La SNCF promet le retour à un trafic quasi normal ce lundi sur Paris-Saint Lazare

Un mouvement spontané de grève a été lancé à la suite de l'agression de cinq contrôleurs samedi. La circulation des trains banlieue a été très perturbée ce dimanche à Paris Saint-Lazare. La SNCF prévoit un retour à la normal pour ce lundi.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La circulation des trains de banlieue au départ de Paris Saint-Lazare a été fortement perturbée ce dimanche en raison d'une grève des contrôleurs et conducteurs. Ce mouvement spontané a été décidé en réaction à l'agression de cinq contrôleurs samedi après-midi sur la ligne Paris-Mantes-la-Jolie.

La direction annonce ce dimanche soir, qu'après une journée de négociations, elle et les organisations syndicales "à l'unanimité sont arrivées à un accord permettant une reprise progressive du trafic ferroviaire dès ce soir pour un trafic quasi normal lundi matin sur Paris Saint-Lazare et l'interconnexion du RER A (Nanterre-Cergy-Poissy)."

Elle se félicite "que tous les acteurs en présence aient fait montre d'une grande responsabilité pour éviter de pénaliser plus lourdement encore les clients de Transilien.
La SNCF souhaite également souligner l'efficacité et la réactivité du ministère de l'Intérieur et de la Préfecture de Police de Paris qui ont arrêté deux des agresseurs présumés, qui se sont mobilisés dès l'agression pour sécuriser gares et trains, et qui ont décidé de renforcer significativement leur présence à bord des trains Paris Poissy Mantes durant plusieurs semaines."

Dans un premier communiqué, la SNCF indiquait que "les contrôleurs ont subi des blessures corporelles et trois d'entre eux ont dû être hospitalisés ; ils ont porté plainte. Deux des agresseurs présumés ont été interpellés par la police. La direction de la SNCF s'indigne de cette agression visant des agents dans l'exercice de leurs missions et annonce qu'elle va également porter plainte".

En conséquence du mouvement de grève, aucun train ne circule ce dimanche sur les lignes Paris-Versailles-Rive-Droite, Paris-St-Nom-la-Bretèche, Paris-Mantes-la-Jolie via Conflans-Sainte-Honorine et Paris-Mantes-la-Jolie via Poissy. La circulation a également été "extrêmement réduite" sur le RER A (branches vers Cergy et Poissy) et l'interconnexion avec la RATP a été suspendue. En revanche, les trains au départ de la Normandie fonctionnent normalement.

Pour s'informer sur l'état du trafic : www.infolignes.com et sur www.transilien.com ou par téléphone en appelant le 3635.

Le président du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), Jean-Paul Huchon - également président PS de la région IdF et candidat à un troisième mandat à ce poste aux élections régionales- a exprimé dans un communiqué ce dimanche matin "toute sa solidarité" aux cinq contrôleurs SNCF agressés samedi. "Le président du Stif demande à la direction de la SNCF de conduire la négociation avec diligence de manière à ce que le trafic puisse reprendre. Jean-Paul Huchon affirme que le Stif et la région se tiennent à disposition du gouvernement pour apporter leur concours matériel au renforcement de la sécurité des agents et des usagers, dans le respect des compétences de chacun".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.