Faillite géante dans le ciel mexicain

Mexicana de Aviacion, l'une des deux principales compagnies aériennes mexicaines, ainsi que les transporteurs à bas prix Mexicana Click et Mexicana Link, qui font partie du même groupe très endetté vont cesser leurs activités.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Mexicana de Aviacion, l'une des deux principales compagnies aériennes mexicaines, va cesser ses opérations d'ici samedi midi, a annoncé vendredi le ministre mexicain des Transports, Juan Molinar.

"A minuit commencera une fermeture progressive", a dit Molinar lors d'une conférence de presse. "D'ici samedi midi, les opérations auront définitivement cessé".

Les compagnies à bas prix Mexicana Click et Mexicana Link, qui font partie du même groupe très endetté vont aussi cesser leurs activités, a dit le ministre.

La compagnie, fondée il y a 89 ans, a demandé début août le bénéfice de la loi mexicaine de protection contre les créanciers, mais elle s'efforçait de trouver un acheteur qui serait prêt à restructurer sa dette de 800 millions de dollars.

Un projet de licenciement d'un millier de membres du personnel de vol afin de faciliter une reprise par un groupe d'investissement mexicain a été bloqué cette semaine par le gouvernement.

Mexicana avait déjà cessé de vendre des billets et annulé des vols vers certaines destinations.

Mexicana contrôlait de nombreuses destinations vers les Etats-Unis qui pourraient avoir une grande valeur. Mais des restrictions imposées au Mexique par la direction de l'aviation américaine en raison de failles de sécurité signifient que pour le moment, les compagnies mexicaines ne peuvent reprendre ces destinations.

Mexicana fait partie de l'alliance Oneworld, à laquelle appartiennent aussi American Airlines, British Airways et Lan.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.