Une grande compagnie aérienne chinoise dans le ciel français

 |   |  432  mots
Copyright Reuters
Selon nos sources, le quatrième transporteur chinois, Hainan Airlines, négocie une entrée significative dans le capital d'Aigle Azur.

C'est un coup retentissant qui s'annonce dans le ciel français. Selon des sources concordantes, Hainan Airlines, la quatrième compagnie aérienne chinoise, dans laquelle est présent au capital le milliardaire américain George Soros, est en négociation finale avec le transporteur français Aigle Azur pour entrer au capital de ce dernier. Un accord, qui nécessite le feu vert du gouvernement chinois, pourrait être signé d'ici à la fin de l'année. Interrogé, Aigle Azur n'a fait aucun commentaire.Si pour des raisons réglementaires, Hainan Airlines, comme tout investisseur non communautaire, ne peut prendre plus de 49% du capital d'une entreprise européenne, sa participation dans Aigle Azur serait néanmoins conséquente. Elle dépasserait les 40% selon une source, pour un montant inconnu.

Propriétaire aujourd'hui de 100% du capital, de Gofast - la maison mère d'Aigle Azur -, le président du groupe et de la compagnie, Arezki Idjerouidène, conserverait donc le contrôle. Le projet aurait reçu l'approbation du ministère français des Transports. En s'adossant à un partenaire solide, Aigle Azur pourra non seulement partager les risques mais aussi se développer. Car cette opération capitalistique s'accompagne de synergies en termes d'achats et de réseau entre les deux compagnies avec, à terme, des ouvertures de part et d'autre de lignes entre la France et la Chine appuyées par des accords sur des vols en correspondances sur le réseau intérieur chinois d'Hainan et moyen courrier d'Aigle Azur.

Stratégie agressive

Les synergies pourraient également s'étendre à Hong Kong Airlines, détenue à 45% par Hainan Airlines, qui fait le forcing pour obtenir des droits de trafic afin de desservir la France. Une réorientation stratégique de taille vers le marché le plus dynamique de la planète qui ne peut que conforter la pérennité de cette compagnie disposant d'une douzaine d'appareils (800 salariés en 2010), spécialisée sur l'Afrique du Nord. Pour Hainan Airlines (cotée à la Bourse de Shanghai), un investissement dans Aigle Azur s'inscrit dans la stratégie agressive de sa maison mère, le groupe HNA (qui possède aussi des actifs dans le transport maritime et l'hôtellerie), de mener des acquisitions en Europe et aux Etats-Unis. "HNA est prêt", déclarait fin octobre son patron Adam Tam, à l'agence Bloomberg. Le groupe, contrôlé majoritairement par la province de Hainan, disposerait d'une ligne de crédit pouvant monter jusqu'à 40 milliards de yuans (4,6 milliards d'euros). Il cible à la fois des compagnies aériennes, des aéroports, des groupes hôteliers ou de locations de voitures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2011 à 18:22 :
la periode des soldes est ouverte en France, en Europe. A vendre entreprises, aeroport, hotels, compagnie aerienne, installation portuaire etc
Ceux qui se rejouissait de voir la France devenir une destination touristique , n'ont pas encore tout vu, il y a de la main d'oeuvre a occuper au pays du soleil levant
a écrit le 03/12/2011 à 10:43 :
serait ce les avions de cette cie qui décollent sans autorisation des contrôleurs ???
a écrit le 03/12/2011 à 9:27 :
Je n'ai pas pas pu avoir la légion d'honneur, on m'a dit que je n'avais de références suffisantes comme l'intéressé http://www.algeria-watch.org/fr/article/eco/khalifa/argent_deposants.htm
a écrit le 03/12/2011 à 9:06 :
Elle n aura pas de mal a etre plus fiable et moins dangereuse que air France
Réponse de le 03/12/2011 à 17:56 :
@Leloup: je crois que la fiabilité sera similaire dans la mesure où AF fait réviser ses avions en Chine :-)
a écrit le 03/12/2011 à 6:51 :
super...après la contrefaçon chinoise , les produits chinois qui nous inondent, le modèle social chinois, la démocratie à la chinoise, la technologie aéronautique chinoise vendue par la france ...l'industrie alimentaire chinoise (sic)..voici que la france ouvre ses portes aériennes aux chinois...
décidément ... on a vraiment RIEN compris..
Réponse de le 03/12/2011 à 9:37 :
Bienvenu à la grande chine aéronautique!!! Au moins, les futurs clients sont sûre de s'envoler le jours venu (l'atterrissage, c'est autre chose!) contrairement à la "gimbarde" d'air france
a écrit le 03/12/2011 à 4:25 :
Hainan la tropicale fait rêver les amateurs de fleurs exotiques. Quand on me parle de leur croisement ça m'excite. Et quand j'apprends que Monsieur George Soros participe à la partouze financière, j'applaudis !
a écrit le 03/12/2011 à 0:47 :
ça sent la carpe/lapin... quel intérêt aurait cette compagnie à ramener des clients en France pour qu'ils continuent vers les destinations d'Aigle Azur ? Peut être n'a t elle pas assez de clients pour faire (ex) un Chine-Dakar ? Ou bien plutôt, pense t elle, via cet arrangement avec un petit transporteurs hexagonal, obtenir des droits (qui échapperaient donc à une réciprocité) vers la France ? Mais, bon, bien jolie photo d'une superbe machine qu'Airbus aurait dû sortir plus tôt... sa commercialisation venant d'en être suspendue, après deux années sans aucune vente !
Réponse de le 03/12/2011 à 9:08 :
Pas tant carpe/lapin que ça: tous les teehniciens chinois d'Alger/Bamako/Afrique en général prendraient aigle azur jusqu' a Paris, puis connecteraient sur Hainan. Faudrait-il encore que Hainan vienne ici et aille a Orly....2 conditions
a écrit le 02/12/2011 à 23:04 :
Gofast, groupe très important
a écrit le 02/12/2011 à 21:42 :
huge

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :