Transport : hausse des tarifs de 1,5% en Ile-de-France

 |   |  512  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les tarifs des transports en Ile-de-France vont augmenter de 1,5% au 1er janvier, le conseil d'administration du Stif ayant décidé mercredi de répercuter la hausse de 5,5% à 7% de la TVA réduite prévue dans le second plan de rigueur de François Fillon, a annoncé son président, Jean-Paul Huchon (PS).

En revanche, a ajouté devant la presse M. Huchon, également président de la région, "je ne peux pas vous dire de combien sera la hausse de juillet" qui est traditionnelle. Cela dépendra de trois variables, a-t-il ajouté: "est-ce que le Stif pourra percevoir un complément de versement transport?" (VT), qui est la contribution des entreprises au budget du Stif, l'autorité de régulation des transports franciliens; quelle sera l'évolution des recettes du VT en période de "croissance plate", et comment vont se conclure les négociations actuellement en cours avec la SNCF et la RATP ?

Toutefois, a-t-il précisé, une hausse de 2,5% de la carte Imagin'air, réservée aux scolaires et aux étudiants, est déjà prévue.

Par ailleurs, le voeu porté par la majorité de gauche sur une réforme globale des tarifs a été adopté. Son côté le plus spectaculaire est la suppression des cinq zones actuelles et l'instauration d'un Pass à tarif unique pour toute l'IDF au 1er janvier 2013, au tarif le plus abordable. Fin 2011 ce tarif est de 62 euros. Cette mesure concerne directement 19% des Franciliens.

La réforme se traduira aussi, pour ceux qui n'achètent pas de forfait mensuel ou annuel, par une tarification modulable en fonction du trajet parcouru. "Nous proposons que chaque usager puisse voyager à la carte, un peu comme une carte téléphonique", a expliqué M. Huchon.

Dans un communiqué, l'opposition du groupe Majorité présidentielle écrit que "2012 sera l'année de tous les records" avec deux hausses totalisant 4%: une première de 1,5% au 1er janvier, et la seconde de 2,5% au 1er juillet.

Pour elle, M. Huchon et Cécile Duflot, chef de file du groupe EELV, "prennent le prétexte de la hausse de la TVA" "pour masquer les hausses de tarifs nécessaires au financement de leur accord sur le Pass Navigo à tarif unique, une mesure démagogique et irresponsable".

"Je me suis engagé à ne pas augmenter la part de l'usager et des collectivités" avec la tarification unique, a assuré M. Huchon. "Si je n'ai pas de nouvelles ressources, il n'y aura pas de passe unique", a-t-il poursuivi, estimant que l'harmonisation du VT au taux le plus élevé de 2,6% permettra au budget du Stif d'atteindre l'équilibre.

Le conseil du Stif a voté un budget 2012 comportant une montée en puissance de 16% des investissements directs à 477 millions d'euros. Il prévoit une offre nouvelle de transports grâce à des crédits de 62 millions d'euros, dont un renforcement de la ligne B du RER et le prolongement des lignes 4 et 12 du métro. Le budget de fonctionnement totalise plus de 8 milliards.

Sur les RER B et D, le Stif lance les études du doublement de faisabilité du doublement du tunnel Châtelet gare du Nord, où passent chaque jour 1,4 million de voyageurs, pour 1,3 million d'euros.

Il a aussi approuvé le lancement de la première phase des travaux de réaménagement de la gare de Versailles Chantiers, qui avec 64.000 voyageurs par jour accueille deux fois le trafic de la gare de Bordeaux Saint-Jean.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2011 à 9:22 :
Bonjour

Apparement le STIF est nul en maths ou malhonnete car un passage de la TVA de 5.5% à 7% se traduit par une hausse de 1.42%, pas 1.5%

Cette tricherie est multipliée par les 8 millions de voyageurs quotidiens...

Lamentable !
a écrit le 08/12/2011 à 13:27 :
Plus de boulot, plus de fric pour prendre les transports et payer l'énergie. A ce rythme là la population va décroître. Dommage pour les maisons de retraite qui se remplissent les poches.
Réponse de le 09/12/2011 à 9:08 :
C HAUSSES SONT UNE HONTE en effet il ne doit plu y avoir de hausses pendant cette crise puisque les salaires d'augmentent plus STOP le citoyen en peut plus
info faire passer a ce gouvernement qui lui dépense sans compter
a écrit le 08/12/2011 à 13:05 :
Les usagers mécontents de la SNCF-RATP sont invités à prendre un autre moyen de locomotion ....
Réponse de le 09/12/2011 à 9:28 :
ils le feraient certainement si ils le pouvez. Mais y'a pas d'alternatives car pas de concurrence.
perso, à une époque, je mettais 10 mn de plus en voiture que par le rer+métro.. et bien au moins dans les embouteillages, je me sentais en sécurité, j'étais assise et j'avais pas les mauvaises odeurs!Mais le cout du gazoil il y'a 10 ans était un peu moins cher.. un peu..
a écrit le 08/12/2011 à 11:25 :
Ne vous plaigniez pas, les tarifs a Londres sont devenus exorbitants. mini 120? l abo mensuel Zone 1-2 ...
a écrit le 08/12/2011 à 9:27 :
courage aux usagers qui voyagent dans des conditions de M pour un tarif de plus en plus dificlie à supporter pour les plus faibles revenus.. dur la vie en IDF..
a écrit le 07/12/2011 à 21:08 :
Hausse des tarifs conforme à la solidarité nationale et au modèle social français : le CE de la RATP a de grands besoins. A chacun selon ses besoins, qu'ils disaient... Au moins, pour une fois, nous savons à quoi servent les impôts, taxes et tarifs arbitraires.
a écrit le 07/12/2011 à 18:33 :
il ne doivent pas savoir que les gens non plus d'augmentation de salaire MAIS les hausses de ceci ou cela sa n'arrete pas quelles gouvernement de M
Réponse de le 08/12/2011 à 8:31 :
pour remplir la caisse du CE . AFIN DE RENUMERER LES ORGANISATEUR S de destruction du service DU au public

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :