Singapore Airlines retire des sièges à ses A380

 |   |  232  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie aérienne va retirer des sièges en classe économique pour augmenter de 43% les sièges en classe affaires. Elle s'aligne sur Korean Air qui reçoit son premier exemplaire ce mardi.

Si la compagnie de la Réunion Air Austral entend disposer de près de 850 sièges à bord de ses deux A380 commandés, Singapore Airlines va au contraire réduire le nombre de sièges de ses prochains exemplaires. La compagnie singapourienne a demandé à Airbus d'enlever 88 sièges en cabine économique sur ses prochains A380 pour permettre d'augmenter de 43% sa classe affaires par rapport à la configuration de ses 11 superjumbos en exploitation. Ainsi la capacité globale des appareils de Singapore Airlines passera de 471 sièges aujourd'hui à 409. Cette nouvelle configuration sera disponible dès le 12ème avion qui sera livré en juin 2011 et concernera tous les nouveaux appareils jusqu'au 19ème. Ces A380 compteront donc 12 sièges de première classe (inchangé), 86 sièges en classe affaires (60 aujourd'hui) et 311 en classe économique (contre 399). Singapore Airlines veut ainsi coller à la croissance du trafic affaires.

La compagnie s'aligne en fait sur Korean Air qui est la compagnie qui a choisi de mettre le moins de sièges dans ses géants des airs, avec 407 sièges (12 première, 94 Business, 307 en Eco). Korean prendra livraison de son premier exemplaire demain. Des configurations largement inférieures à celles qui existent dans des Boeing 747, voire des B777.

Dans leur ensemble les compagnies asiatiques disposent de moins de 500 sièges (451 Qantas) alors que leurs concurrentes européennes sont plutôt autour de 525-550.

Emirates dispose de deux versions (489 et 600 sièges).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :