cher ? Je retourne en Suède en juin, c'est plus cher qu'ici (mais pas astronomique).
a écrit le 07/05/2015 à 17:19 :
L'image de la France comme terre d'investissements est édifiante. C'est désastreux, le socialisme, les taxes, les fonctionnaires.... Je dirais que ce point est le plus intéressant de cette étude. Il souligne un mal spécifiquement français et on n'est pas près de remédier à ce mal....
Réponse de le 08/05/2015 à 0:32 :
En effet, c'est affreux, la France a retrouvé sa première place de destination mondiale du tourisme en 2014. Les corbeaux croassent, la caravane passe...
a écrit le 07/05/2015 à 16:28 :
les impots nous plombent, sans surprises

* poids des taxes sur le travail : 141 eme sur ... 141
* poids des taxes sur l'investissement : 133 eme sur ..; 141

pas mal!
Réponse de le 05/07/2015 à 17:26 :
En France faudrait faire table rase de toute les lois et repartir sur de bonne base (législation lourde et coûteuse),gaspillage énorme qui ne choque plus personnes,incivisme de toute sorte sont à revoir aussi,tout comme le laxisme des français ou ont laisse tout faire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :