Les syndicats appellent à une nouvelle grève à la SNCF

 |   |  155  mots
Une grève est prévue à la SNCF le 3 février. Si aucun accord n'est trouvé, les syndicats lanceront un nouvel appel le 4 février.

La SNCF prévoit une nouvelle grève. Quatre syndicats (CGT, Unsa, Sud-Rail, CFDT) ont lancé un appel à la grève des cheminots le 3 février. Elle est prévue du 2 février à 20 heures au 4 février à 8 heures.

Le but est "d'interpeller la direction et le gouvernement" sur l'emploi, la restructuration de l'entreprise publique et l'avenir du fret. En effet, les syndicats, qui ont rencontré mardi la direction de la SNCF, précisent que cette dernière a confirmé la suppression de 3.600 emplois en 2010. "Cette baisse des effectifs à la SNCF s'inscrit, une nouvelle fois, dans l'affaiblissement de l'établissement public et l'écrémage des trafics, comme c'est de nouveau le cas pour le transport marchandises".

Les syndicats précisent que, sans réponses concrètes, "les fédérations syndicales déposeront dès le 4 février une nouvelle alarme sociale, en vue d'une action de mobilisation des cheminots d'un niveau encore plus élevé".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2010 à 17:39 :
Je comprends que si vous faites grèves, c'est que vous avez surement des raisons et je l'es comprends. Mais il faut aussi penser aux usagers, a ceux qui doivent prendre le train, et ils faut arreter aussi de faire vos grèves pendant les vacances scolaires.. Vous vous plaignez qu'on vous critique etc mais ils faut aussi comprendre le ras le bol des usagers qui a chaque débuts de vacances sont pénalisés a cause des grèves de la SNCF. Pour en revenir a vos motivations, vous avez de bons arguments mais s'il vous plait arretez de nos pénaliser ou alors arrétez de vous plaindre si nous sommes otré et non d'accord avec vous.
a écrit le 03/02/2010 à 16:30 :
si tous les salaries font comme ceux de la sncf

plus de greve

car plus de boulot
a écrit le 03/02/2010 à 16:18 :
Je suis mort de rire en lisant tous ça ... enfin façon de parler.
C'est vrai qu'il y en a qui sont mort sur les barricades pour obtenir les droit de grève. Mais quand je voie se que les cheminots, ou d'autre en fond, je me dit qu'ils doivent se retourner dans leurs tombes.
Le droit de grève, OUI, mais le droit de prendre en otage les usagers et les gens qui ont un travail, NON !!!
a écrit le 03/02/2010 à 16:04 :
(draxx) allez au supermarché choisissez un article qui coute 55 euros quand vous passez à la caisse on vous en demande 57.5 que faites-vous?
a écrit le 03/02/2010 à 16:02 :
Si pour vous c'est normal de bosser jusqu'à 70ans et que ca ne vous dérange pas tant mieux,c'est que votre travail ne doit pas être épuisant ou que vous gagner de trop et vous avez pu anticiper votre retraite(draxx) et si j'était du medef je pousserait à 80 tant qu'à faire avec béquille et tombe offerte par l'employeur! Soit disant que l'éspérance de vie augmente;un bon nombre de collègue et de connaissance sont décédé avant 60ans et ont cotisé 35 ans!Non mais je rêve que de bon moutons en france!Travailler toute une vie pour ne pas arriver à àcquérir une maison équivalente à 2 année de travail ça semble normal pour certains!ahhhh ça fait du bien! Ne perdez jamais à l'esprit qu'on travail pour vivre on ne vit pas pour travailler!
a écrit le 02/02/2010 à 19:01 :
Je suis cheminot, et de surcroit fatigué depuis de nombreuses années d'entendre ici et là les mots et maux de tous, dans des combats et phrases stériles à notre sujet.
Oui j'ai pesté plus d'une fois sur mon propre employeur pour ce qui est de la communication, oui j'ai pesté plus d'une fois en vous défendant vous les travailleurs du privé et usagers des transports en commun (ceci dit l'alternative routière, votre voiture reste possible). Mais jamais je n'ai voulu comparer et prendre part à de âpres discussions sur des comparaisons privé/public ou PME contre grosse structure. Je suis ici surtout pour témoigner d'un rouleau compresseur souvent caché, non dévoilé comme on peut le faire sur Renault, France Télécom, les routiers, le milieu hospitalier, etc. Je n'ai pas en 15 ans de carrière toujours apprécié et validé les multiples grèves, je comprends même votre raz le bol... moi même ayant connu au sein de cette entreprise 5 à 6 heures par jour de transport en plus de mes 8 heures de travail, et ce pendant 15 années. Je ne pense pas sur ce dernier point que beaucoup de personnes dans le privé l'auraient accepté, bref. Pour en revenir au marasme et problèmes (car ils sont multiples) actuels : Tous les métiers annexes, qui ne sont pas directement liés au transport sont externalisés. Non seulement, ils sont externalisés par de plus vastes prestations privées (ce qui devrait faire tourner mieux l'entreprise... humour) mais également par une délocalisation des ressources informatisables, et entre autre les secteurs internes informatique, télécom. Une majeure partie des employés de la SNCF, de restructurations en restruturations n'y retrouvent ni but, ni concensus sur le devenir des services et métiers. Ne pensez pas que simplement l'ouvrier puisse être touché par ces actes, sur l'autel du rendement à tout prix et des réductions sans précédents de coûts (voyez vous pour autant le prix du billet diminuer?). De l'ouvrier en 3x8 sur la voie, à se ruiner le dos et la santé, en passant par le technicien de maintenance en atelier où les moyens manquent cruellement pour maintenir à flot les rames de banlieues, jusqu'à l'ingénieur et cadre supérieur dans une direction informatique, financière, nous sommes tous pris dans une course au moins coutant, au péril de nombreux métiers d'hommes et femmes de tout age. Cela dépasse complètement les notions d'avantages. Ne voyez-vous pas année après année une lente destruction des emplois dans vos chères entreprises privées? Certes chez nous, nos politiques jouent d'astuces, coincés entre code du travail et statut, mais les dégats sont là. Il faut savoir que la SNCF est un merveilleux outil de transport, qui pourrait être porté à bout de bras par la France aussi bien dans le domaine voyageur, que celui des marchandises. En ces temps où nous parlons d'écologie, d'accidentologie, de pénibilité, pourquoi le fret ferroviaire n'est t'il pas soutenu? Pourquoi le laisser à l'agonie sans aucune arme pour lutter contre le secteur routier? Pourquoi ne pas favoriser le ferroutage, les transports combinés? Pourquoi demain, les renseignements sur vos horaires ne seront plus donnés par des cheminots mais par une sous-traitance indienne? Pourquoi des secteurs complets au sein de l'entreprise sont liquidés au profit d'entreprises "rapaces" parfois étrangères (pour ce qui est déportable à l'étranger)?
Pensez-vous que la SNCF de demain et plus globalement la France, l'Europe se portera mieux quand tous les métiers et savoirs seront à l'étranger?
Pensez-vous qu'une démocratie se nourrira pour grandir si la majorité des emplois ne sont plus sur le territoire?

Je vais vous donner quelques chiffres tout frais :
Le gouvernement a fait passer un décret en date du 30 janvier 2010 comme quoi tout fonctionnaire verra sa retraite (date maximale) portée à 65 ans. Pas besoin de vous expliquer que privé/public, nous sommes dans le même bateau. Alors que dans le même temps, des milliers de jeunes ne trouvent plus d'emploi et s'ils le peuvent, sont obligés de rester chez leurs parents jusqu'à 30 ans.

Une joint-venture est prévue avec IBM pour tout le secteur informatique de la SNCF. Sur Paris, de 760 personnes au sein de la SNCF, il ne restera environ que 60 personnes. (Projet Ulysse). Comment voudriez-vous que le personnel ne réagisse pas? Comment voudriez-vous que chaque individu ne se sente pas baffoué, ignoré dans ces trusts qui nous dépassent tous?

Oui pour le progrès, oui à une volonté dynamique et moderne, oui à une SNCF du 21eme siècle, je suis bien d'accord avec vous tous, mais pas au détriment de l'emploi et de l'outil qu'elle représente pour vous transporter, et pour nous faire travailler.

Et si demain, pour celles et ceux qui "rêvent" d'une SNCF privatisée, volontairement je ne rentre pas dans les débats récurrents sur les salaires et avantages, mais en restant juste sur le fond :
Vous n'ignorez pas que les capitaux privés ne demandent que rendement et rentabilité, n'est ce pas? Vous imaginez bien que la SNCF (private enterprise) délaissera tous les trains non rentables, supprimera lignes et métiers non rentables, tirera les coûts par une maintenance à minima, et une bataille féroce s'engagera alors entre Private SNCF, Private IDF, Private Région Centre, Private Région Picardie, Private TGV, Private Fret, Private PACA, Private Belgium RailWay, Private Deutch ICE, etc, etc, etc.

Il faudra alors dégager du profit, actionnariat en priorité puisque nous parlerons là d'entreprises privées. Les salaires seront revus à la baisse, n'augmenteront pas, le prix du billet quant à lui se verra suivre une croissance double de celle de votre budget mensuel.

Bref, dans tout ce marasme, il me paraît humain et sain qu'hommes et femmes puissent en avoir raz le bol et faire valoir leur droit de grève.
Economie mondiale, récession, crise... tout à bon dos pour excuser le grand capital et cupabiliser la classe moyenne (voire pauvre) qui travaille.

Ce discours que je viens de faire sur une entreprise que je ne reconnais plus, vaut également pour le privé à mon sens, ayant travaillé également dans ce secteur.

Je rêvais à 20 ans d'une France forte, où de véritables services publics étaient dans leur premier rôle : Rendre service au privé et au peuple, et non pour être rentable à tout prix.

Demain, écoles, musées, hopitaux, poste, EDF/GDF, mairies, télécoms, transports, etc... devront toutes êtes rentables dans un monde où l'emploi se fera de plus en plus rare. Je vous laisse imaginer la société du futur. Si cette société vous fait rêver, je vous souhaite bien du courage pour trouver le bonheur, et celui de vos enfants.

Bon courage pour demain, je vous comprends (pour votre raz le bol), moi je serais en grève car je défends tout simplement mon emploi, mon métier, ce qui rempli mon assiette messieurs dames, et j'en ai aussi raz le bol que vous

Signé : un cheminot qui n'est pas gréviste par plaisir, et qui a malgré tout rarement fait grève. Voilà.
a écrit le 02/02/2010 à 18:06 :
trop facile de critiquer les grèvistes. Y en a qui sont mort sur les barricades pour obtenir le droit de grève. Aujourd'hui tout le monde pense qu'a son cul. Bande d'égoïstes. Ah........ça fait du bien.
a écrit le 02/02/2010 à 17:18 :
Encore une greve bravo ! a quand un concurrent ? Quand je lis partir a 57.5 ( generation fusible)ans et se plaindre c'est aberrant j'ai honte pour eux alors que des personnes vont travailler jusqu'à 70 ans. Si leur entreprise ne vous convient plus changer messieurs personne ne vous oblige a rester !. Arreter de dire que c'est un probleme mondial ce n'est qu'un excuse. Les syndicats SNCF sont un cauchemar pour cette societé.
Ah ca fait du bien !
a écrit le 02/02/2010 à 16:49 :
Nous faire chier la grève de la SNCF vas. Des milliers de personnes encore perturber cela vas. Au final rien des dirigeant vous allez obtenir, car rien à foutre de vous comme de nous les dirigeant en ont.
La grève devenu inutile dans ce pays est.

Faire la révolution notre seul espoir est.

PS : désoler ils ont passé stars wars la veille.
a écrit le 02/02/2010 à 16:10 :
Un cheminot perd 50? quand il fait grève, doit faire un travail de 5h en 3h tout en assurant la sécurité des circulations, travail plus que sont collègue mais gagne moins, fournit des efforts pour faire dégager des bénéfices à l'entreprise qui vont dans le péage des sillon pour faire circuler les trains, à été embauché avec le train gratuit mais doit prendre sa voiture car les régions supprime les trains non rentable (rempli de cheminots), un cheminot devait partir en retraite a 55 ans, et partira à 57.5ans si rien ne change, à droit à certaines primes qui ne sont pas payé, est augmenté de 0.04% en deux fois sur un an quand le smic augmente de 0.8% par ex...bref la liste est encore longue.Pour ceux qui pourrissent les cheminots vous feriez bien de vous cultiver, et d'enlever vos oeillères, le problème est d'ordre mondial est notre système économique ne tient pas la route:la spéculation c'est ca qui va nous perdre.Faire de l'argent avec de l'argent c'est provoquer l'esclavagisme de l'humanité. A bonne entendeur salut!
a écrit le 02/02/2010 à 15:42 :
ok
a écrit le 02/02/2010 à 15:26 :
Et tout à fait d'accord avec L. (que de bonnes paroles !!)
a écrit le 02/02/2010 à 15:23 :
Encore une grève... Les syndicats et salariés de la SNCF n'ont pas encore compris qu'une grève des cheminots passe inaperçu aux yeux des personnes cibles (les dirigeants SNCF, l'état, etc...) mais fais toujours aussi chier les usagers!! Trouver un autre moyen de vous exprimer, arrêter de prendre le peuple en otage face aux dirigeants qui n'en ont rien à foutre de nos pommes !! Non, vraiment les gars, faut trouver autre chose que la grève !! Tant d'obstination à utilisation un moyen qui ne fonctionne pas me laisse songeur... A bon entendeur...
a écrit le 02/02/2010 à 11:09 :
J'applaudis certaines réactions pour le moins naïves de certaines personnes. Notamment, et je me permets de citer "En choisissant le train, vous vous exposiez à des grèves". Pour mon cas précis, la SNCF n'est pas un choix mais une obligation, voudriez-vous que nous estimions la gap entre une carte Orange et des déplacements quotidiens par automobile ? Nous ne pouvons certainement pas parler de prise d'otages, en effet, mais d'obstacle au bon déroulement de nos emplois, obstacle à l'économie et par le fait que beaucoup soustrairont ce jour à leurs congés, d'atteinte à la vie privée ! Et tout ceci, pour un service qui même quand il fonctionne, laisse à désirer. A bon entendeur...
a écrit le 02/02/2010 à 11:05 :
ehhhhhhhhhh le bigamos il est allé ou à l'école cette truffe!!!!!!!!!!!
a écrit le 02/02/2010 à 9:43 :
quelle HONTE !!!
peu d'heures de travail, tant de compensations diverses et jamais contents!
j'espère qu'un jour ils seront eux aussi seront confrontés à ce qu'ils nous font subir...dure sera alors leur punition!!!
a écrit le 02/02/2010 à 7:42 :
Comment peut-on s'indigner ici, ou refuser le droit de grève dans un pays où l'on s'est aprement battu pour l'obtenir ?

Facile. En constant qu'à force de faire grève tous les deux jours, la SNCF s'est complètement décrédibilisée, à complètement perdu la face et s'est arrangée pour étouffer elle-même, petit à petit, sa propre voix. C'est une fois de plus l'histoire du petit garçon qui criait "au loup", en somme, un truc tout bête (au sens le plus fort du terme) mais qui a fait ses preuves... Pire encore : en usant de ce droit à tort et à travers, elle a fini par symboliquement dévoyer ce droit, et manquer de respect à ceux qui se sont battus pour lui obtenir. Sans doute le combat est-il noble aujourd'hui, ça n'échappera à personne, mais les précédents l'étaient-ils vraiment TOUS ?

Quoi qu'il en soit, si noble que soit le combat, il est perdu d'avance, dès lors, non pas "par la faute d'un gouvernement aveugle et malveillant" mais par celle d'une SNCF qui n'a pas su faire usage à bon escient de la force qu'elle pouvait avoir jadis.

La balle dans le pied, ellle se l'est tirée toute seule et elle en fait les frais aujourd'hui. Rien que de très moral, en somme. On pourrait presque en faire un conte...

Parce qu'en face, bien au chaud dans leurs tours d'ivoire, les cibles du mouvement ne pourront que rire sous cape (par politesse, la cape) et laisser faire en sifflotant, puisque le passé (ne serait-ce que proche) leur à maintes fois prouvé que ce genre de démonstration n'empêchait pas leur monde de tourner (or en existe-t-il d'autres, à leurs yeux ?).

Herureusement, donc, que le ridicule ne tue pas.

Et quant aux cheminots, avant de hurler à la lune en levant le poing haut, peut-être devraient-ils se remettre en cause au cas par cas et se rapeller quel nom était sur le bulletin qu'ils ont glissé dans l'urne lors des dernières élections en date... Pour beaucoup, cela ne pourra que leur faire du bien. Car comme on dit "celui qui veut vivre par le glaive..."
a écrit le 01/02/2010 à 19:25 :
C'est bien beau de faire des grèves mais y a un moment ou faut savoir penser aux autre aussi !!
a écrit le 01/02/2010 à 16:26 :
Dans les commentaires il revient souvent ceci : prise d'otage.
et : empécheurs de travailler .
Une prise d'otage est quelque chose de violent et condamné par la loi, si des cheminots vous prennent en otage, appelez la police !
Et en plus ils viennent dans votre bureau vous empécher de travailler !
En choisissant le train pour vous rendre quotidiennement au travail vous saviez que vous vous exposiez à des gréves.....
a écrit le 01/02/2010 à 10:28 :
l'attitude des syndicats est suicidaire, cette grève en temps de crise dans un secteur aussi protégé que la SNCF, est une véritable provocation à l'égard de tous ceux qui ont besoin du service public pour se rendre à leur travail. L'échec du Fret à la SNCF , et sa réussite en Allemagne, est le parfait reflet du sabotage syndical que subit notre pays. Les méthodes syndicales françaises s'apparentent à la guerre de tranchée et à la ligne maginot, dans un monde en mouvement.
a écrit le 01/02/2010 à 9:56 :
le seul et unique problème est la CGT qui embrigade les plus "simples" à la SNCF dans un but exclusivement politique.
a écrit le 01/02/2010 à 9:33 :
prendre en otage les usagers ne résoud pas vos problèmes puisque les grèves sont répétitives. Certains de vos camaarades savent très bien vous faire peur en particulier en brandissant la menace de perte d'emploi (faux quand on a votre statut et l'état ne tient pas à se retrouver face à une révolte beaucoup plus dangereuse qu'une grève. Sachez négicier intelligemment - Aujourd'hui la menace environnementale évidente peut vous permettre de demander aux décideurs leur vision à court terme et moyen terme et long terme de l'apport considérable que peut apporter la SNCF à la diminution de la pollutionet à la question des énergies renouvellables. Aborder également le problème du logement des agents SNCF pour ceux en particulier qui sont sur Paris et sans domicile fixe - ça c'est une réalité complètement ignoré apparemment des syndicats car rien ne bouge depuis des années !!!
a écrit le 01/02/2010 à 8:38 :
Et nous, et nous et nous, c'est toujours la même chanson; notons que Mr Le Reste a ôté sa cravate dans le Parisien...
a écrit le 01/02/2010 à 8:35 :
Je pense que tout le monde sature des greves à répétition et des excuses bidons. Mais en meme temps, aucun de nos elus ne se souci d'ameliorer les transports. Ceux ci pensent qu a leurs petits profits. Touche t on à leurs retraites, a leur train de vie...
a écrit le 01/02/2010 à 8:00 :
Des raisons ? Sûrement.Mais tout le monde peut contester c'est trop facile.
Quand les têtes (syndicats compris) arrêteront- elles d'utitiliser la masse des "petits" et aussi des usagers? Discutez messieurs et négociez au mieux parfois plus faible pour ne pas léser tout le monde.
a écrit le 01/02/2010 à 6:24 :
Si, je comprends bien, dès que les cheminots ont un pet de travers, ils s'arrêtent de travailler, 3600 suppressions d'emplois, je trouve cela normal, puisque c'est 3600 cheminots qui ne foutent rien.
a écrit le 01/02/2010 à 1:18 :
vous penser que ça nous amuses de faire greve y a un tas de soucis avec la direction dans l'entreprise vous dans le priver vous etes mieu payer et vous n'etes pas tout le temps menacer a des suppressions d'emploi qui risque d'allourdir la charge de travail .. il est tres facile de critiquer lorsque l'on ne connait pas les vraix raison tres facile de tjs mettre tout sur le dos des syndicats et des employés mais bon il faut de tout pour faire un monde
a écrit le 31/01/2010 à 21:00 :
Je crois qu'il faut se mettre à la place de ceux travaillant dans les services publiques pour vraiment ressentir leurs angoisses concernant l'avenir. C'est l'état qui sape les services publiques et c'est les utilisateurs/clients qui se mettent avec lui pour leur taper sur la tronche. Quel culot et quel "courage" !
a écrit le 31/01/2010 à 19:49 :
vous faite chier grave! si vous n avez pas envie de bosser, laissez la place à qui a besoin de travailler!!!!
a écrit le 31/01/2010 à 19:47 :
Je suis également usager en région parisienne et je comprends parfaitement la SNCF et ses syndicats qui ont la chance de pouvoir se battre et d'avoir du poids!! Encore une fois, si toues les entreprises avaient la chance d'avoir un vrai soutien, out le monde se battrait. Comme l'a écrit une personne, la SNCF subi tous les jours des signaux d'alarmes tiraient sans raisons que par la stupidité de leur auteurs, des gens qui se mettent sur les voies, des gens qui mettent des oblets sur les voies, d'autres qui jettent des objets sur les circulations ferroviaires, des agents qui se font agressés "gratuitement" parceque certaines personnes ne comprennent pas que pour voyager il faut avoir un titre de transport valide...Bref, tout celà coute de l'argent à la SNCF et on n'en parle pas....
Je prendrai comme tout le monde mon mal en patience en usager compréhensif. :)
a écrit le 31/01/2010 à 19:07 :
sympa dis donc, quand on est pas foutu d'assurer son boulot correctement on se fait virer...pas à la sncf apparement. avec les avantages que vous avez, je vois vraiment pas sur quoi vous crachez...partout les gens se font virer, partout les gesn ont des boulots parfois épuisant, et certainement plus dur que rester le c*l sur un fauteuil....mais ils font pas chier, ils bossent, comme ça leurs gosses peuvent partir en vacances...arrêtez de déconner, sur 1 an vous devez faire l'équivalent de 5 mois de travail si on enlève les grèces et les "incidents techniques", y compris quand y a 1 cm de neige..... bossez, après on verra
a écrit le 31/01/2010 à 18:49 :
Meme avec ces suppressionsils seront encoretrop nombreux ils abusent vraiment vraiment
a écrit le 31/01/2010 à 18:47 :

J'ai un rdv pris depuis 1 an chez un ophtalmo à Dijon à 70 km de chez moi
J'y vais en TER .Messieurs les Syndicalistes creusez-vous les méninges
pour trouver d'autres modes d'actions sans pénaliser les usagers......
...profitez de ces vacances pour penser aux autres......
a écrit le 31/01/2010 à 18:45 :
A l'aide !!
Y a pas un client qui serait satisfait de la sncf ? .....des fois...?
Allez, juste ... un, ....SVP.
Merci à lui de laisser un message !

Un cheminot bien triste
a écrit le 31/01/2010 à 18:39 :
C'est pas très Grenelle de faire grève et d'envoyer des milliers d'usagers sur la route. Combien de tonne de CO2 chacune de leur grève envoie dans l'atmosphère ? Mais que fait Borlo ?
a écrit le 31/01/2010 à 17:52 :
je me demande si la grève est vraiment l'arme efficace : en tout cas tous les 1,5mois je suis dans l'incertitude de faire mes allers retours de 1h30 ; avec les retards incessants "même s'il ne neige pas" j'en suis à 4h par jour ; c'est déjà dur : merci beaucoup ! et jamais de réduction sur ces abonnements très onéreux !!! on en a marre!
a écrit le 31/01/2010 à 14:48 :
Ces grèves montrent la nécessité de privatiser. Il faut que ces gens là apprennent le respect du client et surtout à travailler
a écrit le 31/01/2010 à 14:46 :
Je suis excédé par ses grèves qui m'empêchent de travailler normallement.
a écrit le 31/01/2010 à 14:45 :
Tout est prétexte pour ne pas travailler à la SNCF. En temps qu'usager, je suis excéder par ces fainiants qui ne prennent prennent les clients en otage. Cela se terminera mal un jour
a écrit le 31/01/2010 à 13:35 :
Commen tcomprendre leur rebendication quand nous sommes sans cesse pris en otage. Nous on Bosse dans le privé alors qu'ils fassent pareil travailler pour eux c'est çale problème vivement qu'on les privatises .
a écrit le 31/01/2010 à 12:58 :
Merci la SNCF! Je suis étudiant infirmier à la pitié, je ne vais pas pouvoir alller en cours, malgré les 549? de forfait payé tous les mois! comme vous avez de la chance d'avoir le monopole ! c'est minable de vouloir une greve avant même de n'avoir commencé les négociations! c'est crier avant d'avoir mal et ça n'avance à rien ! Pourquoi ne pas bloquer les dirigeants, au lieu de bloquer les voyageurs qui ne peuvent rien changer ! il faut réflechir !
a écrit le 31/01/2010 à 12:25 :
c'est simple y'en a marre...
Je circule en Alsace tous les jours
a écrit le 31/01/2010 à 11:19 :
Virer les cheminots... et puis quoi encore ?! Je suis agacée et fatiguée de ces grèves à répétition et ne sais comment je vais rentrer chez moi mercredi soir, en effet ras le bol de ces grèves, de ces retards et de ces excuses toutes trouvées... Par contre, jamais un geste commercial sur ces abonnements hors de prix ! Je commence à douter que la grève ait un véritable effet au vue du nombre de fois où elle est mise en place...... Courage aux usagers, de toute façon on n'y peut rien !
a écrit le 31/01/2010 à 11:06 :
marre ses greves à repetition, on a l'impression d'etre du betail a qui on dit gentillement quoi faire...entassez vous dans les rames jusqu'au malaise c pas grave...moi je ne paye pas pour ca. Et quand il y a greve des transport et que je ne peux pas me rendre sur mon lieu de travail (chantiily-boulogne tous les jours) je fais quoi?je doit poser un jour de congés!!!il est hors de questions que mes congés fondent comme neige au soleil parce qu'on m'empeche d'aller travailler. Et marre de voir mes vacances diminuer pendant que celles des cheminots sont rallongées grace à des greves bien programmées au moment des vacances, histoires d'avoir qqs jours de congés supplémentaires et de faire CHIER (c'est le mot, navrée) le maximum de monde...marre marre marre!!!!!!!!!!
a écrit le 31/01/2010 à 8:55 :
devant etre à Roissy le 3 février pour prendre un avion pour Tokyo je dois partir le 2 évidemment frais d'hotel et changement de billets je devais voyages en première et je me retrouve en seconde avec un sujpplément et un chambre d'hotal j'ai travaillé à EDF bien sur j'ai fait des grèves mais le courant n'a jamais été coupé nous nous sommes surement mal débrouillé mais je pense que là peut etre il y aurait eu la révolution !!!!
a écrit le 31/01/2010 à 8:41 :
si les travailleurs, ne ressentaient pas le besoin d'ameloirer leurs conditions de travail, et leur meilleur vivre ,personnes ne feraient greve, tout le monde travaillerait de bon coeur HELAS! pourquoi, les gens qui n'ont pas la peur du lendemain,ne font pas greve? reflechissons!!!
a écrit le 31/01/2010 à 7:17 :
gréve toujours au moment des vacances!! y en a marre nous les voyageurs d'être pris en otage par vos gréves . Tous les secteurs du travail devraient s'y mettre, car personne n'a un boulot facile! et souvent mal payé. On bosse dur pour pouvoir partir de temps en temps en vacances, et ça personne n'y fait attention. Les cheminots, eux, ont droit a des trajets gratuits, mais le reste de la France, ont doit payer nos billets et commencer des vacances en perdants des heures voir jours pour arriver sur notre lieu d'arrivée est inadmissible.
a écrit le 30/01/2010 à 22:24 :
A l'époque actuelle, je ne pense pas que les cheminots soient les plus malheureux, un peu de respect pour ceux qui n'ont même plus la force d'être en colère et arrétez de prendre ceux qui bossent en otage
a écrit le 30/01/2010 à 17:11 :
Comme par hasard vous choisissez la période des vacances scolaires. Il est vrai que ce ne sont pas les parisiennes...
a écrit le 30/01/2010 à 9:31 :
Je précise juste que personne à la sncf n'est payé quand il fait grève.
Les arguments du milieu hospitalier sont recevables et les contraintes comparables aux nôtres. Je me demande juste, compte tenu de l'état de délabrement des soins (urgences saturées, heures supplémentaires non payées, services surchargés, risque de procès de la part des malades, insultes au personnel, coups, bagarres à gérer, personnes âgées laissées à l'abandon sur un lit dans un couloir faute de place,...) si nous n'avons pas (nous citoyens) accepté l'inacceptable. Si demain on vous demande de faire encore plus d'heures, direz oui ? encore plus de restrictions direz vous oui ? encore mois de moyens humains, direz vous oui ? il est aussi de la responsabilité de chacun de dire "stop". C' est ce que font les cheminots. Trop souvent ? sans doute, je veux bien reconnaitre que les grèves sont, à mon sens, un trop répétitives. Mais il faut savoir dire stop. J' ai peur que la situation catastrophique du milieu hospitalier ne s'explique en grande partie par un manque de capacité à se mobiliser de son personnel. Non ? En tout cas, je tire mon casquette de cheminot à ces gens là !!
Sincèrement vous forcez le respect par votre implication.
Au travail.....pas à la grève.
a écrit le 30/01/2010 à 9:24 :
A quand le tout automatique !!!!! SNCF RER TER, voilà la solution anti cheminots casse couille
a écrit le 30/01/2010 à 8:49 :
Heureusement que nous les infirmiers ne nous mettons pas en grève comme vous!!!Nous sommes aussi concernés par des suppressions de poste!!Nous faisons souvent un weekend sur deux de garde, des nuits, nous avons également comme vous d'énormes responsabilités:la vie des patients entre nos mains, la prise en charge des familles devant un décès. Notre métier devient de plus en plus difficile!!!Est ce que nous prenons comme vous les gens en otage????Non!!!Et oui, il y a la crise et oui, il y a des suppressions de poste, il en est de même partout; sachez messieurs les cheminots que les français en ont marre et que très peu de gens vous soutiennent!!!Alors arrêtez de nous prendre en otage!!
a écrit le 30/01/2010 à 8:49 :
La SNCF fonctionne 24/24 et 7/7 (quand il n'y a pas de grève), mais les cheminots surement pas. Et ce ne sont sûrement pas eux qui ont le métier le plus dur ni celui qui a le plus de responsabilité.
Ils profitent d'avoir un statut spécial qui leur permet de prendre les usagers en otages.
Ils ont tout à fait le droit de faire grève, de toute façon on n'en a l'habitude,
mais il est tout à fait anormal qu'ils soient payés par leur employeur , c'est-à-dire nous.
a écrit le 30/01/2010 à 7:58 :
Je travaille dans la santé et là aussi il y a besoin de personnel 24h sur 24 et 365 jours par ans. Des mécontentements il y en a, des insatisfactions il y en a, mais jamais nous ne prenons nos patients en OTTAGE.
Vous plusieurs fois par an vous prenez la France entière en OTTAGE.
Je pense que vos pourriez prendre d'autre personne en ottage que celui qui chaque jour a besoin de se rendre sur son lieu de travail et c'est légitime.
J'entend votre colère, mais la grêve n'est plus la solution, et est tellemnt irrespectueuse pour tous les citoyens que nous sommes.
Il y en a vraiment marre et je suis très très en colère contre vous qui nous utilisez pour négocier qq chose qui ne nous concerne pas vraiment, bien que ce soit légitime.
Réfléchissez à un autre mode de communication avec vos Direction et ses Actionnaires qui eux s'en mettent plein les poches!!!!!!
a écrit le 30/01/2010 à 6:52 :
messieurs les cheminots.
Certains d'entre vous ont peut etre des enfants??? Si ils doivent passer un examen ce mercredi 3 février, c'est encore foutu pour cette session. Ils seront recalés après avoir bossé pendant 6 mois....... Il est vrai que l'avenir de vos enfants n'est pas votre priorité!!!!
a écrit le 29/01/2010 à 22:47 :
s'il fallait faire greve dans le milieu hospitalier il n'aurait pas du tout de soin alors que les malades ne sont pour rien,dans le metier qu'on fait, mais cela n'empeche pas les gens de se soigner alors qu'ils arretent avec leurs greves tout les 4 matins pour un oui ou pour un non,lorsque l'on se fait taper,cracher,insulter,ect dessus par les malades nous faisons pas greve,nous continions notre travaille,malgré les difficulté que nous rencontrons,alors assez avec ces greves qu'ils nous foutent la paix merci
a écrit le 29/01/2010 à 18:43 :
Bonjour,
Savez réellement ce que perçoit un cheminot de base ?
Avez vous conscience que la SNCF tourne 24/24, 7 jours sur 7, Dimanches et jours fériés inclus ? Voudriez vous assumer les responsabilités dévolues à un conducteur de train avec 200 à 300 personnes à bord ? ou les responsabilités liées à la tenue d'un poste d'aiguillage avec 400 ou 500 trains jour pour la majorité des grands postes ? accepteriez vous de travailler 5 weekend sur 7 pendant 37 ans ? si vous aviez sacrifié l'éventuelle carrière que vous auriez pu faire dans le privé en signant à la SNCF, accepteriez vous une remise en cause des règles du jeu au milieu de la partie ? Si vous répondez oui à chacune de ces questions, votre indignation est légitime. S' il y a un seul non, alors demandez vous si les mobilisations des cheminots ne sont pas quelque part justifiées. Travailler à la SNCF n'est pas si cool que ça et vous produire 90% de trains à l'heure (chiffre Rhône-Alpes) n'est pas si facile !
le vrai débat est plus profond que les simples insultes que je lis si dessous. Il concerne le fossé entre ce que la SNCF est capable de faire et la vision qu'en ont les clients d'une part, la différence sur les retraites privé/public d'autre part. Il faut réduire l'écart sur les retraites par mesure de justice. En nivelant par le haut !! que vont faire vos enfants si vous partez en retraite de plus en plus tard ? je l'espère pour eux ....cheminots.
a écrit le 29/01/2010 à 16:48 :
Il y a tout le temps des greves dans notre pays et ce sont toujours ceux qui vont travailler qui paient.On en a marre de ces greves de merdes
a écrit le 29/01/2010 à 15:13 :
COMME D'HABITUDE ON PAIE ET ON MARCHE A PIED OU ON PREND LA VOITURE ENCORE PLUS DE CO2 POLLUTION A CAUSE DE QUI !!
DES TRANSPORTS
POUR CE QUI EST DE LA GREVE ELLE MEME TOUS LES 6 MOIS NOUS Y AVONS DROIT COMME PAR MAGIE
SUPER!!!!!!!!!!!
A +
petit message essayez de travailler dans le prive vous verrez la DIFFERENCE elle est au delas de vos esperences
a écrit le 29/01/2010 à 15:03 :
faut il avoir une reaction mais pour quoi faire nous avons l'habitude de marcher à pied de payer le train tous les premiers de chaque mois pour ne pas avoir de train et arriver en retard. COMME D'HAB.
a écrit le 29/01/2010 à 12:59 :
Une grève de plus, que les cheminots continuent, on leur donne toujours raison et ils passent pour des victimes. LA DEMAGOGIE pourrit la société française. Les syndicats - véritables conservateurs - ne font qu'enfoncer les entreprises et les fragilisent face à la concurrence.
a écrit le 29/01/2010 à 11:40 :
ras le bol de ces greves "politiques" qui n'ont rien a voir avec le service a la clientele . ces messieurs nantis et superproteges ne pensent qu' a eux et meprisent les pauvres salariés qu i doivent ramer pour aller au travail ou a leurs affaires , c'est de l'incivisme pur et simplequi devrait etre interdit;
a écrit le 29/01/2010 à 10:53 :
si la SNCF est une entreprise aussi pourrie pourquoi les gens cherchent à se faire embaucher. pour les anciens comme pour les nouveaux ils savent très bien les avantages et les inconvénients. c'est à croire qu'ils ont un côtat de grèves à faire dans l'année. c'est répétitif y'en a marre. alors soit on bosse ou on démissionne mais on fait chier personne .
a écrit le 29/01/2010 à 10:47 :
Bonjour à tous, je viens de lire les réactions de tout le monde. je suis en déplacement mardi et mercredi sur paris je ne suis pas sur d avoir un train pour rentrer mais pour autant je ne m en fais pas. Ce qui me choque aujourd hui c est encore de lire que c est les impots qui payent les retraites les avantages etc etc... Mais mes pauvres amis renseignez vou s dont sachez que FT, EDf GDF ou SNCF s auto finance depuis des décennies. Le PIRE c est qu aujourd hui personne ne parle de tout ces PDG, MINISTRE PRESIDENT ou autre qui se moquent et des salariés de la SNCF mais aussi des Usagers. mais il est plus facile pour le français de se battre contre osn voisin pour des clous que de s attaquer vivement au dirigeant de Nos entreprises. La privatisation = SUPER et bien cher concitoyens regarder Frane Télécom EDF et GDF à quel prix leur pseudo "service public" vous revient à ce jour. A quand une revolution main dans la main??? nos ancetre doivent se retourner dans leur tombe de voir ce peuple français si bas
a écrit le 29/01/2010 à 9:48 :
je suis tout à fait d'accord avec ceux qui pensent qu'il faut virer les
cheminots qui souhaitent faire grêve. Ca commence à bien faire maintenant la sncf. Vous devez assurer un minimum de circulation de trains dans la journée au moins.
a écrit le 29/01/2010 à 8:48 :
Qu'en est-il des voyageurs montés dans le train avant 20h et n'arrivant à destination qu'après 21h.?
a écrit le 29/01/2010 à 7:38 :
defendre ses interets ok empecher de travailler les autres N-OK
a écrit le 29/01/2010 à 7:37 :
D'accord avec sportif - dans tous les autres boulots, quand on ne vient pas travailler, on se fait virer. Il est grand temps d'appliquer cette logique implacable à la SNCF (et à la RATP bien que je ne sois pas concerné). En trois semaines, j'ai accumulé 12h de retards sur 12h de trajets! et depuis un an et demi que je prends le train deux fois par semaine, 80% des trains sont arrivés en retard. En plus ils osent faire la grève dans la foulée. Combien de fois j'ai dû prendre le taxi ou dormir à l'hôtel à cause de ces retards? combien de centaines d'euros cela m'a-t-il coûté? Je ne suis pas content, mais si je boude en faisant la grève en tant que profession libérale, je ne gagnerai rien.
a écrit le 29/01/2010 à 2:58 :
ras le bol : billets réservés en Prems pour prendre l'avion à Roissy le 3 février .... résultat : train à décaler + hôtel la veille (on ne peut pas prendre le risque de perdre le voyage), soit 250 ? de frais au lieu de 50 ?. merci la SNCF !
a écrit le 28/01/2010 à 20:55 :
Merci aux syndicats de cheminots de fournir une bonne occasion de se défouler à tous les méchants de la terre!
Qu'elle est noire l'âme humaine. Cela se voit vraiment maintenant que le courrier des lecteurs est instantané et pas filtré, ou si peu !
a écrit le 28/01/2010 à 19:14 :
Pour les gens qui osen défendre la SNCF je leur dis qu'ils faut réfléchir. Une grêve est en théorie faite pour montrer a une direction des raisons de changer le quotidien de ses salariés. Au lieu de cela quand une grêve est annoncé e patron de la SNCF se frotte les mains, pourquoi?? Parce qu'il gagne quand même de l'argent car en éffet les cheminots n'étant pas ou partiellement payé pendant la grêve il fait des économies et touche quand les abonnements des usagers, donc tout bénefs. Enfin dans l'histoire c'st toujours les mêmes qui se font avoir.
a écrit le 28/01/2010 à 17:33 :
Le service public devrait marcher à la baguette. Ce devrait être la contrepartie de tous leurs avantages. Quand on pense que les cheminots ont une retraite à 55ans pour "pénibilité du travail" et que les Français doivent financer avec les impôts leur régime de retraite spécifique et déficitaire. Cà c'est un vrai scandale!!!
Souvenez-vous de Ronald Reagan qui a viré plus de 10 000 contrôleurs aériens qui avaient commencé une grève et les a remplacé au pied levé par des contrôleurs militaires!!
a écrit le 28/01/2010 à 17:32 :
Encore une !! toujours pour notre bien naturellement je me souviens d'un mouvement de grève en 2008 à St Lazare car le foyer d'accueil devait être déplacé ils nous ont fait chier + de 3 semaines avec cette grande avancée sociale pour tous les travailleurs !! le fret pas rentable s'il était moins couteux pour les entreprises de transport ? Derrière les syndicats et les DP de toutes les entreprises en France se cachent des peureux du travail, des planqués, des protégés six mois encore après la fin du mandat c'est honteux vis à vis des salariés qui eux savent encore ce que travailler veut dire avec un patron pas toujours compréhensif ! encore une journée de merde
a écrit le 28/01/2010 à 17:12 :
szaea
a écrit le 28/01/2010 à 17:11 :
Franchement la sncf vous faites vraiment chier le monde. Vous nous mettez vraiment dans la merde. Y'en a qui ont réservé depuis très longtemps pour aller de l'autre côté de la france et prendre ensuite un vol
international.

Y'a une baisse d'emplois dans presque tous les secteurs.
En plus, y'a vraiment des gens qui sont dans des situations encores plus pires que vous.
donc ARRETER DE DECONNER MERDE
a écrit le 28/01/2010 à 16:29 :

Je suis d'avis de mettre dans tous les halls de gare de France les portaits des maîtres à penser des sydicalistes de la SNCF: Staline, Brejnev Tchernenko, Georges Marchais... L'avenir selon les syndicats cheminots...
a écrit le 28/01/2010 à 15:57 :
Comme d'habitude les syndicats appellent à la grève et envisagent de discuter ensuite.
Allons nous voir un jour un syndicat "inteligent" qui réfléchit ou est ce une utopie ?
Pendant combien de temps encore allons nous autoriser qu'une minorité prenne en otage une majorité de personnes en les empêchant purement et simplement de bosser?
Qu'en est-il du service minimum? comme d'habitude c'est un effet de manche, un coup d'épée dans l'eau, y-a-t-il un jour un politique qui aura assez de cran pour remettre tout ce bas monde à leur place?
a écrit le 28/01/2010 à 15:29 :
y en a vraiment mare de vos conneries on se demande parfois si vous vivez dans le meme monde que nous si ce n est pas la greve c est le temps si ce n est pas le temps c est autre chose
a écrit le 28/01/2010 à 14:37 :
alors la ils font vraiment chier virez moi ces empécheurs de tourner en rond ...pire on recule
a écrit le 28/01/2010 à 13:55 :
J'ai réservé mes billets en prems depuis 3 mois. Que va-t-il se passer si nous n'avons pas de train pour Sète ?
a écrit le 28/01/2010 à 13:47 :
Ils nous font chier avec leurs grèves, c'est toujours les mêmes qui râlent et c'est toujours les mêmes qui subissent leurs conneries. On fait comment pour aller bosser?? C'est facile pour personne alors qu'on nous laisse au moins la possibilité d'assurer notre job, MERDE!!
a écrit le 28/01/2010 à 10:53 :
je suis d'accord avec ch'den, si tout les salariés vont dans le meme sens et si nous sommes ecoutés alors plus de greve!
a écrit le 28/01/2010 à 10:50 :
je suis d'accord avec ch'den, si tout les salariées vont dans le meme sens et si nous sommes ecoutes alors plus besoin de greve.
a écrit le 28/01/2010 à 9:16 :
Pfff! Raz le bol de la SNCF, RATP ...ce sont toujours les mêmes qui font grève...entre les retards, les pannes de materiel, et les grèves... on fait comment pour aller bosser ?
a écrit le 28/01/2010 à 9:08 :
je pense sans utopie, comme tout les secteurs d'activite sont dans la situation de peur du lendemain, une greve de tout les françaises et tout les français seraient utile à tous.( il n'y a que les combats que nous menons ensemble que nous gagnons)
a écrit le 28/01/2010 à 8:53 :
Vous les dirigeants syndicaux,aller prendre des leçcons de syndicalisme en allemagne,la bas on discute avant de faire greve,et la greve n,est que le dernier recours(combien de greves en 10ans?)De plus vous dirangeants vous avez tous votre chauffeur(le comble paye par vos adherants)Alors arretez ,vous etes des gamins.
a écrit le 28/01/2010 à 7:31 :
quand c'est pas les greves c'est les retards chaque jour ou un train en panne, il n'y a meme pas de service minimum lors de ces greves, ca craint vraiment!!si on habite a 200km on fait comment pour rentrer??
a écrit le 28/01/2010 à 7:08 :
j'ai rendez-vous pour une visite chirurgien à paris . il faudra reporter cette visite de deux mois et opération quand. CELA SUFFIT ! vOUS NOUS ENMERDEZ LA SNCF VOUS AVEZ DU TRAVAIL ALORS !
a écrit le 28/01/2010 à 6:45 :
j'ai aussi des billets pour le 3 février,nous ne voyons nos enfants que deux fois l'an. malgré cette état de faits. je comprend la démarche de ces salaries,chaque corporation à ses CONTRAINTES .les gréves ne sont pas faites pour géner .mais pour aboutir à mieux travailler.il est parfois necessaire de ce faire entendre, mais surtout écouter.
a écrit le 28/01/2010 à 6:44 :
je ne travaille pas à la SNCF , et je prends le train tous les jours.
Et pourtant que chacun défende son bout de gras , quoi de plus normal !!!
Quand tous les services publics auront disparus je ne suis pas certain que tout fonctionne mieux .
Pour moi les privilégiés ne sont pas ceux que vous imaginez .....
a écrit le 28/01/2010 à 6:23 :
Réponse à Jean : la chine et chez nous. Ce n'est pas la peine d'y aller. Ce que tu achetes est chinois même ton slip. Chine = chomage. Salut.
a écrit le 28/01/2010 à 5:33 :
Petite réponse, notamment à Dominique M. Comment fait-on pour dire autant d'imbécilités ?
a écrit le 27/01/2010 à 21:47 :
Qu'est-ce qu'on attend pour que les syndicats soient EXCLUSIVEMENT financés par les cotisations et services vendus aux syndiqués au lieu d'être subventionnés par les contribuables? Quand donc les salariés non protégés et les non salariés vont-ils enfin exigés cette réforme du financement des syndicats de leurs députés? Et on s'est bien moqué de nous avec le "service minimum" !!
A vous tous de jouer: c'est possible!
a écrit le 27/01/2010 à 21:39 :
Galère en perspective, j'ai un voyage de prévu pour le 4...

Je suis actuellement en Erasmus et la seule chose que l'on nous sort en premier (allemands, espagnols, italiens, anglais, polonais, tchèques, Turques) c'est France = Grève.

On se tape la honte à chaque fois en cours ou en soirée à cause de ça. Je commence à ne plus aimer du tout ce pays. Je suis revenu pour les fêtes et le premier Français que l'on a croisé s'est plain pendant tout le vol, l'aéroport était bloqué et le RER A était en grève. Vivement la privatisation si ça continue dans cette lignée.

Mes deux grands père étaient cheminots et ne se reconnaissent pas la dedans...
a écrit le 27/01/2010 à 20:58 :
J'ai des billets pour le 3 février, pour me rendre à roissy pour un départ en australie. Donc çà me fait chier; pour pas dire autre chose, mais voilà, le principe d'une grève c'est de provoquer des "perturbations", sinon çà n'a aucune chance d'interpeller les gens qui peuvent apporter des réponses aux doléances. Alors je ne peux que croiser les doigts, en espérant que les négociations seront entamées avant que ne commence cette grève.
a écrit le 27/01/2010 à 20:26 :
RATP veut bien dire ce que ca veut dire : Rentre Avec Tes Pieds. C'est sur que l'on a des raisons de se plaindre quand on gagne dans les 3000? par mois en moyenne en etant assis toute la journée sans compter les avantages qu'ils ont. De simplement pitoyable on passe a une situation vraiment désespérente. Bon courage pour les clients.
a écrit le 27/01/2010 à 19:02 :
entièrement d accord chris !!!!!
a écrit le 27/01/2010 à 19:00 :
voila maintenant 3 ans que je fait 3h de transport par jour pour le boulot (rer D, rer A et bus et le nombre de jour ou il n'y a pa eu un seul probleme se compte sur les 10 doigts d'une main(probleme materiel, probleme d'exploitation, probleme electrique, probleme de preparation du train et j'en passe et des meilleurs...) a tout ca il faut rajouter une greve par mois en moyenne !!!! c'est abusé, sncf et ratp font tout le temps greve alors qu'il sont très tres loin d'etre a plaindre ! par contre pour augmenter le prix du pass navigo tous les ans en juillet, là il ne font pas greve !!!
a écrit le 27/01/2010 à 18:52 :
C'est vrai qu'on en a marre! Moi aussi j'ai des billets pour le 4 et le 5 février. Vous travaillez surement à la SNCF mon cher Jean! Nous sommes des otages entre vos mains! On se demande pourquoi ce sont toujours les mêmes qui se plaignent! Arretez de vous regarder le nombril. On est tous dans la même galère et vos actions ne font qu'en rajouter plus à notre galère quotidienne!
a écrit le 27/01/2010 à 18:45 :
super la sncf, vivement l'ouverture à la concurence que l'on fasse appel au secteur privé pour avoir un vrai service public (un comble!)
a écrit le 27/01/2010 à 18:42 :
Dans quel monde vivent les personnes qui organisent ces gréves à répétition??!!! J'espére qu'un jour plus aucuns touristes ne viennent visiter notre pays, dégoutés et dépités par ces comportements égocentriques. Une pensée à tout LES CLIENTS (et oui nous sommes des clients) qui voyagent serrés ou qui perdent leur travail; Merci, continuez vous êtes sur la bonne voie.
a écrit le 27/01/2010 à 18:31 :
J'avoue que les usagers en on ras le bol des trains en retard pour causes : Mise à quai tardive de la locomotive, machine en panne, pas de chauffeur...Depuis 2 mois et demi on a pas était une seule fois à l'heure!!! Ils ont de très bonnes raisons de faire grève mais nous aussi on va finir par faire grève !!! Il est impensable de payer un abonnement SNCF et ne pas avoir la qualité du service!!! Peut-être dû, je site "l'affaiblissement de l'établissement public"...
a écrit le 27/01/2010 à 18:21 :
y en a vraiment de ses faineant de la sncf
je dois en principe prendre le tgv le 5fevriers et mon billet n est pas echangeable
a écrit le 27/01/2010 à 18:12 :
si tu ne veux pas de syndicats mon pauvre gerard vas en chine.
a écrit le 27/01/2010 à 17:26 :
Les usagers en ont ras le c.. de ces gréves à répétition plus spécialement à la SNCF. Osont virer tous ceux qui ne réalisent pas la chance qui ont de pouvoir bosser, les syndicats devrait être dissous pour propagation de faineantise collective...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :